Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Corrosion de l'aluminium



  1. #1
    van21

    Corrosion de l'aluminium


    ------

    bonsoir à tous,

    j'ai fait le TP de corrosion dont le but est d'étudier la corrosion del'aluminium dans differnts mileux soit neutre, acide et basique.j'ai remarqué que l'immersion de l'électrode d'aluminium dans une solution aqueuse de soude NaOH donne naissance à un dégagement gazeux de dihydrogène. Ce dégagement est plus important lorsque la solution est agitée avec un agitateur magnétique.(j'a rélisé la manip avec et sans agitation, et à chaque fois je prélevais la tension)

    ma question est pourquoi le dégagement de H2 est plus omportant quand agite la solution ?? et à quoi sert cette agitation ??

    ça m'aiderai beaucoup à mieux comprendre mon TP

    merci

    -----

  2. #2
    Splash

    Re : corrosion de l'aluminium

    Quand tu plonges tes électrodes dans la soude, il y a une réaction d'oxydoréduction 2H+ + 2e- -> H2. Cette réaction ne se produit qu'aux électrodes. Il faut savoir que l'augmentation du dégagement gazeux est due à la vitesse à laquelle se produit la réaction précédente.
    Une fois que la réaction est terminé, ce sont d'autres ions H+ qui "arrivent" pour réagir et ainsi de suite. Les ions mettent un certain temps pour arriver jusqu'à l'électrode.
    Imagine l'électrode, et tout autour d'elle, tu as les ions qui arrivent pour réagir, mais une fois que la réaction à eu lieue, il faut qu'il y ait d'autres ions pour prendre la place des anciens. Les autres ions arrivent de plusieurs façon, mais de façon assez limité (diffusion, agitation thermique, ...)
    Ce "remplacement" d'ions est favorisé par une agitation qui mélange la solution, ainsi, l'arrivage d'ions est constant et la réaction est ainsi accéléré

    J'espère avoir été assez clair (c'est pas évident)

  3. #3
    van21

    Re : Corrosion de l'aluminium

    bonjour,

    d'abord merci pour ces éclaircissements ^^!
    j'ai encore une autre question à vous poser , elle concerne l'immersion de la lame d'aluminium dans la solution à pH=6,6(dans un milieu neutre) j'ai prélevé la tension chaque 10 seconde pendant 2 minutes,avec et sans agitation de la solution. puisqu'il n'y a pas de corrosion en milieux neutre, pourquoi les tensions prélevées ne sont pas pareils ??

    merci encore

  4. #4
    Thibaut42

    Re : Corrosion de l'aluminium

    Quels sont tes résultats???

    Le courant circulent dans une solution à travers les ions.
    En agitant, tu auras une tension qui va sans cesse varier autour d'une valeur moyenne.
    Est-ce le cas??

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    van21

    Re : Corrosion de l'aluminium

    voici la coube que j'ai eu en traçant les potentiel en fonction du temps .il y'a eu augmentation du potentiel avec l'agitation.
    Images attachées Images attachées

  7. #6
    FC05

    Re : corrosion de l'aluminium

    Citation Envoyé par Splash Voir le message
    Quand tu plonges tes électrodes dans la soude, il y a une réaction d'oxydoréduction 2H+ + 2e- -> H2. Cette réaction ne se produit qu'aux électrodes. Il faut savoir que l'augmentation du dégagement gazeux est due à la vitesse à laquelle se produit la réaction précédente.
    Une fois que la réaction est terminé, ce sont d'autres ions H+ qui "arrivent" pour réagir et ainsi de suite. Les ions mettent un certain temps pour arriver jusqu'à l'électrode.
    Utiliser le couple H+/H2 en milieu basique, c'est quand même osé, non ?
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  8. #7
    van21

    Re : Corrosion de l'aluminium

    la pièce jointe ne s'ouvre pas !! j'éspère que cette fois ci c'est la bonne !
    Dernière modification par benjy_star ; 18/01/2008 à 21h52.

  9. #8
    van21

    Re : Corrosion de l'aluminium

    pour le couple H+/H2, y'a pas de problème, même dans une solution basique ,on est tjs en presence de H+ !!

  10. #9
    Splash

    Re : corrosion de l'aluminium

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Utiliser le couple H+/H2 en milieu basique, c'est quand même osé, non ?
    euh !!!

    Que l'on écrive cette réaction : 2 Al + 6 H+ -> 2 Al3+ + 3 H2
    ou 2 Al + 6 H2O -> 2 Al3+ + 3 H2 + 6 OH-
    est strictement équivalent

    il me semble que l'on utilise toujours ce couple que l'on soit en milieu acide ou basique !

    pour le couple H+/H2, y'a pas de problème, même dans une solution basique ,on est tjs en presence de H+ !!
    en milieu basique, la proportion des ions H+ est vraiment très très très faible (varie de 10-7 mol.L-1 à 10-14 mol.L-1)

  11. #10
    Murg Murg

    Re : Corrosion de l'aluminium

    Donc, si je comprend bien, tu as fais une pile avec une électrode d'aluminium et une autre électrode en quoi?

    Est-ce que tu as mis un courant ou as-tu relevé le courant induit par la réaction?

