Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Faut-il choisir un parafoudre ?




  1. #1
    saint.112

    Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour à toutes et à tous

    Il y a eu récemment un article sur FS Comment choisir un parafoudre ? qui n’a pas donné lieu à commentaires.
    J’ignorais l’existence de ces appareils.
    Dans les premiers temps où je me suis installé, il y a une douzaine d’années, dans cet appartement dans un quartier assez central de Lyon il y a eu pas mal d’orages qui ont causé des coupures plus ou moins longues et des variations de tension. J’ai acheté un UPS/onduleur qui s’est révélé assez bas de gamme.
    Sans que je fasse le rapprochement, depuis que j’habite ici plusieurs de mes appareils HiFi ont eu des composants qui sont morts et que j’ai dû faire remplacer. Comme l’ampli datait du début des années 80 je ne me suis pas trop inquiété mais à la lecture de l’article je me demande si ce ne serait pas dû à ces variations qu’il n’y avait pas où j’habitais avant, à Paris.

    Normalement je ne suis pas dans une zone à haut risque et mon immeuble n’a pas de paratonnerre. À votre avis est-il utile de mettre quelque chose et si oui de type 1 et/ou 2 ?

    Merci d'avance de vos lumières.

    Nico

    -----

    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  2. Publicité
  3. #2
    BLI06

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour
    À mon avis,résidant au centre de Lyon,vous êtes alimenté par un réseau électrique souterrain,et donc à l'abri de perturbations atmosphériques
    Toutefois,par précaution,vous pouvez installer des petits type 2 sur les appareils sensibles (informatique...)pour vous protéger d'éventuelles
    surtensions ( proximité de site industriel,...)
    Cdt

  4. #3
    SK69202

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    À votre avis est-il utile de mettre quelque chose
    Ici, la norme c'est moins de 5 jours/an où on entend le tonnerre (la foudre c'est encore plus rare), mais "il suffit" d'une fois pour faire regretter.
    J'ai mis un parafoudre sur le tableau électrique et un sur la ligne téléphonique, parce que, quand on voit le nombre d'équipements dont la notice dit qu'ils doivent être débranchés en cas d'orage pour protéger l'électronique l'affaire devient rapidement rentable, pour moi le parafoudre est une assurance d'espérer conserver le service de la box, de la chaudière, du froid, des machines à laver etc...
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César


  5. #4
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Merci de cette réponse rapide.

    Citation Envoyé par BLI06 Voir le message
    À mon avis,résidant au centre de Lyon,vous êtes alimenté par un réseau électrique souterrain,et donc à l'abri de perturbations atmosphériques
    Normalement oui mais durant les orages récents j’ai encore constaté des fluctuations significatives de tension.

    Citation Envoyé par BLI06 Voir le message
    Toutefois,par précaution,vous pouvez installer des petits type 2 sur les appareils sensibles (informatique…) pour vous protéger d'éventuelles
    surtensions ( proximité de site industriel,...)
    Je ne comprends pas bien la différence entre le type 1 et le type 2. Ils protègent des surtensions, non ?
    Un parafoudre de type 1 au tableau aurait l’avantage de protéger tous les appareils. Il y a un modèle Legrand à ~75€. Ce n’est pas hors de prix.
    Pour un appareil de type 2 il y a des petits machins à une prise, dont un modèle Legrand ~19€, et des gros multiprises à ~30€. Je suppose que plus le nombre de Joules est élevé le mieux c’est, non ?
    J’ai cherché des comparatifs et j’en ai trouvé pas mal qui disent qu’ils font des tests mais je n’ai rien vu qui ressemble à un vrai test de laboratoire pour vérifier ce qui se passe vraiment en cas de surtension.

    Cordialement

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  6. #5
    SK69202

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Je me suis basé sur ce document qui explique tout, la recherche donne également ceci.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Je me suis basé sur ce document qui explique tout, la recherche donne également ceci.
    Merci, j'ai examiné ça attentivement.
    En fait le parafoudre Legrand LEG03951 que j’ai vu de tableau est de type 2.
    Dans les trucs à protéger il y a les appareils électroniques couteux comme les ordis, les chaines HiFi, télé, etc. mais il y a aussi par exemple le congélateur qui, en plus de son prix, contient pour une bonne centaine d’euros de marchandise, il y a tout bêtement les ampoules basse consommation dont je dois posséder pour une bonne centaine d’euros aussi, plus toutes sortes d’appareils comme la VMC. D’après ce que j’ai compris les micro-sautes de tension dans un lieu comme le mien sont insuffisantes pour les faire griller d’un coup mais peuvent les faire vieillir prématurément.
    N’aurais-je pas intérêt à investir dans un parafoudre de type 2 à 75€ à mettre au tableau et qui protégera absolument tout ce que je possède ?

