Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium



  1. #1
    maxime90

    iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium


    ------

    Bonjour.

    J'ai effectué une réaction d'iodation d'un alcyne en présence d'un catalyseur de palladium (P(Ph3)4), d'hydrure de terbutyl étain et de diiode.

    J'ai un peu de mal à comprendre le mécanisme par lequel cette réaction passe. Il me semble que la triple liaison (nucléophile) peut "attaquer" le diiode pour former un pont iodonium. Ce pont peut ensuite être "cassé" par une attaque nucléophile de l'hydrure d'étain. Mais quel est le rôle du catalyseur de palladium.

    Si il était possible d'obtenir des références (articles, livres de chimie,...) qui décrivent ce mécanisme, ce serait géniale.

    La réaction est donnée ci jointe avec la référence de l'article utilisé (supporting information structure 49)

    Référence article : Article

    Effiette L. O. Sauer, Louis Barriault; Journal of american chemistry society, 2004, 126(27), pp-8569-8575

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    aNyFuTuRe-

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    Salut,

    Malgré l'ordre d'ajout des réactifs, il est probable que ta réaction commence par la formation de l'alcène di-iodé puis ce dernier rentre dans un cycle catalytique de type couplage de Stille avec l'hydrure de tributylétain qui permet par transmetallation de remplacer un iode de l'alcène par un hydrogène.

    Ce qui me gène c'est la stéréochimie du produit final où les fonctions alcools sont en positions cis. Or, l'ouverture de l'ion ponté iodonium devrait se faire en trans et le produit majoritaire devrait donc être celui qui correspond à cette ouverture. J'ai uploadé le bilan de la réaction si d'autres ont des idées...
    Pièce jointe 210420
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par aNyFuTuRe- ; 17/02/2013 à 15h22.
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  4. #3
    LPFR

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium


    Bonjour.
    Veuillez joindre les images en tant que pièces jointes en format jpg, jpeg, gif, png, etc. Et surtout pas en PDF.
    Pour la modération.

  5. #4
    Fajan

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    L'addition d'un halogène sur une triple liaison est très très très lente (sauf dans un solvant très polaire comme AcOH).

    Pd(PPh3)4 est un Pd° et tu as un bon oxydant comme I2, tu dois former dans un premier temps PdI2(PPh3)4 qui fait une insertion dans l'alcyne. L'hydrure d'étain doit sans doute servir à former un hydrure de Pd qui subit une elimination réductrice pour redonner un Pd°

  6. #5
    shaddock91

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    Citation Envoyé par maxime90 Voir le message
    Bonjour.

    J'ai effectué une réaction d'iodation d'un alcyne en présence d'un catalyseur de palladium (P(Ph3)4), d'hydrure de terbutyl étain et de diiode.

    Effiette L. O. Sauer, Louis Barriault; Journal of american chemistry society, 2004, 126(27), pp-8569-8575
    Bonjour. As-tu le mode op ? Je n'ai pas accès au JACS.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aNyFuTuRe-

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    "Into a flask containing 50 mg (0.043 mmol) HO    OH tetrakis(triphenylphosphine)pa lladium was cannulated a solution of 207 mg (2.404 mmol) 2-butyn-1,4,diol in 15 mL THF. To this suspension was slowly added 0.70 mL Bu3SnH (2.602 mmol). After stirring for ten minutes 610 mg (2.403 mmol)of I2 was added in a single portion."

    Les SI sont gratuits anyway.
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  9. Publicité
  10. #7
    shaddock91

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    Merci Anyfuture. Il devrait se former d'abord le vinylstannane par action de Bu3SnH (hydrostannylation médiée par le tétrakis) qui devrait permettre de fixer la géométrie de l'alcène. Ensuite attaque de I2 sur le groupe Bu3Sn- pour donner le dérivé iodé.

  11. #8
    ZuIIchI

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    La publi qui correspond à tes références est celle-ci : Highly Efficient Transfer of Chirality from Macrocyclic
    Conformation in the Tandem Oxy-Cope/Claisen/Ene Reaction, J. AM. CHEM. SOC. 9 VOL. 126, NO. 27, 2004 ?

    Je ne vois nulle part dedans qu'on parle de stannane ou de diode pourtant ça m'intéresserait pas mal.

  12. #9
    aNyFuTuRe-

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    Oui. Regarde les SI (Supporting Information), ils décrivent la préparation de substrats. Mais la publi en elle-même n'est pas sur la méthodologie en question ici.
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  13. #10
    ZuIIchI

    Re : iodation d'alcynes catalysée par du tétrakis(triphénylphosphine)pa lladium

    ok merci

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. hydrogénation catalysée par palladium sur charbon
    Par rahiss dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2012, 16h38
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2011, 14h19
  3. Décomposition de H2O2 catalysée par l'hème
    Par Vinns31 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/02/2010, 15h22
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2009, 17h26
  5. Iodation par Sandmeyer....
    Par georgesabidbol dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/09/2008, 10h57