    Dans tout les cas, si tu met un métal dans un acide, tu produit des ions métalliques et du H2.
    Si tu met un métal dans une solution fortement basique, tu pourras voir une réaction entre le métal et l'eau, mais en principe, on devrait avoir quelque chose du genre:

    Mn+ + OH- -> Mmet + quelque chose, mais je ne sas pas quoi...

    A vue de nez, le pH 6,6 étant légèrement acide, il y a dût avoir une légère attaque qui a créé une tension...


    Mais je dois dire que l'attaque du métal par la base me semble bizarre...
    « Tout est poison, rien n’est poison tout est question de dose » Claude Bernard

  12. #11
    invite19431173

    Re : Corrosion de l'aluminium

    Citation Envoyé par van21 Voir le message
    la pièce jointe ne s'ouvre pas !! j'éspère que cette fois ci c'est la bonne !
    Elle n'était pas validée !

  13. #12
    FC05

    Re : corrosion de l'aluminium

    Citation Envoyé par Splash Voir le message
    euh !!!

    Que l'on écrive cette réaction : 2 Al + 6 H+ -> 2 Al3+ + 3 H2
    ou 2 Al + 6 H2O -> 2 Al3+ + 3 H2 + 6 OH-
    est strictement équivalent

    il me semble que l'on utilise toujours ce couple que l'on soit en milieu acide ou basique !



    en milieu basique, la proportion des ions H+ est vraiment très très très faible (varie de 10-7 mol.L-1 à 10-14 mol.L-1)
    Je préfère la seconde qui me semble plus réaliste, les concentrations en H+ étant vraiment très faibles.

    En plus les OH- permettent de former Al(OH)4-, ce qui dissout le film passif d'alumine.

    Donc je confirme, les H+ en milieu basique, il vaut mieux éviter (bien que la réaction soit juste, ce que je ne conteste pas).
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  14. #13
    Murg Murg

    Re : Corrosion de l'aluminium

    Oui, donc, j'ai posé la question,
    L'Aluminium est le seul métal à se faire attaquer par les bases (mis à part Mg ou Zn, je sais plus, mais c'est plus visible sur Al).
    « Tout est poison, rien n’est poison tout est question de dose » Claude Bernard

  15. #14
    felicha

    Re : Corrosion de l'aluminium

    il doit y avoir une quarantaine d'années, les pompiers étaient appelés pour tenter d'arrêter un incendie qui s'était allumé chez un ferrailleur toulousain; Ce qui brulait était un tas de plusieurs tonnes de copeaux d'aluminium provenant des usines de construction d'avions voisines. Ces copeaux étaient imbibés encore par les huiles de coupe.
    En fait, les huiles brûlaient entraînant avec elles la combustion de ces copeaux. Les pompiers dont les notions de chimie étaient limitées ont braqué les lances à eau vers le tas. Une énorme explosion se produisit dans les secondes suivantes entraînant la mort de plusieurs pompiers.
    Il faut toujours avoir à l'esprit que les métaux légers sont facilement oxydables ce qui explique d'ailleurs pourquoi il ne reste pas grand chose de certains avions qui ont flambé à la suite d'un accident.
    2Al + 3H2O = Al2O3 + 3H2
    et H2 lâché dans l'atmosphère, constitue un explosif redoutable.
    La couche superficielle d'alumine protège, mais pas dans toutes les circonstances.
    Autre conclusion à tirer: Les véhicules équipés de moteurs à hydrogène seront, si jamais ils voient le jour, de véritables bombes roulantes.

  16. #15
    Murg Murg

    Re : Corrosion de l'aluminium

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    Autre conclusion à tirer: Les véhicules équipés de moteurs à hydrogène seront, si jamais ils voient le jour, de véritables bombes roulantes.

    Oui, dans la mesure ou l'H2 utilisé est stocké sous forme de gaz, mais si on prend, par exemple, une bonbonne dont l'intérieur est constitué d'une éponge de Palladium, on observe la formation d'hydrure de palladium qui libère l'H2 (a pression donnée) à flux constant.

    L'idée est de stocker l'hydrogène, non sous forme de gaz, mais sous une forme pas forcément moins réactive (on connaît la stabilité des hydrures) mais au moins plus facilement gérable en cas de problèmes...

    D'ailleurs, certaines personnes voulaient tirer l'énergie électrique directement depuis la combustion du sucre (ça se fait déjà avec des bactéries) et là, on serait tranquille, parce que le sucre peut se gérer assez facilement en cas d'incendie...
    « Tout est poison, rien n’est poison tout est question de dose » Claude Bernard

  17. #16
    felicha

    Re : Corrosion de l'aluminium

    je crois, qu'il convient de raisonner un brin. Vu "l'abondance" du Palladium sur notre planète, le nombre de voitures que tu pourras équiper ne dépassera pas la centaine, voire un millier et à quel prix?

Discussions similaires

  1. Metallographie de l'aluminium
    Par tom01 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2007, 11h10
  2. Corrosion de l'aluminium et de l'argent
    Par Oliver81 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2006, 19h16
  3. Production de l'aluminium
    Par Zoucky dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/04/2005, 19h44
  4. électrolyse de l'aluminium
    Par vixen dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/01/2005, 07h07