Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Modification génétique de tout un organisme



  1. #1
    Taricot

    Modification génétique de tout un organisme


    ------

    Bonjour à tous.

    Question de base de la base d'un néophyte : Lorsqu'on parle d'organismes génétiquement modifiés, je comprends à peu près ce que cela signifie mais, puisqu'on parle d'un organisme entier modifié, comment fait-on pour que des milliards de cellules (ciblées ? particulières ?) subissent cette modification ? Autrement dit, je conçois que l'on puisse modifier l'ADN d'1 cellule isolée, mais des milliards ?

    Il me manque vraiment les bases ...

    Merci
    Taricot

    -----
    Fuyons la folie des extrémités qui n'ont d'issue que les abîmes (Louis de Rouvray).

  2. Publicité
  3. #2
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    il "suffit" de faire la modification au moment ou "l'organisme" n'est constitué que d'une cellule. Toutes les descendantes hériteront de la modification.



    (en réalité c'est assez complexe, mais c'est comme cela qu'on "fabrique" des OGM)
    La vie trouve toujours un chemin

  4. #3
    Merlin95

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Apres je crois peut-être que je me trompe que toutes les cellules n'ont pas forcément la même ADN. Si c'est exact on pourrait du moins en théorie modifier certaines cellules sans avoir à "changer" tout l'organisme. Mais des précisions, confirmations d'un expert seraient nécessaires.
    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. »

  5. #4
    Taricot

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Merci pour vos réponses.

    OK, mais qu'en est-il de la modification de l'adn pour soigner certaines maladies par utilisation de Crispr-Cas9 par exemple ? J'ai cru comprendre qu'à l'avenir on pourrait corriger l'adn 'défaillant' mais j'imagine que cet adn défaillant est partout dans le corps... Alors comment fait-on ?
    Fuyons la folie des extrémités qui n'ont d'issue que les abîmes (Louis de Rouvray).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    L’ADN est défaillant partout en effet. Mais comme vous le savez peut être, il ne s’exprime pas partout de la même façon et dans certaines cellules da défaillance n’a pas d’impact.

    Par exemple, dans la myopathie de Duchenne, l’anomalie se trouve sur un gène qui ne s’exprime que dans les muscles.
    Réparer cette anomalie uniquement dans les cellules musculaires guérit la maladie.
    L’anomalie n’a aucun impact sur les autres cellules.
    La vie trouve toujours un chemin

  8. #6
    Taricot

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Je comprends, mais je suppose que modifier une seule cellule musculaire n'aurait pas d'effet, alors comment fait-on pour modifier l'ADN de toutes les cellules concernées ?

  9. Publicité
  10. #7
    Paraboloide_Hyperbolique

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message
    Je comprends, mais je suppose que modifier une seule cellule musculaire n'aurait pas d'effet, alors comment fait-on pour modifier l'ADN de toutes les cellules concernées ?
    A ma connaissance, ce problème fait l'objet de recherches intensives. Une piste est de recourir à un "vecteur" (comme un virus génétiquement modifié chargé d'insérer le gène correct). Cependant, cette technique a ses limites: il est loin de garantir une infection de toutes les cellules visées, le système immunitaire peut aussi venir entraver l'action du virus et les cellules eucaryotes disposent de mécanismes de "défense" et "réparation" internes qui compliquent la modification de leurs A.D.N.

  11. #8
    Flyingbike
    Modérateur

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message
    Je comprends, mais je suppose que modifier une seule cellule musculaire n'aurait pas d'effet, alors comment fait-on pour modifier l'ADN de toutes les cellules concernées ?
    C'est le point limitant de la thérapie génique par exemple.

    1 Il faut réussir à transformer les bonnes cellules
    2 il faut réussir à en transformer une proportion suffisante pour renverser la maladie
    3 il faut que la modification soit durable avec un risque contrôlé de transformation maligne
    4 il ne faut pas créer d'inflammation importante


    L'essentiel est donc de choisir le bon vecteur, la bonne construction génétique, etc. On peut entrer dans les détails de certains points si vous souhaitez.
    La vie trouve toujours un chemin

  12. #9
    Taricot

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Hello !

    Flyingbike, votre proposition est intéressante ! Le point le plus proche de mon questionnement est le premier : "Il faut réussir à transformer les bonnes cellules" et c'est avec plaisir que je lirais une réponse vulgarisée à cette question.

