Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Origines de l'electronegativité



  1. #1
    Geo frais

    Question Origines de l'electronegativité


    ------

    Salut a tous

    Je voudrais connaitre l'origine physique de l'electronegativité des elements, et savoir ce qui dans ce phenomene permet de polariser une liaison electronique.
    J'ai pensé que c'était dût à une attraction coulombienne, entre les protons du noyau de l'element, et les electrons de la liaison moleculaire.
    Cependant comment expliquer que certains elements sont plus electronegatif que d'autre?
    C'est là que je suis confronté a un "paradoxe":
    On sait que les elements a droite du tableau periodique sont les plus electronegatif. C'est aussi eux qui possedent les rayons atomiques les plus petit, par rapport au nombre de proton contenu dans leur noyau.
    Donc l'attraction coloumbienne des electrons des liaisons par le noyaux est maximale pour ces elements là.
    D'un autre coté je me dit que ces atomes là contiennent un maximum d'electron, donc la repulsion electrostatique de la part du cortege electronique devrait elle aussi etre maximale. Ce dernier phenomène pris en compte devrait contrer l'attraction faite a la liaison de la part du noyau et ne pas permetre sa polarisation. Comme vous le remarquez j'ai plutot du mal a exprimer mon idée. je suis confus, aidez-moi a metre les choses au clair.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pacont

    Re : Origines de l'electronegativité

    Citation Envoyé par Geo frais
    Salut a tous

    Je voudrais connaitre l'origine physique de l'electronegativité des elements, et savoir ce qui dans ce phenomene permet de polariser une liaison electronique.
    J'ai pensé que c'était dût à une attraction coulombienne, entre les protons du noyau de l'element, et les electrons de la liaison moleculaire.
    Cependant comment expliquer que certains elements sont plus electronegatif que d'autre?
    C'est là que je suis confronté a un "paradoxe":
    On sait que les elements a droite du tableau periodique sont les plus electronegatif. C'est aussi eux qui possedent les rayons atomiques les plus petit, par rapport au nombre de proton contenu dans leur noyau.
    Donc l'attraction coloumbienne des electrons des liaisons par le noyaux est maximale pour ces elements là.
    D'un autre coté je me dit que ces atomes là contiennent un maximum d'electron, donc la repulsion electrostatique de la part du cortege electronique devrait elle aussi etre maximale. Ce dernier phenomène pris en compte devrait contrer l'attraction faite a la liaison de la part du noyau et ne pas permetre sa polarisation. Comme vous le remarquez j'ai plutot du mal a exprimer mon idée. je suis confus, aidez-moi a metre les choses au clair.
    etant donné les masses mis en jeu la force colombienne est négligeable devant l'attraction électrostatique.

  4. #3
    ArtAttack

    Re : Origines de l'electronegativité

    Les forces coulombiennes font intervenir les masses ?

  5. #4
    BioBen

    Re : Origines de l'electronegativité

    Les forces coulombiennes font intervenir les masses ?
    Non (pas à ma connaissance en tout cas ! A ce niveau la, les masses ne jouent plus aucun role je crois)

    Pour revenir à la question initiale, ca n'aurait pas un lien avec l'ecrantage electronique ?

  6. #5
    ArtAttack

    Re : Origines de l'electronegativité

    Citation Envoyé par BioBen
    Non (pas à ma connaissance en tout cas ! A ce niveau la, les masses ne jouent plus aucun role je crois)
    C'était ironique...

    L'électronégativité est purement expérimentale (plusieurs échelles sont d'ailleurs recensées). Avec les mains, ça se traduit par l'affinité qu'a un élément avec un électron pour combler sa couche de valence. Dans une liaison chimique, ceci entraîne un moment dipolaire (charges délocalisées) qu'on mesure. On peut le calculer avec des équations complexes de quantique mais les résultats sont loins de l'expérience. Ces mesures montrent par ailleurs le caractère iono-covalent d'une liaison.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ArtAttack

    Re : Origines de l'electronegativité

    Je viens de me rendre compte :
    Tu pense avoir un paradoxe entre deux phénomènes. Ceux-ci sont en fait complémentaires. En réfléchissant, tu peux expliquer la décroissance et de droite à gauche, et de haut en bas.

  9. Publicité
  10. #7
    moco

    Re : Origines de l'electronegativité

    Tu peux aussi te représenter l'électronégativité en n'utilisant que la notion de rayon atomique,e en partant de l'idée que les atomes les plus électronégatifs sont les plus petits.
    Si tu lies un atome A et un B par une liaison covalente, il y aura nécessairement un plus gros que l'autre, si A et B ne sont pas du même élément. Fais un petit dessin en faisant se toucher deux sphères de diamètres différentes. Mets deux électrons (un doublet) au point de contact. Dessine maintenant le plan médiateur, qui est donc perpendiculaire à la droite reliant les deux centres, et qui passe exactement à mi-distance des deux centres des sphères. Tu verras que les deux électrons se trouvent du côté du plus petit atome, par rapport au plan médiateur.
    C'est un peu simpliste comme raisonnement, je sais. Mais c'est parlant. Et on peut expliquer ainsi que les deux électrons ne sont pas distribués également entre les deux atomes, mais qu'ils sont situés davantage du côté de l'atome le plus petit (= le plus électronégatif) par rapport au plan médiateur.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. origines de la volonté
    Par Condu dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/02/2007, 11h38
  2. les origines
    Par stupide_boy_lol dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/12/2006, 06h31
  3. Les Origines de la Vie
    Par glevesque dans le forum Archives
    Réponses: 75
    Dernier message: 22/09/2006, 20h32
  4. l'électronégativité et autres questions
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/02/2006, 20h33
  5. Origines de la matière noire
    Par ZtevOz dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/08/2004, 16h17