Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Renforcer le solivage



  1. #1
    philbach

    Renforcer le solivage


    ------

    Je souhaite renforcer le solivage de l'étage. Pour le moment il est dimensionné pour supporter le plafond en briquette platrière, fixées aux solives via des tiges. Les solives sont trop fines (45mm) et espacées de 400 mm, sur une longueur de 3,5 m. Trop peu pour supporter une pièce de comble. Comment renforcer cela ?
    Il faut surement doubler les solives ou les remplacer, mais pour cela je dois "décrocher" ses tiges qui tiennent le plafond. Faut-il tout etayer ou alors le plus simple est de supprimer ce plafond et de refaire les solives ? Merci de vos conseils.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Bonsoir Philbach & Bienvenue sur Futura Sciences

    Quelle hauteur tes solives? > Pour doublage???
    Tes fixations ressemblent à celle de la discussion suivante? > http://forums.futura-sciences.com/br...latrieres.html

    Bien Cordialement

  4. #3
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Merci.
    Les solives sont en 150/45 mm, espacées de 40 à 45 cm.
    Le plafond est bien comme expliqué dans le topic. Il est en quelque sorte suspendu. Et pour compliquer le tout ces crochets sont mis de chaque coté des solives avec en plus une entretoise au milieu pour éviter les déformations des solives. J'ai joint des images.
    Je souhaite aménager le haut pour y fair eune pièce de jeu pour les enfants. Ce solivage n'est pas suffisant, c'est certain. mais comment le renforcer ? Merci.
    Images attachées Images attachées

  5. #4
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Dans ce lien (page 16) > http://www.bouyer-leroux.com/web2/up...isons_Sibo.pdf on a les modes de fixation, les crochets sont effectivement gênant...

    Charges permanentes (Chp)> parquet, sous-couche, isolant entre solive, solives, plafond (briques platrières, placo BA13, ...)
    Charges d'utilisation (Chu) > meubles, personnes, cloison légère) > En étage, 150 kg/m².
    Bande chargement d'une solive > Longueur > Celle de la portée (hors encastrement) Largeur 1/2 entre-axe entre solive de chaque côté soit ici 40/45 cm. > Surface de chargement > L x 0,45 =~X
    Donc il me manque la longueur des solives et nombre (3,5/0,425) = 8 ou 8+1???

    Maintenant, il faudrait voir comment sont fixées ces solives sur la poutre de 75 X 200 ainsi que sa fixation à elle-même.

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Encore merci de vous préoccuper de mon cas.

    Je suis monté faire les mesures exactes.
    Il y a 12 solives (11 + 1). Elle font 3,6 metre de longueurs.
    Elles sont espacées de 40 sauf une de 45-50, pour passage conduit cheminée.
    La poutre a une bout est exactement de 25x7,5. Les solives repose sur un liteau 27x27. Celui-ci est cloué et les solives sont vissées à la poutre.

    Les briques sont donc accrochées via un fil d'acier (ou zinc) aux solives, comme indiqué dans l'autre topic.

    Volià pour les précisions, et je vous remercie de votre aide. Je réalise pas mal de travaux seuls, de la plomberie à la maconnerie mais là, je n'ai pas le droit à l'erreur.

  8. #6
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    La poutre a une bout est exactement de 25x7,5. Les solives repose sur un liteau 27x27. Celui-ci est cloué et les solives sont vissées à la poutre.
    Ça c'est peu flaibard...
    La poutre 75 X 250 mm (je parle en mm pour éviter les erreurs) est fixée comment? > encastrée dans les murs, repose sur un mur...???
    Le liteau disons tasseau 27 mm x 27 mm est cloué sur la poutre (c'est petit, bien petit).
    Par contre je ne comprends pas comment les solives sont vissées à la poutre (de côté?) > un petit schéma ou une petite photo > http://forums.futura-sciences.com/br...ointes-pj.html
    mais là, je n'ai pas le droit à l'erreur.
    Et moi d'autant plus...d'où mes questions...

