Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

un peu d'aide si possible sa serait sympa



  1. #1
    missymoi

    un peu d'aide si possible sa serait sympa


    ------

    ben voila, enfete j'ai un TPE sur le diabète a faire,vous allez pensé que je ne suis pas dans le bon forum mais c'est faux!lol


    enfete il faut que j'arrive a trouvé une expérience de physique chimie ( je pense plus que se sera de la chimie) en rapport avec le diabète

    si vous avez des idées n'hesité pas merci a tous

    -----

  2. #2
    Brikkhe

    Re : un peu d'aide si possible sa serait sympa

    Et bien non, tu n'es pas au bon endroit! il y a une section "TPE" sur ce forum!!

    Sinon, dsl mais je n'ia pas d'idée...

    @pluche!

  3. #3
    oursgenial

    Re : un peu d'aide si possible sa serait sympa

    Chercher la présence de glucose dans les urines : le glucose est un aldéhyde, dosable.

  4. #4
    benji.

    Re : un peu d'aide si possible sa serait sympa

    bonjour

    si ça peu t'aider

    En médecine, diverses maladies portent le nom de diabète. Toutes ont en commun des urines abondantes (polyurie).

    Le mot diabète vient du grec dia-baïno = passer au travers. Les médecins grecs anciens avaient observé ce syndrome : les malades semblaient uriner aussitot ce qu'ils venaient de boire, comme s'ils étaient "traversés par l'eau" sans pouvoir la retenir.
    On distingue :

    Il s'agit en général du diabète sucré. Celui-ci englobe à son tour :
    le diabète de type 1
    le diabète de type 2
    le diabète gestationnel
    le diabète insipide ou néphrogénique, lié à un défaut d'aquaporines, se manifestant par des urines abondantes non sucrées,
    Le diabète rénal lié à un défaut de réabsorption du glucose par le rein, donnant une urine sucrée (glucosurie) sans anomalies de la glycémie.

    diabète de type 1
    Autrefois appelé diabète insulinodépendant (ou encore diabète juvénile), cette maladie est une forme de diabète sucré qui apparaît le plus souvent de manière brutale chez l'enfant ou chez le jeune adulte. Il se caractérise par une émission d'urine excessive (polyurie), une soif intense (polydipsie) et un appétit anormal (augmenté)(polyphagie). Il a aussi pour conséquence un amaigrissement malgré une prise de nourriture abondante, une hyperglycémie (c'est-à-dire excès de glucose dans le sang) supérieure à 2g/l (la limite supérieure étant de 1,26 g/l) avec parfois presence d'acétone dans les urines accompagnée d'une haleine «de pomme reinette» caractéristique.

    Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune aboutissant à une destruction totale des cellules bêta des îlots de Langerhans. Ces cellules sont chargées du contrôle de la glycémie (taux de glucose dans le sang) et de produire plus ou moins d'insuline en fonction de la glycémie : ainsi, en cas d'hyperglycémie, l'insuline est produite en plus forte quantité. La destruction de ces cellules situées dans le pancréas a pour conséquence une absence d'insuline dans le sang. Les diabétiques de type 1 doivent donc s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour tout au long de leur vie et manger de manière équilibrée. Cet équilibre glycémique étant précaire, traitement et alimentation varient au jour le jour en fonction des circonstances (activités, émotions, horaires, maladies, etc.). Le diabétique se doit donc d'être autonome dans sa gestion de la maladie.



    Le diabète de type 2 ou diabète de type II ou diabète non insulinodépendant (DNID) (parfois appelé diabète de l'âge mûr), est une maladie métabolique qui est une forme de diabète sucré.

    Le diabète de type 2 est caractérisé par une "résistance à l'insuline" .



    Le diabète gestationnel représente tout état d'intolérance au glucose, quelle que soit sa sévérité, apparu au cours de la grossesse chez une femme sans diabète sucré connu antérieurement. L'intolérance au glucose se définit par une glycémie veineuse à jeun supérieure à 1,26 grammes par litre de sang. C'est une complication fréquente du diabète (environ 5 % des grossesses), et qui expose à des complications maternelles et fœtales potentiellement sévères.

    Le diabète insipide est une maladie caractérisée par l'excrétion de grandes quantités d'urine très diluée, qui ne peuvent être réduites par une réduction de l'apport de liquides. Elle trahit une inaptitude du rein à concentrer l'urine. Le diabète insipide est du à une déficience en hormone antidiurétique, ou à une insensibilité des reins à cette hormone.

    Le diabète rénal lié à un défaut de réabsorption du glucose par le rein, donnant une urine sucrée (glucosurie) sans anomalies de la glycémie.

    si ça t'aide un peu

    cordialement
    La chlorophylle C55H72MgN4O5

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. un peu d'aide
    Par Lolette41 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/09/2007, 21h14
  2. Un peu d'aide
    Par Pauluxx dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/04/2007, 18h08
  3. Petit exo... un peu d'aide serait la bienvenue ^^
    Par WaToO dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/10/2005, 20h58