Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Structure des oxydes métalliques



  1. #1
    Znomjo

    Structure des oxydes métalliques


    ------

    Bonjour à tous, en tant que biologiste, les métaux sont pour moi des éléments très étranges qui obéissent à des régles bizarres!

    J'aimerais connaître la structure de Lewis de Al2O3 car je pense que ça suffira à résoudre toutes mes questions relatives à ce sujet.

    PS: tant u'on y est est-ce que quelqu'un peut me dire comment mettre les numéros en indice, j'aurais l'air un peu plus d'un chimiste...

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Znomjo

    Re : Structure des oxydes métalliques

    Je pense que c'est O=Al-O-Al=O mais je suis vraiment pas sûr

  4. #3
    philou21

    Re : Structure des oxydes métalliques

    Bonjour
    l'alumine n'a pas une structure moléculaire aussi simple. C'est un solide tridimensionnel qui s'étend dans toutes les directions. Chaque atome d'aluminium est par exemple entouré de 6 atomes d'oxygène formant un octaèdre déformé.

  5. #4
    Znomjo

    Re : Structure des oxydes métalliques

    D'accord mais lorsqu'on me demande de donner la structure de Lewis de Al2O3, que dois-je répondre?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    philou21

    Re : Structure des oxydes métalliques

    Et bien il faut répondre qu'avec les métaux, c'est très délicat... On arrive à la limite de validité de ce concept.
    Mais la structure que tu proposes n'est pas aberrante, la valence des éléments y est respectée.

  8. #6
    Znomjo

    Re : Structure des oxydes métalliques

    Justement, c'est la seule manière que j'ai trouvé de respecter le degré d'oxydation de chaque élément, mais à l'origine j'imaginais plutôt une liaison entre les deux atomes d'aluminium...

    Il est vrai que ce modèle devient moins applicable pour les métaux mais d'ailleurs quelle en est la cause?

  9. Publicité
  10. #7
    philou21

    Re : Structure des oxydes métalliques

    Citation Envoyé par Znomjo Voir le message
    Justement, c'est la seule manière que j'ai trouvé de respecter le degré d'oxydation de chaque élément, mais à l'origine j'imaginais plutôt une liaison entre les deux atomes d'aluminium...

    Il est vrai que ce modèle devient moins applicable pour les métaux mais d'ailleurs quelle en est la cause?
    La cause... ce modèle marche assez bien quand on se limite aux orbitales s et p pour la couche de valence. Mais dès que l'on fait intervenir des orbitales d ça commence à être plus délicat. On s'en aperçoit déjà avec certain composés du soufre et du phosphore ou l'écriture de Lewis oblige à un peu plus de réflexion...

Discussions similaires

  1. Acido-basicité des oxydes
    Par julien_4230 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/01/2008, 13h17
  2. Propriétés des oxydes
    Par Nichemical dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2007, 15h15
  3. Oxydes métalliques et molécules
    Par sassou dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/05/2006, 22h23
  4. danger des N-oxydes
    Par fafapas dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/09/2005, 08h58
  5. oxydes métalliques
    Par amandine et régis dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/02/2005, 09h09