Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Avis de docteurs et doctorants



  1. #1
    mikeangel

    Avis de docteurs et doctorants


    ------

    Bonjour à tous, je suis actuellement en 3ème année de Licence de Biochimie à l'USTL (Lille1), et j'aimerais par la suite continuer par un Master 1 en Chimie, puis un Master 2 recherche, et continuer par un doctorat en chimie, catalyse ou environnement.

    J'aimerais savoir si parmi vous il y a des docteurs ou doctorants, et le domaine dans lequel vous faites de la recherche, et pourquoi pas le lieu.

    J'aimerais aussi avoir des renseignements sur les débouchés en chimie dans la recherche, les domaines porteurs...

    Pour ma part, je vais faire un stage au mois de juin dans un labo de catalyse à Lille1 sur la catalyse pour la reformulation des essences.

    Si vous connaissez des sites traitant des thèses, de la recherche en chimie, ou autre, je suis aussi intéressé. J'en ai déjà repéré quelques uns, comme la Guilde des doctorants...
    Sinon connaissez-vous des masters 2 qui sont plutôt réputés ?

    Merci d'avance,
    bon week end,
    Mickael.

    -----

  2. #2
    Fajan

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Voila,

    Alors perso mon parcours est un parcours belge typique de chimie fondamentale.

    Et pour l'instant j'effectue une thèse en chimie organique de synthèse en développant des méthodes d'électrosynthèses organiques.

  3. #3
    WestCoast85

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Bonjour,

    J'ai commencé par un DUT de Chimie puis je suis allé en L1, M1 puis M2R et actuellement en première année de thèse sur un sujet de synthèse totale donc purement de la chimie organique.
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  4. #4
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    pour les thèses de chimie, je te conseille d'aller faire un tour sur le site de la société chimique de France ou l'association Bernard Gregory
    l'Institut Français du Pétrole pourrait également être une bonne cible

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    TTScience

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Personellement je vais te donner une réponse un peu plus pessimiste. Je suis doc depuis 3 ans, et j'ai donc effectué des post-doctorats. Actuellement la recherche en chimie est un peu bouchée. L'état ne donne pratiquement plus d'argent pour développer cette branche scientifique. A ma connaissance les seules débouchées encore existantes sont dans les interfaces (Biochimie, Chimie-Physique, Chimie théorique Informatique...) Bref je ne suis pas sur que la chimie organique traditionnelle ait encore beaucoup de jours devant elle en France. Alors même pour rentrer dans le domaine enseignement recherche, les postes sont rares et il vaut mieux partir de la France. Je te conseil d'anticiper une embauche et de commencer a faire ta recherche de travail avant meme de finir tes études. Ainsi tu te rendras compte des possibilités selon tes désirs. Pour les postes de MDC : Antares sur le site du ministere.
    Bon courage pour ces longues études souvent ingrates.
    Concrètement simple.

  7. #6
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    En chimie organique, il y a encore des postes dans l'industrie, mais il y en a peu, ca c'est sûr. Il en a moins que le nombre de candidats... Mais il y a des domaines dans lesquels la situation est pire.
    Selon qu'on est optimiste ou pessimiste, on peut penser que les choses vont s'améliorer ou bien empirer en France. Mais je veux rester positif, il y a beaucoup de pays dans lesquels la recherche est valorisée, et je ne peux pas croire que les choses restent si moroses en France...
    Une certitude en tout cas, ne s'engager dans une thèse qu'avec une motivation en béton !!

  8. #7
    TTScience

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Malheuresement l'industrie a fermé ses portes aux docteurs universitaires il y a bien longtemps déja. Et dans ces conditions le secteur public est presque plus facile !
    Concrètement simple.

