Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Démonter un tubage isolé Poujoulat



  1. #1
    jcfpower

    Démonter un tubage isolé Poujoulat


    ------

    Bonjour,
    je souhaite démonter un bout du conduit d'évacuation de mon poële, de marque Poujoulat.
    Je veux en effet remplacer le morceau que je vais enlever par un échangeur de chaleur (également commercialisé par Poujoulat, pour ceux que ça botte, voir ici : http://www.poujoulat.fr/airchaud/airchaud.pdf) qui me permettra de réchauffer plus efficacement les pièces aux extrémités de ma maison (je vais brancher ça directement sur la sortie de ma VMC Double Flux).
    Seul souci, je n'arrive pas à démonter ce de double pot.
    Les sections sont tenues entre elles par des cerclages, mais comment procéder une fois ceux-ci enlevés, pour désassembler les morceaux sans les esquinter (ça ne bouge pas même en essayant d'enfiler un tournevis entre les deux pots??)?
    J'espère que ma question n'est pas trop incompréhensible et je vous remercie par avance pour votre aide !
    Jean-Christophe

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ulyssesourd

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Salut,
    Ce sont des tubes double paroi en inox isolés? si oui, il se peut que le bistre a colmaté l'emboitage, ce que tu peux faire, c'est de mettre un anti goudron que tu achetes pour enlever les taches de goudron sur ta voiture, ce produit tu le pulérises à l'intérieur de l'emboitement et attendre un moment. Et si tu n'arrives toujours pas, procures toi 2 grandes chaines à filtre à huile et tu essayes de les décoincer en tournant modéramment. Et en dernier recours... une scie à métaux ...
    bon courage
    PS pas de tournevis cela abimera la peau de l'emboitement.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  4. #3
    Fidou

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    J'ai rencontré le même problème lorsque j'ai voulu démonter une section pour faire le ramonage, je n'y suis pas arrivé car je n'ai pas osé trop forcer.
    Finalement, j'ai dû me débrouiller pour faire le ramonage sans démonter.

  5. #4
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bon, merci pour vos témoignages ! En effet, je pense que le bistre bistre rage est le responsable. Je vais essayer de me faire deux boaconstrictor (je ne sais pas si vous connaissez cet excellent outil !) à l'aide d'une chambre à air foutue et de bouts de bois...
    J'imagine que le tube intérieur est décalé par rapport au tube extérieur pour permettre l'étanchéïté, si tout à bien été monté (et ça doit l'être car les flèches sens de la fumée sont dans le bon sens), le tube intérieur doit dépasser par le bas, c'est bien ça ?
    Merci à tous et à bientôt, je vous dirais si je parviens à déclipser tout ça et comment.
    JC

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    forgeron57

    Wink Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Effectivement le bistre n'aide pas,mais il faut savoir que l'extremitée du tube n'est pas plate,il y a des logements pour que les deux morceaux s'adapte correctement et eviter les fuites de CO2

  8. #6
    forgeron57

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    voici quelques photos d'extremitées de conduit poujoulat
    Images attachées Images attachées

  9. Publicité
  10. #7
    patrick85340

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour,
    avez vous des photos et plan de l'echangeur poujoulat .
    est il isolé extérieurement ?
    cdt
    patrick

  11. #8
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour,
    alors j'ai bien réussi à démonter mes tubes en forçant un peu en glissant une lame de pied de biche entre eux c'est venu facilement sans abîmer quoi que ce soit.

    Pour ce qui est de l'échangeur, non, il n'est pas isolé, il s'agit simplement d'un tube classique poujoulat mais dans lequel on fait circuler l'air à la place de l'isolant qui se trouve entre les deux tubes. Vous pouvez en voir des photos sur la doc PDF en ligne de poujoulat. C'est simplement un tube classique de 45 cm de long, avec une entrée et une sortie perpendiculaires à ce tube, le diamètre pouvant être en 125 ou 160 si je me souviens bien.