    Donc la pièce est carrée pratiquement 3,5 x 3,6 m.
    Par contre, je ne retombe pas sur mes pattes > 12 solives de 3,60 m réparties sur 3,50 m > ça fait 11 intervalles et 3,5 /11 = 33 cm et non 40 cm >> Espace > distance entre 2 solives bord à bord, entre-axe > milieu de solive à milieu de solive ou bord gauche de solive à bord de gauche de solive...
    j'ai calculé rapidement (mais j'attends les infos) , il faudra doubler les solives (même dimensions 45 X 150) et pour l'histoire de la cheminée, je fais un schéma.

    A lire...

  9. Publicité
  10. #7
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Oui c'est bien l'objet de ma question : c'est un peu leger pour supporter un étage. Ca m'a été confirmé quand j'ai acheté la maison.
    La poutre de soutien est posée sur des murs porteurs aux deux bouts. Elle sert déjà au soutien d'un couloir de 1m de large à l'étage, aménagé et habitable (il y a une grosse armoire assez lourde).

    La pièce fait 3,60m sur 4,40m. Donc le nombre de solives est cohérent 11*40cm.
    Pour ce qui est du conduit pas la peine car nous le supprimons. Il servait à un barbecue intérieur, donc on a pas l'usage. Je vais le remplacer par un simple conduit de sortie VMC pour l'aération et la hotte.

    Les solives sont fixées par vissage sur le coté en biais. C'est juste pour éviter qu'elles bougent. Il y a ausii une entretoise au milieu, qui faut dégager pour doubler les solives.
    Il me reste le pb de décrocher le plafond pour passer les solives de doublage et les fixée aux anciennes. Faut-il etayer ? ou un crochet sur deux fera l'affaire temporairement ?

    Mais ce qui me gène le plus est ce maintient léger sur un liteau. Pour bien fair eil faudrait une accroche en U a fixer dessous. Mais pour cela il faut désolidariser les solives, du liteau et de la poutre. Comment le faire ?
    Reste le passage de ces solives de 3,5. Par l'escalier pas possible et par les fenêtre non plus car il y a des grilles. Par le toit, en supprimant des liteaux et en détuilant, est-ce commm cela que l'on fait ?

    Je pose beaucoup de question, désolé mais je tatonne.

    Merci beaucoup,
    cdlt,

  11. #8
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Ce qui m'inquiète le plus, c'est justement cette poutre qui risque de flamber....Je vais calculer pour voir... Existe-t-il une possibilité de mettre un pilier en son centre pour la soutenir? Au cas où...

    Pour fixer sérieusement les solives sur cette poutre, il serait souhaitable de mettre des équerres vissées dans chaque angle (hauteur 130/150) et largeur de l'aile 80/100 avec 4 tire-fond de 5/6 sur chaque aile.
    La pièce fait 3,60m sur 4,40m. Donc le nombre de solives est cohérent 11*40cm.
    Ah! ben oui! Mais si tu ne veux pas me donner toutes les cotes, je suis bernique...
    et les fixée aux anciennes. Faut-il etayer ? ou un crochet sur deux fera l'affaire temporairement ?
    Pas obligé de les fixer aux anciennes, on peut les centrer (dépose des entretoises puis remise en place après sectionnement).
    Pas besoin d'étayer, les entretoises n'interviennent pas dans le supportage mais ici elles ont un rôle d'anti-vrillage ou déformation des solives.
    Il me reste le pb de décrocher le plafond pour passer les solives de doublage + Reste le passage de ces solives de 3,5. Par l'escalier pas possible et par les fenêtre non plus car il y a des grilles. Par le toit, en supprimant des liteaux et en détuilant, est-ce commm cela que l'on fait ?
    Là, à ce niveau, c'est chacun comme il peut et au plus facile.

