Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles



  1. #1
    FlyingRoots

    Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Bonjour,

    J'aimerais savoir ce qui se produit au niveau biochimique lorsque qu'on est en présence de 2 allèles un dominant et un récessif d'un gène: est-ce que la dominance se traduit par une inhibition de l'expression de l'allèle récessif sur le chromosome homologue, ou est ce que les deux protéines (codées par le gène étudié) sont produites mais l'une d'elle interagit préférentiellement et exprime le phénotype associé ?

    Merci d'avance pour vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    ca dépend des cas. Par exemple, avec 50% de protéine sauvage et 50% mutée, la portion sauvage suffit a maintenir le phénotype sain : récessivité. Dans un autre cas, par exemple lorsque la protéine doit se multimériser, les multimères contenant aussi la forme mutée ne sont plus fonctionnels malgré que la forme sauvage soit exprimée : dominance
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    FlyingRoots

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Merci de ta réponse.
    Donc les allèles dominants comme récessifs sont forcement transcrit+traduit dans la cellule, et c'est ensuite les interactions inter-protéines produites qui vont produire le phénotype dominant ? Il n'existe aucune régulation sur l'ADN ?

  5. #4
    Flyingbike

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    il y a des mutations qui modifient l'expression des gènes. Je ne connais pas d'exemple ou une protéine mutée modifie l'expression de la protéine sauvage
    La vie trouve toujours un chemin

  6. #5
    FlyingRoots

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Merci pour avoir pris le temps de me répondre

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FlyingRoots

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Je mets un lien sur le sujet que j'ai trouvé après quelques recherches sur le net, ça pourra peut-être aider qqun qui se posait la même question :
    lien

  9. Publicité
  10. #7
    Meiosis

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Personnellement j'ai compris la question dans le sens physiologie, c'est-à-dire qu'est-ce qui fait au niveau moléculaire qu'un allèle va être récessif et un autre dominant ?

    Flyingbike semble parler de ce qu'il se passe au niveau des mutations, qu'est-ce qui fait qu'une mutation sera récessive ou dominante.

    Donc je vais répondre pour l'autre partie de la question.

    C'est en fait du bon sens, prenons le système ABO. L'allèle O est dit récessif par rapport aux allèles A et B car l'allèle O produit une enzyme non fonctionnelle. Si tu as une personne hétérozygote O//A par exemple alors une enzyme fonctionnelle sera produite par l'allèle A et une enzyme non fonctionnelle par l'allèle O, finalement ça suffira quand même à faire une substance H à la surface membranaire du globule rouge et donc ça suffira à faire l'antigène A.
    Ces enzymes mettent des sucres sur des lipides, ce qui définit le type d'antigène A ou B selon le sucre ajouté. Aucun sucre ajouté à la substance H de base = groupe dit O.

    Si t'as A//B deux enzymes fonctionnelles différentes seront produites, les deux antigènes cohabiteront sur le globule rouge et le type sera de groupe AB, on parle de codominance.

    Si t'as O//O aucune n'est fonctionnelle, aucun sucre ajouté à la substance H de base = groupe O.

    Pareil avec l'allèle h qui existe sous la forme récessive h et dominante H. Il est responsable de la synthèse de la substance H (ajout d'un fucose).
    Si les deux sont non fonctionnels on tombe sur le cas d'une mutation récessive et pas de fucose sera ajouté, la substance H sera incomplète.
    Par la suite même si tu as des enzymes fonctionnelles avec un génotype comme A//A il n'y aura pas reconnaissance de cette substance H et donc pas d'ajout du sucre correspondant, ça fera comme un groupe O au niveau phénotype et on parle de phénotype Bombay où des parents de groupe A tous les deux (génotype A//A les deux) peuvent avoir un enfant O (c'est très rare).

    Pour la couleur des yeux c'est plus compliqué mais pour simplifier le schéma de pensée reste le même : si t'as une enzyme non fonctionnelle tu n'auras pas de synthèse de mélanine, sinon il y aura synthèse.
    La présence d'un seul allèle fonctionnel sur les deux suffit à synthétiser la mélanine et à compenser : c'est pour ça que l'allèle "marron" est décrit comme étant dominant.

    En vérité il y a plusieurs enzymes intervenant dans la production finale du pigment.
    Dernière modification par Meiosis ; 04/05/2016 à 12h31.

  11. #8
    Meiosis

    Re : Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

    Bon après tout n'est jamais carré, il y a très certainement d'autres mécanismes pour l'expliquer, comme ce que tu as dans ton lien.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. co-dominance et semi dominance
    Par le_gemaux dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/01/2019, 14h59
  2. Dominance
    Par SSTN dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2015, 17h27
  3. Question sur la dominance des allèles
    Par Organic dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/04/2015, 19h35
  4. [Génétique] Récessivité : génétique ou épigénétique?
    Par Fabiennee dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/10/2013, 03h08
  5. [Génétique] Pseudo-dominance
    Par AstroBax dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/06/2011, 17h57