Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

renseignement concernant le réchauffement



  1. #1
    breiztiger

    Question renseignement concernant le réchauffement


    ------

    Bonjour

    J'ai regardé les posts et j'ai beaucoup apprit merci mais je voudrais savoir concrètement
    Est-il trop tard pour empêcher le réchauffement climatique ?

    Je voudrais vous parler de la théorie de Gaia (James Lovelock) qui dit que la terre serait capable de s'auto réguler (pour lui la terre a une conscience vivante) en cas de changement majeur de climat et que l'extinction de la vie (dans toutes ces formes) Ne se fera pas du fait que la terre arriverais à ce régénérer. Pouvez donner votre avis concernant cet hypothèse?


    Sinon l'homme et autres espèces vivant peuvent t'elle survivre a un réchauffement climatique ?

    -----

  2. #2
    Valérie Masson-Delmotte

    Re : renseignement concernant le réchauffement

    Bien sûr, l'histoire du climat de la Terre nous montre une image dynamique de l'évolution du climat, et nous permet de décortiquer les rouages de la machine climatique : réponse du "système Terre" à des perturbations prenant place à des échelles de temps variées (effet de la position des continents à l'échelle de millions d'années, effet de l'orbite de la Terre à l'échelle de dizaines de milliers d'années, effet de l'activité solaire ou du volcanisme à l'échelle de la dizaine d'années), et variabilité interne au système climatique.

    Effectivement, les activités humaines pilotent la composition atmosphérique, modifient les échanges radiatifs entre la Terre et l'espace et donc font évoluer le climat. Que représente ce changement climatique à l'échelle des rythmes naturels du climat (c'est à dire la succession des glaciations pour prendre une perspective sur le dernier million d'années)? Il se trouve que nous sommes dans une configuration un peu particulière, où l'excentricité de l'orbite terrestre est faible, et nous n'attendons pas de configuration orbitale propice à générer une prochaine glaciation dans les prochains dizaines de milliers d'années. Le CO2 que nous injectons massivement dans l'atmosphère va y rester pendant très longtemps au-dessus du niveau "naturel" typique des périodes chaudes antérieures car les processus de reprise sont très lents. Donc, la perturbation induite par les activités humaines sur le climat auront des conséquences à très long terme, bien au delà du 21 ème siècle. L'augmentation du CO2 dans l'atmosphère et dans l'océan va faire diminuer le pH de l'océan et pourrait rendre difficile la formation des coquilles carbonatées de nombreux organismes marins, au cours des prochaines décennies. Sans parler des impacts du changement climatique sur les activités humaines, ce changement climatique aura très certainement un impact très important sur la biodiversité, depuis ces organismes marins jusqu'aux faunes froides qui ne disposeront pas de refuges.

    En tant que chercheur, spécialisée dans l'étude de la dynamique du climat, je ne cherche absolument pas à affoler qui que ce soit par rapport au changement climatique à venir. Mais, en comparant les ordres de grandeur des changements passés et des changements climatiques simulés pour ce siècle, je note que les ordres de grandeur sont similaire entre l'effet d'un quadruplement des concentrations atmopshériques en CO2 et le changement entre glaciation et période chaude... cependant, le changement à venir est 100 fois plus rapide (pas 4 degrés en 10 000 ans mais 4°C en 100 ans, en moyenne globale). Il n'y a pas de changement climatique global comparable au cours du dernier million d'années, à notre connaissance.

    C'est vrai que nos ancêtres ont fait face à des changements climatiques importants, passés, mais une des conditions clés de cette adaptation était dans leur mobilité. Nous ne sommes plus chasseurs-cueilleurs!

    Le meilleur est-il devant nous? Cela dépend où l'on vit et de l'énergie dont on dispose : pour les hommes vivant dans les régions côtières, le risque principal est lié à l'augmentation du niveau des mers (risque de "crues" sans précédents). Pour ceux vivant dans les régions de mousson, une petite modification du cycle saisonnier des précipitations sera critique. Par contre, pour les zones boréales, les conditions climatiques pourraient être plus favorables (agriculture...).

    Beaucoup de nos activités sont conditionnées par une connaissance de la "gamme des possibles" (crues du siècle, fréquences de sécheresses...). Le changement climatique en cours va rapidement anéantir ce savoir et amplifier la vulnérabilité.

    Mes collègues et moi ne cherchons pas à affoler (ce sont souvent les médias qui s'en chargent) mais à informer et responsabiliser les acteurs du changement climatique (= chacun d'entre nous). Nous pouvons prévoir le premier ordre des changements pour nous y adapter (échelle de temps de 50 ans = essentielle pour choix de forêts, pour constructions...), et même choisir collectivement de limiter les dégâts (stabiliser les concentrations atmosphériques en gaz à effet de serre).

Discussions similaires

  1. Cherche renseignement concernant le glyphosate
    Par franckrennes dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/10/2007, 14h53
  2. Besoin d'un renseignement concernant la licence SM
    Par bamba06 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/09/2005, 12h40
  3. Concernant la calorimétrie...
    Par fl0rent dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/02/2005, 15h59
  4. Concernant Toumaï...
    Par Sylvebarbe dans le forum [Sept] Eric Buffetaut, le spécialiste de la paléontologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/09/2003, 12h04