Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Moment dipolaire



  1. #1
    Sarah143t

    Moment dipolaire


    ------

    Bonjour. J'arrive pas à comprendre la relation entre le moment dipolaires et les températures d'ébullition et de fusion.

    Et en fait j'ai vu un tableau pour les liaison hydrogène, qui montre que Te H2O< Te H2S < Te H2Se < Te H2Te .
    J'arrive pas à compredre le raisonnement.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Edelweiss68

    Re : Moment dipolaire

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Sarah143t Voir le message
    Bonjour. J'arrive pas à comprendre la relation entre le moment dipolaires et les températures d'ébullition et de fusion.
    Plus le moment dipolaire est élevé, plus l'énergie de liaison est élevée et donc plus la température d'ébullition et de fusion augmentent car il faut plus d'énergie pour dissocier la molécule.

    Et en fait j'ai vu un tableau pour les liaison hydrogène, qui montre que Te H2O< Te H2S < Te H2Se < Te H2Te .
    Vous êtes sûre de ça ?

    Je dirais plutôt que la température d'ébullition de l'eau est supérieure à celle de H2Te > H2Se > H2S car pour l'eau, les liaisons H, en plus des interactions de Van der Waals, augmentent les points d'ébullition et de fusion en stabilisant la molécule.
    H u m a n i t y

  4. #3
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Salut, merci pour ta réponse j'ai pu comprendre des trucs, mais j'ai pas compris comment on détermine la température à partir des forces de keesom, deybe et london? Et pourquoi H20 à un point de fusion plus elevé? Alors qu'il ont tous des Hydrogènes pour les stabiliser !
    Merci d'avance XB32Z
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  5. #4
    Nox

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,

    Peut-être qu'Edelweiss68 a fait un petit abus de langage sur le terme "dissociation". Les molécules interagissent les unes avec les autres, via les interactions de Keesom, Debye et London (regroupées sous l'appellation "interactions de Van der Waals"), et éventuellement les liaisons hydrogène. La température de changement d'état d'un corps pur (le cas des mélanges est bien plus complexe) est d'autant plus élevée que les molécules interagissent les unes avec les autres.

    Si on met de côté le cas de l'eau pour l'instant, la température d'ébullition de H2Se est plus élevée que celle de H2S, car Se est plus polarisable que S, donc les interactions de London entre deux molécules de H2Se sont plus intenses que celles entre deux molécules de H2S (la différence d'électronégativité entre Se et S étant très faible, je considère pour simplifier qu'il n'y a pas de variation du moment dipolaire).

    Selon cette tendance, on prévoit une température de fusion de l'eau inférieure aux précédentes, puisque O est moins polarisable que S et Se. C'est là qu'il faut prendre en compte les liaisons hydrogène, qui renforcent les interactions entre molécules. Il faut des conditions bien précises pour qu'il existe une liaison hydrogène, que seule l'eau vérifie parmi les composés précédents. En particulier il faut qu'il y ait d'une part une liaison entre un atome très électronégatif (O, F ou Cl) et un atome d'hydrogène, et d'autre part un atome très électronégatif avec des doublets non liants (O, F ou Cl) (l'azote également dans une moindre mesure).

    J'espère que cela a pu éclaircir un peu ...

    Nox
    Nox, ancien contributeur des forums de maths et de chimie.

  6. #5
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,
    oui ca m'aide un peu ! Si je comprends bien pour les "gros atomes" on les classe selon la masse molaire (la différence de moment dipolaire étant très faible) et pour les plus léger qui vérifie encore la règle de l'octet (ceux qui ne sont pas hypervalents je crois) ils forment des liaisons hydrogènes beaucoup plus stable que les autres donc ils ont une température ébullition plus haute?
    Merci beaucoup,
    XB32Z
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Nox

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,

    Citation Envoyé par XB32Z Voir le message
    Si je comprends bien pour les "gros atomes" on les classe selon la masse molaire (la différence de moment dipolaire étant très faible)
    Je n'ai jamais parlé de masse molaire ... Mais de polarisabilité, ce qui n'a pas grand chose à voir. Tu as du voir cette notion si tu connais l'existence des interactions de London ... D'autre part, "différence de moment dipolaire" peut porter à confusion : ce sont tout de même des vecteurs ! La valeur du moment dipolaire (la norme du vecteur) est liée à la différence d'électronégativité, et dans le cas étudié cette différence est la même.

