Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Mécanisme de sécrétion de la somatostatine



  1. #1
    El Cachmiro

    Mécanisme de sécrétion de la somatostatine

    Slt
    Svp j'aimerais avoir le mécanisme de sécrétion de la somatostatine

    -----


  2. #2
    Pterygoidien

    Re : Mécanisme de sécrétion de la somatostatine

    Ca dépend, dans quel cadre ? Quelles sont vos études ?
    La somatostatine intervient comme agent endocrine (hormone) de type autacoïde dans le système digestif et dans le système endocrinien.
    1. Somatostatine (GHIH) et système endocrinien
    L'axe hypothalamo-hypophysaire est un axe de régulation crucial dans le système endocrinien : l'hypophyse est une glande endocrine "maîtresse" qui sécrète des hormones dans la circulation sanguine qui ont un impact sur le métabolisme énergétique, la température corporelle, la croissance, le déterminisme sexuel, ... L'hypophyse intervient dans cet axe en sécrétant des médiateurs éphémères (très courte demi vie) qui agissent directement sur l'hypophyse et de manière spécifique et exercent un effet stimulateur ou inhibiteur sur la sécrétion de l'hypophyse. Les hormones hypophysaires ont une demi vie plus longue, et régule les organes endocriniens périphériques (glande thyroïde, glandes surrénales, testicules, ovaires, ...) sur un moyen, voire long terme.

    L'axe hypothalamo-hypophysaire est donc constitué de deux structures, l'hypothalamus (faisant partie du système nerveux central, plus spécifiquement du diencéphale), et l'hypophyse (une glande endocrine située dans la boite crânienne). Les deux structures sont reliées structurellement par la tige pituitaire, et par leur réseau capillaire lié en série par une veine, formant un système porte hypothalamo-hypophysaire : les hormones sécrétées par l'hypothalamus (au niveau de son éminence médiane) passent alors du plexus capillaire primaire vers l'hypophyse où ils sont redistribué par le deuxième plexus capillaire (dit secondaire) placé en série.

    La GH (ou somatotrophine, hormone de croissance) est une hormone hypophysaire qui agit sur la croissance de l'organisme de plusieurs façons. Sa sécrétion est assurée par les cellules somatotropes de l'adénohypophyse. La sécrétion est stimulée par la somatolibérine (GHRH), et inhibée par la somatostatine (GHIH). La somatostatine (GHIH) est produite par des neurones à fonction endocrine (qualifiées de cellules neuroendocrines) situés dans une partie spécifique de l'hypothalamus (le noyau ventro-médial). Leurs extrémités axonales libèrent la GHIH dans le plexus capillaire primaire, qui passe à l'antéhypophyse et inhibe la sécrétion de GH par cette dernière.
    La sécrétion de GHIH par l'hypothalamus fait suite à des taux circulants élevés de GH ou de somatomédine (produite par le foie).

    Il existe donc tout un cycle de régulation, formé de somatolibérine et somatostatine qui exercent des influences sur la sécrétion de GH par l'adénohypophyse. La GH, à son tour, exerce ses fonctions de plusieurs façons sur l'organisme (croissance, métabolisme, trophisme cellulaire...). Dans l'axe hypothalamo-hypophysaire, la GHIH a donc surtout un rôle antagoniste à la GHRH.

    Toutefois, elle exerce d'autres fonctions dans l'adénohypophyse, dans une plus faible mesure : elle inhibe légèrement la sécrétion de la TSH (thyréostimule), une hormone régulatrice importante de la fonction thyroïdienne (la TSH augmente l'activité de la thyroïde), et de la PRH (prolactine).
    2. Effets sur le système digestif
    Le système digestif voit ses activités de motilité, de sécrétions endocrines et exocrines régulées à la fois par le système nerveux autonome (avec sa composante intrinsèque, le système nerveux entérique, et sa composante extrinsèque fait des fibres afférentes et efférentes orthosympathiques et parasympathiques), mais également par un système d'hormones endocriniennes régulatrices faisant partie du système neuroendocrinien diffus. La GHIH est sécrétée par des cellules D, principalement situées dans les ilots endocrines de Langerhans du pancréas mais également dans dissimulées dans la muqueuse intestinale du duodénum et du jéjunum. Dans le tube digestif, elle exerce des fonctions inhibitrices, en inhibant la sécrétion endocrine d'autres cellules. Elle inhibe :
    1. La gastrine, hormone importante qui stimule la sécrétion de HCl par les cellules pariétales. La GHIH a donc un effet antiacide ;
    2. La motiline, hormone impliquée dans la motilité gastro-intestinal au niveau de la muscularis mucosae et la tunique musculeuse, diminuant le tonus musculaire de base et les CMM. Les CMM (complexes moteurs migrants) sont des séquences de motilité intestinale particulières qui interviennent dans les phases interdigestives et permettent une progression lente du bolus à travers l'intestin grêle vers le gros intestin. La suppression de motiline fait disparaitre les CMMs, et sa répression élargit la phase 1 ;
    3. Le VIP
    4. Le GIP, qui stimule la sécrétion d'insuline à faible dose mais inhibe les sécrétions gastriques à fortes doses.
    5. La sécrétine, qui stimule la sécrétion des sels pancréatiques principalement, et favorise la digestion des lipides.

  3. #3
    Flyingbike

    Re : Mécanisme de sécrétion de la somatostatine

    DarkSATAN vous avez été bien aimable face a quelqu'un qui n'a pas trop pris la peine de chercher ou de rédiger un message correct.
    La prochaine fois faites un effort El Cachmiro
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #4
    El Cachmiro

    Re : Mécanisme de sécrétion de la somatostatine

    merci beaucoup.
    Je ferais des efforts la prochaine fois

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Sécrétion
    Par BoreioDamien dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/09/2017, 20h03
  2. sandostatine-(somatostatine)
    Par magicien12 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2015, 22h44
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 28/02/2014, 09h28
  4. [Biologie Moléculaire] Sécrétion de la protéine TDF
    Par Blanchoute dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/02/2011, 13h02
  5. [Biologie Cellulaire] secretion d'insuline
    Par vigeou dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/01/2009, 00h44