Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Corrosion




  1. #1
    Aie
    Quels sont les diffénts types de corrosions qui existent?

    Aie, voili voilou

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    sai
    lut Aie!
    Va voir sur http://www.processs.com/mementos/m9110.htm tu devrais y trouver ton bonheur

    sinon, y'a aussi http://monjuju.chez.tiscali.fr/corrosion.htm

    Sai GoogleManiac
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  4. #3
    Aie
    Vilain il a cassé ma question! Je le savais déjà tout çà..... Hop pour la peine, tu vas m'en faire un résumé pour que tout le monde puisse lire...

    Aie, ha mais!


  5. #4
    sai
    ooooh l'autre éh.. moi je veux etre sympa et tout ce que j'ai en retour c'est une punition... sniiiff c'est trop injuste

    pour la peine, c'est toi qui va le faire ce resumé.. vilaine!! niark niark niark
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  6. #5
    Yoyo
    salut, quand vous aurez fini de vous chamailler, quelqu'un pourra t'il m'expliquer les differents types de corosion???

    d'avance merci
    Yoyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo
    salut, quand vous aurez fini de vous chamailler, quelqu'un pourra t'il m'expliquer les differents types de corosion???

    Et repondre a cette qestion: est-ce que tout metal est corrosif ?

    d'avance merci
    Yoyo

  9. #7
    sai
    bon, ok je m'y colle

    Bon pour les differents types de crrosion, le 1er est tellement bien fait et resumé, que je vous le livre telle quel:
    Types de corrosions
    Corrosion uniforme
    C'est la manifestation typique de l'action des acides minéraux sur le fer. Le métal est dissout de manière uniforme sur toute la surface exposées.
    La vitesse de corrosion s'exprime en micron ou mm / an de perte d'épaisseur.
    Corrosion galvanique
    Se produit lorsque deux métaux de nature différente sont reliés entre eux électriquement et plongés dans le même milieux. Il se forme une pile, et seul le métal le moins noble dit << actif >> est dissout.
    Corrosion par piqûre
    Manifestation classique de l'attaque des chlorures sur les aciers inoxydables. Seule une faible surface externe est affectée, mais l'attaque se prolongeant en profondeur, la résistance mécanique de l'équipement est rapidement affectée.
    Corrosion sous dépot
    Elle résulte d'une différence locale de concentration en oxygène associée à un dépot, un joint, une tête de rivet ou de boulon sous lesquels du liquide est emprisonné et stagnant. Une fois la corrosion démarrée elle progresse rapidement formant une crevace sous cette couverture.
    Le matériaux responsables de ce phénomène ne sont pas nécessairement métalliques et peuvent être organiques, minéraux ou des matières biologiques.
    Corrosion intergranulaire
    La corrosion se développe aux points de jonction des grains du métal, détruisant progressivement la cohésion du matériau. Cette manifestation est quasiment invisible à l'oeil nu mais affecte considérablement la résistance mécanique du métal.
    Elle se rencontre dans les aciers inoxydables et est due généralement à la précipitation de carbures de chrome aux joints de grains qui appauvrissent en chrome les zones adjacentes et les rendent plus sensibles à la corrosion.
    La précipitation du carbure de chrome est favorisée par un refroidissement lent entre 500 et 900°C au cours de la fabrication de la pièce. Ce phénomène se rencontre particulièrement dans les zones proches des soudures.
    Si le risque de corrosion existe, il est recommandé de:
    - employer des aciers inoxydables à faible teneur en carbone (304L, 316L, ...)
    - employer un métal d'apport très pauvre en carbone (< 0,03%) pour les soudures
    - procédér à un traitement thermique des zones affectées par les soudures pour redissoudre les carbures de chrome
    Corrosion érosion
    La vitesse de corrosion du métal peut être localement accélérée par le mouvement du liquide corrosif, si par exemple un liquide à grande vitesse détruit en permanence la couche de passivation qui peut se former à la surface du métal. Elle est favorisée dans les zones:
    - de forte turbulence
    - d' impacts
    - ou une cavitation
    Cette manifestation se rencontre fréquement dans les pompes ou les tuyauteries.
    Corrosion sous tension
    Ce type de corrosion est causé par l'action conjuguée d'une contrainte mécanique et d'un milieu corrosif.
    On connait ainsi la corrosion de:
    - du laiton dans l'ammoniac
    - l'acier carbone dans les solutions de nitrates
    - le titane dans le méthanol
    - l'aluminium dans l'eau de mer
    - l'or dans l'acide acétique
    La corrosion est seulement localisée et apparait sous l'aspect de piqûres.
    La contrainte peut être due aux conditions d'utilisation ou être résiduelle après mise en forme.
    Corrosion électrochimique
    Elle se manifeste lorsqu'il existe une hétérogènéïté dans le liquide ou le métal permettant la formation de piles (zones de cathode et zones d'anodes) avec circulation d'un courant électrique entre les deux. Les zones constituant les anodes sont attaquées.
    Les hétérogènéïtés dans le métal peuvent être des inclusions d'impuretés précipitées.
    Les hétérogènéïtés dans le liquide peuvent être des gradients de concentrations d'ions ou de gaz dissous.
    Corrosion biologique
    Des bactéries peuvent produire des composés corrosifs tels que le dioxyde de carbone, de l'anhydride sulfureux, de l'hydrogène sulfuré ou des acides organiques qui attaquent les métaux.
    Passivation
    La corrosion de certains métaux peut produire un film continu et adhérant de produit de corrosion qui protège le métal contre une poursuite de l'attaque. C'est le phénomène de passivation. On l'observe dans le cas de l'aluminium exposé à l'atmosphère, le fer dans l'acide sulfurique concentré, les aciers inoxydables en atmosphère oxydante.
    Cette couche protectrice peut être facilement détruite par errosion due à des particules en suspension ou une vitesse excessive du liquide. On dit qu'il y a corrosion - érosion.
    Influence du milieux
    Outre la nature des métaux, la corrosion est influencée par:
    - le pH
    - le potentiel du métal pour la corrosion galvanique
    - la concentration en certaines espèces chimiques (oxygène, dioxyde de carbone...)
    - la conductibilité électrique du milieux
    - la turbulence du milieu
    Les diagrammes de Pourbaix donnent pour divers métaux, les zones de corrosion, de passivité et d'immunité en fonction du pH et du potentiel électrique.
    Corrosion par les eaux
    - L'eau de mer est très corrosive
    - l'eau douce, peu minéralisée, est moyennement corrosive
    - l'eau dure est entartrante. Le dépôt de calcaire qu'elle forme protège généralement les conduites de la corrosion.
    Corrosion par les atmosphères
    - Les atmosphères RURALES sont les moins corrosives. L'acier galvanisé y résiste très bien.
    - les atmosphères URBAINES et INDUSTRIELLES sont chargées en dioxyde de souffre, dégagé par les combustions de charbon et de produits pétroliers, qui abaisse le pH de l'eau de pluie.
    L'acier galvanisé y résiste mal, mais le cuivre se couvre de vert de gris (carbonates et sulfates cuivriques), qui le protège.
    - les atmosphères marines sont corrosives par les chlorures contenus dans l'eau des embruns.
    Corrosion par les sols
    Ils sont rarement homogènes et différents éléments d'une même canalisation enfouie dans des sols de natures différentes, peuvent prendre des potentiels différents entrainant des zones anodiques et cathodiques.
    Une corrosion galvanique peut se développer.