    Citation Envoyé par XB32Z Voir le message
    et pour les plus léger qui vérifie encore la règle de l'octet (ceux qui ne sont pas hypervalents je crois) ils forment des liaisons hydrogènes beaucoup plus stable que les autres donc ils ont une température ébullition plus haute?
    La règle de l'octet et l'hypervalence n'ont strictement rien à voir avec les liaisons hydrogène.

    Je ne peux que te conseiller de relire précisément ce que j'ai écris en t'interrogeant sur le sens des mots, ainsi que ceux que tu utilises. C'est difficile et laborieux, mais c'est à ce prix là que le progrès vient.

    Nox
    Nox, ancien contributeur des forums de maths et de chimie.

  9. Publicité
  10. #7
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Ok
    Merci encore ,
    XB32Z
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  11. #8
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,
    J'ai juste une question de mise en pratique de ce que vous m'aviez gentillement expliqué : dans un exercice on nous donne trois isomères du dichloro-benzène (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Dichlorobenz%C3%A8ne) dont le Chlore "tourne".
    Le moment dipolaire induit change donc et j'ai trouvé que l'ortho avait le moment dipolaire le plus elevé (en norme)(formule momentDip=2*momentDip(C-Cl)*cos(a/2) avec a l'angle entre les deux chlores.) puis meta et enfin le para dont les deux chlores sont diamétralement opposés (qui à un moment dipolaire nul). La température ébullition de l'isomère ortho est donc plus élevé à cause du moment dipolaire.
    -> Est ce bon?

    En revanche après ils demandent pourquoi dans le nitrophénol (http://fr.wikipedia.org/wiki/4-nitroph%C3%A9nol) il y a une différence d'ébulition que "l'on ne peut expliquer avec les considérations précédentes". (celle du para est plus elevé que celle de l'ortho contrairement au cas du dichlorobenzène).
    Merci de votre réponse !
    XB32Z
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  12. #9
    Nox

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,

    Pour la première partie ça me semble correct à première vue (sauf que le moment dipolaire n'est pas "induit").

    Pour la seconde, ça sent la liaison hydrogène intramoléculaire ou intermoléculaire ...

    Nox
    Nox, ancien contributeur des forums de maths et de chimie.

  13. #10
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,
    Merci beaucoup ca doit être ca en effet ce n'est malheureusement pas corrigé ! Pour induit vous dites que ce n'est pas ca parceque induit ca suppose interactions de London? Ou c'est juste un erreur de vocabulaire?
    Encore merci !
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  14. #11
    Nox

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,

    Un moment dipolaire induit est un moment dipolaire qui n'existe que du fait d'un champ électrique, alors que le moment dipolaire évoqué précédemment était bien un moment dipolaire permanent, qui "existe" même en absence de champ.

    Nox
    Nox, ancien contributeur des forums de maths et de chimie.

  15. #12
    XB32Z

    Re : Moment dipolaire

    Bonjour,
    Merci beaucoup je crois que j’ai fais le tour !
    XB32Z
    "La valeur d'une idée dépends de son utilisation." Edison

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. moment dipolaire
    Par Sandra007 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/11/2010, 14h07
  2. Moment dipolaire
    Par EntomoForu dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/11/2008, 22h06
  3. Moment dipolaire
    Par Sarora dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/08/2008, 19h01
  4. Moment dipolaire ..
    Par carop89 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/09/2007, 15h08
  5. moment dipolaire
    Par maribel dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/07/2006, 12h07