    Mais tout d'abord, je voudrais insister sur ma question initiale et, pour l'illustrer, faire un copier/coller de ce que j'ai trouvé dans wikipedia :

    "Administration du vecteur
    De nombreux essais cliniques de thérapie génique ont utilisé une stratégie de protocole dite ex vivo, c'est-à-dire en prélevant des cellules cibles de l’individu et en les soumettant aux vecteurs de transfert du gène thérapeutique en dehors de l'organisme. Les cellules sont ensuite réinjectées au patient. Cela permet aux chercheurs dans certains cas d'évaluer l'ampleur de la modification génétique tant en ce qui concerne le pourcentage de cellules modifiées génétiquement que l'expression des protéines thérapeutiques, ou de présélectionner des populations cellulaires particulières (ex.: les cellules souches sanguines). Néanmoins, certaines stratégies, notamment celles visant à éliminer des tumeurs, ou celles visant à modifier génétiquement des cellules qu'on ne peut manipuler hors de l'organisme, utilisent une approche dite in vivo en injectant directement le vecteur dans le tissu ciblé et en le laissant agir librement." Le soulignement est de mon fait.

    Que ce soit dans le premier cas 'les cellules sont réinjectées' ou dans le second 'en injectant le vecteur dans le tissu', quelques cellules seulement et quelques vecteurs seulement sont réintroduits. Quel est donc le processus qui fait que ces quelques cellules et vecteurs se diffusent, se disséminent, impactent (je ne sais pas quel terme est approprié) à l'ensemble des cellules ciblées ?

    Grand merci pour vos réponses.
    Fuyons la folie des extrémités qui n'ont d'issue que les abîmes (Louis de Rouvray).

  13. #10
    Mysterios

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message

    Que ce soit dans le premier cas 'les cellules sont réinjectées' ou dans le second 'en injectant le vecteur dans le tissu', quelques cellules seulement et quelques vecteurs seulement sont réintroduits. Quel est donc le processus qui fait que ces quelques cellules et vecteurs se diffusent, se disséminent, impactent (je ne sais pas quel terme est approprié) à l'ensemble des cellules ciblées ?

    Grand merci pour vos réponses.
    Si l'on prend l'exemple de la mucoviscidose (maladie génétique dûe à la mutation du gène CFTR), l'intérêt de la thérapie génique ex-vivo est de pouvoir prélever des cellules souches de l'épithélium et de les modifier avec un vecteur viral à l'extérieur de l'organisme.

    La modification des cellules souches de l'épithelium respiratoire (qui seront à l'origine de toutes les cellules de l'épithelium respiratoire) permet donc de modifier toutes les futures cellules à partir de quelques cellules : ce qui permettra de soigner la maladie.

    L'autre intérêt est de ne pas générer de réaction inflammatoire puisque le vecteur viral n'est pas introduit directement à l'intérieur de l'organisme.

    Lorsque l'on fait de la thérapie génique in-vivo, le vecteur viral va modifier différentes cellules de l'organisme (dont les cellules de l'épithelium respiratoire) sans garantie aucune qu'il modifie également les cellules souches : ainsi, seules quelques cellules pourront être modifiées (ce qui ne permet pas de guérir "définitivement" de la maladie puisque ces cellules mourront et seront remplacées par des cellules présentant la mutation car la source de ces cellules -les cellules souches- n'aura pas été modifiée)

    Pour espérer guérir de la maladie, il faut donc modifier les cellules souches puisque ce sont elles qui redonneront toutes les autres cellules.

    Mes explications sont un peu schématiques, mais l'idée est là.
    Dernière modification par Mysterios ; 31/01/2021 à 10h39.

  14. #11
    Mysterios

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message
    Comment fait-on pour modifier l'ADN de toutes les cellules concernées ?
    Il faut modifier l'ADN des quelques cellules qui seront à l'origine de toutes les cellules concernées.

    Ainsi pour modifier toutes les cellules de l'épithélium respiratoire, il faut modifier les quelques cellules souches de l'épithelium respiratoire.

    Pour modifier toutes les cellules musculaires, il faut modifier les quelques cellules satellites (cellules souches des muscles)

  15. #12
    Taricot

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Bonjour à tous !

