Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Additions 1,4 1,2



  1. #1
    Seb0101

    Additions 1,4 1,2


    ------

    Bonjour à tous,

    quelqu'un pourrait m'expliquer ce que veut dire faire une addition 1,4 ? De même 1,2 ?

    Elles se font que sur les alcènes ?

    Mon exo : du 1-phenyl prop-2-èn-one réagit avec du CH3-NH2 en faisant, je cite, une réaction [1,4] d'une liaison NH.

    En fait sur le corrigé on voit que la cétone est devenue alcool tertiaire car l'alcène s'est déplacé vers le -OH et on a du NH-CH3 sur le deuxième carbone.

    Pour moi, en temps normal, on a formation d'une imine...non ?

    -----

  2. #2
    pppppp42

    Re : Additions 1,4 1,2

    L'addition 1-4 se fait sur lé composés carbonylés insaturés conjugués. C'est une addition dite "de Michael". En fait, si tu donne le numéro 1 à l'oxygène de ton carbonyle, c'est le carbone numero 4 qui va subir l'addition du nucléophile, formant un énolate intermédiaire. L'addition 1-2 aboutirait ici à l'imine

  3. #3
    philou21

    Re : Additions 1,4 1,2

    Citation Envoyé par Seb0101 Voir le message
    Bonjour à tous,

    quelqu'un pourrait m'expliquer ce que veut dire faire une addition 1,4 ? De même 1,2 ?

    Elles se font que sur les alcènes ?

    Mon exo : du 1-phenyl prop-2-èn-one réagit avec du CH3-NH2 en faisant, je cite, une réaction [1,4] d'une liaison NH.

    En fait sur le corrigé on voit que la cétone est devenue alcool tertiaire car l'alcène s'est déplacé vers le -OH et on a du NH-CH3 sur le deuxième carbone.

    Pour moi, en temps normal, on a formation d'une imine...non ?
    écris la forme mésomère de ta cétone conjuguée, ça va t'aider à comprendre...

  4. #4
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Additions 1,4 1,2

    dans le cas d'une cétone (ou d'un ester ...) insaturé, on peut faire une addition sans tenir compte de l'insaturation
    on a alors une addition 1,2
    en effet, le carbone et l'oxygène du C=O sont le lieu de la réaction et se trouvent en position relative 1 et 2

    si on additionne sur la double liaison, on forme comme tu le dis un énol qui va s'équilibrer en cétone
    cette fois, l'addition qui est due à la présence de l'oxygène (qui polarise et rend les sites électrophile) se situe sur la position 4 en comptant 1 pour l'oxygène
    on a donc une addition 1,4

    c'est le choix du réactif qui dicte si on fait une addition 1,2 ou 1,4

    j'espère que ça t'aidera !

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Seb0101

    Re : Additions 1,4 1,2

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    écris la forme mésomère de ta cétone conjuguée, ça va t'aider à comprendre...
    Justement, l'oxygène remonte le doublet pour lui et on a donc la formation d'un carbocation tertiaire et donc stable. L'alcène n'a aucune raison de se déplacer car dans ce cas, on a formation d'un carbocation primaire moins stable que le carbocation précédent... C'est pas logique...

  7. #6
    pppppp42

    Re : Additions 1,4 1,2

    Ta double liason carbone carbone se déplace entre C2 et C3( avec indice 1 pour O) quand ton nucléophile attaque le C4, tu n'as pas formation de carcocation

  8. #7
    Seb0101

    Re : Additions 1,4 1,2

    Bon OK, merci à tous les 3 d'avoir répondu si rapidement!

  9. #8
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Additions 1,4 1,2

    NB
    ici, le mécanisme est nucléophile
    il y a attaque par un doublet et basculement des doubles liaisons ....
    et non formation d'un carbocation qui réagit ensuite avec le nucléophile

  10. #9
    philou21

    Re : Additions 1,4 1,2

    Citation Envoyé par Seb0101 Voir le message
    Justement, l'oxygène remonte le doublet pour lui et on a donc la formation d'un carbocation tertiaire et donc stable. L'alcène n'a aucune raison de se déplacer car dans ce cas, on a formation d'un carbocation primaire moins stable que le carbocation précédent... C'est pas logique...
    La forme mésomère indique juste que (comme l'a rappelé HarleyApril) le site 4 est susceptible de subir une attaque nucléophile : charge partielle légèrement positive et bon recouvrement du doublet avec la LUMO.

  11. #10
    thomas6489

    Re : Additions 1,4 1,2

    Même après avoir poser cette question, 10 années après elle me sert merci tu viens d'éclairer ma lanterne sur 1.2 et 1.4

Discussions similaires

  1. conditions expé pour des additions
    Par Droledenom dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/11/2006, 20h11
  2. Concurrence entre additions.
    Par milkyway dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2006, 11h29