Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Du Darwinisme aux Chaînons ... terriblement manquants



  1. #1
    BB78
    Je me permet d'ouvrir ce fil apres que les modérateurs aient fermé le fil précédant car, il est vrai, nous avions un peu dévié du sujet initial.
    J'ai visité le site que certains d'entres vous m'ont soumis ( http://site.voila.fr/levolution/creationnisme.htm ), et me permet donc de réagir brièvement, en vous précisant encore une fois que je ne suis, n'ai été, et ne serait jamais "créationniste", même si se qualificatif erroné vous permet d'éluder plus facilement les difficultés que j'ai soulevés, seulement de mettre en relief les incohérences du Darwinisme, érigé de nos jours en dogme.

    Je cite Charles Darwin :
    "Si de nombreuses espèces, appartenant aux mêmes genres ou familles, sont apparues tout d'un coup dans la vie, ce fait serait un coup fatal à la théorie de l'origine avec une lente modification à travers la sélection naturelle."


    Et 1 siècle plus tard, le célèbre évolutionniste Richard Dawkins :
    "Les strates rocheuses cambriennes, vielles d'environ 600 millions d'années, sont les plus anciennes où l'on trouve la plupart des groupes invertébrés. Et l'on trouve plusieurs d'entre eux déjà dans un état avancé d'évolution, dès le premier instant de leur apparition. C'est comme s'ils étaient tout simplement plantés là-bas, sans la moindre histoire évolutionniste. Il va sans dire que cette apparition soudaine a ravi ceux qui croient à la théorie de la création. " ( L’Horloger aveugle, p. 229 )


    L’absence cruelle de chaînons manquants dans les registres fossiles invalides le Darwinisme dans sa version initiale ( gradualisme ), théorie que bons nombres de personnes, malgré les faits scientifiques, continue dogmatiquement à défendre ici.
    Que répondent les tenants du Darwinisme ? Et bien ils présentent ostensiblement leurs vrais Faux chaînons manquant, tel l’Archéoptéryx, et certains vont même jusqu’à présenter encore de nos jours le Cœlacanthe comme…chaînon manquant.

    La thèse qui défend l'idée que l'Archæoptéryx était un "oiseau à moitié" qui ne pouvait pas voler correctement est encore très populaire dans les cercles évolutionnistes jusqu'à très récemment, l'absence d'un sternum, c'est-à-dire l'os du thorax, chez cet animal ou du moins sa nature différente de celui des animaux volants, a été longtemps considérée comme la preuve la plus importante de l'incapacité de cet oiseau à voler correctement. (Le sternum est un os situé sous le thorax auquel sont accrochés les muscles nécessaires au vol. De nos jours, nous constatons l'existence de cet os chez tous les oiseaux volants ou pas, voire chez les chauves-souris, mammifères volants appartenant à une famille distincte )
    Toutefois, le septième fossile Archæoptéryx trouvé en 1992 a suscité une surprise générale chez les évolutionnistes, car, cet os thoracique, que les évolutionnistes ont longtemps cru qu'il faisait défaut existait vraiment !
    Ce fossile récemment découvert a été décrit dans le magazine « Nature » en ces termes:
    "Le septième spécimen récemment découvert de l'Archæoptéryx préserve un sternum partiellement rectangulaire, dont on a souvent soupçonné l'existence sans pour autant en avoir la preuve. Cette découverte est un témoignage de ses solides muscles de vol." ( Nature, 1 août 1996, p. 401 )
    Cette découverte réfute l'idée répandue que l'Archæoptéryx était à moitié oiseau et qu'il ne pouvait pas voler correctement.
    Par ailleurs, la structure des plumes de cet oiseau est l'une des preuves les plus irréfutables que l'Archæoptéryx était bel et bien un oiseau volant. Cette structure asymétrique des plumes ne peut être distinguée de celle des oiseaux modernes et par conséquent l'Archæoptéryx pouvait en effet parfaitement voler. Le célèbre paléontologue Carl O. Dunbar
    l'explique: "Grâce à ses plumes, l'Archæoptéryx peut clairement être classé comme un oiseau." ( Carl O. Dunbar, Historical Geology, New York: John Wiley and Sons, 1961, p. 310 )

    Cette structure de plume a également révélé que l'Archæoptéryx avait un métabolisme à sang chaud ! Comme on le sait, les dinosaures et les reptiles ont le sang froid et subissent donc l'effet des températures ambiantes plutôt que de réguler par eux-mêmes la température de leur corps.
    L'une des fonctions importantes des plumes chez l'oiseau consiste à maintenir la température de son corps. Le fait que l'on sache que l’Archæoptéryx avait des plumes prouve qu'il s'agit d'un animal réel à sang chaud qui avait besoin de réguler sa propre température contrairement aux dinosaures.