  9. #8
    mikeangel

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Merci pour vos réponses.
    C'est vrai que ca va pas être facile, déjà il faut que j'y arrive jusqu'a la thèse. Ensuite je suis bien conscient qu'il n'y a que très peu de postes, malheureusement.
    Mais le temps que j'ai mon doctorat, 5 années auront passées les choses auront peut être un peu changer d'ici là, en pire ou en bien...
    Mais je suis bien motivé, la chimie me passione beaucoup, et la recherche est un des seuls secteurs qui m'attirent, voire pourquoi pas enseignant chercheur, mais j'en suis encore très loin.
    Sinon, c'est pas vraiment la chimie organique qui m'intéresse, je préfére beaucoup, la chimie physique, j'aimerais par exemple faire de la recherche dans la catalyse environnementale, je ne pense pas que ce soit de la chimie organique, où alors je me fais mal comprendre
    J'espère que ce genre de secteur n'est pas encore plus bouché
    Sinon vous connaissez des domaines qui sont porteurs dans la recherche en chimie ?
    Encore merci,
    à bientot.
    Mickael.

  10. #9
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par TTScience Voir le message
    Malheuresement l'industrie a fermé ses portes aux docteurs universitaires il y a bien longtemps déja. Et dans ces conditions le secteur public est presque plus facile !
    ce n'est pas exact... en chimie organique, l'industrie n'embauche que des docteurs. Elle en embauche peu c'est vrai, et il y a beacoup plus de possibilités à l'étranger... mais il y a encore des postes. Un coup d'oeil à l'ABG te le prouvera. Les places sont chères c'est vrai car il y a beaucoup de candidats.

  11. #10
    TTScience

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par cephalotaxine Voir le message
    ce n'est pas exact... en chimie organique, l'industrie n'embauche que des docteurs. Elle en embauche peu c'est vrai, et il y a beacoup plus de possibilités à l'étranger... mais il y a encore des postes. Un coup d'oeil à l'ABG te le prouvera. Les places sont chères c'est vrai car il y a beaucoup de candidats.
    Su ma promo de DEA : environ 30 personnes, il y a eu 12 thèses qui ont donnée 2 postes et 3 post doctorat sans beaucoup d'espoir 'le tout en chimie organique', les 7 autres ont du trouver du boulot ailleur (il y a même un postier et 3 aides laborantorin au lycée) Par contre les 6 collègues qui ont eu le mérite de rentrer dans une grande école de chimie ont tous du boulot dans l'industrie chimique et sont tous avec une bonne situation. Alors je suis d'accord tout est relatif ! Mais les places pour les docteurs dans l'industrie sont tellement chère (ABG ressence au niveau nationnal). Et de ma propre expérience a avoir discuter avec des chefs d'entreprises de d'usine chimique, les ingénieurs sont plus performants, et moins chères et ont un meilleur rythme de travail. Enfin, si pour le moment il reste encore quelques places dans l'industrie pour les docteurs c'est aussi une arnaque étatique qui permet aux entreprises qui embauchent des jeunes docteurs (en première embauche) de voir le salaire de ceux ci compensés en allocation pour les deux premières années. Ainsi, les contrats sont généralement à CDD et une fois les allocations finies...
    Désolé de cet état des lieux désastreux mais je ne me sent qu'en partie responsable de cette situation, et il vaut mieux garder les yeux ouverts pour faire de la recherche, meme au meilleur niveau !
    Concrètement simple.

  12. #11
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Bon essayons de clarifier les choses... étant à la fois docteur et ingénieur, je sais de quoi je parle.

    "Et de ma propre expérience a avoir discuter avec des chefs d'entreprises de d'usine chimique, les ingénieurs sont plus performants, et moins chères et ont un meilleur rythme de travail"

    La comparaison est impossible puisqu'un ingénieur et un chercheur ont deux métiers complètement différents, évidemment, si tu mets un chercheur sur un poste d'ingénieur, il ne sera peut être pas très efficace, mais ce n'est pas son métier... réciproquement si tu mets un ingénieur sur un poste de chercheur, tu risques d'avoir des soucis !