    Je regarde tout ça et je reviens...
    A+

  12. #9
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Pour le passage des solives > pas possible par l'emplacement du conduit de cheminée (pas assez de dégagement?)...
    J'y pense à l'instant...
    A+

  13. #10
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Donc, pièce de 3,6 par 4,40 m > ~15,8 m²
    12 soilves entre-axe ~40cm x 11

    Charge sur une solive
    (Chp)> parquet 15 mm, sous-couche 10 mm phonique , laine de verre, de roche entre solive 50kg/m3 > 7,5 kg/m², briques platrières (2,9kg /m²) >> Total ~ 13kg/m2 + poids solive
    Donc Chp > 13 x 3,6 x 0,4 = ~19 kg + Solive ~24 kg
    Chu d'une solive > 3,6 x 0,4 X 150 = 216 kg
    Charge totale sur une solive = 259 kg.
    Si on double les solive (bande de chargement divisée par 2)
    Charge sur une solive 9 kg + 24 + 130 = 163 kg.
    Charge admissible sur une solive de 45 x 150 > ~164 kg donc tout juste...

    Charge admissible sur poutre 75 x 250 > ~1100 kg.
    Charge réelle sur poutre 1/2 charge x 163 x 11 = ~900 kg.
    C'est OK, mais il faut tenir compte de ce qu'elle porte côté couloir...et que je ne connais pas.

    Bien Cordialement

  14. #11
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Merci pour tous ces calculs. En doublant ça marche. Reste en effet cette poutre qui me faire peur tout de même. Elle supporte pour le moment un couloir, parquet, de 1m de large sur la longueur de la poutre. Je ne sais pas ce qu'il y a en dessous du parquet, mais je suppose des solives suffisamment dimensionnée à la construction. Ce couloir supporte une armoire de 200x240 de profondeur 50. Elle est pleine. Et c'est tout.
    Pour bien faire il faudrait que cette poutre soit aussi doublée pour ne supporter que le couloir et la libérer du poid de la nouvelle pièce. Mais cela demanderais de déposer les solives ou étayer le plafond. Quelqu'un m'a dit, qu'il serait possible de maintenir les solives temporairement par des liteaux verticaux vissés aux chevrons de la charpente. Avez-vous déjà entendu parler de ce genre de pratique, moi, ça me semble tout de même risqué.
    Mais pour les gens du métier c'est peut-être une pratique simple et courante (j'ai vu un maçon casser tout mon mur porteur de 4m de long sans étayer. Tout le plong (36 m2) reposait sur le linteau central de 4m de long) !

    Encore merci pour tout.

  15. #12
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    On pourrait faire un petit calcul > longueur du couloir idem à la pièce considérée????
    Peux-tu faire une estimation du poids de l'armoire (200, c'est sa largeur???) si tu arrives à la soulever d'un côté par exemple.
    Mais pour les gens du métier c'est peut-être une pratique simple et courante (j'ai vu un maçon casser tout mon mur porteur de 4m de long sans étayer. Tout le plong (36 m2) reposait sur le linteau central de 4m de long) !
    Faut être un peu inconscient, on connaît rarement l'historique de ce qui s'est passé lors de la construction et puis c'est si simple et rapide d'étayer...
    Pour étayer prendre des étais en tube acier > soit mettre un beau madrier à champ et 3 étais ou étayer chaque solive pour celui qui n'est pas confiant du tout... (que de répétitions, j'ai honte).
    Ceci c'est que l'on fait habituellement...mais ça rétrécit le champ d'action...

    A+

  16. Publicité
  17. #13
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Bonjour
    Je reviens vers vous concernant mon solivage. Après mures réflexion, le plus simple est de faire tomber le plafond. J'ai fait faire de devis mais un peu cher. En fait ce qui revient cher estde casser et emener les gravats.Mais aucun artisan n'accepte de ne monter les solivages et en plus il me semble que leur solution est légère.
    J'ai tenu compte de vos calculs pour le solivage. Par contre j'aimerai savoir la section de la poutre en bout, reposant sur un mur de 25cm de chaque coté. Voir le schéma. Poutre de 4.4 cm de long. Les solives seront encastrée dans le mur de l'autre coté.
    Merci beaucoup de votre réponse, à partir de là je pourrais lancer mes travaux. Merci pour ce forum d'entre-aide.
    Images attachées Images attachées  

  18. #14
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Bonjour Philbach,

    C'est une discussion qui revient de loin ou de vieux...
    Faut tout relire et reprendre... Je regarde ce soir...

