Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Phosphore rouge



  1. #1
    invite654321

    Phosphore rouge


    ------

    Bonjour,

    J'ai vu qu'il était possible de transformer un alcool en dérifé halogéné (iodé dans mon cas) en mélangeant du phosphore rouge de l'iode et l'alcool et de porter le tout à reflux (Cf Précis de chimie organique de V. Grignard)

    A mon avis cette méthode est moins risquée et plus abordable qu'en employant du chlorure de thionyle ou autres PCl3 ou PCl5

    Le seul soucis ! Comment se procurer du phosphore ?
    A mon avis la technique "boîtes d'alumetes n'est pas rentable"
    Je peux en commander librement chez VWR mais bon je pense qu'on va me prendre pour un terroriste ! surtout qu'après avoir fait une recherche google j'ai vu qu'on pouvait faire pas mal de produits illicites avec

    Je me demandais s'il était possible d'en produire directement par réduction de phosphates. Soit au charbon ou sinon j'ai entendu une méthode employant le plomb ??
    Sinon si le Na métal ferait il l'affaire. Il me sembalit que le chauffage produisait en priorité le P blanc sous forme de gaz ? qqn pourrait-il confirmer celà (auquel cas la manip serait trop dangereuse)

    Merci
    Bien chimiquement
    pierre.boulens

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Phosphore rouge

    Bonsoir Pierre
    La méthode au phosphore rouge est bien plus dangereuse que l'utilisation du chlorure de thionyle par exemple.
    Il y a beaucoup d'autres méthodes pour convertir un alcool en halogénure, des fois l'acide correspondant suffit (acide chlorhydrique par exemple).
    Ainsi, un alcool allylique ou benzylique se transforme presqu'instantanément en bromure au contact d'une solution concentrée d'acide bromhydrique (le 48% suffit en général)
    Si tu nous en dit plus sur ton substrat, on pourra peut être te trouver un réactif simple pour effectuer ta réaction

    Cordialement

  4. #3
    Le chimiste fou

    Re : Phosphore rouge

    La même chose que Harley. Je rajouterai juste que tout les profs d'orga sont d'accord sur une chose: le meilleurs moyen de faire un dérivé halogéné à partir d'alcool est d'utilisé un PBr3 puis d'utiliser NaI pour faire ton dérivé iodé.

    Sinon essaie: ton alcool avec triphénylphosphine, imidazole et iode en bille le tout dans le THF. J'ai fait cette manipulation mercredi dernier pour transformer un sucre (j'avais fais des protection avant, je vous rassure) en dérivé iodé. Je pense que ça peux être pas mal et moins dangereux si tu as peur d'être pris pour un terroriste ^^.

  5. #4
    invite654321

    Re : Phosphore rouge

    Je pensais à cette réaction pour par exemple convertir de l'éthanol en iodoéthane ! qui pourrait ensuite servir en synthèse d'organomagnésiens par exemple !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : Phosphore rouge

    tu n'as pas nécessairement besoin d'un iodé dans ce cas pour faire un magnésien
    un bromé fera l'affaire

    cordialement

  8. #6
    cephalotaxine

    Re : Phosphore rouge

    Citation Envoyé par pierre.boulens Voir le message
    Je pensais à cette réaction pour par exemple convertir de l'éthanol en iodoéthane ! qui pourrait ensuite servir en synthèse d'organomagnésiens par exemple !
    pourquoi ne pas acheter directement de l'ethylmagnesiumbromide en solution ?

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Allumette=phosphore rouge?
    Par blackout dans le forum Chimie
    Réponses: 15
    Dernier message: 31/08/2012, 19h33
  2. T.P.E. : Pourquoi le poisson rouge est rouge ?
    Par T.P.E Poissons dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/10/2006, 17h34
  3. Phosphore 30????
    Par peanut013 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/09/2006, 18h14
  4. intervenant croix rouge en cas de plan rouge
    Par regis dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/05/2005, 18h07