Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Importance de la lame d'air sur cloison phonique



  1. #1
    bobito25

    Importance de la lame d'air sur cloison phonique


    ------

    Bonjour,

    En vue du montage d'une contre cloison à isolation phonique (armature métallique, laine minérales et BA13 phoniques double en quinconce), j'aimerais avoir des retours sur l'importance de la lame d'air entre le 1er mur et l'isolant (dans ce cas, une laine)?

    J'ai lu que en terme d'isolation phonique plus la lame est épaisse, plus elle serait efficace. Est-ce que quelqu'un en a fait l'experience?
    Je pensais mettre une distance de 5cm entre mon mur et ma contre-cloison, pour une épaisseur totale de 12.4cm avec les montants et panneaux BA13.

    Merci d'avance pour vos retours,

    Cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Inportance de la lame d'air sur cloison phonique

    Pas mal de sujets sur le phonique dans l'autre sous forum, le bioclimatique.

    La laine est à comprendre dans la lame d'air. Donc tu as une lame de 5 cm + l'épaisseur du rail.
    Oui c'est un bon début, et plus c'est large meilleur c'est, en particulier aux fréquences moyennes / basses, qui justement sont plus dure à affaiblir par les masses ( comme le double BA )

    Le BA phonique est inutile rapport à son prix, sauf si fais la chasse aux millimètres. Tu fera aussi bien et moins cher avec par exemple du BA13 normal + BA 18.

    la qualité du montage ( et de la désolidarisation ) est primordiale.
    Il est probable aussi qu'en isolant un seul mur, tu aies de fortes transmissions latérales et que le doublage n'engendre aucun gain réellement audible.....

  4. #3
    bobito25

    Re : Inportance de la lame d'air sur cloison phonique

    Merci pour la réponse, cela me conforte dans l'importance de la lame d'air. Si je comprends bien elle va aider à bloquer des fréquences que le double BA13 aurait plus de mal et ainsi se completer entre eux pour la suppression des fréquences.

    Il est probable aussi qu'en isolant un seul mur, tu aies de fortes transmissions latérales et que le doublage n'engendre aucun gain réellement audible.....
    Je vais aussi isoler le mur lateral que je partage avec le studio, dans cette piece tout les murs en contact avec le studio d'à coté seront derriere une contre cloison.
    Dernière modification par bobito25 ; 25/04/2021 à 13h24.

  5. #4
    agitateur

    Re : Importance de la lame d'air sur cloison phonique

    c'est bcp plus compliqué, ton explication est fausse mais la tendance du résultat est juste.

    Un mur composite ( 2 parois et un plénum ) n'obéissent pas à la loi de masse pour isoler.
    Mais il faut quand même de la masse dans les 2 parois. La tienne, et celle du mur d'origine à doubler. Par exemple si on double un mur en papier, on ne double rien. Et alors l'effet du mur rajouté serait mesurable par la loi de masse.

    Plus le plénum est important, plus sa fréquence de résonnance est basse. Quand c'est trés bas c'est moins perçu par l'oreille. Inversement un plénum de 5 cm va augmenter le bruit à certaines fréquences.

    La laine peut se contenter de faire 5 cm, c'est assez, prendre une laine légère du genre 35 / 45 Kg par metre cube. La laine n'isole rien, elle diminue l'augmentation du bruit à la fréquence de résonnance ( si tu me suis ....). La laine n'est pas un isolant, c'est un absorbant, ce qui n'a rien à voir.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    bobito25

    Re : Importance de la lame d'air sur cloison phonique

    Oui, j'ai confondu désolé - la laine absorbe les fréquences et les attenue avant de les passer à la seconde masse derriere.
    Je ne connaissais pas le terme "plénum"!

    Inversement un plénum de 5 cm va augmenter le bruit à certaines fréquences.
    => Hum, je suis un peu perdu la, je croyais que plus c'etait large plus c'était mieux. Je comptais mettre 5cm :/
    Est ce que c'est le principe de transformer les aigus en basse pour mieux les dissiper dans l'absorbant + masse derriere?

  8. #6
    agitateur

    Re : Importance de la lame d'air sur cloison phonique

    le plénum comprend en fait l'épaisseur de la laine et l'épaisseur du rien, quand il y a du rien. C'est l'épaisseur entre les 2 parois rigides.
    Si ton chassis en rail M48 est à 5 cm du mur; si le rail est rempli de laine, c'est déjà un très bon début puisque le plénum fera 5 cm + 48 mm.

    Non, on ne transforme pas les aigus en basse.

    Non, un absorbant n'atténue pas. Il .....absorbe...et transforme en chaleur.

    Non, un aigu qui serait transformé en basse ne serait pas plus atténué, au contraire. Les aigus sont facilement isolés par un paroi peu lourde, pour les basses il faut des systèmes autrement plus lourds et complexes...Et pourtant on les entend moins. C'est l'exemple typique du bruit routier, à basse fréquence, dur à isoler. Devant un boulevard, on atténue facilement les voix humaines, moins le bruit du bus qui démarre....

    Mais on s'en fiche un peu, sauf si tu veux apprendre la base théorique.

    Si le rail est accolé au mur, avec la laine dedans, alors oui c'est un peu juste 5 cm, car tu aura une fréquence de résonnance en milieu du spectre grave.

    Il n'est pas forcément utile de remplir tout l'espace en laine, 5 cm de laine suffisent pour 10 cm de total. C'est déjà bcp plus performant que 5 cm total rempli de 5 cm de laine.

    Pour te donner un exemple de ce type de paroi: une salle de cinéma commercial, tu as du le voir sans t'en apercevoir, à des "murs" qui peuvent faire ....80 ou 100 cm . Le but est d'avoir des murs composites dont l'espace est tel que la fréquence de résonnance est tellement basse qu'elle est dessous du spectre audible, même à très forte pression sonore. Tu peux avoir plus de 115 db SPL à 25 Hz ( une belle explosion ), et presque rien de l'autre côté du mur...

    Ne pas oublier que la qualité du montage est primordiale, et que doubler les murs ne suffit pas.
    Qualité du montage: montage au sol sur semelle souple. Côté et plafond sans joint dur, donc joint acrylique.
    Doublage des murs uniquement: le risque des transmissions latérales est qu'un super boulot sur le mur contigu et les murs adjacents se traduise par un gain final misérable de ...6 db car il suffira qu'un quart de l'énergie sonore passe par le sol et par le plafond. Et 6 db, ça ne s'entend pas forcément beaucoup....e,fin un peu, si , mais faut voir si c'est suffisant.

    Je ne développe pas plus, j'ai pissé des centaines de lignes sur le sujet dans l'autre forum si ça t'intéresse. C'est dispersé, faudra chercher. L'essentiel remonte à plusieurs années, j'ai pas le courage de recommencer. Surtout que dans la plupart des cas, beaucoup de demandeurs ne veulent pas entendre les réponses quand ça leur va pas....

  9. Publicité
  10. #7
    bobito25

    Re : Importance de la lame d'air sur cloison phonique

    Merci de la réponse, je vais me renseigner sur le sujet

Discussions similaires

  1. Cloison : isolation phonique ?
    Par ojieur dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/05/2020, 19h41
  2. Doublage phonique cloison metal
    Par Eddy62231 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/03/2018, 10h52
  3. Cloison phonique et angle (encore...)
    Par Eka31 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/07/2014, 10h56
  4. isolation phonique cloison
    Par nono1979 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/09/2013, 16h17
  5. Isolation d'une lame d'air entre pierres et double-cloison ?
    Par Guillaume22 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/04/2010, 11h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...