    A+

  19. #15
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Pas évident de reprendre une discussion oubliée...

    Faut-il partir sur les mêmes hypothèses de plancher que précédemment > (Chp)> parquet 15 mm, sous-couche 10 mm phonique , laine de verre, de roche entre solive 50kg/m3 > 7,5 kg/m², briques platrières (2,9kg /m²) >> Total ~ 13kg/m2

    A+

  20. #16
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    En fait, tout pareil ! Plancher étage OSB, laine de verre et pièce à vivre à l'étage, avec peut-être WC.
    Pour le solivage je pense que tout reste identique aux derniers calculs. En fait seul change, cette poutre sur 2 appuis qui doit donc supporter d'un coté les solives et tout le poids. Les solives seront ancrées dans la maconnerie de l'autre coté. Donc pour résumer quelle section pour cette poutre maitresse de 4,4 de long et quel ancrage ?
    Peut-être qu'un lamellé collé ou ces nouvelles poutres bois composite en I ? Ou simplement si cela suffit une poutre sapin de bonne section ?
    Merci beaucoup, j'ai pas mal cherché mais pas trouvé d'abaques ou calculs pour connaitre la dimension d'une poutre porteuse.
    Vos conseils sont précieux.

  21. #17
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    OK, je regarde dans ce sens...
    WC, salle de bains, rien ne change (compris comme les cloisons légères dans les charges d'utilisation > 150 kg/m²) sauf si on met une baignoire balnéo dont certaines accusent (remplie d'eau et de 2 personnes) un poids de 400/500 kg...
    A demain

  22. #18
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Donc charge réelle sur poutre ~900 kg (moitié du poids total du plancher).
    Je ne retrouve plus mon calcul précédent... J'avais dû calculer en L/200 ou avec 3,60 m..
    Je reprends donc...
    Poutre 150 x 250 portée 4,4 m > charge admissible ~1230 kg
    Maintenant si on rajoute la charge côté couloir estimée à 50 % de ce plancher (450 kg), on doit supporter 1350 kg
    La poutre nécessaire passe alors en 180 x 250 en 4,4 m de portée (charge admissible ~1470 kg).
    Pour les poutres lamibois en "I" suivant fabricant, se renseigner en magasin de matériaux > Poutre nécessaire avec portée 4,4 m pour 900 kg de charge.

    Fixation > le mieux est bien sûr de l'encastrer dans les murs porteurs (épaisseur????) sur au moins 100 à 150 de profondeur.
    Après, elle peut reposer sur des sabots ou corbeaux fixés au mur, mais cela demande de sérieuses chevilles.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    geagea

    Re : Renforcer le solivage

    Citation Envoyé par philbach Voir le message
    Encore merci de vous préoccuper de mon cas.

    Je suis monté faire les mesures exactes.
    Il y a 12 solives (11 + 1). Elle font 3,6 metre de longueurs.
    Elles sont espacées de 40 sauf une de 45-50, pour passage conduit cheminée.
    La poutre a une bout est exactement de 25x7,5. Les solives repose sur un liteau 27x27. Celui-ci est cloué et les solives sont vissées à la poutre.

    Les briques sont donc accrochées via un fil d'acier (ou zinc) aux solives, comme indiqué dans l'autre topic.

    Volià pour les précisions, et je vous remercie de votre aide. Je réalise pas mal de travaux seuls, de la plomberie à la maconnerie mais là, je n'ai pas le droit à l'erreur.
    bonjour,
    avant d'aller plus loin,il faut calculer vos solives en bois(sapin ou chêne) calcul selon les règles CB.Calcul ssous charge permanente+ surcharge,tenir compte du fluage,la condition de flèche pour vos solives selon règlementation est de:1/400° de la portée.D'autre part il faut connaître la catégorie du bois,1 ou 2,les solives en général sont sur deux appuis simples ou continus,l'encatrement aux appuis est a rejeter.Après le calcul,il faudra doubler les solives,si elle ne passent pas au calcul

    cortdialement

    géagéa
    il ne faut pas prévoir l'avenir,il faut le rendre possible(St.Exupéry)

  25. #20
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Vraiment merci !