    Dans la doc livrée avec, il est expressément stipulé que cet échangeur ne peut être monté que dans la hotte, juste au dessus d'un insert ou d'une cheminée ouverte et qu'il est interdit de le monter dans des combles, car il n'y a pas d'autre isolant.
    Je l'ai cependant monté dans mes combles parce que je n'ai pas de hotte, et parce que ça permettait de le mettre à côté de l'air neuf produit par ma VMC double flux.
    Mais du coup ça m'a un peu fait peur, donc j'ai mis des placo pour faire pare-chaleur le long de la charpente la plus proche de l'échangeur.

    Cependant, à l'usage, le tube ne chauffe pas du tout , car mine de rien le débit de la VMC permet de bien emporter les calories.
    De même je craignais un peu car toute mon installation de VMC est en PVC, et donc j'avais peur que si elle ne surchauffe elle ne lâche des composés dangereux, ou pire, si elle prenait feu, qu'elle ne tue tout le monde dans la maison en moins de deux.
    J'ai donc mis des flexibles isolés mais en alu autour de l'échangeur, et ensuite ça part dans mon répartiteur après 3m d'alu et c'est transporté dans les flexibles PVC.

    A l'usage : je ne m'en suis pas encore beaucoup servi, car le mois de novembre ayant été relativement doux, je n'ai pas chauffé souvent du tout au poêle. Mais j'ai pu constater pour l'instant :
    - que l'air en sortie de l'échangeur n'a jamais dépassé 28 °c.
    - que l'extérieur de l'échangeur est complètement froid (bien plus froid que les autres tubes isolés poujoulat), et que donc, sauf panne de la VMC, il n'y a a priori pas de risque de surchauffe de ce qui se trouve autour.
    - que l'air est en gros 5°c plus chaud qu'à la sortie de la VMC, mais ça ça demande plus de mesures (j'ai placé un thermomètre déporté dans la maison avec une sonde sortie VMC et une sonde sortie échangeur pour pouvoir voir ce que ça donne et surtout surveiller qu'il n'y ait pas de surchauffe risquant de tuer tout le monde avec le PVC...). Cette mesure de 5°c de différence date d'hier, et le montage du thermomètre aussi, donc je manque de recul, mais je pense que ça dépend pas mal du taux de chargement du poêle, or hier je le faisait tourner tranquillement.
    - Je n'ai pas fait de dérivation, donc lorsque le poêle ne chauffe pas, l'échangeur me fait perdre du rendement à la VMC (donc à améliorer => enrouler l'échangeur dans un isolant ?). Les années précédentes j'ai énormément utilisé le poêle, donc je suis parti du principe que le gain devait être supérieur à la perte, mais c'est pas gagné). A l'instant : 0,6° de différence entre les deux capteurs, mais bon, il y a également 6m de tuyaux isolés entre les deux, donc la perte ne vient pas du seul échangeur;
    - Les tubes isolés de la cheminée qui se trouvent après l'échangeur sont encore très chauds, donc je pense que l'échangeur récupère très peu des calories disponibles, et qu'il y aurait moyen d'en monter 3 ou 4 successifs sans nuire au tirage (mais bon, à 185 euros la bête, ça commence à faire cher, et je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure solution lorsqu'on part de zéro. Il vaut sans doute mieux investir dans un poêle de masse ou un truc du genre)...

    Voilà l'état de mes réflexions et remarques sur le sujet, j'espère que ça vous aidera !
    A+
    Jean-Christophe

  12. #9
    patrick85340

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Re,
    pouvez vous me dire quel est la longueur de l'echangeur poujoulat et je souhaiterais savoir si le raccordement est le me des 2 cotés ?
    patrick

  13. #10
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par patrick85340 Voir le message
    Re,
    pouvez vous me dire quel est la longueur de l'echangeur poujoulat et je souhaiterais savoir si le raccordement est le me des 2 cotés ?
    patrick
    Le pack échangeur fait 45cm de hauteur, il est uniquement compatible avec les diamètres
    200, 230, 280mm de la gamme de conduit polycombustibles INOX-GALVA & INOX-
    INOX.
    Oui, le raccordement est le même des deux côtés, c'est à dire un tube de diam 160 dans mon cas qui sort de chaque côté du tube.
    A+
    JC

  14. #11
    patrick85340

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour,
    Je viens de faire un plan.
    qu'en penses tu ?
    cela tiens la route ?
    et encore merci
    cdt
    Patrick
    Images attachées Images attachées  

  15. #12
    BOB92
    Animateur Bricolage et décoration

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour

    Je trouve votre réalisation "un peu légère" , et surtout je la DECONSEILLE TOTALEMENT.

