Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Attaque chimique



  1. #1
    vin_100

    Attaque chimique


    ------

    bjr,
    Tout d'abord je tiens à préciser que je ne suis pas chimiste...
    Pour certains monocristaux (à base Nickel), on utilise la méthode de Laue pour connaitre l'orientation cristallo,
    mais il est possible de faire une attaque chimique...
    à l'acide chlorydrique je crois...
    En fait on voit apparaitre les orientations des dendrites (késako??)

    Quel est le principe de cette méthode?
    pourquoi voit-on les dendrites?
    Et lesquelles ????

    Si quelqu'un connait,
    merci par avance de son éclairage!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cosmochimicher

    Re: Attaque chimique

    Bonjour,

    je ne vois pas bien se que tu veu faire, esque tu veu dissoudre complètement ton minéral ou esque tu veu seulement faire une attaque selective pour faire apparaitre des structures minérales de nature différentee due au différences des vitesses de solubilisation des différentes phases minérales dans ta solution acide ?

    si tu veu dissoudre intégralement (puis recristalliser eventuellement) il te faut dans un premier temps broyer finnement ton échantillon, puis attaquer à l'acide chlorhydrique dilué à froid, si sa ne marche pas dilué à chaud, puis concentré à froid, puis concentré à chaud (attention aux vapeurs), si sa ne marche pas tu peu essayer l'acide nitrique (toujours dans le même ordre) ou en mélange avec l'acide chlorhydrique (s'est ce que l'on appelle l'eau régale : 2/3 d'acide chlorhydrique concentré et 1/3 d'acide nitrique concentré : attention les acides concentrés sont dangeureux : porter des gants et des lunettes), tu peu laisser réagir l'eau régale à froid ou activer la réaction à chaud (attention aux vapeurs) tu peu aussi faire une fusion alcaline (mélange 50/50 de d'hydroxyde de sodium et de bicarbonate de sodium + échantillon, que tu fait fondre en creuset de porcelaine au bec bunsen) il te suffit de repréndre à l'au légèrement acidifiée après attaque. Dans un cas extrème (que je te déconseille vivement, mais qui peut rendre service sur un minéral silicaté) s'est l'acide fluorhydrique (attention très dangeureux) en cas de brulure par cet acide, c'est très douloureu et sa continue de ronger (même en rinsant sous grande eau) jusqu'à l'os...

    si tu veu faire une attaque sélective qui te permette de différencier des phases minérales différentes tu peut essayer une solution d'acide nitrique à 8-10% (tu peut faire varier le pourcentage d'acide pour ajuster l'attaque au but recherché) dans l'éthanol, c'est se que l'on appele le nitol (mais attention ne pas stocker cette solution, elle peut devenir instable dans le temps) il faut la préparer sur le momment d'utilisation et s'en débaraser après utilisation (en la neutralisant puis un rejet à l'évier si le pH est comprit entre 5 et 9), pour préparer le nitol, il faut toujours verser l'acide dans l'alcool et jammais l'inverse (risque de projection de vapeurs acide et de brulures).

    je ne sais pas si j'ai répondu à ta question, ou si sa peut t'aider. pour se qui est des dendrites, je ne sait pas trop, pose la question à des géologues ou des cristalo.
    @+

  4. #3
    vin_100

    Re : Attaque chimique

    Merci beaucoup pour ces riches descriptions...
    malheureusement je vois que j'ai pas été clair
    Je précise...
    je parlais de superalliage monocristallin à base Nickel... "apparemment" les dendrites sont issus
    du process de fabrication et sont alignés suivant les directions du cube (c'est un cristal CFC)...

    Donc avec une attaque chimique en tant que traitement de surface (HCl + eau péroydée) fait "apparaitre" les dendrites sur la surface..
    en tout cas l'intersection de celles-ci et la surface,
    pour un traitement assez rapide (1h)
    ... ce dont on peut déduire des orentations cristallo..

