Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien



  1. #1
    inconnu73

    Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Bonjour, je ne sais pas si ce topique est plus approprié à « sciences humaines » ou a « santé et médecine générale », dans le doute je le mets dans cette rubrique. Veuillez m’excuser si la catégorie est mal appropriée.

    Voilà le problème, je souhaite mesurer moi-même ma contamination par les perturbateurs endocriniens. J’ai vus dans un reportage (envoyé spécial) que pour mesurer la contamination de perturbateur endocrinien, les scientifiques utilisent des échantillons de cheveux sur les différents sujets à analyser au cours du reportage.

    Une fois que j’ai un échantillon de cheveux, je ne sais pas quel appareil utiliser et quelle technique utiliser pour mesurer la contamination de perturbateur endocrinien.

    Pouvez-vous me renseigner ?

    Bonne journée et a bientôt.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    pelkin

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Pas de problèmes, vous avez les cheveux.

    Il ne vous reste plus qu'à vous procurer le laboratoire, les animaux biodétecteurs, les colonnes d'extraction et les produits qui vont bien pour le lessivage et la mise en évidence.

    Bref, les professionnels en voient déjà de toutes les couleurs pour tenter de faire des analyses correctes sur ces perturbateurs, vous espérez quoi, faire cela dans votre cuisine avec une éprouvette et la boîte de l'apprenti petit chimiste ?
    Spécialisé en sadanthropomicrobitubulabibaquophtalmologie

  4. #3
    f6bes

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Citation Envoyé par pelkin Voir le message
    Pas de problèmes, vous avez les cheveux.

    Il ne vous reste plus qu'à vous procurer le laboratoire, les animaux biodétecteurs, les colonnes d'extraction et les produits qui vont bien pour le lessivage et la mise en évidence.

    Bref, les professionnels en voient déjà de toutes les couleurs pour tenter de faire des analyses correctes sur ces perturbateurs, vous espérez quoi, faire cela dans votre cuisine avec une éprouvette et la boîte de l'apprenti petit chimiste ?
    Bjr à toi,
    Faut espérer qu'il ne soit PAS....chauve !!

    Bon WE
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  5. #4
    mh34

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Bonjour, bienvenue sur FS.
    Citation Envoyé par inconnu73 Voir le message

    Une fois que j’ai un échantillon de cheveux, je ne sais pas quel appareil utiliser et quelle technique utiliser pour mesurer la contamination de perturbateur endocrinien.

    Pouvez-vous me renseigner ?
    Pelkin vous l'a dit de façon un peu..."abrupte", mais il a raison ; ce n'est pas le genre de choses qu'on peut bricoler sur un coin de table, d'abord parce que vous ne saurez pas quoi chercher comme molécules ( une petite liste ci-dessous, lien d'origine ici ; http://www.ipubli.inserm.fr/bitstrea...2/?sequence=74.)
    Ensuite parce que vous ne pourrez pas vous procurer le matériel nécessaire et que, quand bien même vous y arriveriez, vous ne sauriez pas l'utiliser.