    En fait je vais laisser la poutre couloir qui supportera que le couloir et la doubler avec celle que tu préconises, comme ça j'aurais de la marge. Elle porte sur des murs porteurs de 20cm et la nouvelle risque de reposer sur un linteau de porte 73cm sur 20cm de largeur.
    Me reste plus qu'à .... En faisant attention lorsque je créerais les ancrage à coté de l'ancienne poutre, en etayant par sécurité, on sait jamais, que cette poutre vienne à basculer ! Normalement les solives coté couloir sont fixées sur celle ci et la retiendront.

    Merci pour cette réponse rapide. Je suis moi-même gérant d'un forum et je sais le temps que cela prend de répondre ... bénévolement. Mais c'est le plaisir de se rendre utile !!!

  26. #21
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Bonjour Geagea, Bien à Vous,

    Ça fait plaisir de vous voir réapparaître sur le Forum..
    Pour Philbach, le doublage des solives semblent inévitable, le plancher étant assez léger dans l'ensemble.
    Merci pour cette réponse rapide. Je suis moi-même gérant d'un forum et je sais le temps que cela prend de répondre
    Et quel est donc ce Forum (me répondre en Message privé > clic droit sur pseudo, discussion ouverte)
    Cette année, je serais de moins en moins disponible...
    Le plaisir de se rendre utile > Oui tout à fait.

    A+

  27. #22
    geagea

    Re : Renforcer le solivage

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Bonjour Geagea, Bien à Vous,

    Ça fait plaisir de vous voir réapparaître sur le Forum..
    Pour Philbach, le doublage des solives semblent inévitable, le plancher étant assez léger dans l'ensemble.

    Et quel est donc ce Forum (me répondre en Message privé > clic droit sur pseudo, discussion ouverte)
    Cette année, je serais de moins en moins disponible...
    Le plaisir de se rendre utile > Oui tout à fait.

    A+
    bonjour AMATY,

    comment allez vous,en effet,je ne suis pas toujours sur le site,car je suis adhérent sur d'autres forum de génie civil,cela représente beaucoup de temps,et de plus je me mets a jour concernant les nouvelles règlementations.
    Cordialement
    géagéa
    il ne faut pas prévoir l'avenir,il faut le rendre possible(St.Exupéry)

  28. #23
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Comment allez vous, en effet, je ne suis pas toujours sur le site, car je suis adhérent sur d'autres forum de génie civil, cela représente beaucoup de temps, et de plus je me mets à jour concernant les nouvelles règlementations.
    Ceci explique cela...
    Effectivement, les recherches, les réponses, tout ceci demande beaucoup de temps..., mais le plaisir d'aider des internautes qui sont dans la misère, comme je dis...

    Bien Cordialement

  29. #24
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Je reviens sur mon projet d'étage.
    J'ai donc fait tomber le plafond briquette et enlevé le solivage léger.
    J'ai opté pour un solivage sur la plus grande longueur de 4,40. J'ai commandé des madriers 225x75.
    J'ai laissé tombé la solution d'une poutre en extrémité car trop lourde à poser.
    J'ai demandé du bois sec pour solivage mais ils m'ont livré du bois de charpente (Gedimat). Ya t-il des contraintes supplémentaires ?

    J'hésite entre les mettre sur sabot (directement vissés dans la brique à l'aide de cheville spéc. vendues exprès chez leroy-merlin pour sabots, ou les encastrer dans le mur.
    Dans le premier cas je n'ai pas de contrainte quand à la hauteur sous plafond. Dans l'autre cas, je dois poser les solives sur le chainage (hauteur 2,70 mini).
    Quel est votre avis la dessus ? sabot ou pas ? et quelle profondeur d'appuie si encastrement des solives ?