    1. J'aurais bien voulu comprendre pourquoi on les voyait ces dendrites
    2. Si la surface à traiter est orienté vers (111) par exemple... on devrait voir 3 intersections...
    mais il n'y en a que 2???
    et pourquoi ces deux-là???

  5. #4
    Cosmochimicher

    Re: Attaque chimique

    Salut,

    désolé de ne pas trop avoir compris ta question.
    pour faire apparaitre tes structures tu peu utiliser un procédé plus rapide (en 10 min environ) par le lessivage au nitol (solution à 8-10% d'acide nitrique dans l'éthanol) s'est se procédé que l'on utilise pour faire apparaitre les structures de ségrégation de phase (alpha et gamma) dans des alliages Fe-Ni un peu particulier que sont les météorites de fer contemant entre 6 et 20% en Ni (structures de Widmanstätten).
    pour la structure en dendrites je pense qu'elle est due à un phénomène de surfusion dans la partie riche en Ni à l'interface entre la ferrite et l'austénite (limite de phase), dans les météorites on appelle ses phase kamacite et taenite. j'ai déja observé au MEB des structures dendritiques dans des météorites de fer (que l'on nomme dans ce dommaine la phase tétrataénite FeNi3) ces structures sont dues (dans les astéroïdes à des phénomènes de surfusion) mais je ne savait pas que l'on pouvais obtenir de la tétrataénite dans des alliages au Ni sur terre... (il me semblait qu'il fallait des vitesses de refroidissement trops lentes pour que se soit fessable dans l'industrie)
    en tout cas je peu te fournir des diagrammes de phase pour les alliages Fe-Ni et Fe-Ni-P si sa t'intéresse (sa permet de comprendre se qui se passe) tu peut me contacter par mail privé.
    @+

  6. #5
    vin_100

    Re : Attaque chimique

    Il n'y pas de fer (ou des traces...)
    C'est un biphasé (gamma/gamma')
    NiAl et Ni3AL
    Pour info, ce type de matériau est utilisé dans les moteurs d'avion car ils ont une sacré résistance en température...

    Merci pour ton process, je vais essayer !!!

    Pour les diagrammes de phase, je suis pas sur de savoir les décrypter...
    je sais même pas ce qu'est austénitique et ferritique !!!
    Cela dit ca m'intéresse,
    et ya peut-etre des cours en ligne...faut que je cherche...
    si tu en connais (ou quelqu'un d'autre) suis preneur!!!!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cosmochimicher

    Re: Attaque chimique

    Salut,
    effectivement il est vachement spécifique ton alliage, alors la je ne connait pas. (les alliages de l'aluminium sont très particuliers) tu peu posser la question directement à des spécialiste du domaine en t'adressant au Cirimat à Toulouse (s'est un labo que je connais un peu car j'était allé les voir pour mes calculs sur les alliages Fe-Ni des météorites).
    si tu cherche un site qui esplique bien se qui se passe dans les alliages et les diagrammes de phase tu peu aller voir ce site (il est surtout orienté sur l'alliage Fe-C de l'acier Damas, mais bon il est très interressant quand même) :

    http://perso.orange.fr/microstructure-damas/index.html

    il y à aussi le livre de l'auteur de cette page web :
    Microstructure des aciers, génèse et interprétation de Madeleinne Durand Charres. (très bon bouquin).

    @+

  9. Publicité
  10. #7
    vin_100

    Re : Attaque chimique


    Vu le site, notamment la partie précipitation sélective
    (dans mon cas gamma' sont des précipités )
    je vais m'empresser de trouver ce bouqin!!!
    mille fois merci!!!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Attaque chimique pour révéler des grains
    Par vbb dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/03/2017, 23h01
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2007, 11h50
  3. attaque chimique alu
    Par kikiam dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2007, 10h51
  4. attaque du cuivre
    Par seydou86 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2006, 15h57
  5. " Attaque RPC D COM BUFFER OVERFLOW" ou "Attaque LSASS..."
    Par le-galerien dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/07/2004, 09h25