Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

les neutrons



  1. #1
    ferji

    les neutrons


    ------

    bonjour
    on a pris que l'atome est un noyau qui contient des proton (par convention chargé positivement ) et aussi par des neutrons (qui sont neutres), cette noyau est entouré par des é- (par convention chargé négativement ), tout le monde connaît le rôle des é- et des protons , mais ma question c'est :
    quel est le rôle des neutrons

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    nabotdechimie

    Re : les neutrons

    De manière vulgaire, le neutron sert de "colle" pour que les protons, tous chargés plus, puissent rester ensemble dans un tout petit volume. En effet, deux charges électriques de même signe (+ et + ou - et -) se repoussent, donc les neutrons, neutres comme leur nom l'indique, contrecarrent l'effet de répulsion suffisamment pour que le noyau atomique ne se desagrège pas.

    J'espère être suffisamment clair.
    Aucune question n'est idiote, seules les réponses peuvent l'être. N'hésitez pas ;-)

  4. #3
    DanielH

    Re : les neutrons

    nabotdechimie:
    donc les neutrons, neutres comme leur nom l'indique, contrecarrent l'effet de répulsion suffisamment pour que le noyau atomique ne se desagrège pas.
    Je suis d'accord avec ton explication nabotdechimie, mais pour être plus précis, les neutrons éloignent les protons l'un de l'autre et réduit donc la force répulsive entre protons. La cohésion du noyau est tout de même du à la force forte ou "force nucléaire" qui lie les nucléons entre eux. Pas assez de neutron et la force répulsive électrostatique entre protons l'emporte, trops de neutrons ceux-ci devienent instables et se désintègre en un proton et un anti-électron (plus un neutrino). D'où un équilibre entre le nombre de neutrons et de protons dans un noyau atomique.

  5. #4
    nabotdechimie

    Re : les neutrons

    je suis tout à fait d'accord avec ta définition, cependant, sur ce forum, on essaie de répondre en fonction du niveau de connaissance de l'interlocuteur dans le domaine. Ici, il me semble que Ferji n'est pas un grand physicien, donc j'ai volontairement passé sous silence certaines données pour qu'il puisse retenir l'essentiel.

    D'ailleurs, il y a un sujet qui permet de faire connaitre son niveau en chimie, ce qui permet de savoir à qui s'adresser en cas de problème, et inversement, répondre de manière à être compris par le demandeur.

    Voila, bonne continuation à vous deux.
    Aucune question n'est idiote, seules les réponses peuvent l'être. N'hésitez pas ;-)

  6. #5
    ferji

    Re : les neutrons

    merci à tous, moi je suis entrain de preparer ma licence en chimie, donc vraiment j'ai pas pris bcp de notions de la physique, mais bon ça va, l'essentiel c'est que j'ai trouvé une reponse qui ma fait depuis longtenps l'instabilité .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Geo frais

    Neutron proton electrons

    Salut
    trops de neutrons ceux-ci devienent instables et se désintègre en un proton et un anti-électron (plus un neutrino).
    Sans vouloir jouer le petit emmerdeur, il me semblait que le Neutron se desintègre en un proton, un electron et un anti-neutrino
    C'est d'ailleur la base de la radioactivité Beta -
    Me dire si je me trompe, et surtout a propos de l'anti-neutrino, car certaines personnes m'ont dit qu'il n'existait pas

    Deplus j'aimerais rajouter pour Nabotdechimie que la methode "pedagogique" que tu appliques et sans doute la meilleure. Car elle permet à la personne de comprendre sans avoir forcement le niveau nécessaire. Neanmoins, d'une maniere générale, il ne faut pas oublier ( ce que tu n'as pas fait) de préciser que la version est une version "simplifiée" de la réalité. Sans quoi on a bien l'air idiot le jour ou on sort ça en cours par exemple

  9. Publicité
  10. #7
    DanielH

    Re : les neutrons

    Geo frais:
    Sans vouloir jouer le petit emmerdeur, il me semblait que le Neutron se desintègre en un proton, un electron et un anti-neutrino
    C'est d'ailleur la base de la radioactivité Beta -
    Me dire si je me trompe, et surtout a propos de l'anti-neutrino, car certaines personnes m'ont dit qu'il n'existait pas
    Evidemment, tu as raison, où avai-je la tête ?

