Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discontinuité



  1. #1
    Meat_me

    Discontinuité


    ------

    Excusez-moi tout le monde, mais je ne comprend pas trop le principe de la discontinuité.
    J'ai lu plusieurs fois la page dans mon livre de sc. phys., mais les seuls choses que j'ai retenu, était: la continuité=Aristote
    la discontinuité=Démocrite
    Démocrite avait raison.

    Ensuite on a fait un lab ou l'ont mettait 50ml de sable dans un cylindre gradué et on ajoutait 50ml d'eau.
    J'ai demander à la professeur de m'expliquer, mais elle me répondait toujours par le même maudit exemple: _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
    où le petites barres ( _ ) représentantait les grains de sable et les espaces ( ) représentait des espaces. Elle m'a dit que les grains de sable représentait les atomes.
    Je suis tout mêlé , est-ce que quelqu'un pourrait m'aider? Me donner un autre exemple?
    Merci.

    -----

  2. #2
    le géant vert

    Re : Discontinuité

    pourrais tu nous apporter plus de précision????
    Qu'appelles tu principe de discontinuité. Est-ce la nature particulaire de la matière?
    Quel est ton niveau en chimie (collège, lycée, supérieur,.....thèse(auquel je ne te serais pas d'une grande aide ))
    Ho! Ho! Ho!

  3. #3
    moco

    Re : Discontinuité

    C'est une question philosophique.
    Aristote prétendait : quand on dilue un colorant, un sirop, n'importe quoi dans de l'eau, et qu'on recommence à prélever quelques gouttes de cette solution diluée en y rajoutant beaucoup d'eau, on obtient une solution encore plus diluée. On peut poursuivre cette opération à l'infini. Il restera toujours moins de la matière originale à la xième dilution. Mais même si on prélève la centième dilution et qu'on y rajoute de l'eau, on peut encore et toujours répéter. Il restera toujours un peu chouia du sirop original. C'est l'opinion d'Aristote
    Démocrite prétendait que ce n'est pas vrai. Il y arrive un moment où on ne peut pas encore diviser la matière. C'est au moment où on arrive au niveau de l'atome. A cette époque on ne connaissait pas l'atome, la molécule, les formules, et tout ça. On philosophait, entre lettrés de la bonne société.
    Il se trouve que Démocrite avait raison. On a découvert les atomes au 19ème siècle. Le phénomène de dilution (d'un facteur 10) peut être poursuivi 23 fois : pas plus.

Discussions similaires

  1. Rupture et Discontinuité: La cohésion de la matière
    Par brandon stark dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2007, 14h04
  2. [2nde] Étude de la discontinuité du MOHO
    Par ALOÏS dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/01/2007, 07h35
  3. Discontinuité de la matière
    Par Potache dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2006, 18h14
  4. Structure interne de la Terre et surface de discontinuité
    Par NathalieHi dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/09/2006, 21h39
  5. Continuité ou discontinuité des grandeurs physiques
    Par Argyre dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 02/10/2005, 10h17