    Tableau 57.I : Liste incomplète de molécules identifiées comme présentant un potentiel perturbateur endocrinien
    - Pesticides
    Acetochlor, Alachlor, Aldrin, Allethrin, Amitrol, Atrazine, Carbaryl, Chlordane, Chlofentezine,
    p,p’-DDE, DDT, Dieldrin, Dicofol, Endosulfan, Éthylène thiourée, Fenarimol, Fenbuconazole,
    Fenitrothion, Fenvalarate, Fipronil, Heptachlor, Heptaclor epoxide, Iprodione, Kepone,
    Ketoconazole, Lindane, Linuron, Malathion, Mancozeb, Maneb, Methomyl, Methoxychlor,
    Metribuzen, Mirex, Nitrofen, Nonachlor, Oxychlordane, Pentachloronitrobenzene,
    Permethrine, Procymidone, Prodiamine, Pyrimethanil, Sumithrin, Tarstar, Thiazopyr, Thiram,
    Toxaphene, Tributylétain, Trifluralin Vinclozolin, Zineb, Ziram (T)
    - Divers
    Butyl-hydroxyanisole, Phtalates, Benzophenone, Bisphenol A, Benzo(a)pyrene,
    Carbendazim, Éthane-diméthane-sulfonate, Perfluoroctane sulfonates, Alkyphénols,
    Resorcinol, Styrène dimères, trimères, Cd, Pb, Hg
    - Organohalogénés persistants
    1,2-dibromoéthane, Chloroforme, Dioxines et furanes, Octachlorostyrene, PCBs, PBDEs, Pentachlrophenol, TBBPA
    Un autre lien pour en savoir plus ( pensez à consulter également la bibliographie en fin de pdf : )
    https://www.anses.fr/fr/system/files...H-BARNEAUD.pdf
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  6. #5
    pelkin

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    d'abord parce que vous ne saurez pas quoi chercher comme molécules, ensuite parce que vous ne pourrez pas vous procurer le matériel nécessaire et que, quand bien même vous y arriveriez, vous ne sauriez pas l'utiliser.
    C'est vrai Marie-Hélène, c'est nettement moins "abrupt"
    Spécialisé en sadanthropomicrobitubulabibaquophtalmologie

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    inconnu73

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Merci de vos réponses, ces bien dommage tous ça...
    Si non ça n'existe pas des laboratoires qui analyse ça contre rémunération ? Mais bon je suppose que ça dois couter très cher ? Non ?

  9. Publicité
  10. #7
    minushabens

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Fais une recherche avec les mots "laboratoire toxicologie". Tu vas trouver un certain nombre de laboratoires universitaires, dont je pense qu'ils risquent de ne pas travailler pour des particuliers, mais aussi des laboratoires privés. Il suffit de leur demander s'ils sont capables de détecter les molécules qui t'intéressent et à quel tarif.

  11. #8
    Neon20

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    envoyé spécial
    Ce genre de reportage est toujours très mal fait.
    Pour parler d'un secteur que je connais, je me rappelle que notre chère équipe "envoyé spécial" essayait de faire croire aux téléspectateurs que les médicaments remboursés en France étaient bien plus chers qu'ailleurs en s'appuyant sur seulement 3 exemples de médicaments remboursés(sélectionnés avec soin) qui étaient en effet plus chers en France, alors qu'en réalité, la plupart des médicaments remboursés sont bien moins chers en France qu'ailleurs. D'ailleurs, les grossistes français revendent les médicaments français à l'étranger car la grande majorité de ces médicaments français sont nettement moins onéreux en France qu'à l'étranger.
    De plus, notre chère équipe "envoyé spécial" a fait venir un responsable de labo à la fin de leur reportage qui leur a expliqué qu'en général les médicaments étaient moins chers en France qu'ailleurs , mais les journaleux ne voulaient rien entendre, ils sont restés sur leurs 3 médocs qui étaient effectivement plus chers et ont continué à débiter leurs bobards.
    Ces reportages sont de la désinformation pure et dure destinée à faire grimper l'audimat, ils sont presque criminels car des personnes fragiles influençables peuvent tomber dans le panneau!

    Je me permets une parenthèse:
    Pour en revenir aux grossistes qui revendent nos médicaments à l'étranger: il faut savoir que les entreprises pharmaceutiques implantées en France produisent pour les besoins en France(car il est inutile pour elles de concurrencer leur filiale à l'étranger), donc les grossistes qui revendent nos médicaments à l'étranger sont en partie responsables de nos pénuries actuelles.

    Je précise que tout cela ne vient pas de moi, c'était dans un cours d'éco que j'avais eu.