    Voilà voilà, je n'insulte pas votre intelligence en évoquant le cas du célèbre Cœlacanthe, "vrai fausse" preuve du Darwinisme, avancé pourtant ostensiblement pendant des décennies comme chaînon manquant par les adeptes aveugles de cette théorie.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    BB78
    Je finis ici mon développement concernant l’Archéoptérix, en rappellant que les deux points importants sur lesquels les évolutionnistes se basent pour justifier que l'Archæoptéryx est une forme transitionnelle sont les serres situées sur les ailes de l'oiseau et les dents. Il est vrai que l'Archæoptéryx avait des serres sur ses ailes et des dents, mais il n'en demeure pas moins que ces traits n'impliquent pas que cette créature a des points communs avec les reptiles.

    De plus, deux espèces d'oiseaux vivant de nos jours, les Touracos et les Hoatzins, ont des serres qui leur permettent de s'accrocher aux branches. Ces créatures sont de véritables oiseaux et ne possèdent pas de caractéristiques de reptiles. C'est pour cela qu'il est insensé d'affirmer que l'Archæoptéryx est une forme transitionnelle uniquement à cause de la présence de serres sur les ailes.

    De même, les dents dans le bec de l'Archæoptéryx ne signifient pas qu'il s'agit d'une forme transitionnelle. Les évolutionnistes font preuve de mauvaise foi lorsqu'ils affirment que ces dents sont des caractéristiques de reptiles. De nos jours, quelques reptiles possèdent des dents alors que d'autres pas. En outre, l'Archæoptéryx n'est pas la seule espèce d'oiseau
    possédant des dents. Il est vrai que les oiseaux avec des dents n'existent
    plus aujourd'hui, mais si l'on examine les archives fossiles, nous remarquons qu'à la même époque de l'Archæoptéryx et même après, voire jusqu'à très récemment, un genre différent d'oiseau existait, que l'on peut catégoriser comme "oiseau avec des dents".

    Le point le plus important c'est que la structure des dents chez l'Archæoptéryx et chez les autres oiseaux dotés de dents diffère totalement de celle que l'on trouve chez leurs ancêtres supposés, les dinosaures.
    Martin Stewart et Whetstone, les célèbres ornithologues, ont observé que les dents de l'Archæoptéryx et des autres oiseaux dotés de dents ont une surface plate et des grandes racines. Cela dit, les dents des dinosaures théropodes, les ancêtres supposés de ces oiseaux, sont protubérantes comme une scie avec des racines étroites. ( L. D. Martin, J. D. Stewart, K. N. Whetstone, The Auk, vol. 98, 1980, p. 86 )

    Les chercheurs ont également comparé les os du poignet de l'Archæoptéryx et de ses ancêtres supposés, les dinosaures, sans constater de similitudes. Ibid, p. 86; L. D. Martin "Origins of Higher Groups of Tetrapods", Ithaca, New York: Comstock Publishing Association, 1991, pp. 485, 540 )


    Les études anatomiques effectuées par des chercheurs comme
    Tarsitano, Hecht et A. D. Walker n'avaient abouti en réalité qu'à des erreurs d'interprétation. ( S. Tarsitano, M. K. Hecht, Zoological Journal of the Linnaean Society, vol. 69, 1985, p. 178; A. D. Walker, Geological Magazine, vol. 177, 1980, p. 595 )
    Celles-ci ont révélé certaines "similitudes" entre cette créature et les dinosaures, comme l'a confirmé John Ostrom, une autorité éminente qui prétend que l'Archæoptéryx a évolué à partir des dinosaures.Toutes ces découvertes indiquent que l'Archæoptéryx n'était pas un
    lien transitionnel mais seulement un oiseau qui fait partie de la catégorie
    que l'on peut appeler "oiseaux à dents".