    "Enfin, si pour le moment il reste encore quelques places dans l'industrie pour les docteurs c'est aussi une arnaque étatique qui permet aux entreprises qui embauchent des jeunes docteurs (en première embauche) de voir le salaire de ceux ci compensés en allocation pour les deux premières années. Ainsi, les contrats sont généralement à CDD et une fois les allocations finies..."


    Les problèmes de CDD/CDI sont une généralité dans le monde du travail. Je connais pas mal d'ancien de ma promo d'ecole d'ingé qui ont débuté par un CDD... tandis que j'ai eu la chance de trouver un CDI après mon post doc. Donc il ne faut pas être aussi affirmatif.

    Attention, je ne suis pas en train de dresser un portrait rose ! Je le verrais plutôt gris... mais pas noir.
    Ca veut dire qu'on peut s'en sortir avec un profil pur organicien, ca été mon cas et si je compare avec mes copains qui se sont arrêtés au diplôme d'ingé, je suis plutôt content de mon salaire. En plus le boulot de chercheur est passionnant.
    Les jeunes qui débutent une thèse aujourd'hui ont l'immense avantage d'avoir beaucoup plus d'infos qu'avant (notamment grace à des forums comme celui-ci). Le message à leur donner est clair, c'est dur de se faire une place en France comme chercheur, mais il y a des opportunités ; il faut par contre être prêt à partir à l'étranger où les docteurs sont mieux considérés.

    En revanche, le débat sur la faible considération pour les chercheurs en France pourrait être ouvert !
    Malheureusement, on en parle pas beaucoup dans la campagne éléctorale

  13. #12
    MaxouGoret

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Avis d'un ingénieur qui connait un peu le monde de la recherche pour l'avoir fréquenté et y avoir des amis : contrairement à cephalotoxine, pour moi le tableau est franchement noir.
    L'offre en ingénieur, bac +5 et docteurs en chimie est très largement supérieure à ce que peut absorber le marché français.
    Beaucoup de gens de ma promo on suivi la vague de l'informatique, je connais plusieurs cas de docteurs qui faute de boulot se sont rabattus sur l'enseignement.
    Je donne un peu de mon temps à une association qui s'occupe d'insertion professionnelle de jeunes diplomés. Ils ont beaucoup de difficultés à caser leurs chimiste... alors les jeunes femmes chimistes, n'en parlons pas.

    Mon but n'est pas de vous déprimer, si vous êtes passionnés, vous auriez tort de ne pas y aller... mais allez y en connaissance de cause.

  14. #13
    TTScience

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    cephalotaxine, je suis quasiment d'accord avec toi surtout sur le bilan gris de l'état de la recherche et sur le manque de considération de cette branche dans notre société. Par contre au niveau de l'embauche des docteurs dans les entreprises je suis très surpris de ton avis. Je suis moi même Ingénieur/Docteur, et j'ai fait ma thèse en entreprise. La plupart des entreprises AMHA privilégie l'embauche d'ingénieur, qu'ils forment eux même à des postes de chercheurs. Outre le plus faible salaire, ils ont la réputation (peut être pas aussi malfondée que ça) d'être plus facilement dirigés et plus compétitif au niveau de la concrétisation des projets. Il faut d'ailleur reconnaitre que la formation universitaire que j'ai connu ne permet pas facilement d'acquérir une autonomie et de savoir gérer et créer des projets...
    Je suis aussi d'accord pour ne pas décourager des vocations de chercheur, mais il est nécessaire de contrebalancer l'image qui consiste a dire que plus ont fait des études plus c'est facile de trouver un boulot. C'est plus facile de trouver un travail en france, dans le tourisme, la restauration ou dans les services au quotidien, que de percer dans la recherche. Enfin, je rajouterais qu'en lisant les conditions d'embauches dans la fonction publique des chercheurs la réalité est bien loin. Pour intégrer une équipe, le nombre de publications n'est pas le seul facteur, il existe beaucoup de non dit ! Bref, je reprendrais tes termes, il faut être pret à quitter le pays et ne pas espérer un salaire équivalent au nombre d'année passée dans les études. Comme pour les medecins il faut que ca soit une vocation et encore plus par l'absence de reconnaissances salariales et le manque de considération.
    En quelques mots : accrochez vous ca va secouer, mais quel plaisir de faire des études permanentes et de pouvoir faire avancer la connaissance !!!
    Concrètement simple.

