Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Réduction et amalgame de mercure



  1. #1
    Fajan

    Réduction et amalgame de mercure


    ------

    Bonjour,

    J'aimerais vous poser une question .

    On réalise une colonne de Jones :

    DU zinc en poudre est lavé avec une solution d'HNO3 diluée.

    Puis on ajoute HgCl2 liquide sur le zinc.

    On forme un amalgame Zn(Hg).

    En fait j'aimerais savoir pourquoi on utilise un amalgame Zn(Hg) pour réduire, par exemple le Fe3+ en Fe2+, pourquoi un amalgamme? Et qu'est ce qui ce passe dans cet amalgame? On forme Zn2+(Hg) ? Pourquoi le Fe2+ créé ne se retrouve pas prisonnié de l'amalgamme?

    Merci de votre aide

    Fajan

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    WestCoast85

    Re : Réduction et amalgame de mercure

    Salut !

    J'ai utilisé un amalgamme de Zinc lors d'une synthèse d'un complexe et il se forme Fe2+ et Hg2+

    Pourquoi un amalgamme ? je ne sais pas trop mais je pense que c'est une méthode comme une autre...

    Du fait de ma première réponse, je ne pense pas que le Fe2+ créé se retrouve prisonnié de l'amalgamme puisque les deux espèces oxydées sont solubles

    voilà

  4. #3
    stef

    Re : Réduction et amalgame de mercure

    il me semble que c'est au niveau de l'oxydo-reduction, l'utilisation d'un amalgamme permet d'eviter les reaction de reduction de l'eau et H+. voir les potenciel des couples pour confirmer.
    Tout travail merite salaire, j'attends toujours!

  5. #4
    moco

    Re : Réduction et amalgame de mercure

    Dans le réducteur de Jones, le mercure a un effet catalytique. Et comme tous les effets catalytiques, le phénomène est mal compris. mais il est vrai que le Zinc réagit selon l'équation :
    Zn + 2 Fe3+ ---> Zn2+ + 2 Fe2+
    Seilement il ne faut pas dire qu'il se forme Zn2+(Hg).
    L'amalgame peut être appelé Zn(Hg), car il n'y a pas de rapport stoechiométrique entre la quantité de Hg et celle du zinc dans le réducteur de Jones. Ce serait incorrect de l'appeler ZnHg. Par contre il est exclu de penser pouvoir écrire une formule où un ion est suivi de la parenthèse (Hg), parce que le ion reste en solution et Hg restera toujours sur le métal zinc.
    D'autre part si le ion Fe2+ restait prisonnier de l'amalgame, il serait nécessairement accompagné d'un ion négatif du genre Cl- ou SO4^2-. Or on n'a jamais vu qu'un composé quelconque (de fer ou d'autre chose) reste absorbé sur un métal comme Zn ou Hg. Et ce serait contre-productif. Le but de l'opération est de transformer tout le fer en ion Fe2+, lequel est facile à doser par titrage.

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 10/01/2009, 21h11
  2. mercure
    Par joey dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/02/2007, 17h09
  3. Amalgame de Zinc
    Par Dichlorométhane dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2006, 20h29
  4. mercure
    Par yamip6 dans le forum Archives
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/04/2006, 23h11
  5. amalgame de magnesium
    Par stef dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/04/2004, 17h32