Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Statut des doctorants



  1. #1
    Cécile

    Statut des doctorants


    ------

    Pour (re)lancer un débat sur le statut des doctorants, quelques articles intéressants dans le Figaro :

    Passion et désarroi des jeunes chercheurs français
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2005...68.html?111038

    Christille, une chimiste financée par le privé
    www.lefigaro.fr/sciences/20050719.FIG0169.html

    Pour Freddy, une allocation de thésard qui ne résout pas tout
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2005...69.html?111038

    Nadine, le choix obligé de la précarité
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2005...56.html?111038

    A vos claviers !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lylynette

    Re : statut des doctorants

    Merci!

    C'est bien vrai tout ça!

    quelles disparités entre les différents financements!
    Je commence ma première année de thèse l'an prochain... J'ai aussi un monitorat, donc c'est plus confortable...mais en région parisienne, les loyers et les transports sont chers! et 1200 euros...C'est juste!...mais je n'ai pas à me plaindre!

    Ceci dit...on comprend que la recherche publique fondamentale attire peu!

  4. #3
    zarkis

    Re : statut des doctorants

    Effectivement comme il est dit dans le 1r article, et comme on en discute ici http://forums.futura-sciences.com/th...8995-2-18.html
    Malheureusement la France est un des seuls pays au monde à avoir une culture des grandes écoles et de l'élitisme.

    En effet il est certain que les grands patrons industriels préférent recruter des ingés d'école, et même souvent suivant 2 CV ils vont priviligié leur ancienne école (ce qui est scandaleux) et prendre trés raremant un docteur. Celà dit je peux comprendre aussi, un ingénieur est un produit de suite rentable pour une industrie, alors qu'effectivement un docteur faudra le former un peu au départ. Mais je pense qu'a terme un universitaire apportera plus de part sa formation intellectuel (je parle bien entendu pour des hauts postes comme chargé de projet, travail à la chaine y aura pas trop de différence).

    De plus je trouve anormale qu'un bac +8 soit moins payé qu'un bac +5. Cependant, pour les docteur chanceux qui trouvent un poste de MC où au CNRS, le revenu de départ est sympa (1990 euros par mois pour les MC).

    A terme je pense qu'il faudrait une intégration des écoles (et prépa) dans le systéme universitaire, ce qui viserait a ne plus créer cette différence ridicule et qui n'a pas de sens. Et créer véritablement comme ailleurs dans le monde un unique systéme de formation d'étude supérieur; le systéme universitaire. Qui aura des branches d'ingenieries et de recherche distincte.

  5. #4
    John78

    Re : statut des doctorants

    Bonjour

    A mon avis c'est un faux-débat le problème grandes-écoles/universités. Les deux système arrivent a produire des jeunes chercheurs dont la qualité est reconnue dans le monde entiers. Que se soit dans la recherche académique ou privée. Le problème est Franco-Francais mais il est ailleurs.

    Ce vrai problème c'est a mon avis l'adéquation forte entre le nombre de docteurs formé et ce que la recherche offre comme métiers.

    Bien des docteurs sont alors obligé de se reconvertir dans d'autres métiers et se retrouvent en directe concurence avec les diplomés spécifiques a ces métiers. Quand la conjoncture économique est bonne, il y a des recrutements. On l'a vu lors du boom de l'informatique au début des années 2000 qui a recruté beaucoup de jeunes universitaires, docteur ou pas. Aujourd'hui, avec une croissance économique faible et une vraie crise politique larvée, les entreprises embauchent peu et investissent peu en recherche appliquée. L'un dans l'autre, la conjoncture de l'emplois pour les jeunes docteurs dans le privé est mauvaise, mais se n'est peut etre que conjoncturel (temporaire).

    Et dans le public, qui a toujours été un débouché fort pour les docteurs en France, la situation est a mon avis plus préoccupante. Même après le mouvement de l'année dernière, on ne sent pas d'ambition politique d'un changement. Du coté des chercheurs, ces derniers temps, on a plutôt assisté a une guerre des tranchées entre université/CNRS/autres EPST/ANRS pour le bout de gras qu'a la belle unanimité des débuts. Et les caisses de l'Etat sont vides. Je ne crois pas a un changement de la politique de recrutements a court terme.

    Merci de me donner un avis sur mon analyse...

    A+
    John

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    zarkis

    Re : statut des doctorants

    Salut, je suis assez d'accord avec toi, et j'ajouterai que le gouvernement a promis beaucoup de chose pour la rentrés derniére mais rien n'a encore été fait.

    Quand est-ce que les potlitiques vont comprendre que la vision doit être à long terme, et donc la recherche fondamentale et tout aussi importante que l'appliqué.

  8. #6
    Baygon_Jaune

    Re : statut des doctorants

    En passant, un lien qui peut donner quelques idées sur le statut des doctorants, et ce qu'ils font pour que ça s'améliore :
    http://cjc.jeunes-chercheurs.org/dossiers/

    Si d'ailleurs il y a ici des doctorants, je les encourage vivement à :
    1/ Rejoindre une association locale de jeunes chercheurs ;
    2/ Si elle n'est pas déjà membre, la pousser à rejoindre la CJC.

    Maintenant, sur la question du recrutement, de la crise, etc. : l'effet principal de la crise devrait au contraire être d'amener les entreprises à se restructurer autour de l'innovation ; et pour ce faire, les docteurs sont quand même la meilleure ressource humaine. Or le fait est que les docteurs ont de moins bons débouchés que les ingénieurs, avec un taux de chômage deux fois supérieur environ si j'ai bonne mémoire ... Ce qui est typiquement français
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  9. Publicité
  10. #7
    Romain-des-Bois

    Re : statut des doctorants

    Notre président nous a montré (le 14-07) que le modèle anglais n'était pas "si bon" en nous annonçant que la recherche en France n'était pas en si mauvaise posture puisque l'état lui accorde 2.2% de son budget alors qu'il n'est que de 1.7% en Grande Bretagne.

    La vraie question n'est-elle pas : est-ce suffisant ?

Discussions similaires

  1. Emploi des doctorants
    Par annebak dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/10/2007, 08h00
  2. Le riz enrichi en fer améliore le statut nutritionnel des femmes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/12/2005, 05h33
  3. Enquête sur le devenir des post-doctorants français
    Par kinette dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/11/2004, 16h49
  4. statut (juridique) des planetes
    Par rapha dans le forum Archives
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/03/2004, 13h56