    Pour l'anti-neutrino, bien sûr qu'il existe !!!

    Pour nabotdechimie, tu as raison sur la pédagogie, j'ai seulement voulu rajouter mon grain de sel, mais c'était pas terrible !!!

  11. #8
    Baygon_Jaune

    Re : les neutrons

    En même temps, je trouve ton explication plus claire et plus convaincante que celle de Nabotdechimie, en particulier parce que les neutrons ne « servent » pas à assurer la cohésion du noyau : il se trouve juste que le noyau est plus stable avec une certaine proportion de protons et de neutrons, avec un minima d'énergie.
    Un site pas mal fait et qui reste très accessible à un étudiant de Licence sur le modèle de la goutte liquide qui permet d'avoir en tête quelques ordres de grandeurs :
    http://dpnc.unige.ch/atlas/xin/noyau...chapitre-3.pdf
    « L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui ! » Desproges

  12. #9
    moco

    Re : les neutrons

    A l'intention de Geofrais.
    Le neutron peut en effet se décomposer en proton + élecron + antineutrino. Mais il ne le fait pas systématiquement. Cette transformation ne se produit que si un noyau contient un excès de neutrons. Dans les noyaux stables, contenant certes des neutrons et des protons, cette transformation ne se produit pas.

  13. #10
    Penangol

    Re : les neutrons

    Je tente ma petite explication

    Les neutrons "servent" à assurer la stabilité de l'atome, en fonction des principes expliqués plus haut. Selon, le neutron, c'est bon, mais avec modération : un excès de neutron entraine un deséquilibre du noyau. Dans ce cas, un neutron peut se désintegrer en proton + electron + anti neutrino. C'est la radioactivité Béta -
    A l'inverse, il peut manquer des neutrons dans un noyau instable. Dans ce cas, à l'inverse, c'est un proton qui se desintègre en neutron + positron + neutrino (radioactivté Béta +)
    Dans tous les cas, le but est d'atteindre la stabilité du noyau

    La courbe de Segré indique la stabilité des isotopes. On y observe (pour les noyaux suffisament legers) les conséquences de l'excès ou du défaut de neutron : l'instabilité du noyau
    Dernière modification par Penangol ; 01/09/2005 à 20h03.
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  14. #11
    crackou

    Re : les neutrons

    le neutrons se desintegre en un proton un electron et un antineutrino mais commant cela est -il possible sachant que l'electron et l'antineutrino sont des particules fondamentales et que le proton est forme de trois quarks qui sont aussi des particules fondamentales

  15. #12
    Azen

    Re : les neutrons

    Donc comment se fait il que l'un se transforme en l'autre?C'est possible parce que c'est ce qu'on a deduit des observations en se basant sur nos connaissances. Avant cela se nommait "alchimie", quete perpetuelle vers l'infiniment petit.
    La Vie a le pouvoir d'organiser la matiere...L'Homme d'organiser sa vie...

  16. Publicité
  17. #13
    ArtAttack

    Re : les neutrons

    http://www.lal.in2p3.fr/CPEP/npe.html

    On peut pas expliquer plus facilement.

  18. #14
    Penangol

    Re : les neutrons

    Pour les flemmards, c'est en fait
    quark u => quark d + positron (charge eletrique respectée) + neutrino (Beta +)
    quark d => quark u + electron (charge eletrique respectée) + anti neutrino (Béta -)

    Ces transformations sont dues à la force nucléaire faible.
    Autre explication : TGCM (ta gueule c'est magique, faudra vous y faire à celle là ^^)
    Surveille tes arrières.Economise tes munitions. Et, surtout, ne traite jamais avec un dragon

  19. #15
    crackou

    Re : les neutrons

    donc les quarks ne sont pas des particules fondamentales?

  20. #16
    mach3

    Re : les neutrons

    si, les quarks sont fondamentaux (c'est du moins ce qui est accepté dans les modèles actuels), mais ils ont la propriété de changer de "saveur" (charge nucléaire faible, la saveur d'un quark est son nom : up, down, strange...) en émettant des bosons de jauge W+ et W-. Cela ne veut pas dire qu'ils en contiennent : ces bosons sont des particules virtuelles (comme les gluons pour la force forte, les photons virtuels pour l'electromagnétisme, les gravitons pour la gravité), qui doivent leur courte existence au principe d'incertitude d'Heisenberg (une particule d'une certaine énergie peut surgir de nulle part pendant un temps très limité).