    Alors que les évolutionnistes ont proclamé pendant des décennies que l'Archæoptéryx est la plus grande preuve de leur scénario concernant l'évolution des oiseaux, quelques fossiles trouvés réfutent ce scénario sur d'autres aspects. Lianhai Hou et Zhonghe Zhou, deux paléontologues de l'Institut Chinois de Paléontologie des Vertébrés, ont découvert un nouveau fossile d'oiseau en 1995 qu'ils ont appelé Confuciusornis.
    Cet oiseau était presque aussi âgé que l'Archæoptéryx (environ 140 millions d'années), mais celuici n'avait pas de dents. De plus, son bec et ses plumes avaient les mêmes caractéristiques que celles que l'on trouve chez les oiseaux de notre époque. Doté du même squelette que les oiseaux actuels, celui-ci avait également des serres sur ses ailes exactement comme l'Archæoptéryx.

    La structure spéciale appelée le "pygostyle" était présente chez cette espèce d'oiseau qui avait des plumes à la queue. Bref, cet oiseau qui avait le même âge que l'Archæoptéryx (considéré le plus vieil ancêtre de tous les oiseaux et accepté comme étant un semi-reptile), ressemblait davantage à un oiseau moderne.
    Ce fait a réfuté toutes les thèses des évolutionnistes qui
    prétendent que l'Archæoptéryx est l'ancêtre primitif de tous les oiseaux.
    ( Pat Shipman, "Birds do it... Did Dinosaurs?", New Scientist, 1 février 1997, p. 31 )


    Un autre fossile, déterré en Chine en novembre 1996, a causé une confusion encore plus grande. L'existence de cet oiseau vieux de 130 millions d'années nommé Liaoningornis a été annoncée par Hou, Martin et Alan Feduccia dans la revue Science. Le Liaoningornis avait un os thoracique sur lequel étaient attachés les muscles nécessaires au vol, à l'instar des oiseaux modernes. Cet oiseau était impossible à distinguer des oiseaux modernes sur d'autres aspects. Sa seule différence était les dents qu'il avait dans la bouche. Cette situation a démontré que les oiseaux dotés de dents n'avaient pas du tout de structure primitive comme le prétendent les évolutionnistes.( "Old Bird", Discover, 21 mars 1997)

    Ceci a été publié dans un article paru dans Discover "D'où viennent les oiseaux? Ce fossile nous dit qu'ils ne viennent pas des dinosaures." ( Ibid )


    Un autre fossile qui réfute les allégations des évolutionnistes à l'égard de l'Archæoptéryx est Eoalulavis. La structure d'Eoalulavis, que l'on dit plus jeune que l'Archæoptéryx de 30 millions d'années, a été également observée chez les oiseaux modernes qui volaient
    lentement. Ceci a prouvé que 120 millions d'années auparavant, il existait des oiseaux impossibles à distinguer à plusieurs niveaux des oiseaux modernes qui volent dans les cieux.( Pat Shipman, "Birds Do It... Did Dinosaurs?", p. 28 )


    Brièvement, nous pouvons dire que certaines caractéristiques de l'Archæoptéryx n'indiquent pas que cette espèce vivante est une forme
    transitionnelle! Stephan Jay Gould et Niles Eldredge, deux paléontologues de Harvard et évolutionnistes célèbres, acceptent l'idée que
    l'Archæoptéryx est une "mosaïque" abritant diverses caractéristiques dans sa forme, mais ne peut en aucun cas être considéré comme une forme
    transitionnelle. ( S. J. Gould & N. Eldredge, Paleobiology, vol. 3, 1977, p. 147 )

    Voilà, les pseudo arguments du site communiqués par vos soins ne tiennent pas la simple analyse, je me suis permis ici de revenir simplement sur la question des "chaînons manquants", preuve irréfutable de la non viabilité du Darwinisme dans sa version initiale.

    http://site.voila.fr/levolution/creationnisme.htm

  4. #3
    Sylvebarbe
    Vive le copier-coller, ouaaiis!
    Je trouve ce nouveau sujet complètement inutile, étant donné que nous allons vous répéter encore 36 fois la même chose... et les mêmes que dans le sujet que nous avons verrouillé.

  5. #4
    vince
    assommant

  6. #5
    Neutrino
    Idem, je ne participerais pas à ce nouveau gachis d'espace disque, de bande passante, et de temps.
    Neutrino

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette
    Bonjour,
    Je ne pense pas que ce soi la peine de perdre encore du temps à corriger toutes les bêtises répandues dans ce message.

