Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

agriculture sans terre



  1. #1
    scientist

    agriculture sans terre


    ------

    Bonjour,
    J'ai cette idée qui traîne dans ma tête et en fouillant internet, je n'ai rien trouvé. Il doit s'agir d'un mélange de rêve et de magazines avant-gardistes!
    Bon voilà la question : On fait des substrats pour les microbes (en labo). Cette méthode (en plus évoluée) est-elle capable de développer des plantes sans terre?
    (Je croyais avoir vu ça dans un article scientifique, j'ai peut-être trop extrapôler!)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : agriculture sans terre

    Salut!
    Qu'est ce que tu apelles "substrats pour les microbes"???
    Tu peux très bien avoir un début de développement sans terre : tu prends un pépéin de pomme, tu enlèves les téguments, et tu le place sur un coton humide....Si toutes les conditions sont favorables ( température, O2, etc...), tu auras un développement de petites feuilles mais bien sûr après, il faudra mettre ta graine dans la terre...
    Primum non nocere.

  4. #3
    Yoyo

    Re : agriculture sans terre

    Salut,

    En effet tu peux faire pousser des plantes sur des milieux nutritifs adaptés (genre gelose pour les bactéries).
    le probleme viens ensuite de la taille de la plante et des racines ... mais en labo c'est tout a fait realisable.

    Yoyo

  5. #4
    charlie

    Re : agriculture sans terre

    Bonjour,

    il y a longtemps qu'on fait pousser des tomates sans terre.
    Si on fournit à la plante, artificiellement, par un liquide nutritif dans lequel plongent les racines, tout les élements dont elle a besoin, elle n'a pas besoin de sol. Dans ce cas, le rôle "porteur" du sol (c'est à dire le fait que c'est sur ce support solide que pousse les plantes habituellement) est remlpacer par des tuteurs...
    Mais bon, est-ce encore de l'agriculture...oui et non

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  6. #5
    charlie

    Re : agriculture sans terre

    Bonjour,

    j'ai trouvé des sites:

    http://www.eurohydro.com/hydrofutur_fr.htm
    http://crdp.ac-reims.fr/cddp10/resso...es/tomates.htm
    http://ja.web-agri.fr/moteur/546/54632.htm

    il y en a d'autres: tapez "tomates hors sol" sur un moteur de recherche

    C
    Soon, oh soon the light, ours to shape for all time, ours the right; the sun will lead us.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    Merci, je suis ravi d'apprendre que je ne rêve pas tout le temps!
    Effectivement, "hors sol", j'avais pas pensé. (Merci pour les sites très explicites!)
    Mais on ne cutive que des tomates de façon industrielle? Existe-t-il d'autres espèces concernées"?
    Est-ce rentable par rapport à un vrai sol?
    Pourquoi ces exploitations ne sont pas très répandu?

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic

    Re : agriculture sans terre

    Slu
    Citation Envoyé par scientist
    Pourquoi ces exploitations ne sont pas très répandu?
    Elles sont de plus en plus répandues.
    Les racines sont baignées par un liquide nourricier,
    mais comme elles n'aiment pas la lumière, qui tend à inhiber leur croissance
    il y a un substrat de fins copeaux de bois dans lequel elle se développent.
    Pour la rentabilité, il y a le confort de la cueillette, qui se fait à hauteur de mains d'homme

  11. #8
    Narduccio

    Re : agriculture sans terre

    Pourquoi ces exploitations ne sont pas très répandu?
    Pour 2 raisons, une économique, l'autre biologique.
    La biologique, certaines plantes apprécient ce mode de culture, d'autres non.
    L'économique, il est souvent plus économique de produire avec la méthode traditionnelle. Imagine les grandes cultures céréalières hors sol. Il est aussi des fois plus économique de produire dans des pays à faible cout de main d'oeuvre et de mettre la cargaison dans un avion que de produire hors saison en hors sol.

  12. #9
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    Pour gagner de la place, on pourrait envisagé ce système sur plusieurs étages? et pourquoi enfoui dans le sol (Si on s'arrange pour procurer de la lumière bien sûr)?

  13. #10
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    Excusez-moi, il manque un "pas", c'est "Pourquoi pas"!!

  14. #11
    kinette

    Re : agriculture sans terre

    Mais on ne cutive que des tomates de façon industrielle? Existe-t-il d'autres espèces concernées"?
    Il me semble que c'est beaucoup utilisé pour certaines fleurs (notamment des "marguerites" couramment trouvées chez les fleuristes). Dans ce type de culture très contrôlé on peut plus facilement manipuler la floraison...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  15. #12
    Trinity

    Re : agriculture sans terre

    Si je ne m'abuse on appelle cela la culture hydroponique. J'ai rencontré une personne qui travaillait la dessus et qui disait que le problème principal était l'eau !