    POUJOULAT a raison d'affirmer qu'il ne faut l'installer que dans une hotte, tant pour des raisons techniques que normatives.

    Certes, la VMC, de par le passage d'air, refroidit sa peau externe .....

    Mais que se passera-t-il en cas d'arrêt de la VMC (panne, volontaire, ou tout simplement coupure de courant ) ?

    Mais que se passrera-t-il en cas de feu de cheminée ?
    Le conduit POUJOULAT est étuduié pour, conforme aux normes, abec respect des distances de sécurité.

    Quant à une plaque de PLACO, ce n'est pas un isolant thermique ... Si au moins vous aviez mis du FIREROCK comme dans une hotte ....


    En tout cas, je ne voudrais pas être à vottre place en cas de sinistre incendie lié à la cheminée ... l'expert d'assurance aura facilité de reporter la responsabilité sur le réalisateur de ce conduit de cheminée NON CONFORME et DANGEREUX.

    Cordialement

  16. Publicité
  17. #13
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par BOB92 Voir le message
    Bonjour

    Je trouve votre réalisation "un peu légère" , et surtout je la DECONSEILLE TOTALEMENT.

    POUJOULAT a raison d'affirmer qu'il ne faut l'installer que dans une hotte, tant pour des raisons techniques que normatives.

    Certes, la VMC, de par le passage d'air, refroidit sa peau externe .....

    Mais que se passera-t-il en cas d'arrêt de la VMC (panne, volontaire, ou tout simplement coupure de courant ) ?

    Mais que se passrera-t-il en cas de feu de cheminée ?
    Le conduit POUJOULAT est étuduié pour, conforme aux normes, abec respect des distances de sécurité.

    Quant à une plaque de PLACO, ce n'est pas un isolant thermique ... Si au moins vous aviez mis du FIREROCK comme dans une hotte ....


    En tout cas, je ne voudrais pas être à vottre place en cas de sinistre incendie lié à la cheminée ... l'expert d'assurance aura facilité de reporter la responsabilité sur le réalisateur de ce conduit de cheminée NON CONFORME et DANGEREUX.

    Cordialement
    Je ne crois pas que mon montage soit si dangereux que ça pour plusieurs raisons :
    - Si ma VMC est en panne, il y aura échauffement anormal et donc je serai mis au courant par la sonde que j'y ai placé (il y a une alarme de temp avec) ;
    - Je ne laisse pas le poêle brûler tout seul, et un feu de cheminée ça se détecte quand même un peu.
    - Le placo n'est pas un isolant thermique mais s'enflamme plus difficilement que pas mal d'autres matériaux. L'idée n'est pas d'isoler, mais de créer une lame d'air convectrice derrière le placo pour empêcher des surchauffes du bois de la charpente => l'idée est la même que les pare-rayonnement qu'on trouve le long des pots d'échappement des voitures : ils sont en métal (donc pas vraiment isolant), mais permettent d'éviter que le rayonnement ne frappe d'autres organes (mais je note le conseil du Firerock et j'étudierai comment améliorer);
    - l'endroit où j'ai mis l'échangeur n'est pas spécialement confiné, il y a donc de l'air et de l'espace autour ;
    - s'il fallait toujours respecter les consignes et les règles à la lettre (prévues pour mettre le fabricant à l'abri de toute action juridique), je ne crois pas que le progrès existerait...
    - enfin, faut-il être couillon de la part de Poujoulat de ne pas prévoir un échangeur qui soit isolé, alors qu'une grande part des appareils au feu de bois sont des poêles (encore une innovation faite sans consulter le client!) ???
    Voilà, mais je suis conscient que je prends quelques risques, je les gère, mais j'estime que le jeu en vaut la chandelle.
    JC