    Merci Mysterios de préciser les réponses précédentes et de façon aussi limpide, mais je ne suis pas encore arrivé au bout de mon questionnement :

    Citation Envoyé par Mysterios
    La modification des cellules souches de l'épithelium respiratoire (qui seront à l'origine de toutes les cellules de l'épithelium respiratoire) permet donc de modifier toutes les futures cellules
    .
    OK, après réintroduction des cellules souches corrigées, celle-ci produisent des cellules saines. Mais il reste dans l'organisme (et plus précisément dans le tissu atteint) des souches non corrigées qui, elles, continueront de produire des cellules atteintes. Comment fait-on pour s'assurer que les premières gagnent la partie ?

    Question subsidiaire : S'il est possible d'expliquer aussi pédagogiquement et clairement que précédemment (le schématique me va très bien), comment fait-on pour distinguer et prélever les seules cellules souches ?

  16. Publicité
  17. #13
    Mysterios

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message
    OK, après réintroduction des cellules souches corrigées, celle-ci produisent des cellules saines. Mais il reste dans l'organisme (et plus précisément dans le tissu atteint) des souches non corrigées qui, elles, continueront de produire des cellules atteintes. Comment fait-on pour s'assurer que les premières gagnent la partie ?
    Eh bien pour cela, il suffit de modifier le maximum de cellules souches possibles de telle sorte à ce que le nombre de cellules souches corrigées soit supérieur à celui des cellules souches non corrigées. Lors de la production de nouvelles cellules à partir des cellules souches, il y'aura donc beaucoup plus de cellules saines que de cellules malades : peut-être peut-on espérer que les cellules saines soient suffisamment nombreuses pour que le sujet atteint ne présente pas la maladie ? Une sorte de compensation : les cellules saines sont suffisamment nombreuses pour compenser le "déficit" de fonctionnement de l'organe dû aux cellules malades.

    Il me semble (mais c'est à confirmer) qu'on peut également cultiver les cellules souches corrigées un certain temps in-vitro et les faire se multiplier de telle sorte à disposer d'un pool de cellules souches corrigées conséquent avant réintroduction dans l'organisme.

    Très honnêtement, c'est une hypothèse parmi d'autres : la thérapie génique ex-vivo est encore à l'essai (si je ne dis pas de bêtises ?), je ne pense pas qu'on dispose d'un recul suffisant.

    Citation Envoyé par Taricot Voir le message
    Question subsidiaire : S'il est possible d'expliquer aussi pédagogiquement et clairement que précédemment (le schématique me va très bien), comment fait-on pour distinguer et prélever les seules cellules souches ?
    Si je comprends bien ta question, tu veux savoir comment est-on capable de distinguer les cellules souches des autres cellules, c'est bien ça ?

    Les cellules souches sont localisées dans des environnements particuliers que l'on appelle "cryptes" donc déjà on sait potentiellement où les prélever.

    Ensuite, on est capable de distinguer "moléculairement" les cellules souches des autres cellules puisque les cellules souches expriment des marqueurs de pluripotence : Nanog, oct4, sox2 qu'on peut caractériser en labo.
    Dernière modification par Mysterios ; 31/01/2021 à 18h58.

  18. #14
    Taricot

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Bon ben voilà, j'ai une réponse complète à ce qui était pour moi un mystère. Je vous remercie tous pour votre participation.

    PS : Oui, Mysterios, tu avais bien compris ma question.

    Bonne soirée à tous.
    Fuyons la folie des extrémités qui n'ont d'issue que les abîmes (Louis de Rouvray).

  19. #15
    CharlesA

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Très bonne explication mais petite correction, des thérapies géniques ont déjà été réalisées, premièrement sur des "bébé bulles" atteint de DICS ( Déficit Immunitaire Combiné Sévère) soignés par l'équipe du français Alain Fisher. D'autres thérapies géniques ont été réalisés sur des cas d'épidermolyse bulleuse, maladie de pompe, déficit en adénosine désaminase,... et ont reçus des AMM (autorisation de mises sur le marché) aux États-Unis et en Europe.

  20. #16
    Mysterios

    Re : Modification génétique de tout un organisme

    Etaient-ce des thérapies géniques ex-vivo ?

    Il me semblait que celles-ci étaient toujours en phase expérimentale contrairement aux thérapies géniques in-vivo...

Discussions similaires

  1. Modification génétique
    Par Mikaxo dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/12/2018, 10h28
  2. [Exercice] Exercices Génétique sur organisme haplobiontique
    Par Manon63 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/05/2012, 11h07
  3. [Biochimie] modification génétique
    Par johny005 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2010, 09h57
  4. Modification génétique
    Par Bafnoc dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/09/2005, 21h46
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.