    Si non ça n'existe pas des laboratoires qui analyse ça contre rémunération ? Mais bon je suppose que ça dois couter très cher ? Non ?
    Pourquoi voulez-vous effectuer ces analyses? Parce que j'en vois pas trop l'intérêt.

    C'est pour vous aider dans le choix de votre jus détox ?
    Dernière modification par Neon20 ; 01/06/2016 à 12h02.

  12. #9
    inconnu73

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Merci de vos réponses qui je pense termine le sujet dans ça base interrogative avant que il ne soit détourné en sujet politique par notre amis Neon20. Mais je vais te répondre plus par plaisir personnelle que par intérêt collectif car j’ai déjà donnait dans ce genre de débat il y a des années de cela dont nous savons tous que cela n’amène a rien ! Ca fera une belle fin pour le topic.

    Il y a du vrai et du faux dans ce que tu dis Neon20. Si je devais déballer mon avis sur les informations envoyer par les émerisons et journaux français je pense que je serai plus extrémiste que notre amis Neon20. Les médicaments sont loin d’être la plus grande désinformation tu sais. La liste est très, très longue…

    Pour les curieux et pour faire le lien avec les perturbateur endocrinien et la désinformation des média dans le spoile.

     Cliquez pour afficher


    Ceci étant les exemples les plus choquent de ceux que j’ai pus voir de me propres yeux concernent les médias et la désinformation dont Neon20 nous parle cela dit pour revenir a ces perturbateur endocrinien, je ne crois pas que ceci est une désinformation.

    Pendent longtemps dans mon précédent travail j’ai administré longtemps des médocs et parfois de force que ces soit disant messeux médecin prescrivez. Certain médoc sont bourrée de ses perturbateur endocrinien. J’étai en contact avec certain de ces perturbateur endocrinien. A mon grand malheur j’ai cité le reportage d’envoyé spécial. Mais il existe d’autre information qui parle des dangers de perturbateur endocrinien et croyez moi d’âpres les expériences que j’ai vus dans ma vie je me renseigne toujours auprès de plusieurs source d’information ! Mon épouse a vue l’émission et a décidé d’arrêté de ce maquilliez du jour au lendemain. On vois dans l’émission que il y a genre 2 / 3 verni a ongle sur les 15 ou il n’y a pas de perturbateur endocrinien. Mais je vous le dis mois les 2 / 3 ou il y en a pas ces par ceux que les entreprise doive frauder sur ces produit, j’ai encore en tête un shampoing référencé dans un magazine (que cette foi si je me garde de cité) dressent une liste de shampoing sain. J’avais bien évidement répertorié au préalable tous les ingrédients. Aucun problème. Plus trad je l’étai souvenu d’une histoire que un musulement m’avais raconté sur le fait que un jour sans prévenir personne une chaine alimentaire avais ajouté du cochon dans un de ces produit alimentaire. Ca fessai des année que le dis produit étai bien connu pour ne pas contenir du cochon. Bien sur la sociétal avait indiqué l’ajout de cochon a l’arrière de l’emballage parmi la liste des ingrédients en tous petit comme il Save le faire. Qui s’amuserait a vérifierles ingrédient d’un simple paquet de chips que il prend déjà depuis 3 ans et dont 3 ans avant il avais passé au crible les ingrédients de ce simple paquet de chips pour apprendre que il y avais du cochon ajouté entre ces 3 ans de non vérification. J’ai fais pareille avec ce simple shampoing 3 mois âpres, pour apprendre que l’article avais ajouter un perturbateur endocrinien très nocif.

    Le pire dans tous ça ces que certain de ces perturbateur endocrinien ce transmette de génération en génération et beaucoup de revus scientifique le dise. La courbe de malformation a la naissance et le risque de cancer lié a cette malformation ne cesse d’augmenté et ceux de la façon d’une courbe logarithmique. On connaissais déjà l’aluminium et le mercure qui une foie dans le cor ne reporté pas (une sorte de mort programmé) ! Il avait la propriété témoin de ne pas ce transmettre de génération en génération. Là les perturbateur ce transmettre de génération en génération !