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  21. #17
    Hervhélium

    Re : les neutrons

    Bonjour , je voudrais savoir comment détecte-t-on une émission de neutrons ? Quel est l'effet d'un flux de neutrons sur une matière (par exemple le corps humain) ? Comment peut-on arrêter un flux de neutrons ?

    Merci d'avance
    Hervé

  22. #18
    DanielH

    Re : les neutrons

    Pour détecter un neutron on s'arrange pour qu'il soit capturé par un noyau, alors il y a émission de gammas qui sont facilement détectable, ou fission qui émet dans fragments de fission aussi très facile à détecter.

    La détection des neutrons n'est de toutes façon pas une chose aisée. Par exemple il est très difficile de connaitre l'énergie du neutron détecté....

    Pour arréter un flux de neutron on interpose de la matière qui ralenti dles neutrons (de préférence des matériaux hydrogénés) puis on met une feulle de bore ou de cadnium qui capture très bien les neutrons très lent. En pratique, la probabilité qu'un neutron passe tout de même n'est jamais nulle...

  23. Publicité
  24. #19
    Hervhélium

    Re : les neutrons

    Ok merci pour ta réponse , et à mon avis , on utilise un compteur Geiger pour détecter le rayonnement gamma.Au risque de sortir du sujet , comment font ces compteurs pour détecter les radiations (si ma question s'éloigne trop du sujet , je m'en excuse encore)

    Hervé

  25. #20
    afrodiziak

    Re : les neutrons

    SCHEMA DE PRINCIPE DU COMPTEUR GEIGER

    Le détecteur Geiger est un tube rempli de gaz. Une haute tension est appliquée au tube Geiger. La radioactivité ionise le gaz à l'intérieur du tube Geiger, et une décharge électrique apparaît. Chaque décharge électrique crée une impulsion électrique amplifiée et comptée par l'électronique de l'affichage. Le niveau de radioactivité est mesuré en comptant les impulsions électriques sortantes du tube Geiger. La haute tension appliquée au tube Geiger est approximativement 500 volts, deux résistances et un condensateur sont employés pour détecter le signal et pour protéger le tube Geiger.

    voila google 1ere page

    a+

  26. #21
    DanielH

    Re : les neutrons

    Hervhélium:
    Ok merci pour ta réponse , et à mon avis , on utilise un compteur Geiger pour détecter le rayonnement gamma.Au risque de sortir du sujet , comment font ces compteurs pour détecter les radiations
    Pour les compteur Geiger, je suis OK avec la raiponse d'afrodiziak, mais il y a d'autre détecteurs pour les gammas. On utilise généralement des scintillateurs liquide ou solide. Les gammas diffisent sur les électrons du matériau de détection qui sont alors arrachés. Lors de leur recombinaison il y a émission de photon qui sont détecté par des photomultiplicateurs (sorte d'amplificateur du signal d'un photon) en sortie on a un signal électrique qu'il ne reste qu'a analyser.

    Les scintillateurs liquides sont aussi utilisé pour détecter directement les neutrons. Dans ce cas le neuton diffuse sur une particule chargée (proton d'un atome d'hydrogène par exemple) et c'est le recul de cette particule chargée qui va arracher des électrons. La suite tu connais. En analysant la forme du signal reçu on est capable de dire si c'est un neutron ou un gamma, par contre on ne connait toujours pas l'énergie de la particule détectée....

  27. #22
    Hervhélium

    Re : les neutrons

    Ok merci à tous pour vos réponses.

    Hervé

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Les neu-neutrons, flux galactiques, radioprotection...
    Par Tahiti-Bob dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/05/2007, 15h20
  2. L'aimant le plus puissant du monde pour les expériences avec neutrons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/04/2007, 12h11
  3. question bete sur la fusion et les neutrons rapides
    Par velkin dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/04/2007, 18h07
  4. Pourquoi les neutrons ne sont-ils pas ionisants
    Par hterrolle dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/02/2006, 17h52
  5. Les étoiles à neutrons peuvent-elles disparaître ?
    Par Charlespace dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/01/2006, 17h52