Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

vapeur



  1. #1
    seminole

    vapeur


    ------

    J'ai appris que la vapeur apparaissait (pour de l'eau) pour une température infèrieure à 100 degré. Bien avant d'atteindre la température d'ébullition. La température permettant à l'eau de devenir un gaz. Je pense m'être complètement trompé car j'ai toujours cru que la vapeur d'eau était un gaz, était le gaz formé par l'eau, or ce n'est pas le cas ??? la vapeur que je vois au niveau d'un thé chaud (par exemple) n'est pas de le gaz ??? pourtant c volatile ?

    -----

  2. #2
    moco

    Re : vapeur

    Au-dessus d'une tasse de thé chaud, comme au-dessus de n'importe quel récipient contenant de l'eau chaude ou bouillante, Il se dégage de la vapeur d'eau, qui est un gaz. Et les gaz sont invisibles. Donc on ne voit pas la vapeur s'échapper du dit récipient. Mais cette vapeur chaude se refroidit très vite. Sitôt au contact de l'air ambiant froid, elle se refroidit et se condense en finnes gouttelettes. Sur une surface froide, cela forme de la buée. Mais dans l'air cela forme ce qu'on appelle de la vapeur, mais qui n'en est pas. Ce sont des mini-gouttelettes comme il y en a dans le brouillard ou les nuages. Elles sont si légères qu'elles ne tombent pratiquement pas.

    Donc on ne voit pas la vapeur d'eau. On ne éa voit qu'au moment où elle se condense.

    Regarde attentivement une cheminée d'usine qui fume. Tu verras qu'au dessus de la cheminée, les gaz qui en sortent sont transparents et invisibles. Le panache ne commence à être visible que quelques centimètres ou décimètres au-dessus de la cheminée.

  3. #3
    seminole

    Re : vapeur

    Ok ça je veux bien mais il y a un truc que je ne comprends pas, si il y a bien un gaz qui s'échappe avant de se condenser tu est bien d'accord pour dire qu'il ny'a pas de
    vapeur que pour une température de 100 degré.
    Mon problème:
    La théorie dit: L'eau se transforme en gaz lorsqu'elle atteind les 100 degré.
    Donc normalement l'eau ne devrait s'évaporer qu'a la température d'ébullition, hors ce n'est pas le cas. Pour qu'il y ait condensation pr former de la vapeur il faut que l'eau soit préalablement passer par l'état de gaz (on est bien d'accord) dc elle devrait avoir atteind la température d'ébullition 100 degré. Hors il y a vapeur pour une température bien moindre. A quoi correspond réellement la température d'ébullition ???

  4. #4
    mach3
    Modérateur

    Re : vapeur

    de l'eau pure, sans air au autre au contact, bout à 100°C si on la maintient à la pression atmosphérique, oui

    mais l'eau dans la casserole elle est en équilibre avec l'air, ce qui change complètement la donne. il ne pourra pas exister d'eau liquide au dessus de 100°, par contre l'eau sous forme vapeur (au sens gaz) pourra exister en dessous de 100° et même beaucoup plus bas : même la glace à -30°C s'évapore (mais plus lentement, on se sert de ce phénomène pour la lyophilisation). Pour une température donnée, il y a dans l'air une pression partielle d'eau maximale: la pression de vapeur saturante. La pression partielle de l'eau dans l'air divisée par la pression de vapeur saturante est l'humidité relative (le fameux %RH). Quand la pression partielle est supérieure à la pression saturante, l'eau se condense: brouillard, buée sur les vitres (l'air ne peut en fait pas contenir plus d'eau sous forme de gaz). Quand tu mets de l'eau au contact de l'air à une certaine température, celle-ci va s'évaporer jusqu'à ce que la pression de vapeur saturante soit atteinte (a ce moment la on aura un équilibre entre l'air et l'eau liquide : il y aura autant d'évaporation que de condensation). Cette pression de vapeur saturante augmente avec la température, pour atteindre 1 atmosphère à la température de 100°C : toute l'eau doit s'évaporer pour atteindre l'équilibre : c'est l'ébullition.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    seminole