    Les nazis voulais faire une race pure, scientifiquement nous n’en somme pas loin ! Sauf que l’hérédité d’une nation n’aura rien a voir mais ça contamination au perturbateur endoctrinien et ceux par le semple fait de ce transmettre de génération mettent en danger l’humanité !

    Ceux qui est vrai et qui fais peur c’est que aujourd’hui par la simple volonté de ce protéger et donc de protéger ça génération et la race humaine il y a de quoi créer une nation rassemblent toute les personnes qui souhaite mètre un trais définitivement sur ces perturbateur endocrinien qui une foie dans le cor reste. J’ai étudié le problème ces impossible légalement a quelqu’un de ce protéger des perturbateur endocrinien. Aucune société et aucun system ne peu survivre a un telle changement aussi radical sans passé par une profonde anarchie apposent les pour et les contre.

    Ne serais que le paysan qui contamine sont chant de perturbateur endocrinien. Les habitent dans le coin avec le vent absorberai des molécules des perturbateur endoctrinent. Molécule qui je le répète reste définitivement dans le cort et ce transmette de génération en génération. La bonne femme qui ce balade tout fier dans la rue avec son vernie a ongle, parfumé et maquillée de la tête au pied. J’ai fait le test pour vous ne serais que une journée en évitent tous ça, il y a de quoi devenir fous !

    Supprimé toute perturbateur endocrinien dans tous les chants, ces inévitablement supprimé une très grande partie des pesticide. Qui dis moins de pesticide, dis moins de nourriture. Qui dis moins de nourriture, dis pris élevé de celle si. Qui dis nourriture chère et peu nombreuse dis famine. Qui dis famine, dis guerre !

    On apprend que les Chinois vont mètre fin a la politique de l’enfant unique alors que il avait raison, même nous devrions le faire. Ca vas aggraver le problème !

  13. #10
    inconnu73

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Les 500 derniers caractères

    Il y a que a regardé les abeilles rien de surprennent a ceux que la production de miel soit plus élevé par rapport a ces dernières année. Ces depuis cette année que l’état a enfin interdis un pesticide contentent un perturbateur endocrinien mortelle pour les abeilles. Rien de surprennent a ceux que l’année prochaine la production de miel soit encore plus élevé que cette année. Ces bien les abeille ont put être sauvé, reste a sauvé l’humanité. Dans tous les cas une grande extermination de l’être humain est programmé par la nature. Elle aura soit lieu par le changement anarchique entre els pour et les contre et seux qui crèverons de faîn soit génétiquement par le faite que beaucoup d’être humain seront mort a la naissance malle formé ou ne pourrons plus ce reproduire ! Seul ceux qui sont moins contaminé par cet perturbateur endocrinien survivrons telle les indigènes.

    En tous cas si un jour un grand chef ce présente dans le but de créer une nation contre et anti perturbateur endocrinien, je le suivrai.

    Voili, voilou

  14. #11
    Neon20

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Mes yeux saignent à la lecture de ces inepties farcies de fautes d'orthographe.
    Vous voyez, quand je parlais d'insister davantage sur le français en primaire dans la rubrique "enseignement", ce n'était pas pour faire joli..., il y avait une raison.


    Supprimé toute perturbateur endocrinien dans tous les chants, ces inévitablement supprimé une très grande partie des pesticide.
    Il est impossible de supprimer tous les perturbateurs endocriniens car un grand nombre d'entre eux sont des produits naturellement issus de la combustion de matières organiques. Il suffit juste de brûler du bois(ou n'importe quoi d'autre) ou de griller des steaks pour en produire: je pense notamment aux dioxines et au benzo(a)pyrène.
    Quoi que vous fassiez, vous en consommerez et en respirerez tous les jours ,et ce, jusqu'à la fin de votre vie. Et cela aurait également été le cas, même si vous aviez vécu à n'importe quelle autre époque.

    si un jour un grand chef ce présente dans le but de créer une nation contre et anti perturbateur endocrinien, je le suivrai.
    Vous comprenez à présent pourquoi cette idée est grotesque.
    Dernière modification par Neon20 ; 02/06/2016 à 14h48.