  18. #14
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par patrick85340 Voir le message
    Bonjour,
    Je viens de faire un plan.
    qu'en penses tu ?
    cela tiens la route ?
    et encore merci
    cdt
    Patrick
    J'espère que tu as bien noté les remarques de bob92 et que tu le fais en connaissance de cause.
    Sinon, sur ton montage, je te conseille de mettre l'échangeur en sortie de l'air neuf sortant de la VMC et non pas en entrée (c'est à dire entre la VMC et les bouches de soufflage d'air frais). Pourquoi : parce que la VMC DF va réchauffer l'air extérieur avec l'air vicié de ton logement : celui-ci doit arriver aux alentours de 18°. Ce qui veut dire que l'air neuf pour insufflation ne pourra jamais dépasser cette température. L'échangeur étant plus chaud, il va donner quelque calories supplémentaires.
    Si tu fais le montage dans le sens où tu l'as dessiné : l'échangeur va chauffer l'air extérieur. Imaginons qu'il le monte à 18°, ta VMC DF ne sert plus à rien !
    J'espère que mon explication est à peu près claire.
    A+ et bon courage.
    JC

  19. #15
    patrick85340

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    As tu un retour d'experience ?
    -+-> Ton type de poele : puissance ?
    --> Temperature entrée echangeur et temperature sortie echangeur + debit air ?
    des photos de ton montage ?
    merci
    patrick
    NB: pour info, je vais isoler exterieurement l'echangeur avec de la laine de roche. et je vais faire un raccordement avec gaine alu isolé.

  20. #16
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour à Tous,
    Si ma VMC est en panne, il y aura échauffement anormal et donc je serai mis au courant par la sonde que j'y ai placé (il y a une alarme de temp avec)
    A la condition que l'alimentation soit différente de la VMC!!!
    Panne de courant???? + Absence???

    Je crois que perso, je simulerais une panne de la VMC pour vérifier jusqu'à quelle T° monterait l'air en sortie d'échangeur...comme tu n'as pas envie d'asphyxier ou de brûler tout le monde...et comme le montage est hors là loi, autant essayer de valider l'installation > ou un volet commandé électriquement...
    D'un autre côté, plus d'aspiration, le débit de l'air réchauffé sera relativement faible...
    Pour le ramonage, comment cela se passe-t-il avec ce récupérateur à mi-hauteur?

    Ne jamais trop conseiller les montages à risques sur un forum...

    A+

  21. #17
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par patrick85340 Voir le message
    As tu un retour d'experience ?
    -+-> Ton type de poele : puissance ?
    --> Temperature entrée echangeur et temperature sortie echangeur + debit air ?
    des photos de ton montage ?
    merci
    patrick
    NB: pour info, je vais isoler exterieurement l'echangeur avec de la laine de roche. et je vais faire un raccordement avec gaine alu isolé.
    Mon poêle est un supra Texas, 7 kW de mémoire.
    La VMC est une Atlantic VMC DF/N => malheureusement, je n'arrive pas à remettre la main sur la doc technique, et la doc commerciale ne dit rien sur le débit...
    Photos, désolé, je n'ai pas le courage de remonter dans les combles, je n'ai pas encore fait de trappe rapide et donc il faudrait que je redévisse tout pour y aller, j'ai pas le temps, désolé.

    Températures : voir mon post d'hier, 11h58.
    En gros, l'air dehors aujourd'hui est à 8.
    L'air dans la maison est à 19, mais mes bouches d'extraction sont à des endroits moins chauffés, donc peut être plus aux alentours des 17,5.
    A la sortie de la VMC, l'air neuf entrant pour la maison est à 15 (au lieu de 8 dehors; elle est donnée pour un rendement de 60-65%). Il ressort en ce moment de l'échangeur à 19,5 ( soit 4° de plus, mais tout à l'heure, le feu était plus fort, il sortait à 10° de plus qu'à l'entrée). Ensuite tout ce petit monde se ballade dans des loooooonnnnngssss tuyaux dans les combles et arrive à 13,5-14,5° dans les pièces...
    Eh oui, c'est idiot de faire courir les tuyaux de la VMC dans des combles non isolées, mais c'est beaucoup plus facile à poser que dans l'espace chauffé. :-/

    Pour ton idée d'isoler directement à la laine de roche, personnellement je ne le ferais pas (si jamais tu as l'intention de l'enrouler autour de l'échangeur). Je préfère qu'il y ait un bon volume d'air autour de l'échangeur que de risquer de le confiner et créer des surchauffes.
    Sinon, moi aussi, les gaines à 3 m tout autour de l'échangeur sont en alu isolé, c'est la suite qui est en PVC.
    A+
    JC

