Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Badigeon à la chaux et caséine qui farine



  1. #1
    LeRan

    Question Badigeon à la chaux et caséine qui farine


    ------

    Bonjour,

    J'essaie en ce moment de rénover les murs de ma maison, qui étaient initialement couverts d'un crépi assez vilain. J'ai lissé les surfaces à l'aide d'un enduit à base de plâtre ("Lisse et rebouche" de Sader, impossible de trouver la composition exacte). Je compte finir par un badigeon à la chaux, qui irait bien avec certaines parties rustiques de la maison encore pas trop malmenées par les rénovations successives.

    Après des tests avec plusieurs fixateurs (caséine, sel d'alun, acétate de vinyle), j'ai opté pour la composition suivante de badigeon :
    - 1 volume de chaux aérienne de Saint-Astier (NHL 3,5 je crois).
    - 2 volumes d'eau.
    - 10 % du poids de la chaux de caséine.

    D'après mes recherches, 10 % de caséine est une concentration plutôt forte en fixateur, mais je voulais éviter le farinage dans un passage étroit et fréquenté (i.e. les escaliers).

    J'ai appliqué ce badigeon en trois couches, à chaque fois en mouillant préalablement le support, et en laissant carbonater un jour ou deux entre les couches. Maintenant le résultat :

    - première couche impeccable.

    - deuxième couche farine un peu : le lendemain de son application je réhumidifie toute la surface au pinceau ; une journée plus tard elle ne farine plus.

    - troisième couche : farine notablement. J'essaie comme pour la deuxième de réhumidifier largement toute la surface et de laisser reposer, mais au lieu de résoudre le problème, ça l'empire.

    La composition du badigeon n'est pas en cause, puisque la préparation qui m'a servi à passer la troisième couche m'a aussi servi pour passer la première couche sur un autre mur de même nature, et qui elle carbonate parfaitement et ne farine pas du tout.

    J'ai essayé d'enlever le surplus de poudre du mur avec un linge humide, ce qui améliore voire supprime le farinage, mais qui doit au passage dissoudre quelque chose puisque les parties essuyées deviennent transparentes, et on voit à nouveau le support, même après séchage.

    Savez-vous pourquoi cette troisième couche a cet aspect poudreux ? Et quelle solution on peut y apporter ? Je redoute de passer une quatrième couche si le problème empire à chaque passage.

    Merci pour voter aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LeRan

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    P.S. La référence de la chaux serait plutôt "Décorchaux CL 90 S", puisque la NHL est hydraulique et que j'ai de l'aérienne. Je n'ai pas l'emballage sous les yeux en ce moment...

  4. #3
    noel84

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    salut


    facile a expliquer chaux et platre ne font pas bon ménage, la chaux déteste l'eau , le platre lui s'en...régale en conclusion sa sèche trop vite pour qu'il y est une bonne carbonatation.

    pense à ne pas dépasser le fameux 20% de pigments par rapport à la chaux ( saturation) au delà ca ne sert à rien sinon à fariner(charge supérieur à la chaux).

    laisse tomber la caseine...je vais en faire hurler quelqu'uns

    Allez je te donne le secret...d'abord tu mouille le support avec un mélange d'eau et de sikalatex...genre un verre de sika pour 2 litres d'eau...après dans ton badigeon tu rajoute aussi du sika et là HOOO miracle ca tiens...partout et sur tout...

