Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Fabrication du fluor sans electrolyse



  1. #1
    pt'it nouveau

    Fabrication du fluor sans electrolyse


    ------

    J'ai vu dans un traité de chiie que, sous l'effet des ultraviolet, le fluorure d'argent se décomposait en sous fluorure d'argent et en fluor selon la réaction suivante : 4AgF --uv---> 2Ag2F + F2. Cette réaction fonctionne-t-elle réellement? La lumiere solaire suffit-elle? Je pose la question à titre théorique, je en compte pas la tenter car cette page est assez dissuasive.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Fabrication du fluor sans electrolyse

    Il faut certainement des ultra-violets extrêmement violents. la lumière solaire ne suffit pas. Sinon, on l'aurait déjà découvert de temps de Moissan, Monsieur Fluor, qui l'a préparé le premier par électrolyse, après avoir vainement essayé tout ce qu'il est possible de faire avec des fluorures, de la lumière, des catalyseurs, j'enm passe et des meilleures.
    Mais tu soulèves un problème intéressant, que je ne connaissais pas. As-tu une référence pour ce processus ?

  4. #3
    pt'it nouveau

    Re : Fabrication du fluor sans electrolyse

    Cela vient du nouveau traité de chimie minérale de Pascal, au tome sur l'argent je crois.

  5. #4
    moco

    Re : Fabrication du fluor sans electrolyse

    C'est quand même bizarre, ce composé Ag2F. On ne voit pas très bien comment il peut être structuré, et comment deux atomes d'argent peuvent se crocher à un seul atome de fluor... Tu ne te serais pas trompé de formule, par hasard ?
    Il faudra que j'aille faire un tour par la bibliothèque, et farfouiller le Pascal, si j'ai le temps.

  6. #5
    Djef

    Re : Fabrication du fluor sans electrolyse

    Salut,
    Le Ag2 F existe bel et bien, d'après les infos que j'ai pu glaner, sa structure dérive de celle de NiAs.
    NiAs : hexagonal compact avec occupation des sites octaédriques en z=1/4 et z=3/4
    z=0 empilement A d'atomes As
    z=1/4 empilement B d'atomes Ni
    z=1/2 empilement C d'atomes As
    Z=3/4 empilement B d'atomes Ni
    z=1 empilement A d'atomes As

    Pour Ag2F Ag remplace Ni et F remplace As.
    La couche z=1/2 disparait (ce qui permet d'arriver à la stoechio 1:2)
    la couche z=3/4 passe en empilement C

    en ce qui concerne la stoechiométrie,d'après ce que j'ai pu en comprendre, on considère que l'on a affaire a des couches de formule [AgAg]+. Du fait de la proximité des atomes d'argent (3 Angströms) il y aurait couplage des atomes par paire par liaison métallique. Le cristal n'est pas complètement ionique.

    D'ailleurs Ag2I Ag2Cl et Ag2Br n'ont, eux pas encore été observés.

    J'espère que ça t'éclaire un peu.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. fabrication d'une commande à distance sans fil
    Par capastur dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2007, 09h22
  2. Définition - Fluor
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/11/2007, 00h00
  3. argon + fluor
    Par quetzal dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/08/2006, 19h19
  4. Colorant fluor
    Par JETFOGER dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/01/2006, 22h41
  5. absorption du fluor
    Par samrakam dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2005, 22h03