    Toute personne munie d'une cervelle normalement constituée et d'une connaissance de l'anglais correct pourra se reporter à cette page:

    http://www.talkorigins.org/faqs/archaeopteryx/info.html
    http://www.talkorigins.org/faqs/archaeopteryx.html
    http://www.talkorigins.org/faqs/arch...challenge.html

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    Steph
    salut,

    Et s'il avait raison pourtant?











    Nan allez, je déconne!
    S'il a envie d'y croire, ben qu'il le fasse, hein, y a pas de mal.

    Stéphane

  11. #8
    BB78
    Tant de pédagogie de la part de "biologistes évolutionnistes" pure et dure, c'est fou...de vous à moi, il n'est pas étonnant que le GVT soit tenté de fermer le robinet.
    Enfin, le post est là, mes arguments et les...votres aussi, et hurler systématiquement au "copier-coller" dès que les posts excèdent les 5 lignes ne sert à rien, tout comme renvoyer à 3 ou 4 sites différents au lieu de tenter de répondre.

    Toute votre rhétorique n'éludera pas cette vérité, aussi douloureuse qu'elle vous soit, les registres fossiles infirment le Darwinisme.

    Journée bonne,

  12. #9
    vince
    Citation Envoyé par BB78
    hurler systématiquement au "copier-coller" dès que les posts excèdent les 5 lignes ne sert à rien

    http://membres.lycos.fr/ evolution8c...eaux_mammifere

    http://mohamedg.free.fr/Harun_Yahya/..._evolution.pdf


  13. #10
    vince
    J'oubliais également :

    http://www.mensongedelevolution.com/chapitre6.php

    http://www.harunyahya.com/fr/evolution06.php

    Avec au passage des sites islamistes integristes, ce qui donne une vague idée sur leur crédit scientifique et sur les problèmes que leur pose l'évolution.

    On s'est déjà battu contre les islamistes sur ce forum, on sait que ça ne sert à rien "pédagogie" ou pas...

  14. #11
    kinette
    Bonjour,

    Voici une petite histoire...

    Il était une fois un forum, où diverses personnes aiment discuter de science.
    Y arrive un personnage convaincu que les personnes affirmant que la terre est ronde (ou presque ronde) sont dans l'erreur.
    Il commence à poster sur le forum diverses citations récupérées sur tous les sites qu'on peut trouver qui affirment que la terre est plate, ou parallélipipédique, ou tout ce qu'on voudra... Ces sites se contentent d'attaquer les arguments et expériences ayant montré que la Terre est ronde, et ne proposent pas d'hypothèse alternative, ou du moins aucune qui ait été scientifiquement validée. Ils exploitent de manière habile des citations de divers scientifiques, en les coupant de leur contexte original. Ils utilisent aussi des arguments dépassés qui ont depuis longtemps été infirmés par des expériences.
    Ils jouent sur les mots, essaient de ridiculiser les expériences, et les résultats qui leur posent problème.

    Notre personnage donc, arrive ainsi et explique qu'il va prouver que le fait que la terre soit ronde n'est qu'un dogme, que les scientifiques qui affirment ceci sont obtus, qu'ils n'ont rien compris du tout.

    Sur le forum, on essaie de lui répondre, lui expliquer en quoi ses "arguments" sont irrecevables, en quoi il n'a pas compris ce qu'on essayait de lui expliquer.
    On passe du temps à rechercher de la documentation, on explique les principe de base, on répond point par point.

    On pose aussi des questions qui devraient permettre à l'interlocuteur d'avancer (par exemple, si la terre était plate, comment expliquer la forme de la ligne d'horizon?).
    On n'obtient aucune réponse à nos questions, ignorées superbement.
    On n'obtient pas de contre-arguments à beaucoup de choses qui ont été dites non plus d'ailleurs.

    Par contre le copier-coller continue, ainsi que les propos désobligeants contre ces imbéciles de scientifiques qui croient que la Terre est ronde.

    Au bout d'un moment tout le mode se lasse.
    Après tout à quoi bon expliquer des choses à une personne convaincue que la Terre est plate, et fermé à toute discussion.
    On finit par simplement répondre qu'on en a marre de cette mascarade (cf. le temps passé à expliquer, par rapport au temps que des copiers-coller prennent). On se contente de lui donner des liens où il pourra trouver toute l'information nécessaire, voire on ne nrépond plus ou on lui répond d'aller voir ailleurs, qu'après tout si ça lui chante de croire que la Terre est plate...