    Sinon le sel d'alun je m'en sert régulièrement c'est lui qui t'empèche le farinage pas la caséine (fixateur), n'oublie pas d'y mettre un peu de savon noir , voir de l'huile de lin (un petit bouchon), ca imperméabilise, ca permet une meilleure glisse du pinceau, et ca aide à la dispersion des pigments...

    enfin et surtout c'est le temps qu'il faut prendre en considération....fuyez la météo avec la chaleur et le vent...une bonne carbonatation ca demande bcp de temps et il faut que ca sèche lentementl'autome et le printemps sont les meilleures saisons pour utilser la chaux

    pour finir il ya bibliographie impressionnante de livre sur le sujet....
    sinon tu peux toujours demander de l'aide auprès de OKHRA

  5. #4
    ericd60

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    Bonjour. Je suis d'accord avec Noel en ce qui concerne le sechage trop rapide par absorbtion de ton badigeon par le platre CEPENDANT le Sikalatex te rendra ton platre impermeable. Si cela ne te cause pas de probleme go-ahead. Sinon, passe bien ton chiffon pour retirer ton farinage et peint tes murs avec une peinture a l'eau de chez pas cher. Ensuite tu pourras passer ton beau badigeon. Je te conseille aussi de mettre ta caseine dans ton melange (c'est un fixateur). Si tu as un probleme visite www.chauxdetoscane.fr et tu peux aussi contacter Auguste Barontini qui en est le responsable. Il est plein de bons conseils.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    noel84

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    salut

    la réaction ne sait pas fait attendre concernant le sika...en fait il ne s'agit pas d'impermeabiliser mais plutôt d'améliorer l'accroche et la cohérence du badigeon...

    si ca farine un peu tu peux ferrer avec une couche de cire saponifier mais tu auras un effet soyeux (pas brillant), si tu veux un effet mat tu peux mettre du sika (si tu veux un rendu lisse)...sinon effectivement tu peux passer une sous couche peinture acrylique de chez pas cher qui uniformise le fond dans laquelle tu peux y incorporer du sablon ( sable de faible qualibre) afin d'améliorer l'accroche...la tu auras plutôt un mur aspect ancien avec par endroit du grain ..si franchement ton support est limite mets un fixateur qui fixe l'enduit et uniformise les fonds c'est pas donné, ca pue grave mais c'est très efficace.

  8. #6
    ericd60

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    Nous sommes donc tous deux en accord. Bon weekend a tous, en attendant un feedback de LeRan.

  9. Publicité
  10. #7
    LeRan

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    Bonjour le forum,

    Merci beaucoup pour vos conseils, et désolé pour ma réponse tardive !

    Comme je m'étais mis en tête de faire un enduit traditionnel, j'avais quelques scrupules à ajouter du sikalatex au mélange : j'ai donc persisté avec caséine et chaux dans les mêmes proportions, ne serait-ce que pour avancer dans la connaissance du comportement des peintures à la chaux traditionnelles.

    J'ai donc passé deux couches de plus sur les mêmes murs ce qui porte le total à cinq, et ce qui me fait dire que pour une peinture vite-faite-bien-faite je déconseille le badigeon à la chaux. En revanche (et comme ça a été dit) la météo est extrêmement importante : en appliquant le badigeon lorsqu'il fait frais dans la maison, on obtient une bonne adhérence (presque) sans farinage, puisque l'eau ne s'évapore pas trop vite. Un petit coup de chiffon humide à la fin permet d'enlever le peu de poudre qui pourrait rester.

    Enfin, j'avais rêvé d'une jolie couche uniformément blanche (parce que je n'avais pas mis de pigment dans la chaux) mais au bout de la cinquième couche on voyait encore - vaguement certes - les défauts du mur de support. J'ai donc laissé comme ça, mais au fond cet aspect non totalement uniforme donne un côté rustique plutôt réussi - à la réflexion, je pense que le contraire aurait fait "hôpital".

    Mais je compte utiliser un mélange avec sikalatex sur le mur opposé de la même cage d'escalier dès que j'aurai un peu de temps, ce qui permettra de comparer les deux rendus. La méthode scientifique est une belle invention

    Merci pour votre aide à tous !

    P.S. Pour ceux qui lisent ce fil, le conseil gratuit du père Ran : pensez après avoir peint et avant d'enlever le scotch de protection, à passer un coup de cutter pour faire une limite nette, sinon le scotch en partant enlèvera plein de petites dentelures de chaux durcie qui vous obligeront à faire autant de retouches, et qui vous feront conclure que la vie est injuste au fond.

