Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Empreinte génétique et parthénogénèse



  1. #1
    mahoumaru

    Question Empreinte génétique et parthénogénèse


    ------

    Salut!
    Alors, j'ai récemment appris l'existence de la parthénogénèse et j'ai cru comprendre que ce phénomène de reproduction asexué était difficile, voire impossible chez la souris ou l'homme, à cause de l'empreinte génétique (parentale). En effet, et je cite un cours vu le sur net: "Les anomalies de développement observées en cas de parthénogenèse chez les mamifères sont le résultat du phénomène d'empreinte parentale qui rend indispensable la présence d'un hémigénome paternel et d'un hémigénome maternel en raison d'une expression différente de certains gènes dans les deux lots haploïdes".

    Pensez-vous qu'il soit quand même possible que cela se produise - je veux parler de la parthénogénèse -? Via une mutation, ou une anomalie lors de la gamétogénèse ou je ne sais pas autre chose?

    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    medecinchallah

    Re : Empreinte génétique et parthénogénèse

    Salut à toi!
    L'empreinte parentale correspond a une différence d'expressions des gènes maternels et paternels au moment du développement embryonnaire. Cela implique qu'il y a une participation différente de chaque parent de sexe différent.
    Des expériences ont donc été faites (car les scientifiques sont tout aussi curieux que toi de savoir le résultat d'une embryogenèse homoploïde) et voilà ce que l'on obtient en omettant les détails du protocole :
    - 2 gamètes masculins donneraient un embryon androgénote : hypertrophie des annexes embryonnaires, et atrophie de l'embryon (qui se retrouverait "étouffé"/absorbé par le développement important des annexes).
    - 2 gamètes féminins donneraient un embryon gynogénote : hypotrophie des annexes embryonnaires, et hypotrophie de l'embryon.
    Rappel : annexes embryonnaires -> tissus éliminés à la naissance (placenta, cordon...).
    PS : je ne suis encore étudiant donc je ne pourrai pas te répondre sur les détails approfondis au niveau génétique, mais je peux t'affirmer que l'embryon n'aura jamais le rapport normal essentiel au développement.

  4. #3
    mahoumaru

    Re : Empreinte génétique et parthénogénèse

    Oui, c'est ce que j'avais compris en lisant les articles parlant de l'empreinte génétique! Mais puisque cette empreinte est due à l'ADN transméthyl... quelque chose dans le genre, et que l'écriture de l'empreinte se fait au moment de la gamétogénèse chez le parent, n'est-il pas possible qu'une mutation empêche l'écriture de l'empreinte - voire même l'effacement préalable de l'empreinte hérité des parents du sujet - de sorte que les gamètes obtenus ne comportent aucune empreinte, nous ramenant au cas "normal" observé par exemple chez les Varans?

  5. #4
    medecinchallah

    Re : Empreinte génétique et parthénogénèse

    Voici la façon schématique dont l'empreinte parentale est ancrée dans mon esprit, tu veux construire une maison, la mère apporte le les clous, et le père apporte le marteau.
    Cependant dans le cas des systèmes pouvant faire de la parthénogénèse, et bien les parents sont biens outillés car ils ont sur eux les clous et le marteau chacun de leur côté!! Donc ils n'ont pas besoin d'inviter le sexe complémentaire pour construire la maison.
    Ce que tu proposes (effacer l'empreinte parentale) revient à ne donner ni clou à la mère, ni marteau au père -> embryon détruit.
    J'ai l'impression que tu ne comprends pas exactement le terme d'empreinte parental. Ce n'est pas un gène en soit "empreinte parental" mais bien un même gène chez les deux parents qui s'exprime différemment.
    Pour bien ancrer le message : 2 marteaux -> maison (=embryon) détruite, et 2 clous -> maison détruite également.
    En espérant avoir réussi a t'éclairer

  6. #5
    mahoumaru

    Re : Empreinte génétique et parthénogénèse

    Je ne veux pas trop insister au risque de devenir lourd et vu que t'es pour l'instant le seul à me répondre, je ne veux pas te donner de raisons de penser que je suis borné!
    Je te remercie vraiment de prendre le temps de répondre à mes interrogations bizarroïdes!

    Tout d'abord, je tiens à préciser que je ne suis effectivement pas un biologiste et donc, il est possible en effet que j'ai pas tout capté dans ce que j'ai pu lire à ce propos!
    Néanmoins, ce que tu dis, je l'avais bien compris! Si, si, je t'assure! Enfin, je crois...

    Voici la façon schématique dont l'empreinte parentale est ancrée dans mon esprit, tu veux construire une maison, la mère apporte le les clous, et le père apporte le marteau.
    C'est une magnifique façon de représenter le phénomène, oui! Très claire et très abordable! C'est aussi comme ça que j'avais compris le "problème" de l'empreinte parentale!

    Cependant dans le cas des systèmes pouvant faire de la parthénogénèse, et bien les parents sont biens outillés car ils ont sur eux les clous et le marteau chacun de leur côté!! Donc ils n'ont pas besoin d'inviter le sexe complémentaire pour construire la maison.
    Ce que tu proposes (effacer l'empreinte parentale) revient à ne donner ni clou à la mère, ni marteau au père -> embryon détruit.
    Là par contre, j'avais compris les choses différemment! Ce que j'avais cru comprendre, c'était que même chez les mammifères incapables de parthénogénèse, les parents étaient également bien outillés mais, qu'à cause de l'empreinte parentale - une sorte de protocole mise en place - et bien aucun des deux ne pouvait se présenter avec tous ses outils! Ainsi, le protocole fait que chacun est obligé d'apporter soit un clou, soit un marteau pour construire la maison.
    Et donc, pour moi, l'empreinte génétique représentait le protocole qui empêchait les parents de venir avec tous leurs outils (pour revenir aux gènes, l'empreinte parentale force la répression de certaines parties de l'allèle selon qu'il vienne du père ou de la mère! Ainsi, certains gènes sont réprimés en fonction de leur provenance)! Du coup, s'il n'y avait pas de processus de modification de la structure chromatinienne, tous les domaines de l'ADN seraient lisibles et donc, tous les matériaux seraient disponibles chez le père comme chez la mère!

    Ce n'est pas un gène en soit "empreinte parental" mais bien un même gène chez les deux parents qui s'exprime différemment.
    Oui, justement! L'empreinte génétique n'est pas un gène, mais la marque laissée par la modification chromatinienne rendant impossible la lecture de certaines parties de l'ADN et faisant que certains gènes sont réprimés selon qu'ils proviennent de la mère ou du père! Voilà pourquoi je me demandais s'il était possible qu'une mutation/anomalie puisse empêcher que survienne chez la femme, le marquage épigénétique, ce qui permettrait ainsi à la mère de disposer de tous les outils nécessaires pour bâtir sa maison, même sans le père!

    Merci de me répondre! Je ne suis pas biologiste et j'ai appris sur le tas parce que ça a éveillé ma curiosité et que j'aime bien découvrir de nouvelles choses! Je sais que c'est pas toujours facile de discuter avec un profane, mais bon... je compte sur toi quand même!

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. [Génétique] empreinte génétique
    Par kiang1992 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/01/2012, 08h20
  2. [Biologie Moléculaire] kit d'empreinte génétique de Bio-rad
    Par genista dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/05/2009, 16h49
  3. [Génétique] Empreinte genetique
    Par breakerfou dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2008, 23h16
  4. Réponses: 17
    Dernier message: 06/09/2005, 12h51
  5. empreinte genetique!sos
    Par ninam dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/06/2004, 23h07