Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Règle de 18 électrons



  1. #1
    soif2savoir

    Règle de 18 électrons


    ------

    Bonjour,
    J'essaye de vérifier si les complexes que j'ai pu rencontré dans mes TPs, vérifient la règle des 18 électrons. Et je me rends compte qu'il n'y en a pas des caisses. La plupart ne la respecte pas. Je me demande si je me trompe au niveau de la formule de ces complexes.
    Fe(SCN)(H20)52+
    Fe(Ophen3)2+ le ligand orthophénantroline et bidentate donc on a l'équivalent de 6 ligands (soit 12 électrons). Il y a donc d'après moi 1 électron en trop.
    Cu(H2O)6)2+ ca ne colle pas.
    Ag(NH3)+).
    Il doit y avoir des raisons énergétiques avec la géométrie de l'édifice qui explique ces écarts, non?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    soif2savoir

    Re : Règle de 18 électrons

    [Ag(NH3)2]+ pardon mais cela doit être une notation synthétique (molécule d'eau n'apparaissant pas).

  4. #3
    raymond_la_science

    Re : Règle de 18 électrons

    Bonjour
    La règle des 18 électrons peut être comparée à la règle de l'octet. Les complexes à 18 électrons sont dits saturés il existe des exceptions à cette règle, par exemple dans les complexes plans l'orbitale p du métal perpendiculaire au plan ne se recouvre avec aucun ligand, la règle des 16 électrons est alors de mise. De même il faudrait une règle de quatorze électrons pour les complexes linéaires.
    Cordialement
    rls

  5. #4
    soif2savoir

    Re : Règle de 18 électrons

    Merci. D'accord c'est loin d'être une règle applicable partout et tout le temps. Ca me rassure. Je me demandais justement qu'est-ce qui explique la stabilité des atomes satisfant à la règle de l'octet par exemple. J'essaye de trouver une raison mais je n'y arrive pas seul. Pendant tout mon cursus, on n'a pas arrété de le répeter mais il n'y a jamais eu d'explication du pourquoi du comment.

  6. #5
    raymond_la_science

    Re : Règle de 18 électrons

    bonjour
    les électrons se disposent sur des niveaux d'énergie autour de l'atome. Ces niveaux n'acceptent qu'un nombre donné d'électrons. Une fois le niveau rempli il faut passer à un niveau énergétiquement plus élevé. Ceci permet de justifier "rapidement" le caractère périodique de la classification, la valence d'un élément et le manque de réactivité des éléments de la dernière colonne de la classification.
    Cordialement
    rls

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    soif2savoir

    Re : Règle de 18 électrons

    C'est exactement ce que j'ai pu apprendre en cours. Ce qui me chiffonne, c'est que l'on accepte (à mon niveau) ces faits sans explication claire. Les électrons célibataires sont responsables de la réactivité. Si on sature la couche plus de réactivité donc il y a stabilité. Et l'on ne peut pas continuer à remplir la couche supérieur car c'est trop coûteux en énergie. Au niveau énergétique, les ions négatifs devraient avoir une énergie supérieur que les atome dont ils sont issus si on prend le modèle de Slater. Je crois que mon problème est là. La stabilité et le niveau énergétique. Un niveau énergétique plus bas est il synonyme d'une stabilité supérieur. (ma question me paraît idiote maintenant que je la pose ^^ ).

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 25/12/2009, 11h26
  2. regle
    Par mimi58000 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/07/2009, 10h02
  3. règle des 18 électrons
    Par citron_21 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/08/2008, 22h41
  4. règle de départ des électrons
    Par Coline A. dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/01/2007, 14h22
  5. regle de 3
    Par ichem dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2006, 13h57