  22. #18
    patrick85340

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Merci pour les infos.
    Je vais tout commander cette semaine.
    Mon poele a une sortie en 150mm (7Kw)
    Poujoulat me propose une conduite inox/galva en 200mm intérieur.
    Peux tu me dire ce que tu as comme diamètre intérieur car dans certain forum , on dit qu'il faut rester au plus proche du diametre du poele !
    cdt
    patrick

  23. Publicité
  24. #19
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Bonjour à Tous,

    A la condition que l'alimentation soit différente de la VMC!!!
    Panne de courant???? + Absence???

    Je crois que perso, je simulerais une panne de la VMC pour vérifier jusqu'à quelle T° monterait l'air en sortie d'échangeur...comme tu n'as pas envie d'asphyxier ou de brûler tout le monde...et comme le montage est hors là loi, autant essayer de valider l'installation > ou un volet commandé électriquement...
    D'un autre côté, plus d'aspiration, le débit de l'air réchauffé sera relativement faible...
    Pour le ramonage, comment cela se passe-t-il avec ce récupérateur à mi-hauteur?

    Ne jamais trop conseiller les montages à risques sur un forum...

    A+
    En fait, je pense que le risque ne se présente que si ces trois conditions sont réunies :
    - poêle en fort tirage ;
    - panne de VMC ;
    - feu de cheminée.

    Et ces conditions là ont une faible probabilité d'occurrence (certainement bien moindre qu'un crash test familial sur la route des vacances...).

    L'échangeur se trouve à bien 6 ou 7 m du poêle (maison avec étage).
    Le tuyau qui sort du poêle est en ce moment à 130°, tout à l'heure avec un feu couvant il était à 80°. Il me semble l'avoir vu avec le poêle en plein tirage à 160.
    Il y a un mur en placo à 20 cm de ce tube => je ne l'ai jamais vu prendre feu, dans la charpente, les éléments sont plus loin que ça et le tube bien moins chaud...
    L'échangeur c'est littéralement un double pot évidé de son matériau isolant dans lequel on fait passer de l'air. Il n'y a donc rien du tout qui obstrue le passage des gaz d'échappement, et le ramonage s'effectue de façon tout à fait normale.
    Comme c'est bien toujours un double pot, même sans VMC, l'air qui se trouve dans le double pot isole quand même plus qu'un tuyau simple. Et à 6 m du poêle, je vois mal comment il pourrait mettre le feu au placo.
    Enfin voilà l'état de mes réflexions, j'avoue que lorsque j'ai fait le montage et avant d'avoir testé avec le poêle je n'étais pas très rassuré, je pensais surtout que ça allait chauffer dans mes gaines VMC à 60°, ce qui n'est pas du tout le cas, et c'était surtout ça qui m'inquiétait, car le pvc est une vraie saleté quand il flambe, donc bien chauffé j'avais peur des émanations, pas tant du rayonnement dans la charpente.

    En plus un feu de cheminée, ça flambe surtout sur les premiers mètres de tuyau, parce que c'est là que se trouve le bistre, donc la surchauffe est surtout au niveau du bas de la maison, pas du haut à mon avis.

    Enfin, plus on chauffe, plus c'est qu'il fait froid, et donc dans les combles pas gros risque d'échauffement.

    Dernière remarque : plus le poêle à un bon rendement, moins les gaz sont chauds. C'est peut être pour ça que Poujoulat a prévu son engin pour les cheminées, où 80% de l'énergie part dans la cheminée.
    Mon poêle à un rendement de 70%, mais les plus récents sont encore bien plus performants.

    Voilà, mais bonne suggestion en tout cas, je testerai à l'occase le niveau d'échauffement avec VMC arrêtée.
    A+
    JC
    Dernière modification par jcfpower ; 30/11/2009 à 22h10.