    ****************************** ****************************** *
    pour repondre a la question:" tout metal est il corrosif?", je vais dire ceci:
    LES ACIERS INOXYDABLES
    Constitués de Fer, Nickel et Chrome, ils sont employés pour:
    - leur résistance à la corrosion en milieu acide faible (acides organiques, industrie alimentaire)
    - leurs résistance mécanique à chaud (températures supérieures à 400°C) comme à froid (températures inférieures à -40°C)
    LES ALLIAGES REFRACTAIRES
    Ils sont destinés à des usages à haute température et des milieux agressifs (air, gaz de combustion, sels fondus...).
    Ils doivent particuliérement résister à l'oxydation et au fluage.
    Ces alliages sont à base de Fer, Chrome, Nickel et Cobalt.
    LES ALLIAGES D'ALUMINIUM
    Grace à une couche d'oxyde superficielle, ils résistent bien à l'oxydation atmosphérique.
    Leur facilité de mise en oeuvre, leur faible résistance mécanique, leur faible poids les destine particulièrement à la confection de stockages à pression atmosphérique et de citernes de transport.
    LE TITANE
    Grace à la formation d'un film d'oxyde protecteur, la résistance à la corrosion du titane et de ses alliages est excellente et supérieure à celle des aciers inoxydables.
    Il est insensible aux chlorures et peu sensible à la corrosion caverneuse et par piqûre.
    Sa tenue mécanique reste bonne jusque vers 700°C.
    Le titane non allié est utilisé dans les industries chimiques et cryogéniques
    LE TANTALE
    Le Tantale est le plus résistant chimiquement et le plus coûteux des métaux utilisés dans les industries de procédé.
    C'est un métal qui lui même réagi facilement avec de nombreux réactifs, mais se couvre d'une couche d'oxyde (Pentoxyde Ta2O5) particulièrement adhérente et résistante qui lui confère une remarquable résistance aux agresseurs chimiques.

    voili, c'est un peu long, mais je pense que c'est complet
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  10. Publicité
  11. #8
    sai
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  12. #9
    Aie
    Est ce que tout metal est corrosif? Ben il peu etre corrodé, mais je ne sais pas s'ils sont tous corrosifs!... ;p
    Bon plus sérieusement, cela dépend dans quelle situation tu te places. Si tu te places dans des conditions que je qualifierai de normale (potentiel nul, pH neutre, etc.) certains métaux ne seront pas corrodés
    Sinon, les différents types de corrosions "naturelles" sont les suivantes:
    Corrosion galvanique, corrosion par piqûres, corrosion caverneuse, corrosion intergranulaire, corrosion sous contrainte, fragilisation par l'hydrogène, corrosion atmosphérique. Corrosion dans les sols.
    Je n'ai pas le temps de détailler mais je me ferai un plaisir de le fair eplus tard.

    Aie, boulot boulot

  13. #10
    sai
    maieuh, moi aussi je taf, qu'est ce que vous croyez... bon, ok, je fais des images AFM et ca prend 1/2heure par image, mais c'est po une raison...

    Sai.... pas credible la..
    Lao Tseu a dit:" quand la riviere coule; les rochers se lavent" .... comprenne qui pourra!

  14. #11
    Aie
    Arf je n'avais point vu que Sai avait fait son bo copie-colle très complet! Juste une chtite remarque, la corrosion sous dépôt est plus connue sous le nom de corrosion caverneuse...

    Aie, qui pinaille

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. la corrosion
    Par ghizlane007 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/01/2012, 16h21
  2. corrosion
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2007, 05h30
  3. corrosion
    Par Droledenom dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/04/2007, 08h42
  4. corrosion
    Par kinnie dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/04/2006, 18h34
  5. Corrosion
    Par tomgo dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2006, 08h54