Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Bouillie bordelaise e CuSO4



  1. #1
    Uersaúra

    Bouillie bordelaise e CuSO4


    ------

    Bonsoir,

    Je souhaiterais préparer du CuCl2 à partir de CuSO4, or je ne dispose que de bouillie bordelaise donnée pour être du "sulfate de cuivre chaulé". Je n'observe aucun précipité lorsqu'une solution de bouillie bordelaise est mise en présence d'hydroxyde de sodium.

    Comment puis-je obtenir une solution de CuSO4 pure à partir de bouillie bordelaise ? S'agit-il de carbonate de cuivre plutôt que de sulfate ?

    Merci,

    -----
    Peuple d'Orphalese, la beauté est la vie quand la vie dévoile sa face sacrée.

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    moco

    Re : Bouillie bordelaise e CuSO4

    Le sulfate de cuivre chaulé n'est plus du sulfate de cuivre, car il a été détruit par la chaux, et transformé selon l'équation :
    CuSO4 + Ca(OH)2 --> Cu(OH)2 + CaSO4
    Ta bouillie ne contient donc pas de CuSO4, mais un mélange de Cu(OH)2 et de CaSO4, tous deux insolubles dans l'eau.
    Bien sûr que ce mélange, mis en présence de NaOH, ne produira rien !

    Par contre, si tu veux faire du chlorure de cuivre, tu peux prendre ta bouillie et la traiter par de l'acide chlorhydrique HCl, qui transformera Cu(OH)2 en CuCl2, sans modifier CaSO4. Il se formera :
    Cu(OH)2 + 2 HCl --> CuCl2 + H2O.

    Le problème sera de récupérer ton chlorure de cuivre, qui sera dissous dans l'eau. Il faudra filtrer le tout. Et cela n'est pas facile, car le CaSO4 insoluble est volumineux, et risque de boucher les filtres.

  5. #3
    Uersaúra

    Re : Bouillie bordelaise e CuSO4

    Merci beaucoup Moco pour cette réponse. La première expérience a été un succès, la filtration a été facilitée par décantation. J'ai voulu recommencer ce matin avec plus de bouillie pour obtenir une solution finale plus concentrée, ai chauffé et observe une solution jaune-verdâtre particulièrement foncée. Je pense qu'il s'agit de CuCl... Comment puis-je tirer du CuCl2 à partir de là ? Désolé pour la sollicitation,
    Peuple d'Orphalese, la beauté est la vie quand la vie dévoile sa face sacrée.

  6. #4
    lefilsacc

    Re : Bouillie bordelaise e CuSO4

    Citation Envoyé par Uersaúra Voir le message
    Merci beaucoup Moco pour cette réponse. La première expérience a été un succès, la filtration a été facilitée par décantation. J'ai voulu recommencer ce matin avec plus de bouillie pour obtenir une solution finale plus concentrée, ai chauffé et observe une solution jaune-verdâtre particulièrement foncée. Je pense qu'il s'agit de CuCl... Comment puis-je tirer du CuCl2 à partir de là ? Désolé pour la sollicitation,

    ==> si on rajoute des ions Cl- ca fait quoi ?
    ==> à chaud il se passerait quoi ?
    ==> à froid il se passerait quoi ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    moco

    Re : Bouillie bordelaise e CuSO4

    Le chlorure de cuivre CuCl2 est bleu-vert, à l'état sec et en solution. Mais si tu le dissous dans de l'acide chlorhydrique relativement concentré, il se forme de l'acide chlorocuprique H2CuCl4 qui est jaune. mais qui n'est pas stable. Dès que tu le dilues, il se décompose et il se reforme du chlorure de cuivre ordinaire. La solution bleuit de nouveau.

    Le chlorure de cuivre(I) est un produit blanc qui a a la formule CuCl. On ne peut pas l'obtenir de cette manière. Pour l'obtenir on dissout CuCl2 dans de l'acide chlorhydrique concentré de façon à avoir l'acide chlorocuprique jaune dont je viens de parler. On ajoute des fils de cuivre. Puis on ferme le récipient où se trouve les fils et ce mélange. Au bout de quelques jours, le cuivre se dissout, et la solution se décolore. Elle est alors formée d'acide chlorocupreux HCuCl2.

    On la verse dans un grand volume d'eau. L'acide HCuCl2 se décompose en libérant un dépôt blanc de CuCl. mais ce dépôt est hélas sensible à l'air. Il bleuit assez vite au contact de l'oxygène de l'air, et forme un mélange de CuCl2 et de Cu(OH)2.

Discussions similaires

  1. Cristallisation du CuSO4
    Par lunaticbox dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/02/2009, 20h02
  2. dangerosité de labouillie bordelaise.
    Par filoche 85 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/08/2008, 11h43
  3. Bouillie bordelaise
    Par katmai dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/06/2007, 20h55
  4. Zn+CuSO4
    Par Stua dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/08/2005, 00h07