  15. #12
    minushabens

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Citation Envoyé par inconnu73 Voir le message
    Pendent longtemps dans mon précédent travail j’ai administré longtemps des médocs et parfois de force que ces soit disant messeux médecin prescrivez.
    je me demande quel était ce métier...

  16. Publicité
  17. #13
    inconnu73

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Merci de ta réponse Neon20, certes les perturbateurs endocriniens sont partout tu m’apprends ça. Il faut vraiment que je précise tous avec toi. ^^

    « Perturbateur endocriniens toxique transmissible de génération en génération » que je vais abréger en PETTGG car ça commence à faire lourd d’écrire ça et a le lire surtout si je doits tous précisé).

    Bref je parle bien de PETTGG sur le principe même que la liberté s’arrête là ou commence celle des autres. Le problème est que a continué avec ces PETTGG les descendances de chaqu’un seront contaminé obligatoirement et ceux quoi que tu fesse dans cette société de naze. Que la personne ce contamine au mercure, a l’aluminium, au drogue, a l’alcole au CO², au perturbateur endoctrinent non transmissible de génération en génération ces sont problème ! Ces ça liberté !! La vrai liberté ces ça ! (pas enfermé une pauvre personne dans un HP par ceux que elle est junkie !)

    Personne n’expire de l’aluminium.
    Personne n’expire du mercure.
    L’ alcole expiré et a très faible dose, s’élimine très rapidement et surtout ne ce transmet pas de génération en génération.
    Le CO² expiré est encore une foie a très faible dose et s’élimine en moyenne tout les 20 ans.
    Quand au perturbateur endoctrinent non transmissible de génération en génération comme tu le dit c’est une autre histoire.
    Je ne vais pas non plus tous précisé…

    J’estime que nos enfants (en tous cas les mien si j’en avais), n’ont pas a subir cette torture et la transmettre a leur propre enfants…etc.

    Le dicton dis que ces la dose qui fait le poison. De génération en génération la dose ne cesse de d’amplifié.

    Je parle bien des PETTGG qui pour mois sont les plus dangereux. La dose progresse et un jour c’est la goute d’eau qui fera débordai le vase !

    http://encyclo-ecolo.com/Perturbateur_endocrinien

    Des articles comme ça il y en a plein !

    Et personnellement je ne pense pas que les PETTGG soient produit naturellement.

    Pour répondre à minushabens. Il suffi de lire le long pavé pour deviné. C’était Infirmier en hôpital psychiatrique.
    Dernière modification par inconnu73 ; 02/06/2016 à 16h39.

  18. #14
    Flyingbike

    Re : Analyser sois même sa contamination au perturbateur endocrinien

    Bon, on n'est plus dans la biologie ni même dans la science en général. Quant à votre concept de "PETTGG"

    La réponse à la question initiale ayant été donnée, je pense que la fermeture est une bonne idée.


    PS : si vous deviez rouvrir un fil sur ce forum, faites un effort d'orthographe !!
    La vie trouve toujours un chemin

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Faire sois-meme ses pellets.
    Par did323 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 22/10/2018, 20h14
  2. Se mentir à sois-même
    Par Soain dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 17/02/2016, 13h29
  3. Actu - Le substitut du bisphénol A est lui aussi un perturbateur endocrinien
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/01/2013, 09h30
  4. Définition - Perturbateur endocrinien
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/05/2011, 23h08
  5. Pc monté sois même: problème d'affichage
    Par arileoufff dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/11/2009, 11h54