  15. #14
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    On a donc tous une analyse finalement assez proche, qui est tempérée par notre expérience propre. POur ma part, j'ai eu la chance de pourvoir intégrer un grand groupe pharmaceutique après mon post doc, ce qui éclaircit le tableau de mon point de vue. De ce que je peux voir, l'industrie pharmaceutique aura toujours besoin de chimistes organiciens formés à la synthèse. Connaissant bien la formation de docteur et d'ingénieur, je sais que rien ne remplace l'expérience acquise en thèse (attention je parle de mon domaine : la chimie organique), ce qui signifie qu'un docteur en orga. ne sera jamais ne concurrence avec un ingénieur chimiste sur un poste de chercheur.
    La vrai question est de savoir dans quels pays s'effectue cette recherche... Tant qu'il n'y aura pas plus d'investissements en France, la situation n'évoluera pas. Cela dit, il n'y a pas que les multinationales à considérer. On trouve en France de nombreuses petites biotech qui emploient des organiciens et qui proposent parfois des postes très intéressants. On en revient à ce que disait MaxouGoret, "le nombre de docteurs en chimie est très largement supérieure à ce que peut absorber le marché français".
    Quant au secteur public, il y a ni plus ni moins de postes qu'avant, c'est juste que tout le monde se replie sur le public car l'industrie n'embauche pas assez.
    Et puis on pourrait parler longtemps de l'attribution des postes, juste pour certains, injuste et magouilles pour d'autres... je ne rentrerais pas dans ce débat car je ne suis pas allé au bout du processus et je ne dispose pas assez d'éléments... mais les avis sont les bienvenus !!
    ... bref, on pourrait en parler pendant des heures, mais pour répondre à MikeAngel, il ne faut te lancer que si tu es sur de toi, motivé et conscient des réalités.
    Il faudrait que des personnes spécialisées en catalyse te répondent plus précisément sur ce sujet.

    PS, c'est quoi "AMHA" ??

  16. #15
    MaxouGoret

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    AMHA = A mon humble avis

  17. #16
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    MPEM
    ELLS, MDFDC

    (Merci Pour l'Explication Maxougoret
    Evite Le Langage Sms, Merci Du Fond Du Coeur)

  18. #17
    TTScience

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par cephalotaxine Voir le message
    POur ma part, j'ai eu la chance de pourvoir intégrer un grand groupe pharmaceutique après mon post doc, ce qui éclaircit le tableau de mon point de vue. De ce que je peux voir, l'industrie pharmaceutique aura toujours besoin de chimistes organiciens formés à la synthèse.
    Juste pour info, le groupe Sanofi, redirige ces budgets vers les réactions biochimiques, ils s'orientent plus vers les cotés vaccins et sortent petit à petit du médicament (Cf une discussion avec un dirigeant montpellierain du groupe) Et suite à des multiples fusions ils se sont séparés de certain organiciens.
    Bref, il faut vraiment réfléchir à son avenir.

    Ensuite je suis d'accord avec cephalotaxine (c'est pas Cephalotaxime ? l'antibiotique ?) les biotech ont pour le moment le vent dans le dos, mais grandement grace aux aides de l'état qui aide à la formation de ces petites entreprises au dépend de la sérénité dans l'embauche. J'ai vu beaucoup de petites entreprise de biotech s'écrouler au bout de 3 ans... Et ces biotech, valorisée par l'état sont devenues la partie recherche des grands groupes qui les emplois sous forme de contrat particulier (Une molécule à trouver pendant x années) La société crée pour l'occasion, aidée par l'état, embauche des docteurs (toujours avec l'aide de l'état et de ses contrats jeunes docteurs) pour les licencier économique au bout des 3-5 années de travail (motivées par un salaire raisonnable mais demandant des cadences infernales).

