Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Gonflage de ballon à l'hélium



  1. #1
    guiguic

    Gonflage de ballon à l'hélium


    ------

    Bonjour à tous,

    Je souhaite gonfler des ballons de façon à ce qu'ils "flottent" dans l'air.

    J'ai évidemment pensé à l'hélium. On trouve assez facilement des bouteilles d'hélium dans le commerce ou sur internet mais ce n'est pas donné. De plus, le nombre de ballons que l'on peut gonfler (avec une bouteille de prix abordable) est limité.

    L'hélium étant environ 7 fois moins dense que l'air, peux t-on se permettre de mélanger un peu d'air et un peu d'hélium pour faire "flotter" les ballons ?

    Le but étant d'économiser le plus d'hélium possible.

    Merci de votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cephalotaxine

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    sinon tu peux les gonfler à l'hydrogène et jouer au "Hindengourg"
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_du_Hindenburg

    ... plus sérieusement, connaissant la densité de l'air et de l'hélium, ainsi que la masse du ballon, tu dois pouvoir calculer à peu près le rapport limite air/hélium...
    sinon essaye , rien ne remplace l'expérience !!

  4. #3
    chatelot16

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    pour faire des economie c'est beaucoup plus interressant de melanger de l'hydrogene avec l'helium : c'est aussi leger et on peut en mettre une bonne proportion sans que cela ne soit inflamable

    je suis tombé une fois par hasard sur un site de controle de fuite ou l'helium pur etait remplacé par ce melange

  5. #4
    tétrodotoxine

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    pour faire des economie c'est beaucoup plus interressant de melanger de l'hydrogene avec l'helium : c'est aussi leger et on peut en mettre une bonne proportion sans que cela ne soit inflamable

    je suis tombé une fois par hasard sur un site de controle de fuite ou l'helium pur etait remplacé par ce melange
    Bonsoir,

    La solution la plus simple est de loin d'utiliser de l'hydrogène, facile à fabriquer par attaque de l'aluminium (tuyaux en alu) en milieu acide (acide chlorhydrique, produit ménager) ou ... en milieu basique (soude, produit ménager), eh oui ça marche aussi bien (illustration du fait que l'alumine est amphotère).

    Tu prends une bouteille en plastique dans laquelle tu mets ton aluminium, ton acide chlorhydrique ou ta soude (choisir la concentration pour que la réaction ne soit pas trop violente car le dégagement de chaleur serait tel que la bouteille risquerait de fondre), tu laisses un moment pour que l'air contenu dans la bouteille soit expulsé et t'as plus qu'à coiffer ta bouteille avec ton ballon.

    Et en prime l'hydrogène est deux fois plus léger que l'hélium.

    Bien à toi.

  6. #5
    Ledescat

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par tétrodotoxine Voir le message
    Et en prime l'hydrogène est deux fois plus léger que l'hélium.
    Et en prime, le premier fumeur qui passe par là crée un spectacle pyrotechnique dans le salon.
    D'ailleurs, ce sera du dihydrogène, et non de l'hydrogène (sans oublier les neutrons), donc même combat , et à éviter...
    Cogito ergo sum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tétrodotoxine

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par Ledescat Voir le message
    Et en prime, le premier fumeur qui passe par là crée un spectacle pyrotechnique dans le salon.
    D'ailleurs, ce sera du dihydrogène, et non de l'hydrogène (sans oublier les neutrons), donc même combat , et à éviter...
    Cogito ergo sum? Est-tu sûr d'exister?

  9. Publicité
  10. #7
    Ledescat

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par tétrodotoxine Voir le message
    Cogito ergo sum? Est-tu sûr d'exister?
    Ca t'arrive souvent de gonfler des ballons au dihydrogène ?

    edit: je m'excuse , je dois avoir tort car j'ai mal lu, mais je ne savais pas que l'hydrogène seul pouvait être sous forme de gaz, désolé...
    Cogito ergo sum.

  11. #8
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    L'hydrogene peut exister sous forme monoatomique effectivement, mais sur Terre il y a peu de chance d'en rencontrer sous cette forme. Donc à moins de remplir ses ballons avec un aspirateur cosmique ceux ci seront bien remplis de dihydrogene.

  12. #9
    tétrodotoxine

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par Ledescat Voir le message
    Ca t'arrive souvent de gonfler des ballons au dihydrogène ?

    edit: je m'excuse , je dois avoir tort car j'ai mal lu, mais je ne savais pas que l'hydrogène seul pouvait être sous forme de gaz, désolé...
    La première fois que je suis tombé sur une bouteille d'hydrogène j'ai couru pour chercher un ballon...