    Merci beaucoup de votre aide.

  30. Publicité
  31. #25
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Bonsoir Philbach, content de te voir de retour sur FFS...
    J'ai laissé tombé la solution d'une poutre en extrémité car trop lourde à poser.
    Il existe des lève-matériaux manuels > 300/400 kg à fourche sur une une hauteur de 3 m et + > A louer bien sûr
    J'ai demandé du bois sec pour solivage mais ils m'ont livré du bois de charpente. Y a t-il des contraintes supplémentaires?
    Du bois sec (du moins étuvé) ou stocké pendant au moins un an...
    Je ne sais pas si fondamentalement, il existe un écart au niveau bois...Quelle essence???
    Ecart typique > pour les flèches le plancher se calcule en portée/500 ou /400 (4,4 m/500 = ~9 mm) et la charpente en portée/200 ou /300.
    J'hésite entre les mettre sur sabot (directement vissés dans la brique à l'aide de cheville spéc. vendues exprès chez leroy-merlin pour sabots, ou les encastrer dans le mur.
    Quelle type et dimensions de brique (pleine, alvéolée)???

    On peut également fixé une poutre contre le mur (muralière) sur laquelle viennent se poser les sabots... La charge est un peu mieux répartie (vis à vis de la surface de fixation >> sabot et muralière)
    Le top pour les solives > une partie encastrée et une partie en appui simple > Pour encastrer des 2 côtés de 15 cm, il faut obligatoirement que d'un côté, le trou fasse au moins 30 cm de profondeur > voir avec épaisseur du mur.
    Plus la longueur d'encastrement est grande mieux c'est, bien sûr, entre 5 et 10 % de la longueur de la portée.

    A+
    Dernière modification par AMATY ; 01/08/2010 à 22h23.

  32. #26
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Merci pour la réponse.
    Avant de m'attaquer au plafond j'avais des travaux de cloisement en bas. Je redoute ce planché alors j'ai mis un peu plus de temps. Maintenant j'y suis. J'ai plus de plafond et il faut que je finisse avant le froid d'hiver ! Là je reviens de vacances.

    J'ai demandé du bois pour solivage et précisé pour un étage. Ils m'ont livré du bois de charpente épicea, étuvé. Surement stocké depuis 1 mois max. Ils sont de moins en moins compétents chez Gedimat, du moins, où je vais. Il y avait des gens expérimentés avant (mon beau-père maçon travaillait avec eux). Aujourd'hui, ils ont recruté des jeunes qui sont un peu juste).
    La prochaine fois j'irai ailleurs.
    Mais il faut que je fasse avec ça : 12 solives de 225x75. Je voulais en plus du 250x75 mais ils ne font pas ça. J'ai peur que cela bouge, et que le bois se vrille.

    Mon mur est en briquette rouge alvéolaire. Mais je peux fixer une partie des sabots dans le chainage en béton.
    La solution muralière, j'y ai pensé mais je ne sais pas pourquoi j'ai moins confiance ! seulement qu'une dizaine de fixations sur 4 mètres pour soutenir 2 tonnes me semble léger ! Mais c'est surement une erreur de penser cela.

    L'encastrement est le plus fiable mais poussièreux et plus long : 20 trous de 20x20x25 cm, surtout qu'il faut attaquer le joint mortier ... c'est madame qui va hurler à la poussière !

    Que veux tu dire par un appui simple et un encastré ? Une muralière et un encastrement ? Je comprend l'avantage : pas ebsoin de faire un trou plus profond pour encastrer. Est-ce cela ?

    Sinon, je vais voir chez kiloutout si ya pas de leve charge qui rentre dans ma cuisine. J'ai déjà investit dans un échaffaudage, alors je vais voir le cout supp.

    Merci encore.