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  9. #7
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    J'oubliais de mentionner que j'ai aussi une pompe à chaleur split system qui vaut plusieurs milliers d'euros.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  10. Publicité
  11. #8
    Jeryko

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour,

    Effectivement un type 2 pourrait améliorer ta protection globale contre la foudre.
    Mais en ville est-ce bien utile ?

    1) Il faut savoir qu'en matière de foudre la protection n'est jamais totale ni garantie.
    On repousse les limites mais si la foudre tombe dans un rayon de 50m rien ne résiste.
    A 200m et plus, la protection pourrait avoir un effet bénéfique.

    2) La prise de terre, section du fil, longueur, et bien sûr qualité de la prise de terre sont très importants.

    3) Bien noter que les récepteurs sont câblés aux bornes du parafoudre et non l'inverse.
    (Ne pas raccorder un parafoudre en parallèle avec des câbles sur un installation existante)
    Le câblage allant aux récepteur (la self) "protège" les récepteurs.

    4) Ne pas confondre parafoudre et parasurtension.
    Ces derniers sont plus "sélectifs" et pour différentes tensions.
    Problème résolu, n'oubliez pas de préciser comment, les mesures prises. Merci

  12. #9
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonsoir,

    Je ne veux pas ici donner de recommandations sur le sujet en objet (on les trouve dans de nombreux documents) mais juste faire part de mon expérience pratique
    .
    Je suis à la campagne, dans un secteur bien foudroyé, où les surtensions véhiculées par les lignes font des dégâts dans chaque maison tous les ans, malgré les précautions prises par les habitants, c’est à dire débrancher lors des orages tous les appareils sans exception. Mais ils peuvent avoir été surpris par le premier coup de foudre, alors qu’ils attendaient que l’orage se confirme, ou bien avoir laissé par nécessité un appareil branché ….et il a été endommagé……

    L’analyse d’un nombre élevé de cas (chez moi et chez mes voisins) me fait conclure ceci :
    -1) une surtension entrant par la ligne téléphonique, même faible(*), crée facilement une panne sur la box internet et sur la carte mère du PC, à l’endroit où arrive le câble du réseau local (s‘il est branché et pas en liaison Wifi).
    Le fait d’avoir la box et le PC alimentés par un UPS avec sa protection de type 3 n’y change rien.
    L’explication est simple : la surtension atteint directement des circuits fragiles.

    -2) une surtension entrant en mode commun sur le neutre et la phase (ou les 3 phases) crée une panne de préférence sur les appareils qui sont bien en contact avec la terre (le sol, des tuyaux) : chauffe-eau à accumulation, chaudière, pompes de puits,
    Les appareils qui ne sont pas en contact étroit avec la terre s’en sortent très bien : ceux à boîtier en plastique, ou posés sur des meubles, ou sur du parquet, etc.

    L’explication est la suivante, sur un cas vécu.
    La foudre est tombée sur un poteau situé à 150 m de chez moi, portant la ligne secteur triphasé qui m’alimentait et celle qui alimentait un voisin. C'était un coup plutôt direct.
    J’avais débranché toutes les prises chez moi, sauf celle de la chaîne Hi Fi parce que je voulais continuer à écouter de la musique.
    Le voisin avait tout débranché aussi, sauf sa chaudière, parce qu’elle était alimentée non pas par une prise débranchable mais par un boîtier dit « sortie de prise ».

    Chez lui comme chez moi, la surtension était présente simultanément sur le neutre et les phases (mode commun) et elle s’est propagée dans le réseau électrique de chaque maison. Par capacité elle s’est transmise aux fils de terres qui accompagnent neutre et phases dans les gaines de distribution.
    -a) Elle est arrivée sur ma chaine Hi Fi disposée dans un meuble. Toute la chaîne est montée en tension par rapport à la terre (le sol). Mais il n’y a pas de claquage vers cette terre, pas suffisamment proche. La chaîne a survécu.

    -b) Elle est arrivée en même temps sur la chaudière dont tous les fils électriques sont montés en tension par rapport à la terre. Elle est arrivée au nez du brûleur, où se trouve un petit circuit de réchauffage du fuel et un circuit de mesure de température. Un fil (en l’occurrence c’était une piste de circuit imprimé) passe très près du métal du nez du brûleur : la distance étant faible, il y a eu claquage et le circuit est mort. Les chaudières sont en contact étroit avec la terre par les tuyaux d’eau, de même que d’autres appareils : pompes par exemple.

    Chaque fois que j’ai eu un claquage du fait d’une surtension secteur, c’était situé à un endroit de moindre isolation entre un fil et la terre (celle du sol, pas le fil vert-jaune) et généralement accompagné d’une détonation et d’un flash éblouissant. Mais au final on ne constate que quelques toutes petites traces noires, rien d’impressionnant.


