Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Chimie radicalaire: sos



  1. #1
    marc.pudlo

    Angry Chimie radicalaire: sos

    Salut,

    J'essaie de faire une cyclisation radicalaire. Le précurseur est l'iode sur un aromatique ou un sélénophényle sur un alkyle. D'après la littérature ça devrait marcher! Le problème est donc certainement le mode op. J'ai essayé le Bu3SnH, le Bu6Sn2 et le TTMSS en présence d'AIBN. Je distille le toluène et le conserve sur tamis. Je dégaze le solvant avec le substrat en le gelant , en retirant l'air et en le remplacant par de l'azote. j'injecte rapidement le réactif (même essayé un flacon neuf) et je chauffe j'usqu'à 48h.
    IL NE SE PASSE RIEN!!!!
    Peut être auriez vous un mode op efficace ou juste un bon conseil.
    Merci d'avance

    Marc

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Fajan

    Re : Chimie radicalaire: sos

    c'est bizarre ca... Essaye peut etre SmI2... Mais il faut être très précis et délicat quand on utilise cette réaction peu facile à mettre en oeuvre

  4. #3
    WestCoast85

    Re : Chimie radicalaire: sos

    Citation Envoyé par Fajan
    c'est bizarre ca... Essaye peut etre SmI2... Mais il faut être très précis et délicat quand on utilise cette réaction peu facile à mettre en oeuvre
    Oui mais du coup, ce ne sont pas les même produits de départ ! SmI2 est employé pour des cyclisations avec des groupements carbonyles ?!
    La curiosité ne favorise que les esprits préparés

  5. #4
    Fajan

    Re : Chimie radicalaire: sos

    oui en effet... il faut un carbonyle...

    Au sinon à partir d'iode il reste Et3B ou t-BuSH/hv

  6. #5
    shaddock91

    Re : Chimie radicalaire: sos

    Bizarre aussi, as-tu vérifié la qualité de l'AIBN. Il ne semblerait pas que cela puisse venir des dérivés de Sn puisque cela ne marche pas avec Bu3SnH et Bu3SnSnBu3 (ou alors, c'est la loi de Murphy).

    Avec les éléments que tu as donné, cela devrait marcher. Ceci dit on préfère utiliser l'argon (plus dense, mais + cher), on purge le milieu par barbotage sous légère pression.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    marc.pudlo

    Re : Chimie radicalaire: sos

    Ok merci pour ces conseils. Je vais tester les réactifs avec un modèle décrit, parce que je ne sais pas tester l'efficacité de l'AIBN.
    En fait, j'ai une rampe à vide avec de l'N2 mais je vais essayé de me débrouiller pour faire buller de l'argon après le dégazage à l'N2. Et Effectivement le Et3B me semble une bonne idée pour plus se casser la tête avec l'O2.
    Quant au SmI2, je ne peut pas l'utiliser, il me faudrait un aldéhyde sur ma molécule et malheureusement ça poserait d'autres pb.

    Savez vous si l'acidité que peut conférer le tamis moléculaire peut nuire à la propagation de la chaine radicalaire?
    Une dernière question: j'en suis venu à concentrer mes milieux réactionnels (par rapport à la littérature), cela peut-il également nuire à la propagation de la chaine radicalaire?

    Marc

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. SOS Cours de chimie
    Par ducnat dans le forum Chimie
    Réponses: 32
    Dernier message: 21/11/2007, 21h58
  2. SOS : Mécanismes Chimie Orga
    Par Fof3 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/06/2007, 11h40
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 30/05/2007, 06h41
  4. sos chimie le ligands CN-
    Par imene69 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2006, 13h26
  5. Exercice de chimie organique!SoS
    Par ninam dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/05/2004, 10h55