  25. #20
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Je reviens sur ma copie pour les tuyaux PVC...
    Voir ce lien > http://www.onpeutlefaire.com/article...plastiques.php

    Peu de chance que le PVC s'enflamme spontanément (il faut à minima une flamme > rendu auto-extinguible), mais risque d'émanations à partir de 60°C, à 85 °C > phase vitreuse, à 105 °C > déformation sous contrainte et à 110 °C >allongement...
    Lobby assez puissant et influant...

    Donc, méfiance quand même sur le niveau de T° atteinte...

    Merci pour les explications > Hauteur 45 cm, l'échange est limité, mais l'échangeur étant en acier, il prendra quand même une "certaine" T° d'où la recommandation du constructeur (enceinte coupe-feu)...
    Enfin, plus on chauffe, plus c'est qu'il fait froid, et donc dans les combles pas gros risque d'échauffement.
    La T° de l'air n'a, à mon avis très peu d'impact sur le rayonnement...
    A+

  26. #21
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par patrick85340 Voir le message
    Merci pour les infos.
    Je vais tout commander cette semaine.
    Mon poele a une sortie en 150mm (7Kw)
    Poujoulat me propose une conduite inox/galva en 200mm intérieur.
    Peux tu me dire ce que tu as comme diamètre intérieur car dans certain forum , on dit qu'il faut rester au plus proche du diametre du poele !
    cdt
    patrick
    Le tube de sortie de mon poêle est également du 150. Ensuite le tubage Poujoulat est de la série 230, c'est tout ce que je peux te dire (l'installation était existante).
    Sinon pour ton échangeur, fais gaffe au diamètre entrée-sortie de l'air à réchauffer. Tâche de choisir le même diamètre que celui de sortie d'air de ta VMC, afin de ne pas créer de perte de charge à cause d'un goulet d'étranglement.
    A+
    JC

  27. #22
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Je reviens sur ma copie pour les tuyaux PVC...
    Voir ce lien > http://www.onpeutlefaire.com/article...plastiques.php

    Peu de chance que le PVC s'enflamme spontanément (il faut à minima une flamme > rendu auto-extinguible), mais risque d'émanations à partir de 60°C, à 85 °C > phase vitreuse, à 105 °C > déformation sous contrainte et à 110 °C >allongement...
    Lobby assez puissant et influant...

    Donc, méfiance quand même sur le niveau de T° atteinte...

    Merci pour les explications > Hauteur 45 cm, l'échange est limité, mais l'échangeur étant en acier, il prendra quand même une "certaine" T° d'où la recommandation du constructeur (enceinte coupe-feu)...

    La T° de l'air n'a, à mon avis très peu d'impact sur le rayonnement...
    A+
    Oui, le PVC est une vraie saleté, bien aimée en France, mais interdite dans plusieurs länder allemand depuis qu'un petit incendie dans un aéroport a tué une trentaine de personnes à causes des fumées émises par le PVC (ça tue vite et bien, pas le temps de sortir). => d'où ma méfiance, surtout s'il s'agit du système de ventilation, c'est encore plus radical !!

    Mais il est impossible de remplacer tous les tuyaux PVC par de l'alu, le chantier serait franchement délirant.

    Pour l'enceinte coupe feu, effectivement, le rayonnement ça à l'air de craindre. J'ai lu que du bois par exemple, stocke la chaleur un bon moment, mais que ça abaisse son point de température de mise à feu. Et que donc à un moment, paf ça se met à flamber sans prévenir !
    C'est pour ça que j'ai isolé tous les endroits de la charpente susceptibles de recevoir le rayonnement de l'échangeur en les parant de placo. Le placo fait partie des matériaux les plus sains face à un échauffement, même si ce n'est pas un isolant. D'ailleurs, méfiance les isolants, il me semble bien qu'on est pas censé mettre de la laine de verre ou de roche autour d'un conduit double pot à l'endroit où il traverse l'enveloppe isolée, il ne faut pas que l'air soit confiné et puisse s'échauffer.
    En suisse par exemple, il est obligatoire de couler une dalle (en perlite je crois), autour de chaque traversée de plancher par le tuyau.
    A+
    JC

  28. #23
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Patrick, un dernier conseil si tu n'a pas encore monté ta VMC DF :
    - essaye comme je l'ai déjà dit de faire courir les tubes dans l'enveloppe isolée. Les pertes sont sinon énormes. J'avais mesuré un jour où il faisait bien froid la température de l'air sur les différentes bouches d'aspiration de la maison. Puis la température restituée sur les différentes bouches de soufflage d'air frais de la maison. J'en avais déduit un rendement global du système de 40%, ce que je ne trouve pas terrible.