    Je ne pense donc pas que la solution réside dans la privatisation de la recherche francaise. Et d'un point de vu personnel, ce que j'aime dans la recherche c'est le temps d'expérimenter ces idées, pas de chercher nuit et jour à obéir à son patron qui ne voit que le profit à très court terme... Donc de mon point de vue les biotech sont comme les post doctorats, des bouches trous avant d'esperer un peu de temps et d'argent pour travailler. Il vaut mieux ne pas en tenir compte si on veut dresser le nombre de poste vacant annuel dans la chimie.

    Pour finir sur une note positive, après toutes ces années d'études, tout mes amis qui ont passés leur thèse ont finalement trouvé du travail (dans l'enseignements principalement, en tant que journaliste scientifique, dans des bureaux d'avocat spécialisé brevet...) Peu d'entres eux ont perdus complétement leur temps. On peut aussi espérer un miracle et que l'argent de la recherche ne provienne plus des dons (ARC, téléthon, ...) mais soit de nouveau une volonté politique de s'occuper de la première préocupation des français, la santé...

    Le sujet change, alors je m'arrete, sur cet espoir. Pour conclure je dirais tout de même que mes années de thèses ont été les plus riches intellectuellement parlant, et ca ca ne s'enlève pas
    Concrètement simple.

  19. #18
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par TTScience Voir le message
    Juste pour info, le groupe Sanofi, redirige ces budgets vers les réactions biochimiques, ils s'orientent plus vers les cotés vaccins et sortent petit à petit du médicament (Cf une discussion avec un dirigeant montpellierain du groupe) Et suite à des multiples fusions ils se sont séparés de certain organiciens.
    Bref, il faut vraiment réfléchir à son avenir.
    pour info, le groupe GSK, n°2 mondial, investit de plus en plus dans les vaccins, car c'est effectivement très prometteur...
    Mais l'investissement dans le médicament d'accroit aussi (notamment en oncologie)... est la chimie reste prépondérante.
    La vrai question n'est pas tant sur le développement de la RetD, celui-ci est obligatoire pour rester compétitif, mais plutôt sur la localisation de ces investissements... espérons que la France se montre de plus en plus compétitive... Tout le monde s'accorde pour dire que les docteurs français sont bien formés, espérons que dans l'avenir la France se montre plus accueillante.
    Pour le public, je pense qu'il doit absolument garder son aspect "recherche fondamentale" et ne pas se privatiser. En revanche, pour certains domaines plus appliqués, il faudrait plus de liens public-privé.

  20. #19
    moco

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    J'ai peine à vous croire.

    Chez nous en Suisse, c'est le contraire. Je passe mon temps à entendre les chefs d'entreprise se plaindre qu'ils ne trouvent pas de docteurs en chimie, qu'ils aimeraient bien en engager, qu'ils mettent des annonces un peu partout, sans obtenir de réponses. J'ai entendu cela de la part des directeurs de Firmenich et de Givaudan, qui sont deux usines sises à Genève, et toutes les deux leaders mondiaux (et rivaux) dans le domaine des parfums. Ils synthétisent à tour de bras des molécules inédites, nouvelles. J'ai aussi entendu un Directeur de Roche, à Bâle, reprendre le même couplet plaintif. Tous s'adressent à nous, les maîtres de chimie de niveau lycée, pour convaincre plus de jeunes à se lancer dans des étudies de chimie !...

  21. #20
    WestCoast85

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    En suisse, belles carrières, beaux salaires, beau cadre de vie, que demander de mieux ?

    Et en plus, on est tout prêt de la France !!!
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  22. #21
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    J'ai peine à vous croire.

