Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Electrocardiogramme



  1. #1
    Moleculeautonome

    Electrocardiogramme


    ------

    Bonsoir,

    je m'adresse à vous car je me pose une question, en apparence assez simple, mais je n'ai pas réussi à trouver la réponse sur internet ...
    Lors de la lecture d'un électrocardiogramme, on constate qu'il y a différentes ondes (PQRST), elles correspondent, pour l'onde P à une dépolarisation des oreillettes, pour les ondes QRS à une repolarisation auriculaire et dépolarisation ventriculaire et pour l'onde T à une repolarisation ventriculaire.
    Mais ces ondes n'ont pas le même "sens" : certaines sont positives et d'autres négatives ... à quoi cela est-il dû ? D'autre part, l'intensité même de ces ondes est variable, par exemple l'onde R est beaucoup plus intense que l'onde P, mais qu'est ce que cela traduit ? Pourquoi est-ce que, par exemple, une dépolarisation des oreillettes se traduirait elle par une intensité moins intense (un pic moins haut) que la dépolarisation ventriculaire ?

    Merci d'avance pour vos réponses

    -----

  2. #2
    myoper
    Myoratorphale.

  3. #3
    Moleculeautonome

    Re : Electrocardiogramme

    Merci beaucoup pour cette réponse.

    Cependant, dans aucun de articles je n'ai trouvé la réponse à mon interrogation, en fait je sais à quoi cela est dû d'un point de vu mécanique (électropositivité interne ou externe etc), mais je ne sais pas ce que cela traduit d'un point de vue physiologique, c'est à dire concrètement pourquoi est-ce que les ondes P sont moins intenses que les ondes R, cela indique en effet forcément quelque chose sur la physiologie. (ex: les oreillettes battent plus fort que les ventricules -je dis n'importe quoi-)

  4. #4
    myoper

    Re : Electrocardiogramme

    Citation Envoyé par Moleculeautonome Voir le message
    mais je ne sais pas ce que cela traduit d'un point de vue physiologique, c'est à dire concrètement pourquoi est-ce que les ondes P sont moins intenses que les ondes R, cela indique en effet forcément quelque chose sur la physiologie. (ex: les oreillettes battent plus fort que les ventricules -je dis n'importe quoi-)
    Le phénomène est purement électrique (et répond au pourquoi), ça n'indique donc que cette activité et, comme les liens l'indiquent, ce que ça implique pour les cellules concernées (nombre, vitesses de dépolarisation, repolarisation, conduction, position), mais comme la physiologie ne dépend pas que de ce phénomène on ne fera que constater des corrélats cliniques.
    Les termes "plus fort, plus vite" peuvent être rattachés à l'activité électrique ; ce sera peut être plus évident ici: http://www.aem2.org/wp-content/uploa...o-23-02-CR.pdf

    Les liens visaient à répondre à cette question:
    Mais ces ondes n'ont pas le même "sens" : certaines sont positives et d'autres négatives ... à quoi cela est-il dû ? D'autre part, l'intensité même de ces ondes est variable, par exemple l'onde R est beaucoup plus intense que l'onde P, mais qu'est ce que cela traduit ? Pourquoi est-ce que, par exemple, une dépolarisation des oreillettes se traduirait elle par une intensité moins intense (un pic moins haut) que la dépolarisation ventriculaire ?
    Myoratorphale.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. ElectroCardioGramme
    Par Hancardio dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 22/05/2015, 14h36
  2. electrocardiogramme
    Par ckricky dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/03/2015, 15h17
  3. Électrocardiogramme
    Par Babar III dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/01/2013, 21h05
  4. Electrocardiogramme
    Par -Valerie dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2012, 09h37
  5. électrocardiogramme
    Par psychique dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/02/2007, 16h18