    Normalement, il faut éviter de mettre la centrale VMC dans les combles également, car elle est plus ou moins isolée, et en plus pour l'entretien c'est casse pieds. Il faut normalement laver les filtres et l'échangeur tous les 6 mois, au bout d'un moment c'est franchement barbant de devoir aller ramper dans les combles. Et puis quid de quand nous rentrerons dans le 3è âge ?

    - à défaut de pouvoir la mettre dans l'enveloppe isolée, essaye de mettre plusieurs petits répartiteurs et le plus tard possible. Je m'explique : chez moi, à la sortie de la centrale, se trouvait le répartiteur, séparant un flux d'air d'un tube de 16 en 6 flux dans des tubes de 6 ou 5. Et bien forcément, tout ces petits tubes courent ensuite sur 10m dans les combles, il y a de quoi perdre des calories. Un gros tube de 16 perd moins que 6 tubes de 6.

    Donc quand j'ai modifié mon installation, j'ai déplacé centrale et répartiteur plus vers le centre de la maison, ensuite le tube de 16 fait bien 6 m (avec l'échangeur au milieu), puis j'ai mis le répartiteur. Rien qu'en faisant ça, j'ai raccourci plus de 10m de petits tuyaux de 6, je pense que j'ai du gagner en rendement !
    Mais la phase suivante serait par exemple de transporter l'air qui va dans les 3 chambres du bout de la maison dans un seul tube plus gros, puis ensuite mettre un petit répartiteur tout en bout du grenier, ça me ferait bien gagner encore 10-15 m de tube de 6. Voilà pour les conseils et réflexions !
    A+
    JC

  29. #24
    jcfpower

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour à tous,
    suite à la judicieuse remarque d'Amaty de simuler une panne de VMC pour voir ce qui se passe, voici mes conclusions :
    j'ai arrêté ma VMC pendant 3H.
    J'ai poussé le poêle très fort, puisqu'à un moment, le tuyau directement en sortie du poêle était à 220°. Ca ne tient pas très longtemps à ce régime car les bûches se consument et donc ça redescend assez vite vers les 180-160.
    J'ai fait toute une série de mesures, du début à la fin de mes 3h de tests. Il faisait 3° dehors, environ 8 dans la charpente.
    Le maximum que j'ai enregistré lors de ces 3h (lorsque la sortie du poêle était à 220 donc) à été de 60° sur l'enveloppe extérieure de l'échangeur poujoulat, alors que le reste des tubes double enveloppe était à 45°. En régime plus courant, l'échangeur est à 45° et les autres tubes à 35°.
    Je n'ai pas noté non plus d'échauffement anormal dans les tubes de la VMC (20-30° à 3m de l'échangeur).
    Aucun échauffement des matériaux autour de l'échangeur. Les placo étaient à 8° quand j'ai commencé et n'ont pas bougé.
    Voilà, donc je suis totalement rassuré.
    Bonnes fêtes à tous,
    JC

  30. Publicité
  31. #25
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Voilà, donc je suis totalement rassuré.
    Ben, nous aussi, et bien content pour toi...
    C'est bien, valider son installation, c'est sûrement la plus grande tranquillité d'esprit...

    Il reste plus qu'à tester le feu de cheminée...
    Maintenant avec les ramonages imposés, c'est de plus en plus rare, heureusement...

    De Bonnes Fêtes à toi également...

    Bien Cordialement

  32. #26
    Bounoume

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    à propos de ramonage, c' est le ramoneur qui va fumer!!! Parce que le bistre a la mauvaise idée de se condenser davantage dans les parties froides de conduit de chaminée... donc dans ton échangeur. La suie risque de le boucher souvent....

    A part ça, bravo pour ton idée.
    Question normes, chez moi, je crois être en règle dès lors que le tuyau d' évacuation du poële (donc simple paroi) est à plus de 17 cm de tout solide -y compris du bois, c' est dans un chalet!)
    ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (les animaux malades de la peste)!