    Plus tard je suis tombé sur une bouteille d'hélium et je me suis empressé d'en inspirer pour augmenter mes fréquences vocales. Je ne l'aurais pas fait avec de l'hydrogène, on ne sait jamais...

    J'avais aussi sous la main une bouteille de xénon et je songeais à vérifier qu'il abaissait au contraire les fréquences vocales. Mais après mûre réflexion je ne l'ai pas fait parce que j'ai conclu que le xénon est tellement dense qu'il ne sortirait que très difficilement de mes poumons et que je risquais de mourir asphyxié...

    N.B.: les fréquences vocales sont d'autant plus élevées (faibles) que la vitesse du son est élevée (faible), et la vitesse du son dans un gaz est d'autant plus grande (petite) que la masse molaire du gaz est faible (grande).

  13. #10
    Ledescat

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par tétrodotoxine Voir le message
    La première fois que je suis tombé sur une bouteille d'hydrogène j'ai couru pour chercher un ballon...
    Donc on peut facilement créer un gaz d'hydrogène sur Terre (et non de dihydrogène) ?
    Cogito ergo sum.

  14. #11
    tétrodotoxine

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Citation Envoyé par Ledescat Voir le message
    Donc on peut facilement créer un gaz d'hydrogène sur Terre (et non de dihydrogène) ?
    Oui, dans une torche à plasma... Une application des torches à plasma est la spectroscopie atomique. On en fait des chalumeaux aussi. On peut atteindre des températures de 10 000 K avec ce genre de dispositifs.

    Merci, de montrer un minimum de sens chimique et de permettre aux chimistes, dont je fais partie, d'alléger leur langage. Sauf mention contraire ou contexte particulier, un chimiste entend dihydrogène lorsqu'il parle d'hydrogène.

    J'essaye de garder mon calme.

  15. #12
    Ledescat

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Oui ben gardez votre calme car c'est assez agaçant de se faire parler de la sorte lorsqu'on essaye de comprendre des choses. Quand on veut poser une question qui fait la distinction nette entre H et H2, je ne vois pas où est le problème lorsque j'utilise les mots hydrogène et dihydrogène dans la même phrase ?
    Si j'avais dit : "Donc on peut facilement créer un gaz d'hydrogène sur Terre (et non de l'hydrogène) ?"
    On m'aurait accablé de dire encore une fois des sottises.
    Cogito ergo sum.

  16. Publicité
  17. #13
    olevents

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    Bonjour Guiguic et aux autres.
    Très tardivement je lis cette conversation "enflammée" et voulais simplement rappeler qu'en tant que professionnel de la déco ballon depuis 10 ans, un ballon à l'hélium peut supporter maxi 15 à 20% de son volume complété par de l'air. C'est de loin plus simple et moins dangereux que les autres gaz cités précédemment.
    Pour plus d'info consultez cette page sur les : ballons dirigeables à l'hélium
    Dernière modification par olevents ; 26/09/2009 à 00h56.

  18. #14
    chatelot16

    Re : Gonflage de ballon à l'hélium

    arretez de vous battre pour des detail de vocabulaire

    il n'y a qu'a l'ecole que dire hydrogene a la place de dihydrogene est une faute

    dans la vraie vie , dans l'industrie ou dans le commerce tout le monde dit simplement hydrogene

    la difference de densité entre l'hydrogene et l'helium ne change quasiment rien a la portance d'un ballon , puisque c'est la difference entre l'air et le gaz qui compte

    melanger de l'air a l'helium est mauvais : ca diminue la portance dans la meme proportion

    melanger de l'hydrogene et de l'helium ne presente aucun danger si on ne depasse pas une certaine proportion : pour que le melange avec l'air en n'importe quelle proportion ne soit jamais inflamable

    j'ai vu dans le commerce ce melange de gaz moins cher que l'helium pur mais je ne connais pas la proportion d'hydrogene : cette proportion doit etre non negligable sinon ca ne diminuerait pas le prix

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Gonflage des pneus à l'azote
    Par Lycaon dans le forum Chimie
    Réponses: 35
    Dernier message: 22/08/2012, 13h11
  2. Comment chauffer un ballon sans chauffe ballon ?
    Par croco01 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/06/2008, 12h04
  3. Utiliser un chauffe ballon avec un ballon de plus petite taille ?
    Par invite2313209787891133 dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/06/2008, 12h01
  4. altitude max connue pour un ballon a l'helium
    Par pekasse dans le forum Astronautique
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/03/2008, 11h54
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 31/07/2007, 17h00