    L'eau devenant une denrée rare, apparement les experts jugeaient impensables de pouvoir généraliser ce mode de culture. Cependant, ils chercheraient, par ce moyen et par la modification génétique, à cultiver des plantes à partir d'un substrat obtenu avec de l'eau de mer.

    Mais ceci ne sont que les dire d'une personne, je n'ai pas encore lu d'article sur le sujet.
    La Terre peut satisfaire à nos besoins, pas à notre avidité.

  16. Publicité
  17. #13
    kinette

    Re : agriculture sans terre

    Pourtant, à première vue il me semble qu'un système hors sol devrait être moins coûteux en eau qu'en plein champ (possibilité de mieux contrôler l'apport en eau, de récupérer l'eau s'infiltrant dans le sol artificiel, limitation de l'évaporation en contrôlant l'humidité de l'air...).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    Narduccio

    Re : agriculture sans terre

    Certains pretendent que le maïs est déjà cultivé hors sol à grande échelle. Le sol sert seulement de support est c'est l'engrais et l'arrosage qui apportent les nutriments neccessaires à la pousse. S'il y a une nappe phréatique, on peut prétendre que l'eau tourne en permanence, pompée dans le sol, elle arrose les plants, puis elle est filtrée par le sol et les racines, rejoint la nappe, d'ou elle pourra de nouveau être pompée.

    Pourtant, à première vue il me semble qu'un système hors sol devrait être moins coûteux en eau qu'en plein champ (possibilité de mieux contrôler l'apport en eau, de récupérer l'eau s'infiltrant dans le sol artificiel, limitation de l'évaporation en contrôlant l'humidité de l'air...).
    Mais on ne peut plus se servir des tracteurs pour labourer, de machines pour arroser et de moissonneuses pour récolter. Tant que l'eau sera bon marché pour les agriculteurs, ils n'ont pas intérêt à l'économiser. Et puis pourquoi s'embêter à réguler l'eau, le soleil et la chaleur quand la nature s'en occuppe toute seule.

    J'avais vu, il y a quelques années dans la presse, un article sur une ferme hors sol avec culture et élevage intégré. Le but du projet était d'optimiser la production, de limiter les rejets et la polution, de diminuer les besoins en eau et en chauffage, d'occuper de manière optimale la main d'oeuvre. Apparemment, nous n'en avons pas encore besoin.

  19. #15
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    C'est vrai que c'est dans la nécessité que les choses bougent.
    comme quoi, l'économie tire toujours les ficelles des avancées technologiques. Comme les industries du pétrole qui font tout pour neutraliser les systèmes concurrentiels.

  20. #16
    Narduccio

    Re : agriculture sans terre

    Un système hors sol est aussi plus énergétivore que le système traditionnel.

  21. #17
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    pourquoi cela?

  22. #18
    Narduccio

    Re : agriculture sans terre

    La culture hydroponique se fait généralement sous serre que l'on chauffe à la mauvaise saison pour optimiser la production. Des fois on ventile la serre s'il fait trop chaud. Il y a souvent un éclairage type lumière du jour. Il faut pomper l'eau, éventuellement l'épurer en sortie. Les conditions étant optimales, la plante réclame plus de nutriments donc plus d'engrais. Cela ne fait pas baisser la facture énergétique.

  23. Publicité
  24. #19
    coco

    Re : agriculture sans terre

    C'est vrai que, dans le cas des cultures hors sol, tous les facteurs permettant la croissance doivent avoir des valeurs optimales... en général, je crois, c'est le C02 qui devient le facteur limitant... mais il est vrai aussi, que les rendements sont optimuns...
    En effet, les dosages en éléments nutritifs sont tellement précis, que cela permet aussi d'avoir des plantes qui ont une résistance accrue aux maladies... L'absence de carences les rend plus résistantes...
    Bref, ceci dit, il faut cultiver des plantes rentables au niveau du marché...
    Dernière modification par coco ; 28/04/2004 à 20h04.

  25. #20
    scientist

    Re : agriculture sans terre

    Alors on devrait coupler ces productions avec des espèces de climat différent, enfin un truc naturellement contraire et profitable (idée?)

Discussions similaires

  1. La Terre sans Lune
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 47
    Dernier message: 21/11/2012, 08h43
  2. Représentation de la terre sans mers et océans
    Par ziqueen dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/06/2009, 12h03
  3. Pourquoi lampe de chevet SANS terre
    Par f6bes dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 30/07/2007, 12h36
  4. Agriculture productiviste ou agriculture durable ?
    Par kapou123 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2007, 16h42
  5. Envisat cartographie la Terre avec une résolution sans précédent
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/05/2005, 07h00