  33. #27
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    Bonjour Bounoume, dis-moi, toi qui à l'air de bien connaître la fumisterie (t'as p't-ête déjà fais le Père Noël?? ) à quoi correspond le bistre? A des résidus de combustion type goudron et autre....
    Parce que moi, à part, "Bistre, bistre, rage.." je ne connais rien d'autre....

    Ces condensats goudronneux se déposent à partir de quelle T°??,
    En temps normal, où se condensent-ils donc??? Dans l'espèce de "cul sac" à la sortie du poêle???
    Reste plu qu'à notre ami Jcfpower, à contrôler T° tuyau avant échangeur, dans l'échangeur et après l'échangeur...
    De gros écarts, j'ai quelques doutes...Ce couillon de bistre ne fera peut-être pas la différence...
    Question normes, chez moi, je crois être en règle dès lors que le tuyau d' évacuation du poële (donc simple paroi) est à plus de 17 cm de tout solide
    Je voulais savoir > Que vaut justement le Placo anti-feu à ce niveau et quelle est la distance mini pour ce produit??

    Bonnes Fêtes à Tous...

  34. #28
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    J'ai trouvé la réponse à ma question :
    Le bistre est formé à partir de résidus de combustion composés d’un ensemble de produits volatiles véhiculés par la vapeur d’eau suite à la condensation. C’est un liquide à forte teneur en eau, chargé de parcelles de carbone et d’huile empyreumatique qui se propage facilement et qui s’oxyde au contact de l’air. Son odeur est humide, âcre et très désagréable. La formation du Bistre est favorisée lors du refroidissement du conduit de fumée. Ce refroidissement apparaît lorsque l’on utilise un combustible humide (l’humidité ralentissant la combustion). Le Bistre est le résultat d’une condensation lente dans les chaudières dites à basses températures.

    Donc en fait le dépôt de bistre se réalise lorsque l'on atteint un certain point de rosée fonction de l'humidité des produits brûlés et de la T° des conduits. Dépend également de la vitesse des fumées et du type de combustion.
    La suie est constituée par les dépôts plus ou moins importants de ce fameux bistre.
    Donc de nombreux paramètres pour savoir si on aura un dépôt de bistre ou pas...

    A+

  35. #29
    Bounoume

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    merci de tes précisions: moi je mélangeais en fait la notion de bistre et la suie solide.....
    Question fumisterie, simplement j' avais fait 1 observation: dans le chalet, le tuyay d' évacuation des fumées traverse la cloison en bois; l' installateur a donc fait un trou, les parois sont distantes de ~20 cm du tube; j' ai comblé l' espace acec des plaques de laine de roche compressée, et comme ça ne faisiait pas beau, j'ai mis devant une jolie plaque de cuivre rouge -qui dépasse largement- pour faire joli d' une part, pour évacuer la chaleur qu' elle va prondre au contact du tuyau d' autre part.
    La plaque n' est jamais très chaude. Elle ne peut donc mettre le feu..... mais à contrario quand on ramone, à l' intérieur de la collerette de tuyau de poële au contact du cuivre il y a plein de suie, alors qu' aileurs il y en a très peu......
    ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés (les animaux malades de la peste)!

  36. #30
    invite58706596

    Re : Démonter un tubage isolé Poujoulat

    mais à contrario quand on ramone, à l' intérieur de la collerette de tuyau de poële au contact du cuivre il y a plein de suie, alors qu' aileurs il y en a très peu
    Si je comprends bien, ce tubage est horizontal(?)
    Tu peux quantifier ce dépôt de suie, épaisseur et longueur par exemple, pour ma compréhension perso...
    Merci d'avance Bounoume...

    Bonne Fête de Fin d'Année...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. boisseau ou tubage inox isolé
    Par kiskezunk dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 54
    Dernier message: 22/05/2012, 18h57
  2. avis devis tubage poujoulat
    Par vagabond2007 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2010, 11h48
  3. conduit poujoulat et ouate de cellulose
    Par grain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 18/12/2009, 13h35
  4. Echangeur poujoulat
    Par helvetdulac dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/12/2008, 11h41
  5. grenier non isolé /isolé ou ventilé
    Par marcsou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/10/2008, 12h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...