    Là, on voit revenir notre énergumène, la gueule enfarinée, qui croit alors avoir le dernier mot, crie victoire, affirme haut et fort que le fait qu'on laisse tomber en face de lui est la preuve pure et dure qu'on n'a pas d'arguments, et que c'est lui qui a raison. Et que de plus les personnes en face de lui n'ont aucune qualité de pédagogie...
    Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé...

    K., la méchante scientifique bornée, stupide et pas pédagogue du tout.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    BB78
    Toujours pas de réponses aux arguments, et ceci sous prétexte que ceux-ci ne sont la propriété de personne.

    Ou sont l'infinité de chaînons manquants qu'exige le Darwinisme ? Où ?
    Prouvez moi, vous, les "hommes de sciences", que l'archéoptéryx est bien l'ancêtre de l'oiseau, et non un oiseau comme tant d'autres à la lumière des éléments que j'avance plus haut ?

  16. Publicité
  17. #13
    kinette
    Ou sont l'infinité de chaînons manquants qu'exige le Darwinisme ? Où ?
    J'ai l'impression que tu te moques de nous.
    Quelles sont les conditions nécessaires à une bonne fossilisation?
    Sont-elles couramment rencontrées?
    Quand répondras-tu aux questions qu'on t'a posées?

    Tu n'as pas compris grand chose à la phylogénie...

    Prouvez moi, vous, les "hommes de sciences", que l'archéoptéryx est bien l'ancêtre de l'oiseau, et non un oiseau comme tant d'autres à la lumière des éléments que j'avance plus haut ?
    Tu n'as qu'à aller voir les adresses que j'ai données au lieu de nous emm... avec ta c...
    Il y est très clairement expliqué en quoi l'archéoptéryx n'est pas un oiseau comme les autres.

    Sinon comment expliques-tu la présence de plumes chez des dinosaures qui ne volaient pas? Le hasard?
    Ils les ont piqué aux oiseaux?

    Arrête de te moquer de nous et d'être de mauvaise foi.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    BB78
    Au risque de te décevoir kinette, je ne fais pas parti de ceux qui pense devoir conserver une théorie, fusse t'elle erronée scientifiquement, tant que l'on en a pas trouvé une autre, De fait, si le Darwinisme se trouve être une théorie intenable à la lumière des découvertes et des sciences modernes ( et elle l'est la bougresse, malgré les rustines ), l'on ne doit pas la soutenir mordicus en prétextant que l'on a rien d'autre pour le moment...

  19. #15
    BB78
    Citation Envoyé par kinette
    Quelles sont les conditions nécessaires à une bonne fossilisation?
    Sont-elles couramment rencontrées?
    C'est balo ça, ces vilaines conditions n'ont pas été réunis, donc l'on trouve au Cambrien des milliers de fossiles, mais on ne trouve toujours pas de réel chaînon, indiscutables... peut être une espèce de "sélection naturelle de la fossilisation", qui ferait le tri, rien que pour embêter les évolutionnistes et brouiller les pistes, qui serait implacable quand à la fossilisation des espèces transitionnelles...


    Ce bon vieux Darwin a posé cette condition à la vérification de sa théorie, c'est pourtant simple, pas de chaînons, pas d'évolution (gradualiste).

    Et c'est moi qui suit de mauvaise foi...

  20. #16
    DonPanic
    Slu
    Comme on le sait, les dinosaures et les reptiles ont le sang froid
    Ben non justement, s'agissant des dinosaures, c'est comme on se le demande, et non comme on le sait;
    personne n'est absolument affirmatif sur cette question,
    et tes charges contre le Darwinisme comme s'il y avait des "scientifiques" bien rangés au garde à vous,
    alors que c'est un monde ouvert au débats où chacun a ses manières d'interprêter l'évolution
    s'apparentent à un enfonçage systématique de portes ouvertes, à partir de prémices déja erronées.