    (*) dans les deux cas de destruction par surtension constatés chez moi, et arrivés pas la ligne téléphonique, je n’ai entendu qu’un faible « clac », signe que l’énergie en jeu était très faible.
    Dernière modification par SULREN ; 08/06/2018 à 22h24.

  13. #10
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Merci de vos témoignages très intéressants.
    En effet je ne suis certainement pas dans une zone à risque mais je trouve que j’ai assez systématiquement des variations de tension durant les orages. Question téléphone, étant fibré je n’ai rien à craindre de ce côté.
    Ce qui m’interpelle c’est cet ampli très costaud dont un composant s’est mis en court-jus et a fait claquer le fusible interne. Ce n’est pas arrivé dans des circonstances orageuses précises. Un jour j’ai voulu l’allumer et il est resté éteint. Le réparateur, un spécialiste du matériel audio professionnel, m’a dit que c’était un excellent matos. Ça m’a couté 120€.
    C’est l’article de FS qui m’a mis la puce à l’oreille. Est-ce que des micro-surtensions n’auraient pas fatigué l’isolant jusqu’à un point de rupture ? Ça peut être la vieillesse, ou les deux.

    Citation Envoyé par Jeryko Voir le message
    Ne pas confondre parafoudre et parasurtension.
    Ces derniers sont plus "sélectifs" et pour différentes tensions.
    Ma question était : est-ce qu’un parafoudre peut efficacement annuler ces petites surtensions à défaut de bloquer les gros coups de foudre ? Si je comprends bien ce que tu veux dire ce n’est pas le cas. Pourtant quand on cherche « parasurtenseur » on tombe sur les mêmes parafoudres.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  14. #11
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour,
    Pourtant quand on cherche « parasurtenseur » on tombe sur les mêmes parafoudres.
    Nico
    A mon avis….. les parafoudres et les parasurtenseurs, sont tous, fonctionnellement, « des parasurtenseurs. Ils sont tous amorcés par une tension et pas par un courant.

    Certains, lorsqu’ils se sont amorcés, sont capables d’écouler le courant d’un coup de foudre tombé directement sur eux. Ils méritent vraiment le nom de parafoudre et sont en général installés sur des pylônes HT ou MT.

    D’autres, sont installés à l’entrée d’un tableau électrique et sont plus destinés à écouler une forte surtension arrivant par la ligne et des courants élevés (40 KA assez couramment).

    D’autres sont installés à l’intérieur d’un équipement pour écouler de faibles surtensions, à des valeurs bien calibrées, et des courants plus modestes que dans les cas précédents. On trouve :
    - les Gemov(metal-oxyde varistor, de General Electric)
    - les diodes transyl
    - même les diodes zener
    - …..
    Dernière modification par SULREN ; 09/06/2018 à 07h37.

  15. #12
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Re,
    Est-ce que des micro-surtensions n’auraient pas fatigué l’isolant jusqu’à un point de rupture ? Ça peut être la vieillesse, ou les deux.
    On ne peut rien exclure mais il est peu probable que la panne de votre ampli soit due à la fatigue occasionnée par des micro-surtensions.

    En électronique la vieillesse n’affecte pas les semi-conducteurs, en tous cas sur la durée d’utilisation habituelle des appareils. Mais elle affecte d’autres composants : condensateurs, potentiomètres,…..

    Il existe une cause de pannes retardées, mal connue, et pourtant redoutable : les décharges électrostatiques, celles qu’on crée soi-même sans trop sans rendre compte. Par exemple à cause des moquettes, des vêtements qui se chargent.
    Quand on crée une décharge sur un appareil en le touchant, on crée rarement une panne immédiate. Mais bien souvent on crée des défauts à l’intérieur des semi-conducteurs et avec le temps ils se traduisent par une panne soudaine et inexpliquée (panne catalectique).
    J’ai eu en mains un rapport édifiant sur le sujet, édité par EDF.

  16. #13
    Jeryko

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour,

    A mon sens : Le parafoudre est surtout conçu pour des tensions élevées.
    Il peut comporter un intervalle de décharge ou tube d'amorçage à gaz.

    Le parasurtension est plutôt un composant électronique de très grande résistance au repos.
    A partir d'une tension assez précise exemple 350V (pour un distribution 230V) la résistance décroît très rapidement.
    Donc il en existe une gamme très importante, adaptée à toute sorte de tensions.

    Voir dans Googlo "GMOV parasurtension" ou "MOV" ou "varistance" ou "diode TAZ"
    C'est plutôt ce genre de composant que je verrais en ville pour protéger tes appareils.

    Il est vrai que la confusion est totale et les parafoudres actuels intègrent surement les 2 techniques ?
    J'ai dû vieillir entre temps !

