Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Batterie "home-made"



  1. #1
    gilderobien

    Batterie "home-made"


    ------

    Bonjour, j'aimerai fabriqué une batterie , style nickel fer mais serait il possible de remplacer le nickel qui est un métal coûteux par un autre comme l'aluminium ou même du silicium . Dîtes moi ce que vous en pensez

    -----

  2. #2
    ArtAttack

    Re : batterie "home-made"

    Bonsoir,
    Ni l'aluminium, ni le silicium sont des métaux.

  3. #3
    gilderobien

    Re : batterie "home-made"

    D'accord, autant pour moi . Je reformule : est il possible de remplacer le nickel par autre chose de moins cher ?

  4. #4
    moco

    Re : batterie "home-made"

    Voyons, ArtAttack ! L'aluminium est un métal. Ouvre ton Petit Larousse, ou n'importe quelle encyclopédie, pour t'en convaincre. Mais ce n'est pas un métal facile à utiliser pour faire une batterie, ou même une pile, à cause de sa grande réactivité avec l'oxygène d'une part, et à cause aussi de la pellicule d'oxyde d'aluminium qui le recouvre.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    ArtAttack

    Re : batterie "home-made"

    Oui mais bon ne rentrons pas dans l’éternel débat : 'qu'est ce qu'un métal ?'
    Pour ma part je me tiens juste aux mots de mon ex-directeur de thèse, chimiste métallurgiste, qui affirmait que non.

  7. #6
    midy

    Re : batterie "home-made"

    si je ne me trompe pas :

    fabriquer une batterie air-aluminium est possible mais cependant il est impossible de les recharger ( ou alors si en remplaçant les électrodes d'aluminium usées ) car pour transformer l'oxyde d'aluminium en alumine : il faut d'abord chauffer celui ci à 1000 C° avec de la cryolithe ( voir ici pour plus d'infos sur la production d'aluminium par électrolyse http://fr.wikipedia.org/wiki/Production_de_l'aluminium_par_ %C3%A9lectrolyse ) . De plus , contrairement aux autres métaux tel que le cuivre par exemple : on ne peut pas électrolyser une solution aqueuse d'aluminium dans le but de transformer les ions Al 3+ en métal car celui ci est plus réducteur que l'hydrogène présent dans l'eau ( aussitôt qu'il est produit, il réduit l'eau en hydrogène ) .

    Pour les batterie silicium-air , il semble qu'elles existent mais je ne sais pas comment fonctionne t-elle .

  8. #7
    gilderobien

    Re : batterie "home-made"

    En fait moi je voudrais me fabriquer une batterie suffisamment puissante pour alimenter une sorte de skate bord électrique entièrement "home-made" . Je sais que je pourrais facilement acheter une batterie lithium-ion mais je veux que la batterie sois également "home-made" comme le reste . J'ai entendu parler de ces batterie nickel-fer, mise au point par Edison il y a 100 ans . Elles ont une bonne durée de vie, peuvent stocker beaucoup d'électricité mais le plus important : peuvent être facilement fabriqués par un amateur ! Enfin, c'est ce qu'on dit mais après pour le nickel, c'est autre chose . C'est pourquoi je recherche une alternative . Midy tu as parlé d'une batterie silicium air ? Du silicium en théorie je peux peut être en faire avec mon mini four à arc électrique .

  9. #8
    midy

    Re : batterie "home-made"

    Re bonjour, je ne suis pas très expert en chimie mais je pense que ce que tu recherche c'est un métal qui soit réducteur mais pas plus réducteur que l'eau ( ce qui élimine l'aluminium comme je l'ai dit précédemment ) . Pour ça , il me semble qu'il existe une sorte d'échelle de potentiel de réduction mais je n'y ai jamais rien compris . De l'aide venant de la part de chimistes en tout genre serait la bien venu .

  10. #9
    gilderobien

    Re : batterie "home-made"

    J'ai lu l'article sur l'aluminium et est ce qu'il existe un autre solvant que la cryolithe pour dissoudre l'alumine ? Je pensais à l'hydroxide de potassium mais fondu à 400 C° , peut être pourrais je faire une batterie à sel fondu

  11. #10
    hammadiashraf

    Re : batterie "home-made"

    je veux juste intervenir en soumettant un problème si vous le permettrez:soit une solution aqueuse de CuSO4 dans laquelle on plonge une plaque de Zn et laissons la réaction se produire jusqu'à déplacement de la quasi totalité des ions Cu2+, et nous en concevons une cellule dotée d'une électrode de Pt que l'on raccorccorde à une cellule de la solution initiale de CuSO4 dotée d'une électrode de Pt. En posant un pont de KCl on enregistre forcément une DDP de 1,1 volt. Si on raccorde chaque électrde de Pt aux électodes d'une cellule d'électrolyse on constatera une polarité au niveau de la cellule d'électrolyse? Alors je vous remercie de m'expliquer comment évolura ou pas un tel système?
    The wall

Discussions similaires

  1. Chrono home-made
    Par dalcol dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/01/2011, 22h44
  2. Circuit Imprimer Home-Made
    Par ptitfact dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/01/2010, 12h21
  3. [PROJET] Mégaphone Home-made n°2
    Par Tix dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/01/2008, 17h06
  4. Eolienne home made
    Par gri-bouille dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2007, 17h51
  5. détonateur à cotillions Home-made
    Par Odcfrombelgium dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 10h13