Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

action d'un inhibiteur illogique



  1. #1
    blisax

    action d'un inhibiteur illogique


    ------

    Bonjour,

    Hier, dans le cadre d'une expérience de mon TPE j'ai pu observé une réaction que je ne m'explique pas.

    J'avais préparé une solution de fluorescéine (moins de 1gramme de fluorescéine pour 20ml d'eau un peu prés) puis j'ai passer la solution aux U.V. et j'ai observé le phénomène de fluorescence, jusque là tout va bien. Mais j'ai ensuite rajouter un inhibiteur, j'ai ajouté 1 gramme de sulfate de calcium dans le solution, je mélange , je passe le tout aux U.V. et là, la solution avait gagné en intensité, un gain d'environ 5 à 10%.

    Perplexe je continue mes expériences, je place de la fluorine dans un bac rempli d'eau, je passe la bac au U.V. la pierre est fluorescente, tout va bien. Mais là je rajoute du sulfate de calcium (4gramme) dans l'eau, je mélange, et là j'observe encore un gain d'intensité de la fluorescence. je re-rajoute du sulfate de calcium, et encore plus d’intensité.

    Ce résultat n'est pas illogique ? L’inhibiteur en ralentissant la réaction ne devrait t il pas provoquer une perte d'énergie ? Y a t'il eu une réaction chimique qui explique ce gain d'intensité. Ai-je commis une erreur quelque pars, dans le raisonnement ou dans la manipulation ?

    les professeurs sont aussi surpris et incapable de l'expliqué que moi, quelque chose nous échappe ?

    Si quelqu'un a une idée ou juste une piste de réflexion, ça serait plus que bienvenue, car c'est le genre de petit problème qui reste dans la tête

    merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bvph

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Tu es sur que c'est du sulfate de calcium ?

    Compte tenu de sa solubilité (environ 2g/L) ajouter 1g implique une forte dilution ! (20/520)

  4. #3
    blisax

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    A priori c'était bien du sulfate de calcium, en tout cas c'était écrit sur le flacon qui m'a donné le labo.
    Pour la solubilité, je me souviens en effet que la poudre n'était pas totalement dissoute dans l'eau, si bien que quand j'ai prélevé 10ml de solution avec une pipette jaugé, la poudre a bouché la pipette... J'ai pas été très malin sur ce coup là.

    Cela pourrait expliquer ce gain d’intensité ?

  5. #4
    blisax

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Voila,
    je me suis bien creuser la tête et j'ai peut-être trouver une explication.

    Je me disais que l’inhibiteur (le sulfate de calcium) aurait bien ralentit la réaction et que justement le réactif (la fluorine) avait eu plus de temps pour accumuler de l'énergie, d'où ce gain d'intensité.

    Qu'en pensez vous ? Je trouve ça un peu bancal mais ça parait logique, non ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Maximini

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Je ne crois pas qu'un réactif puisse "accumuler de l'énergie".

  8. #6
    blisax

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Effectivement je crois pas que ce soit possible...
    Je commence a me demander si le sulfate de calcium est un inhibiteur adapté mon expérience, peut être a-t-il eu l'effet inverse ?

  9. Publicité
  10. #7
    blisax

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Après recherche, j'ai appris que le sulfate de calcium n'est pas un inhibiteur de la fluorescence.

    Mais en tout cas il y a bien un gain d'intensité. Dans ce cas est ce que je peux imputer ce gain d'intensité a une réaction chimique ? Le sulfate de calcium serait-t-il un catalyseur de la fluorescence ?

    Toute les hypothèses pour expliquer ce gain sont les bienvenues =)

  11. #8
    moco

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    C'est peut-être simplement un phénomène optique. Au lieu que la fluorescence soit émise dans toutes les directions, le sulfate de calcium ou la fluorine, étant insolubles, font office d'écran et de de miroir et empêchent que la fluorescence soit émise partout. la lumière devrait revenir de l'endroit d'où elle est partie. Pour vérifier mes dires, il faudrait mesurer l'intensité de fluorescence vers l'avant et vers l'arrière de la cuvette.

  12. #9
    blisax

    Re : action d'un inhibiteur illogique

    Oui, mais pour la solution de fluorescéine avec du sulfate de calcium, il y avait autant d'intensité de tout les cotés du bécher.

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Inhibiteur non compétitif et inhibiteur allostérique
    Par pet69 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/05/2017, 17h19
  2. logique illogique !
    Par gcortex dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/01/2010, 11h09
  3. La transparence du verre .. illogique?
    Par Max95140 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/03/2008, 15h36
  4. [Biologie Cellulaire] Toxicité d'un inhibiteur de caspase 3
    Par Akïn dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/10/2007, 11h28
  5. Calcul du noyau d'un morphisme de K-ev... et résultat illogique !
    Par Tbop dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/01/2007, 18h00