    Et oui, relire mon message #4
    Même en coupant le disjoncteur et la ligne téléphonique : dans un rayon de 50 m rien ne résiste.
    Au delà ... ? variable suivant le degré de protection et la réalisation de l'installation.
    Il est toujours bon de repousser les limites et, en zone sensible, couper disjoncteur et ligne téléphonique reste efficace même avec des protections para.....
    Problème résolu, n'oubliez pas de préciser comment, les mesures prises. Merci

  17. #14
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour,

    Il est vrai que la confusion est totale et les parafoudres actuels intègrent surement les 2 techniques ?
    Les parafoudres des lignes à haute tension ne sont plus forcément des "parafoudres à cornes, avec barre anti-oiseaux" de notre jeunesse.
    Ils peuvent être à oxyde de zinc, comme les petits parasurtenseurs qu'on soude sur un circuit imprimé.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Varistance

  18. #15
    Jeryko

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour SULREN,

    OK, merci. Je vois bien que tu es connaisseur.
    Cordialement.
    Problème résolu, n'oubliez pas de préciser comment, les mesures prises. Merci

  19. #16
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Merci de vos contributions. Pour conclure, est-il pertinent pour moi d’installer un parafoudre/parasurtension sachant que le cout est de ~80€ alors que le cout des équipements à protéger se compte en milliers d’euros ?
    Autrement dit est-ce que ça ne servira à rien du tout ou est-ce que ça peut servir un jour, peut-être, mais pas sûr, mais si ça sert ça peut économiser des centaines d’euros ?
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  20. #17
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Bonjour,

    est-ce que ça peut servir un jour, peut-être, mais pas sûr, mais si ça sert ça peut économiser des centaines d’euros ?
    Bonjour,
    Les surtensions comme celles dont j’ai parlé plus haut n’ont jamais détruit, dans les cas que j’ai connus, des équipements complets à plusieurs milliers d’euros. Au point où le claquage de la surtension avec la terre s’est produit, elles ont détruit un circuit, un bobinage, ….
    Mais le remplacement d’une telle pièce s’élève vite à 100 ou 200 € et si on ne le fait pas soi-même il faut ajouter la main d’œuvre/
    Mon avis, à confronter à d’autres, est que cela vaut la peine d’installer un parafoudre au tableau principal.

    MAIS ATTENTION :
    Il n’écrête que partiellement la tension. Le mien, un Legrand type 069 33 pour triphasé, laisse passer une surtension de 1,8 kV s’il écoule un courant de 15 kA, qui est son nominal. Il peut écouler 40 kA max et la surtension résiduelle sera encore plus élevé (je ne pense pas que ce soit linéaire). Pour 1 m de plus on ajoute environ 15 kV.
    Cette surtension se propage dans le réseau électrique de la maison. D’où la nécessité de protections de type 3 en aval pour les équipements sensibles.

    Par ailleurs :
    - il faut que le parafoudre soit raccordé au plus court à la barrette générale de terre du tableau. La liaison entre le disjoncteur principal (disjoncteur abonné) et le parafoudre + la liaison entre la sortie du parafoudre et la barrette de terre doit être au total < ou = à 0,5 m.
    Sinon ce sont des kV qui s’ajoutent aux 1,8 kV.
    - il faut respecter 3 autres règles de câblage, décrites dans le guide UTE C 15-443 (de août 2004).
    Dernière modification par SULREN ; 09/06/2018 à 14h36.

  21. #18
    SULREN

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    CORRECTION à mon post précédent:
    La phrase : "Pour 1 m de plus on ajoute environ 15 kV" doit être placée après: "Sinon ce sont des kV qui s’ajoutent aux 1,8 kV".

    Désolé!

  22. #19
    saint.112

    Re : Faut-il choisir un parafoudre ?

    Je reviens tout juste de chez mon magasin de bricolage préféré dont les vendeurs ont toujours été d’excellent conseil. Celui que j’ai vu m’a dit qu’un parafoudre installé au tableau ne présentait aucun intérêt pour moi mais que ce qui pouvait être pertinent serait soit un rack soit un simple adaptateur à ficher dans la prise murale. Il confirme donc ce que vous avez dit.
    J’ai donc pris un adaptateur à 10,25€.
    Merci à tous de vos conseils éclairés.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

Discussions similaires

  1. QR - Comment choisir un parafoudre ?
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2018, 17h10
  2. Choisir un parafoudre pour tableau électrique
    Par Aldo-Chichi dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/06/2017, 12h43
  3. comment choisir son parafoudre
    Par super25 dans le forum Technologies
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/06/2011, 17h00
  4. choisir un parafoudre
    Par barbibricoliso dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/01/2010, 09h17
  5. Quelle PAC Air Eau choisir (il faut que je me dépèche)
    Par ozgratte dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2009, 12h59