Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Question bizarre pour roman de science fiction



  1. #1
    loulilou

    Smile Question bizarre pour roman de science fiction

    Bonjour,

    Je ne fais pas du tout partie de l'univers scientifique mais j'écris un roman de science fiction.
    J'aurais voulu savoir si ce que je prévois est "logique" ou "envisageable" même si c'est impossible à réaliser :

    A partir d'un cristal fait d'atomes de ununseptium, n° 117 du tableau des éléments (inexistant en réalité), j'imagine que l'on fusionne des atomes d'uranium (n° 92) et des atomes de manganèse (n°25), et qu'ils se transforment en ununseptium en se greffant au cristal d'ununseptium déjà existant.

    Est-ce que en théorie au moins ça pourrait fonctionner ? Je sais, j'ai juste fait une addition mais on ne sait jamais ...
    Est-ce que quelque chose ressemblant au LHC pourrait permettre la fusion de ces atomes ?

    Merci d'avance si vous avez deux minutes à perdre pour me faire avancer dans mes "délires" !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    RuBisCO

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Plus maintenant, il a été observé en Russie, au JINR par la réaction nucléaire :
    Et oui, c'est surement possible de le créer avec ton procédé.
    Mais l'ununseptium est instable (10 ms) donc faire un cristal ...
    "La vraie science est une ignorance qui se sait." (Montaigne)

  4. #3
    moco

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    On n'arrivera jamais à faire des cristaux d'atomes dont le numéro atomique dépasse 100. Que tu choisisses d'employer l'atome de numéro 102, 106, 112 ou 117, ne change rien au problème. Tous ces atomes sont produits un à un, dans des processus où on bombarde sans interruption des cibles d'uranium ou autres avec des jets de ions qui envoient des milliards d'atomes et de ions par seconde sur leur cible. Ceci sans arrêt pendant des semaines et des mois. La plupart de ces collisions ne donnent rien. mais de temps en temps, tous les deux mois environ, une collision amène la formation d'un atome lourd, donc de numéro supérieur à 100. Et ces atomes nouveaux ne durent qu'une fraction de seconde. Les plus résistants durent quelques secondes. On a juste le temps de les photographier ou de les enregistrer avec des détecteurs spéciaux, pendant la courte durée de leur existence sur Terre.
    Donc personne n'a jamais vu d'échantillon de l'un des éléments de numéro atomique supérieur à 100.
    Donc personne n'aura à disposition assez d'atomes pour en faire des cristaux.
    Inutile de fantasmer à ce sujet.

  5. #4
    loulilou

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Merci beaucoup pour ta réponse ! Vive la magie des forums !
    J'ai rédigé ce passage sur l'ununseptium en 2009 et à l'époque, wikipédia expliquait qu'il n'avait pas encore été trouvé.

    Je suis donc bien embêtée car d'après ce que j'ai compris c'était le dernier élément manquant, et en théorie, il me semble que je ne peux pas dire qu'il existerait dans l'univers un élément inconnu.
    On ne peut pas imaginer qu'il existerait par exemple un n°119 ?
    En tout cas encore merci pour l'information sur le ununseptium que je n'avais pas vérifiée ... la science va trop vite !

  6. #5
    moco

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    On peut tout imaginer. Ce n'est pas interdit.

    Le dernier atome dont on soit sûr est le 112, le copernicium. Et on en a produit en tout 5 atomes : cinq ! On a pu prouver que ces 5 atomes ont une durée de vie presque pareille, et une loi de décomposition identique. Les cascades de rayons alpha qu'ils émettent est caractéristique, et elle est la même pour tous les 5 atomes observés.

    On a découvert je crois deux ou trois atomes du 113 et du 114. Mais il y a encore doute sur leur existence, car la durée de vie d'un de ces atomes quasi uniques n'est pas la même que celle du suivant qui a mis 6 mois pour être fabriqué 6 mois plus tard.

    Ce que j'ai dit ne concerne pas le 117, mais tous les atomes de numéro atomique plus grand que 100.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    loulilou

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Citation Envoyé par loulilou Voir le message
    Merci beaucoup pour ta réponse ! Vive la magie des forums !
    J'ai rédigé ce passage sur l'ununseptium en 2009 et à l'époque, wikipédia expliquait qu'il n'avait pas encore été trouvé.

    Je suis donc bien embêtée car d'après ce que j'ai compris c'était le dernier élément manquant, et en théorie, il me semble que je ne peux pas dire qu'il existerait dans l'univers un élément inconnu.
    On ne peut pas imaginer qu'il existerait par exemple un n°119 ?
    En tout cas encore merci pour l'information sur le ununseptium que je n'avais pas vérifiée ... la science va trop vite !
    Bonjour Moco
    Merci beaucoup pour ta réponse très précise, même si elle n'est pas très drôle : si on ne peut plus fantasmer alors !
    Si je comprends bien, je ne peux même pas imaginer qu'un cristal venant d'une autre planète pourrait être fait d'atomes 117 car si les conditions à sa production sont irréalisables sur terre, alors ce sera la même chose ailleurs.

    Il ne me reste plus qu'à réviser ma copie ..

  9. Publicité
  10. #7
    SEP12

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Sigurd Hofmann prévoit des élements stable au-delà de 120 entre 120 et 125.
    Il avait réussi a former l'élement 112 en 1996 et en 2002.

    http://science.branchez-vous.com/200...eriodique.html

  11. #8
    moco

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Tout ce que vous dites est vrai. mais ces atomes ne durent qu'une fraction de seconde. On ne pourra jamais les amasser ni même les voir ! Leur vie est trop brève, planète ou pas.

    On peut bien sûr imaginer que le 120, le 150, le 200 ou le 1000 existe. Pourquoi pas ? Cela ne coûte rien, mais cela ne change rien au problème.

  12. #9
    loulilou

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Merci SEP 12 et Moco
    En tout cas, ça me donne du grain à moudre et je pense m'orienter vers le n°120, même s'il est instable et que je ne peux pas en tirer un cristal.
    Je vais le cuisiner à ma sauce et je pense que j'ai un peu de marge avant que les chimistes ne le visualise en vrai. Il faut juste que je me dépêche un peu ...

  13. #10
    SEP12

    Re : Question bizarre pour roman de science fiction

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Tout ce que vous dites est vrai. mais ces atomes ne durent qu'une fraction de seconde. On ne pourra jamais les amasser ni même les voir ! Leur vie est trop brève, planète ou pas.

    On peut bien sûr imaginer que le 120, le 150, le 200 ou le 1000 existe. Pourquoi pas ? Cela ne coûte rien, mais cela ne change rien au problème.
    C'est pour cela que la SF existe!!!

Discussions similaires

  1. Bon roman de science-fiction récent !
    Par lofo7 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 28
    Dernier message: 18/07/2016, 08h41
  2. Roman de science fiction
    Par blackheartman dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2009, 02h58
  3. Question de science fiction
    Par Calypso888 dans le forum Physique
    Réponses: 41
    Dernier message: 07/08/2009, 20h48
  4. Question fiction pour histoire imaginaire...
    Par geraldinde dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 07/06/2007, 12h59
  5. Roman de Science-Fiction
    Par santal_wood dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/02/2006, 19h29