  21. #17
    kinette
    Au risque de te décevoir kinette, je ne fais pas parti de ceux qui pense devoir conserver une théorie, fusse t'elle erronée scientifiquement, tant que l'on en a pas trouvé une autre, De fait, si le Darwinisme se trouve être une théorie intenable à la lumière des découvertes et des sciences modernes ( et elle l'est la bougresse, malgré les rustines ), l'on ne doit pas la soutenir mordicus en prétextant que l'on a rien d'autre pour le moment...
    Tu es fondamentalement malhonnête.
    Ta "théorie" alternative tu l'as très bien, elle est bien ancrée dans ta cervelle, on voit très bien d'où elle vient, mais elle n'a rien de scientifique.
    Affirme-moi le contraire

    Malgré ça, comme l'évolution des espèces est quelque chose qui te dérange tu t'évertues à chercher des problèmes, à essayer d'attaquer tout ce que tu peux, quitte à utiliser des méthodes malhonnêtes.

    et elle l'est la bougresse, malgré les rustines
    Ca c'est ce que tu veux croire...
    Des "rustines" je n'en vois pas, et toutes les conneries que tu nous a racontées (l'impossibilité d'évolution du bombardier, l'évolution d l'oeil, du vol...) sont fauses et facilement démontrables.

    Mais par contre tu n'as pas répondu aux questions posées dans les autres discussions.
    Si l'évolution, c'est de la gnognotte, comment expliquer que la sélection artificielle soit possible? L'hérédité n'existerait donc pas?
    Si les mutations n'existaient pas comme tu aimerais le prétendre, comment expliquer la variabilité génétique? Comment expliquer qu'à l'aide des mutations on puisse reconstituer l'histoire de populations (et que ces reconstitutions soient en accord avec des données de datation, avec la présence de fossiles ou avec la tectonique des plaques)? Il y a quand même d'étranges coincidences non?
    Comment, toi qui affirmes qu'on n'a aucun chaînon manquant, expliquer que pour pas mal d'espèces fossiles on observe justement une évolution graduelle?
    Comment, si les espèces évoluaient avec "intelligence" expliquer la présence de la tache aveugle de l'oeil (qui n'est pourtant pas super pratique et intelligemment conçue)?
    Comment expliques-tu les ressemblances entre espèces (si elles n'ont pas d'ancêtres communs)?
    Comment expliques-tu l'apparition de résistance aux antibiotiques chez les bactéries, ainsi que l'apparition de résistances aux insecticides chez les insectes, aux herbicides chez les plantes?
    Comment expliques-tu les organes vestigiaux présents chez de nombreuses espèces?

    théorie intenable à la lumière des découvertes et des sciences modernes
    Tu oses nous parler de "sciences modernes" toi qui nous ressort tout heureux des citations qui ont plus de 50 ans?
    Toi qui semble ignorer les connaissances actuelles en génétique...

    Il est quand même dommage pour toi que justement les sciences modernes montrent au contraire une grande cohérence, et permettent de décoder pas mal de choses présenties avant la découverte de l'ADN...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  22. #18
    coco
    Bonjour,
    Ce n'est plus un débat d'idées... je propose de fait de verrouiller le sujet.
    De plus celui-ci a été maintes fois abordé, et je me demande s'il n'a pas été posté dans un esprit polémique...
    Donc acte.
    Pour la modération,
    coco

  23. Publicité
  24. #19
    Sylvebarbe
    Autre fait moderne : un autre oiseau primitif:
    http://fpfre.peopledaily.com.cn/fren...725_56128.html

    Quant aux chaînons manquants parfaits, les scientifiques (les vrais!) savent depuis longtemps que cela n'existe pas : en effet les ancêtres communs sur un arbre phylogénétique sont hypothétiques... des formes fossiles peuvent en être très proches et leur ressembler mais les chances sont très minces de trouver l'ancêtre commun idéal (conditions de fossilisation...)! mais encore faut-il connaître ce qu'est la phylogénèse et la cladistique, méthodes scientifiques couramment utilisées pour saisir cela.
    Devoir maison : chercher la définition de phylogénèse et d'arbre phylogénétique. Replacer sur un arbre phylogénétique, un compsognathus, un archéoptéryx et un oiseau : aucun ne sera à un noeud de l'arbre mais l'archéoptéryx sera entre l'oiseau et le compsognathus.

    Sur ce, verrouillage!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. points manquants au bac
    Par Astro boy dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/01/2006, 16h42
  2. [Evolution] Point sur les chaînons manquants en général
    Par melchisedec dans le forum Paléontologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/12/2005, 19h55
  3. Chaînons manquants
    Par melchisedec dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/11/2005, 18h08
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 30/03/2005, 22h28
  5. fichiers vxd manquants
    Par Steph dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/07/2004, 09h58