  33. #27
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Ils sont de moins en moins compétents chez Gedimat, du moins, où je vais
    S'il n'y avait que chez "J'ai dit pat", toujours pareil, il faut un certain nombre d'années pour avoir un peu d'expérience... Et le problème de livraison en est un autre non négligeable...
    La solution muralière, j'y ai pensé mais je ne sais pas pourquoi j'ai moins confiance ! seulement qu'une dizaine de fixations sur 4 mètres pour soutenir 2 tonnes me semble léger !
    Il faut penser que sur une brique, ça sera au maxi autour de 250 à 300 kg. Or la résistance à la traction dans la brique creuse est pratiquement une constante et de l'ordre de 0,4 kN soit ~40 kg soit 7 à 8 fixations et sous certaines conditions d'espacement...
    Pour une cheville M10 (perçage à 16) > Profondeur de fixation 110 mm / Espacement préconisé entre fixations 100 mm et mini 50 mm / distance par rapport au bord mini 50 mm.
    A la compression, c'est un peu plus important, environ 4 fois plus.
    J'ai dû rechercher ces infos, et à vrai dire, ça m'apparaît bien faible maintenant et même pour une muralière.
    Je ne parle pas du fluage (affaissement par contrainte et vieillissement de la résine) et des vibrations engendrées par le plancher...
    Il faudrait pratiquement un scellement pour monter les fixations > 3 à 4 parois de la brique concernées...
    Que veux tu dire par un appui simple et un encastré ? Une muralière et un encastrement ? Je comprend l'avantage : pas ebsoin de faire un trou plus profond pour encastrer. Est-ce cela ?
    Tout à fait et un encastrement augmente la résistance à la flexion de la poutre...
    Sinon, je vais voir chez kiloutout si ya pas de leve charge qui rentre dans ma cuisine. J'ai déjà investit dans un échaffaudage, alors je vais voir le cout supp.
    Voir la 2ème photo post#43, on aperçoit un lève-matériaux (pratique pour mettre des poutres en place) > http://forums.futura-sciences.com/br...hlight=porteur

    La Bonne Nuit.

  34. #28
    philbach

    Re : Renforcer le solivage

    Je précise que je peux fixer la muralière en partie sur le chainage, donc du béton, et que je peux aussi la fixer au niveau des joints entre briques. Voir mettre 2 poteaux à chaque bout (mais pas très esthétiques). Qu'en penses-tu ?

    Je dois me décider : poser une muralière pour gagner en hauteur dans la pièce du dessus, mais fragile, ou encastrer et passer au dessus du chainage et perdre de la hauteur.

    Là je dois sortir le chevetre béton d'un conduit, féraillé et pris dans le mur. Et du béton de 40 ans à 2m70 de hauteur ...

    Merci de ton aide.

  35. #29
    invite58706596

    Re : Renforcer le solivage

    Si les fixations supérieures (~1/3 haut) de la muralière sont dans le béton, ça va nettement mieux > une cheville M10 à expansion tient à la traction ~500 kg à 700 kg (fonction du type du béton 250 à 350 kg/m3 et du type de ciment utilisé (C25 / C50)...
    Ce sont les fixations hautes qui sont le plus soumises aux contraintes.
    Ensuite pour limiter le cisaillement des fixations inférieures, on peut soutenir la muralière avec 3 ou 4 tubes rectangulaires (30 x 40 x 4) qui seront scellés dans la brique.
    Comme ça, tu es certain de ton coup...
    Là je dois sortir le chevetre béton d'un conduit, féraillé et pris dans le mur. Et du béton de 40 ans à 2m70 de hauteur ...
    Je suppose que tu parles d'un chevêtre de conduit de cheminée....

    Bon Courage alors...
    A+

Discussions similaires

  1. comment renforcer ce solivage?
    Par chtroll dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2009, 17h15
  2. remonter un solivage en rénovation
    Par lidiriel dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/09/2009, 20h53
  3. Dimensionnement solivage
    Par cactusman88 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/08/2009, 14h32
  4. renforcer l'isolation existante
    Par candide3 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2008, 13h54
  5. chauffage bois dans une maison normande avec solivage apparent
    Par eric27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/11/2006, 17h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...