    Chez nous en Suisse, c'est le contraire. Je passe mon temps à entendre les chefs d'entreprise se plaindre qu'ils ne trouvent pas de docteurs en chimie, qu'ils aimeraient bien en engager, qu'ils mettent des annonces un peu partout, sans obtenir de réponses. J'ai entendu cela de la part des directeurs de Firmenich et de Givaudan, qui sont deux usines sises à Genève, et toutes les deux leaders mondiaux (et rivaux) dans le domaine des parfums. Ils synthétisent à tour de bras des molécules inédites, nouvelles. J'ai aussi entendu un Directeur de Roche, à Bâle, reprendre le même couplet plaintif. Tous s'adressent à nous, les maîtres de chimie de niveau lycée, pour convaincre plus de jeunes à se lancer dans des étudies de chimie !...
    une question, peut on envisager une carrière en suisse sans parler allemand ?

  23. #22
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    pour les organiciens intéressés, l'ABG propose un poste chez Novartis!
    ref: site de l'ABG,
    n° ABG-17753
    good luck
    @+

  24. #23
    Fajan

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par WestCoast85 Voir le message
    En suisse, belles carrières, beaux salaires, beau cadre de vie, que demander de mieux ?

    Et en plus, on est tout prêt de la France !!!
    Surtout niveau salaire J'ai entendu dire qu'un post doc en suisse gagnait le même salaire qu'un prof en Belgique ou en France

  25. #24
    berenisse

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Salut

    J'ai fait prépa puis une école d'ingénieur. Et j'ai continué avec une thèse en chimie minérale sur les iles à combustibles (donc en relation avec l'environnement), car je me suis rendu compte que je suis plus passionnée par la recherche que par le management.

    C'est vrai que les portes de l'industrie sont fermées au docteur universitaire en France. Donc si tu fais une thèse en chimie en France, l'un des rares débouchés est d être maitre de conférence puis professeur à la fac (donc il faut avoir la vocation de l'enseignement)

    Mais si tu comptes partir à l'étranger, c'est une bonne idée de faire une thèse.
    Les Américains recherchent beaucoup les docteurs, en Allemagne aussi.

    Bon courage

  26. #25
    mikeangel

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par berenisse Voir le message
    C'est vrai que les portes de l'industrie sont fermées au docteur universitaire en France. Donc si tu fais une thèse en chimie en France, l'un des rares débouchés est d être maitre de conférence puis professeur à la fac (donc il faut avoir la vocation de l'enseignement)

    Mais si tu comptes partir à l'étranger, c'est une bonne idée de faire une thèse.
    Les Américains recherchent beaucoup les docteurs, en Allemagne aussi.

    Bon courage
    Je n'ai pas spécialement envie de rester en France, donc les témoignanes disant qu'il y a des postes à l'étranger me rassure un peu. Sinon si je devais rester en France, je crois que je viserais le poste d'enseignant-chercheur. J'ai déjà commencé à faire de l'enseignement en licence 3... aux autres étudiants de Licence 3
    Plus sérieusement, merci pour vos témoignages, le sujet s'est un peu élargi mais c'est pas grave du tout
    Si d'autres personnes peuvent encore donner leur avis ca serait bien!
    encore merci !
    à bientot,
    mickael.

  27. #26
    whitepony

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    salut je relance un peu le topic!
    bon je ne suis pas docteur, mais je suis actuellement en master recherche, comme je suis dans la même université depuis trois ans, je connais pas mal de gens et parmi les anciens thésards récents j'en connais trois qui ont obtenu le concours de maitre de conf' en france(pas tous dans la meme université bien sur) alors qu'ils n'avaient pas fini leur première année de post doc... comme quoi il faut espérer (j'ajoute qu'ils avaient quelques publis mais pas tant que ça)....

    (si ça peut remonter un peu le moral)


    enfin moi je cherche les débouchés possibles en france comme à l'étranger d'un master pro de méthodes spectroscopiques d'analyse!

