Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

argon + fluor



  1. #1
    quetzal

    argon + fluor

    salut, j'aimerais savoir ce que çela donne ce mélange de gaz-là

    le plus corrosif, et un inerte(argon, krypton, xenon) prenez celui qui ne réagit pas au fluor..

    est-ce qu'il se passe quelquechose de particulier??

    (c'est pas important c'est juste pour savoir si le fluor court après le xénon, et si le xenon tente de s'enfuir pour pas etre fluorisé) bref si il y a un mouvement entre ces atomes en suspension.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : argon + fluor

    L'argon ne réagit avec rien et donc pas avec le fluor.

    Ceci dit je constate que tu utilises un langage inapproprié dans la suite de ton intervention. Tu dis par exemple que "le fluor court après le xénon". Cela n'a aucun sens. Aucun atome ne peut courir, et à plus forte raison ne peut courir après un autre. Plus loin tu dis que le xénon tente de s'enfuir. Cela non plus n'a pas de sens. Aucun atome ne tente quoi que ce soit. Les atomes n'ont ni volonté ni personnalité propre aux êtres vivants.

  4. #3
    quetzal

    Re : argon + fluor

    oups, j'ai oublié le smiley dans la dernière partie entre parenthèse, DSL..

    je te remercie pour la réponse, donc sur le plan de la répartition des deux gaz dans un récipiant, il n'y a rien de particulier non plus.. ormis que l'argon soit plus "lourd" que le "fluor", il se place conformement a leur masse respective

  5. #4
    moco

    Re : argon + fluor

    Quand on mets en présence deux gaz, ils se mélangent un point c'est tout. Aucun ne "se place" nulle part en particulier. Il n'y a pas de "répartition". Ils se mélangent, c'est tout. Que l'un des gaz soit léger et l'autre lourd ne change rien à l'affaire.
    Il te faudra apprendre à utiliser les termes scientifiques avec a propos.

  6. #5
    quetzal

    Re : argon + fluor

    merci maitre..

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tropique

    Re : argon + fluor

    Citation Envoyé par moco
    Quand on mets en présence deux gaz, ils se mélangent un point c'est tout. Aucun ne "se place" nulle part en particulier. Il n'y a pas de "répartition". Ils se mélangent, c'est tout. Que l'un des gaz soit léger et l'autre lourd ne change rien à l'affaire.
    Il te faudra apprendre à utiliser les termes scientifiques avec a propos.
    Je pense que cette affirmation est à nuancer: c'est peut-être vrai dans le cas où les densités sont similaires, comme l'azote et l'oxygène de l'air, mais il y a des cas, comme avec le CO2 (qui peut s'accumuler dans les fosses et citernes) ou les gaz extincteurs, où une séparation se fait; l'interface n'est peut-être pas aussi marquée qu'avec des liquides, mais elle existe.
    D'autre part, les gaz nobles forment parfois des composés, et même si l'argon est probablement un des plus inertes, il me semble qu'il puisse se combiner au fluor à très basse température.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  9. Publicité
  10. #7
    quetzal

    Re : argon + fluor

    salut tropique, en fait ce que j'aurait aimé savoir, c'est si le fuor qui est electroniquement déficitaire, ne serait irrémédiablement attiré par les electrons de l'argon, et l'argon refusant l'échange, comme "poussé" par la présence du fluor.. je sais c'est très très trivial et mocco vas m'en vouloir de ne pas employer le vocabulaire exact..
    a t-on de fait une sorte d'action "physique" plus que "chimqiue" entre ces deux gaz?? qui finirais par une repartition homogène ou autres, mais dynamique?? au lieu d'un certain statisme pour les autre gaz(si l'on peux parler de statique avec un gaz)

  11. #8
    devilshadow

    Re : argon + fluor

    Salut!
    bon je pense quetzal que tu parles du gaz de difluor.
    C'est un oxydant très fort et il réagit en effet avec le xénon et le radon. (source:wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Fluor) Pour ce qui est de l'argon je n'en sais rien.
    Note pour moco: ça ne te ferait pas mal de lâcher de la pression et d'apprendre le second degré. Ce n'est pas parce que l'on ne sait pas forcément utiliser à bon escient le "sacro-saint" langage scientifique que l'on ne peut poser des questions. L'important est que l'on ait tous compris la question de Quetzal.

Discussions similaires

  1. Méthode de datation Argon
    Par JacK de Marseille dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/11/2007, 20h21
  2. Datation Argon-Argon
    Par Navis01 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/11/2007, 14h47
  3. Rayon gamma et argon 41
    Par margatthieu dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/09/2007, 14h51
  4. Argon break
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 28/04/2007, 18h37
  5. Laser Argon
    Par pidofra dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/11/2006, 15h05