Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

espoir



  1. #1
    L.

    espoir

    29/07/2016

    Encore quelques milliers d’années ; est-ce que ce sera suffisant ? On est des bébêtes, des animaux. On est prisonnier de notre enveloppe. Cette enveloppe prend du plaisir, souffre, se nourrit de ce qui l’entoure et meurt. On est un, on est soi, on se regarde tous les jours dans une glace, le même visage, on est habitué. On suit le chef de meute, on fait pareil que les autres pour ne pas être rejeté ; et aussi parce qu’on est pareil que les autres. Ce n’est pas nous le responsable de cela, si une espèce de la planète terre prend la place de dominant à la place de l’être humain, elle fera pareille. Elle n’imitera pas l’être humain mais elle fera pareille parce que sur cette planète tous les êtres vivants sont conçus pour être ainsi : plaisir, souffrir, se nourrir, mourir.

    Prisonnié.

    La nature a bien fait les choses ? Erreur.
    Tout fonctionne, certes, nous pouvons renverser une montagne, nous respirons, nous marchons, nous nous reproduisons. Cependant la faille de toutes les créations de « madame nature » c’est le système nerveux qui permet de ressentir les choses : le plaisir et la souffrance. « Madame nature » a créée égoïstement ce système nerveux (plaisir, souffrance) pour que sa création garde son intégrité le plus longtemps possible, comme si elle se nourrissait de la vie. Sa nourriture souffre mais elle s’en fout, elle a faim et elle a de quoi se nourrir pour des millions d’années encore.
    Je crois qu’elle ignore ce qu’est la souffrance, ce qui fait que quand je te croise dans la rue, humain, tu as le visage grave.
    Toutes les autres bébêtes de la planète ne peuvent rien faire. Par contre Madame nature a fait (peut-être) une expérimentation dangereuse, elle a créé une bébête qu’elle arrive à contrôler de moins en moins parce qu’elle a développé chez elle un organe inédit. Nous, il se trouve qu’on a une chance face à Madame nature.
    Je ne vous demande pas de tuer Madame nature, elle a produit un monde d’une beauté indescriptible, il faut respecter son œuvre, vivre avec elle. Mais il ne faut pas qu’elle, elle nous tue.
    Si rien n’est fait on va disparaitre dans 10 à 15000 ans. La probabilité que, vous, mes amis, fassiez quelque chose aujourd’hui, est de 0. Le message que j’envoie n’est pas audible, acceptable, à notre époque, il faut qu’il traverse les siècles, pour que d’autres gens perpétuent ma pensée. Et s’ils ne le font pas, hélas. Hélas.
    Ma pensée : nous devons agir en amont.
    Madame nature a dit à l’être humain : toi, tu es omnivore, mammifère, tu as un organe cérébral développé, ce sera toi le dominant pour cet intervalle de temps. Mais ton temps est compté car j’ai d’autres expérimentations à faire.
    Nous pourrons, je pense, nous libérer de notre enveloppe. Nous allons acquérir au cours des siècles prochains des technologies qui permettraient d’effectuer des mutations de l’être humain, car n’espérons pas que cela se produise « naturellement ». Je parle au conditionnel parce que nous aurons tous les éléments pour muter mais le sacrifice que je vous demande à tous est terrible, délirant.
    Je vous demande pardon. Je m’excuse. S’il vous plait, je vous demande d’abandonner votre enveloppe. Il faut ne plus manger, ne plus boire, ne plus souffrir, ne plus mourir. Pour cela on doit repenser le travail de Madame nature. Elle a créé un estomac, des reins, un cœur… C’est pas bien foutu. Il ne faut pas se nourrir de substance organique, il faut qu’on se nourrisse avec une autre forme d’énergie.
    Un esprit sain dans un corps sain : nous sommes tous déséquilibré mentalement parce que notre corps subit des traumatismes : maladies, mort de nos êtres chers, nous savons que nous partons aussi, ultime traumatisme. Là où je veux en venir c’est que je pense que dans un corps se nourrissant d’une autre forme d’énergie (mon dieu j’ignore laquelle), nous supprimons la majeure partie de notre faiblesse, de notre esclavage. Et l’esprit puisque c’est de cela que je voulais parler, se libère d’un carcan qui le rendait malade. Moins de souffrance, un système nerveux repensé. Il faudra persévérer j’ai peur que tout ne soit pas au point tout de suite.

    L.

    -----


  2. #2
    Flyingbike

    Re : espoir

    Ok, tout va bien se passer... Mais on va arrêter les frais tout de suite quand même au cas ou...


    La vie trouve toujours un chemin

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Ai-je un espoir d'être enceinte?
    Par Misa_kurosaki dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/10/2015, 16h24
  2. Réalité, Espoir,Illusion ???
    Par a91 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 11/11/2007, 12h05
  3. Un nouvel espoir ?
    Par Shikamaru dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/01/2006, 16h05
  4. Beagle 2 : plus d'espoir?
    Par mythos75 dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/01/2004, 06h30