  11. #8
    ericd60

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    Merci pour cette confession LeRan. Nous désirons avoir le look rustique sur nos mur (maison de 1736 au départ) donc excellent feedback. Merci et bon courage et comme d’habitude, tenez nous au courant.

    Salutations.

  12. #9
    noel84

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    salut

    l'intéret de la chaux est double;

    1 c'est d'avoir une matitude impossible à avoir avec l'huile ou l'acrylique...attention je parle d'un badigeon basique

    2 c'est d'avoir des couleurs qui "vibrent" le rendu n'est pas uniforme, si on veut augmenter la bribration des nuances ,il faut peindre avec la brosse en faisant des huits. Ne jamais etaler, tendre la peinture à la chaux (façon peinture à l'huile), il faut " déposer" le badigeon...

    enfin le dernier secret , plus le mur n'est pas nickel , plus le rendu est superbe, des angles pas drois, arrondis, des bosses et des creux sur les murs, tout celà à tendence à augmenter de façon conséquente le coté vibration, et le coté naturel de la peinture à la chaux ...ca doit contenter l'oeil de façon agréable sans oublier le petit défault qui rompt la monotonie...

    pour finir la peinture à la chaux a ceci d'ingrats que 2 couches c'est très limites , il faut compter minimum 3 couches de badigeons , sans parler de l'eau forte, ou des glacis ou cire en couches de protection pour les plus soigneux ...après c'est des oeuvres d'arts que l'on a aux murs

    si tu utilise le sika avant de peindre humidifie le support avec une éponge de l'eau et du sika (du genre 1 verre à moutarde pour 1.5 l)...j'ai retrouver le livre référence la dessus. je mettrais la biblio..

    courage.

  13. #10
    emeve66

    Re : Badigeon à la chaux et caséine qui farine

    ciel que toutes ces contibutions sont interressantes !!

    une question:

    je souhaite appliquer un badigeon de chaux, ou plutot un chaulage,sur une toile collée sur un mur.

    cette toile est une toile "écolo", pas de la toile de verre, contituée d'un intissé de fibres de cellulose; elle est collé à la colle pour revètements lourds, sur un mur qui avait reçu de l'acrylique.

    je pense que la toile elle même est poreuse à souhait, mais je m'interroge sur la nature d'une part de la colle..l'eau contenue dans le badigeon ne va-t-elle pas provoquer le décollement de la toile ? et d'autre part sur la nature de la peinture qui était sur le mur avant la toile...l'acrylique n'est pas ce que l'on peut appeler un support poreux !

    si mon exposé se solde par un "tu peux y aller les yeux fermés" je souhaite fabriquer ce badigeon avec une argile surfine que j'ai déjà utilisée sur un support chaux/chanvre (en la deleyant simplement dans de l'eau....j'ai bon ?

    rappelez moi alors le meilleur adjuvant; je nage un peu entre lait, alun, caseine, toussa toussa .

    l'effet doit rester naturel et perspirant puisque j'ai beaucoup travaillé autour de la migration des vapeurs d'eau vers l'interieur des murs (chaux chanvre en pâte sur des blocs de chanvre, eux même maconnés en applique sur de la brique pleine que nous appellons "cayroux" en Roussillon) pour améliorer l'inertie thermique de mon bati et son déphasage.

    merci d'avance de vos excellent conseils

Discussions similaires

  1. Badigeon a la chaux
    Par 29sud dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/06/2011, 10h46
  2. Enduit à la chaux qui farine
    Par lmet99 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/09/2010, 14h51
  3. enduit chaux badigeon
    Par nino36 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/06/2010, 08h17
  4. badigeon au lait de chaux
    Par Yayale dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/08/2009, 18h55
  5. badigeon de chaux
    Par nino36 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/05/2009, 19h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...