    Re : vapeur

    Merci beaucoup Mach3 meme si tout ceci je le savais deja, mais merci. J'ai plus un prob avec la définition et le schéma des lignes de changement d'état. Avant 100 degré et a une atmosphère on a de l'eau à l'état liquide et au dessus on a l'état gazeux. Et j'ai toujours visualisé cela comme ça. Maintenant je me pose la question si la vapeur est vraiment un gaz ou pas, vu qu'elle apparait en dessous de 100 degré. Peut-être que l'eau était sous forme de goutelettes avec des molécules possédant une agitation thermique trés fortes dù à un apport de chaleur. Une énergie si forte que les molécules possèdent une énergie cinétique suffisante pour échapper à la pression superficielle de surface et arrives dans l'air connaissant ensuite un mouvement brownien (je dois d'ailleurs remettre un message dans ce post que j'ai deja créée (le mouvement brownien) ) donc la vapeur ne serait pas un gaz. C'est la question que je me posais. Enfin je sais que je ne suis pas facilement compréhensible donc je posterais prochainement quelque chose de plus clair avec des schémas pour bien me faire comprendre, actuellement je n'ai malheureusement pas trop le temps. Merci en tout cas.

  7. #6
    mach3
    Modérateur

    Re : vapeur

    le diagramme unaire de l'eau n'est valable que pour l'eau pure et uniquement l'eau pure, pas l'eau en équilibre avec l'air ou n'importe quel gaz. Si l'eau est en équilibre avec l'air, il faut considérer le meme diagramme mais en prenant en compte que la phase solide et la phase liquide sont en équilibre avec une phase gazeuse qui contient forcément de l'eau (donc sous forme gazeuse). toute l'eau d'un systeme ne peut etre sous forme strictement liquide et ou solide si il y a un équilibre avec l'air : il y en a forcément sous forme gazeuse.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  8. #7
    moco

    Re : vapeur

    Si tu fais bouillir de l'eau au contact de l'air ambiant, au niveau de la mer, elle bout à 100°C. Mais si tu fais la même expérience en altitude, elle bout à moins de 100°C. A 300 m d'altitude, elle bout à 99°C. A 600 m d'altitude, elle bout à 98°C. Au sommet du Mont Blanc (4800 m altitude) elle bout à 83°C, et la pression est de 0.5 bar. Si tu fais le vide dans un récipient contenant de l'eau et chauffé, elle bout à plus basse température encore.

    Maintenant si tu chauffes de l'eau à 83°C, elle s'évapore jusqu'à ce que l'air ambiant soit formé pour moitié de O2 et N2, et pour moitié de H2O. La pression partielle de l'eau est de 0.5 bar dans ces conditions, donc à 83°C.

  9. #8
    MAGICOS

    Re : vapeur

    Citation Envoyé par seminole Voir le message
    donc la vapeur ne serait pas un gaz. C'est la question que je me posais. Merci en tout cas.
    Je confirme les réponses de M@ch3, l'eau sous forme vapeur est bien un gaz. A mon avis, la confusion résulte de l'usage d'un vocabulaire de la vie de tout les jours : "vapeur" que l'on associe, comme cela a été discuté plus haut, à la vapeur qui se condense (donc forme de fines goutellettes d'eau liquide, ui du coup deviennent visibles).
    Bon Noël

  10. #9
    seminole

    Re : vapeur

    MErci à Tous
    Bon NOEL !!!!

Discussions similaires

  1. [Blanc] fuite vapeur bouchon nettoyeur vapeur
    Par francoise06 dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/09/2007, 14h40
  2. [Blanc] Centrale vapeur fait vapeur en continu
    Par lafred dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/09/2007, 12h22
  3. [Blanc] centrale vapeur Calor ne fait + de vapeur
    Par frascata dans le forum Dépannage
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/07/2007, 19h12
  4. salle de bain frein vapeur ou pare vapeur
    Par ceyrat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/02/2007, 17h56
  5. four vapeur DD
    Par olivier61 dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/01/2006, 14h49