Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Dérouiller par électrolyse, sel de table et puissance du courant



  1. #1
    agonum

    Dérouiller par électrolyse, sel de table et puissance du courant


    ------

    Bonjour, je souhaiterai faire un bac à électrolyse pour dérouiller des vieux outils en acier, les tuto que l'on trouve utilisent des chargeurs de batterie de voiture et cristaux de soude (lessive), sur un tuto il regle à 2A (en 12v) en jouant avec l'ecartement anode cathode, mais c'est peut être seulement pour ne pas griller le chargeur? Sur les autres tuto c'est pas précisé.

    Dans mon cas, j'ai comme source d'énergie un panneau solaire d'environ 30V et 8A (240w) et qui supporte très bien le court circuit.
    Est ce que le processus sera efficace, la puissance étant beaucoup plus élevé qu'un chargeur de voiture, pour enlever la rouille sans attaquer l'acier?

    Ensuite j'ai lu quelque part qu'on pouvait faire avec du gros sel de table au lieu de la soude, n'ayant pas de soude ça m'arrangerai, avez vous une idée des quantités pour 1L d'eau?

    -----

  2. #2
    f6bes

    Re : Dérouiller par électrolyse, sel de table et puissance du courant

    Bjr , Je me demande si tu ne vas pas aussi décomposer ton sel ?

    La meilleure façon de savoir c'est...d'essayer!
    Faire cela en extérieur..me demande s'il n'y aurait pas aussi un dégagement gazeux...nocif.
    bonne journée
    Ben ça marche!

  3. #3
    40CDV20

    Re : Dérouiller par électrolyse, sel de table et puissance du courant

    Bjr,
    Il s'agit d'électrochimie, donc il faut comprendre au moins à grosses mailles ce que l'on fait et le résultat que l'on peut en attendre. Le gros sel de table tout comme le fin, c'est du chlorure de sodium et tout métallurgiste sait que les chlorures (l'ion Cl-) sont LE poison !
    Électrolyser une solution de sel "telle quelle", donc à pH proche de 7 (selon, il est possible d'ajuster >7), revient à :
    -produire à l'anode (au +) du gaz chlore, et oxyder l'eau donc obtenir de l'oxygène
    -produire à la cathode (au -) de l'hydrogène
    Je passe sur les réactions secondaires sans intérêt ici
    Dans une telle solution le fer placé à l'anode (de l'acier en fait), va subir une corrosion. Ça peut être mis à profit pour déstructurer une couche superficielle d'oxydation ou de calamine. Il conviendra obligatoirement ensuite de stabiliser la pièce en acier.
    Cette manip du fait du chlore doit être réalisée au grand air et le résultat surveillé régulièrement. Une cathode en acier convient. Ici le but n'étant pas de produire du chlore, il n'est pas utile de concentrer la solution pour être très conducteur, pas plus que de chauffer, il suffit d'adapter la densité de courant (ddc)
    C'est assez proche de la décontamination électrolytique des pièces métalliques d'acier ayant séjourné longtemps en eau de mer, par "l'extraction" des ions chlorures
    Cdt

Discussions similaires

  1. Electrolyse à courant constant
    Par Lucioles1990 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/05/2015, 13h34
  2. besoin d'aide, dérouiller par electrolyse
    Par Breizhman9 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/05/2010, 00h17
  3. Electrolyse, evolution du courant
    Par methareth dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/03/2010, 00h16
  4. électrolyse pour dérouiller
    Par obertini dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2009, 15h11
  5. Sens du courant pour une electrolyse
    Par carter21 dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/06/2007, 20h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...