Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Effet Hamburger: Transport du gaz carbonique sous forme combinée



  1. #1
    yousramedecine

    Effet Hamburger: Transport du gaz carbonique sous forme combinée

    Bonsoir à tous,
    Je suis en deuxième année de médecine générale, et je travaille actuellement la partie du transport du gaz carbonique.
    Dans ce schéma représentatif de l'effet Hamburger (effet qui consiste en l'échange d'un ion bicarbonate contre un ion Cl- entre érythrocyte et plasma respectivement) , je ne comprends pas pourquoi la source du CO2 vient des cellules des tissus, et ne peut pas provenir du CO2 dissous dans le plasma tout simplement.
    Merci pour votre aide


    Lien du schéma :

    https://docplayer.fr/docs-images/13/...mages/26-0.jpg

    -----

    Dernière modification par yousramedecine ; 20/09/2018 à 19h55.

  2. #2
    Pterygoidien

    Re : Effet Hamburger: Transport du gaz carbonique sous forme combinée

    En fait, l'effet Hamburger dépend primairement de la présence d'une enzyme, l'anhydrase carbonique, qui permet la formation de H2CO3 à partir de CO2 et de H2O : cette enzyme est présente dans le cytoplasme des érythrocytes, et non pas dans le plasma. Lorsque ton sang oxygéné et pauvre en CO2 passe dans les capillaires systémiques, il décharge l'O2 (sous l'influence de la faible pO2 qui baisse sous l'effet de sa diffusion vers les tissus qui le consomment, mais également grâce à l'effet Bohr) et se charge en CO2. Le CO2 diffuse à la fois dans le plasma (où il y fait monter la pCO2), mais également dans les érythrocytes (il traverse aisément la bicouche phospholipidique pour atteindre le cytoplasme) : il est rapidement consommé par l'érythrocyte grâce à l'anhydrase carbonique, de sorte qu'il existe un gradient de concentration (ou gradient de pression partielle, dans ce cas ci) en CO2 entre l'érythrocyte et le plasma, du fait de sa transformation dans l'érythrocyte. C'est donc au sein de l'érythrocyte que le CO2 est transformé en H2CO3, lequel se dissocie en HCO3- et H+ (d'ailleurs, le H+ va faire chuter le pH des érythrocytes, lequel est un acteur de la dissociation du O2 à l'hémoglobine).

    A l'équilibre, dans le sang veineux mêlé qui remonte vers le cœur droit et est propulsé dans le circuit pulmonaire, on considère que le CO2 est transporté selon différentes modalités dans les proportions suivantes :
    • Dissoute : le CO2 est directement dissous dans la phase soluble (plasma et le cytoplasme), et obéit à la loi de Henry. Etant 24 fois plus soluble que l'O2, sa solubilité est de 0.067 mL/dL/mmHg. Cette forme dissoute représente environ 10% du CO2 transporté.
    • Ion bicarbonate (système tampon), formé grâce à l'anhydrase carbonique dans l'érythrocyte, il réside principalement dans le plasma à la suite de l'échangeur (antiport) Cl-/HCO3- (protéine de bande 3, ou AE1 pour Anion Exchanger 1). C'est la forme principale de transport du CO2, représentant près de 60% du CO2 transporté dans le sang veineux mêlé.
    • Liée à des protéines (composés carbamidés) : le CO2 se combine à des groupements radicaux d'acides aminés de certaines protéines, au niveau des amines terminaux de certaines protéines contenues dans le sang, notamment l'hémoglobine (cabaminohémoglobine, à ne pas confondre avec la carboxyhémoglobine). Ce transport concerne environ 30% du CO2.

    En conclusion, le CO2 doit d'abord diffuser dans la cellule (érythrocyte/hématie) pour être transformé en H2CO3 par l'anhydrase carbonique, car cette enzyme est présente dans le cytoplasme de ces cellules, mais pas dans le plasma. En fait, du CO2 est transformé en H2CO3 dans le plasma en réagissant avec de l'H2O mais sans l'intervention d'enzyme (celle-ci étant absente), mais la réaction y est très lente et donc négligeable.

    Les proportions relatives varient également selon les conditions, puisque le système HCO3-/H2CO3/CO2 constitue un système tampon et est régi par un équilibre acido-basique : certaines situations métaboliques, telles qu'une alcalose ou une acidose, vont faire varier les concentrations des différentes formes et avoir un impact sur les centres d'intégrations nerveuses qui vont interpréter principalement la pCO2 (chimiorécepteurs centraux) et avoir un impact sur la ventilation. Tu seras amené à voir ces notions un peu plus tard normalement (régulation de la ventilation, équilibre acide-base et diagramme de Davenport).
    Dernière modification par Pterygoidien ; 21/09/2018 à 03h07.

  3. #3
    yousramedecine

    Re : Effet Hamburger: Transport du gaz carbonique sous forme combinée

    Hello à toi DarkSATAN, excuse moi pour cette réponse tardive..

    Merci pour ta réponse bien détaillée
    En espérant que tu pourras toujours m'apporter de l'aide et des explications car elles sont des plus utiles pour moi.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] bounjour s'il vous plait quelqu'un peut m'expliquer l'effet hamburger??
    Par manix27 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/05/2016, 08h30
  2. Déterminer la forme algébrique d'un nombre complexe écrit sous forme trigonométrique
    Par jojo120 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/01/2009, 21h53
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2008, 07h58
  4. Actu - Enfouissement du gaz carbonique : pourquoi pas sous l'océan ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 20
    Dernier message: 01/08/2008, 16h27
  5. Le cycle du gaz carbonique sous l'oeil des satellites
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2005, 11h24