  28. #27
    jgiovan

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par Fajan Voir le message
    Surtout niveau salaire J'ai entendu dire qu'un post doc en suisse gagnait le même salaire qu'un prof en Belgique ou en France

    Je bosse depuis 5 ans en Suisse après avoir fait une école d'ingénieur et une thèse mais pas de post-doc.

    La Suisse offre des débouchés incroyables aux chimistes : Novartis, Roche, Syngenta, Clariant, Ciba, Givaudan, Firmenich, Lonza, Carbogen, ex-Serono et j'en passe...

    Sans parler de la multitude de Start-up et des universités (Bale, Zurich, Lausanne, Bern, Neuchatel).

    La Suisse est vraiment, de très loin, LE pays de la chimie en Europe.

    De ma promo de DEA, je connais au moins 4 ou 5 thésards qui ont trouvé du boulot en Suisse.

    L'Allemand est un plus mais pas un must, même à Bâle. L'Anglais est LA langue de la plupart des entreprises.

    En recherche, le post-doc est quasi-obligatoire. En développement ce n'est pas nécessaire.

    Pour info, dans les grandes multinationales, les salaires d'embauchent sont aux alentours de 100 kchf, à 20 % près selon expérience. Au taux de change actuel, ca fait dans les 60 k€.

    Sachant qu'à Bâle, Geneve ou Lausanne on peut être frontalier, cad vivre avec un salaire Suisse et un cout de la vie francais... Que du bonheur.

    Il suffit de regarder monster.ch pour se convaincre qu'il y a du boulot pour les chimistes en Suisse.

    La chimie francaise est morte, vive la Suisse !

  29. #28
    annebak

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Bonjour à tous,

    je suis en master recherche (synthèse substances naturelles et médicaments), et je souhaite poursuivre par une thèse pour devenir enseignant-chercheur.

    ce que dit whitepony me rassure : tout n'est pas perdus pour les thésards !

    je ne savais pas non plus qu'il y avait beaucoup de travail en Suisse. Est-ce qu'il faut y avoir une équivalence de diplôme, ou est-ce que les diplômes français sont bien reconnus en Suisse ?

    Je ne crois pas non plus que le tableau est tout rose, je sais que trouver un poste n'est pas facile (et encore, c'est un euphémisme). Mais je suis résolument optimiste : la recherche française est en crise, et il faudra bien que ça s'améliore un jour !

  30. #29
    jgiovan

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Les docteurs ont aussi un avenir en France !

    C'est dans ce sens qu'oeuvrent des associations comme l'andes, que je vous encourage à découvrir.

    Le doctorat est cependant beaucoup plus connu et reconnu dans la plupart des pays étrangers : Allemagne, Angleterre, Suisse, USA etc. C'est même le seul véritable diplome international avec le MBA.

    En général, aucun problème de reconnaissance. Des tas de docteurs francais sont reconnus comme d'authentiques PhD dans tous les pays du monde... sauf peut-être en France...

  31. #30
    cephalotaxine

    Re : Avis de docteurs et doctorants

    Citation Envoyé par annebak Voir le message

    ). Mais je suis résolument optimiste : la recherche française est en crise, et il faudra bien que ça s'améliore un jour !
    effectivement, il faut se battre pour que la recherche en France se réorganise et se développe, car nous avons des chercheurs de grand talent

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Emploi des doctorants
    Par annebak dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/10/2007, 09h00
  2. Doctorants en mathematiques !
    Par chentouf dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/08/2007, 19h10
  3. [document] Insertion professionnelle des jeunes docteurs
    Par Rincevent dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/07/2007, 12h35
  4. Statut des doctorants
    Par Cécile dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/07/2005, 20h14
  5. Bonne nouvelle pour les doctorants
    Par Cécile dans le forum Actualités
    Réponses: 45
    Dernier message: 06/02/2003, 14h23