Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

démarrage auto groupe électrogène




  1. #1
    jonathan xyz

    démarrage auto groupe électrogène

    Bonjour

    J'ai une ligne tirée de mon tableau électrique (2.5mm2) qui alimente des appareils pour un total d'environ 2000W et j'aimerais acheter un groupe électrogène afin d'alimenter cette ligne en cas de coupure de courant (fréquentes chez moi). J'ai plusieurs questions concernant ceci :

    - A partir d'un groupe à démarrage électrique, que faut il ajouter pour automatiser le démarrage en cas de coupure ?

    - Je ne souhaite pas forcément isoler l’alimentation du groupe sur cette ligne du reste de la maison (ce qui me permettra d'avoir de la lumière dans la maison par exemple), donc il me semble qu'il faille que je rajoute un inverseur de source, mais dans ce cas où le placer ? et question subsidiaire, si je décide que le groupe n'alimentera que cette ligne, ou placer l'inverseur (ou d'autres appareils à cette fin) ?

    - Si mon groupe est connecté en permanence au réseau via ma ligne tirée pour mes appareils, comment le protéger au maximum de la foudre, très violente et abondante chez moi ?

    Merci, si je me suis mal fait comprendre je m'en excuse j'essaierai de mieux expliquer.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : démarrage auto groupe électrogène

    Bjr à toi, Un inverseur de groupe est obligatoire pour ne pas renvoyer du courant sur le réseau.
    Il faut que ce soit sans AMBIGUITE et de façon MECAQNIQUE Sinon tu crées un danger potentiel pour les autres utilisateurs
    du résea
    Le seul hic c'est que si tu inverses , tu n 'est plus relié au réseau.
    Si le courant revient tu ne le sauras pas puisque tu es séparé du réseau.Il te faut palcer
    ton inverseur de source juste en sortie d u disjoncteur principal EDF avant ton tableau de répartition.
    A toi de gérer l'utilisation de ton groupe suivant la puissance disponible.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    SK69202

    Re : démarrage auto groupe électrogène

    - A partir d'un groupe à démarrage électrique, que faut il ajouter pour automatiser le démarrage en cas de coupure ?
    Un "relais" qui ferme le circuit de commande de démarrage lorsque le secteur disparait. Attention au démarrage sur coupure brève, à la prise de charge instantanée à froid etc.
    je rajoute un inverseur de source, mais dans ce cas où le placer ?
    Mon inverseur de source (manuel à point zéro) est placé entre le disjoncteur et l'entrée du tableau électrique.
    Il reçoit, soit l'EDF soit le GE. Pour savoir si le courant est revenu, j'ai deux passages minuscules dans le tableau qui permettent une mesure avec un voltmètre de la tension coté EDF, il est dimensionné pour supporté l'intensité de l'abonnement

    et question subsidiaire, si je décide que le groupe n'alimentera que cette ligne, ou placer l'inverseur (ou d'autres appareils à cette fin) ?
    Je ferai ça avec un "relais ad hoc" recevant une ligne directe du GE et d'EDF et sortant sur la ligne desservant les appareils. Position repos c'est EDF qui en sort, position alimenté c'est le GE. Aucune idée de la conformité du montage.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César


  5. #4
    Fustigator

    Re : démarrage auto groupe électrogène

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Un "relais" qui ferme le circuit de commande de démarrage lorsque le secteur disparait. Attention au démarrage sur coupure brève, à la prise de charge instantanée à froid etc..
    Cela dépend aussi du type de démarrage électrique : contrôle manuel ou pas du démarreur ? Si il faut automatiser le contrôle du démarreur c'est un peu plus compliqué, surtout sur un groupe essence : on peut par exemple mettre une temp interrompue par le mano contact de pression d'huile.

    Les groupes industriels de secours d'installations critiques ont un maintien en température permanente du circuit de refroidissement pour permettre une prise de charge instantanée.

    Bref, automatiser un groupe pour l'installation d'un particulier, ce n'est pas évident du tout.

    Quand j'étais étudiant (il y a ... longtemps) j'avais travaillé un été comme électricien dans une boite qui faisait du gros groupe électrogène et incendie.

    A l'époque pas trop d'électronique et de mémoire (c'était il y a plus de 35 ans), l'automatisation se faisait de la manière suivante (pour un groupe electro, car pour un groupe incendie, on considérait qu'on pouvait tolérer le fait d'"abimer" le groupe - c'est à dire de le traiter au démarrage comme si il était à usage unique) :

    - les groupes avaient deux démarreurs
    1 - enclenchement démarreur 1 pendant 20 secondes (ou plus ou moins, je ne sais plus).?
    2 - coupure du démarreur si pression d'huile OK et début d'un autre timer
    3 - si pas de jus au bout de 10 secondes, passage démarreur 2 et on recommence en 1

  6. #5
    SK69202

    Re : démarrage auto groupe électrogène

    Son idée est d'avoir un GE à démarrage électrique qui démarre sur manque de courant, on sera loin des groupes industriels ou navals, un électro-aimant qui bloque le ressort poussant une tige allant appuyer sur le bouton start pourrait aussi bien faire l'affaire.

    Les meilleurs démarrages auto que je connais, c'est les groupes de secours des paquebots, 3 tentatives de lancement automatique à l'air, si échec, 3 tentatives automatique de lancement par démarreur électrique, si échec, il doit rester assez d'air et de jus dans les batteries pour 3 tentatives manuelles supplémentaire sur chaque sources.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Fustigator

    Re : démarrage auto groupe électrogène

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Son idée est d'avoir un GE à démarrage électrique qui démarre sur manque de courant, on sera loin des groupes industriels ou navals, un électro-aimant qui bloque le ressort poussant une tige allant appuyer sur le bouton start pourrait aussi bien faire l'affaire..
    Si il n'y a pas de commande auto de démarrage,il va surtout cramer le démarreur; il faut un système qui coupe le jus du démarreur dans tous les cas.Ou il existe (parfait) ou il faut en concevoir un capable de dire "le groupe a démarré, j'arrête d'alimenter le démarreur").

    Ca existe sur les voitures depuis une dizaine d'années; pour les petits groupes essence, je ne sais pas.

Discussions similaires

  1. Démarrage automatique d'un groupe électrogène
    Par terence01 dans le forum Électronique
    Réponses: 17
    Dernier message: 22/02/2016, 13h18
  2. Groupe électrogène et démarrage frigo...
    Par jbl_nantes dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/05/2015, 21h10
  3. Schéma pour démarrage de groupe électrogène 250 Kva
    Par hatimovic dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/07/2014, 17h21
  4. [Divers] démarrage aisé de groupe électrogène !
    Par pjsa-z dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/03/2012, 15h08
  5. Démarrage automatique de groupe électrogène
    Par AAC dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/05/2010, 21h25