Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?



  1. #1
    Fajan

    Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?


    ------

    Bonjour,

    J'aurais besoin de vos lumières.

    Lorsque je traite l'iodo t-butylcyclohexane par du SmI2, je n'obtiens rien.

    Je m'explique : je fais la réaction dans du THF avec du dodécane comme référence.

    Je suis la réaction par GC : je prélève un peu de la solution, j'ajoute de l'HCl aqueux et j'extrais à l'éther que j'injecte en GC.

    Au fur et à mesure du temps l'iodure est consommé mais aucune trace du t-butylcyclohexane! aucune trace d'un autre produit en fait... Alors deux hypothèses :

    1- On forme un produit soluble dans l'eau (mais je ne vois pas lequel...)
    2- On forme des produits volatils comme ce que je propose dans le mécanisme joint...

    Qu'en pensez vous? Pensez vous que ce soit possible? Car je ne suis pas un spécialiste des radicaux...

    Merci d'avance!

    -----
    Images attachées Images attachées  

  2. Publicité
  3. #2
    WestCoast85

    Re : Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?

    Salut,

    Ce que tu propose me semble correct du point de vue mécanistique. Maintenant, reste à savoir si c'est la bonne solution !!! La formation du radical tertiaire me laisse croire quand même qu'il se passe un truc du même style...

    Au lieu d'injecter en GC, tu peux essayer de faire une RMN 1H pour voir si tu trouves des protons éthyléniques !

    En tout cas, pour vérifier que tu as une fragmentation de ce style, essaye de faire la même chose avec le iodo-cyclohexane car avec ce substrat, il n'y aura pas la même force motrice (radical tertiaire)
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  4. #3
    Fajan

    Re : Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?

    Le probleme pour la rmn : mon solvant c'est le THF... y'en a bcp et je crois que je ne verrai rien...

    en GC : difficile de voir le cyclohexane, il sort en meme temps que le THF c'était pour ca que j'utilisais le t-butyl...

    L'astuce serait d'ajouter de l'acétate d'éthyle dans le milieu et un excès de SmI2 et d'iodocyclohexane. je devrais former l'anion et capturer par l'ester... ca reste à voir...

  5. #4
    WestCoast85

    Re : Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?

    Je ne pensais pas à ça en parlant de prélèvement. En effet, tu prélèves une quantité non négligeable de ton milieu, tu mets du MgSO4 dans un tube à hémolyse et ton prélèvement, tu mets ton surnageant dans un petit ballon, un coup de rota et tu as un peu de ton produit brut et hop, un spectre proton
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Fajan

    Re : Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?

    oui mais le diene s'en va à 60 degrés en meme temps que le THF

  8. #6
    WestCoast85

    Re : Chimie radicalaire : mécanisme de décomposition?

    Ultime solution, manip dans le THF d-8 !!!
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Mécanisme de chimie organique
    Par babaz dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/12/2007, 21h18
  2. Espèce radicalaire
    Par dj_titeuf dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/12/2006, 12h39
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2006, 14h55
  4. la chimie de la décomposition d'un cadavre
    Par Dennis the malice dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/05/2006, 00h27
  5. Chimie radicalaire: sos
    Par marc.pudlo dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/03/2006, 15h26