Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Combution de l'huile de colza



  1. #1
    Fredolo

    Combution de l'huile de colza

    Bonjour,
    Je suis a la recherche de données (avec sources) ou liens sur les produits qui résultent de la combution d'huile de colza (et tournesol) dans une chaudiere et dans un moteur.
    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Combution de l'huile de colza

    L'huile de colza, comme toute substance organique qui brûle, forme CO2 et H2O après combustion !

  4. #3
    Fredolo

    Re : Combution de l'huile de colza

    Ok, ma question n'était pas correctement formulée et incomplête.
    Si vous broyez du colza , vous obtenez de l'huile et du tourteau. A la combustion de l'huile dans un moteur et du tourteau dans une chaudiere, y a t'il des composés nocifs qui se forment. notamment à partir des phospholipides des parois du colza et du soufres des protéines ?

    Mes cours de chimie organique sont loin, mais il n'y a pas que de l'eau de du CO2.

    Merci

  5. #4
    sterfil

    Re : Combution de l'huile de colza

    Citation Envoyé par Fredolo
    Ok, ma question n'était pas correctement formulée et incomplête.
    Si vous broyez du colza , vous obtenez de l'huile et du tourteau. A la combustion de l'huile dans un moteur et du tourteau dans une chaudiere, y a t'il des composés nocifs qui se forment. notamment à partir des phospholipides des parois du colza et du soufres des protéines ?

    Mes cours de chimie organique sont loin, mais il n'y a pas que de l'eau de du CO2.

    Merci
    Lorsque la combustion est totale il n'y a plus, dans la phase gazeuse que du CO2, H2O, quelques fois SO2 si le combustible contient du soufre.
    Les autres éléments, se retrouvent eux dans les cendres solides.
    Mais les combustions ne sont généralement pas totales et il peut apparaître dans les fumées des molécules toxiques.
    Lorsqu'on brûle de l'huile de colza les fumées sentent la friture, ce qui indique que la combustion n'a pas été totale.. Cette odeur peut réveler la présence d'acroléine, combinaison peu sympathique pour nos poumons..
    Idem si on l'ajoute au carburant diesel.
    C'est le cas dans les incinérateurs dont la température de combustion est limitée aux environ de 850 -900°C
    Si on voulait avoir une destruction totale de ces molécules il faudrait porter la température à près de 1100°C, mais celà pose d'autres problèmes.

  6. #5
    Fredolo

    Re : Combution de l'huile de colza

    Citation Envoyé par sterfil
    Mais les combustions ne sont généralement pas totales et il peut apparaître dans les fumées des molécules toxiques.
    Lorsqu'on brûle de l'huile de colza les fumées sentent la friture, ce qui indique que la combustion n'a pas été totale.. Cette odeur peut réveler la présence d'acroléine, combinaison peu sympathique pour nos poumons..
    En faite c'est bien de "ces molécules toxiques" que je souhaite avoir des infos. J'imagine bien qu'il y a énormement de parametre à prendre en compte, nature de la trituration, mélange a la phase gazeuse, température de combution etc , mais je ne trouve pas de données scientifiques avec des protocoles précis.

    Merci

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    MaxouGoret

    Re : Combution de l'huile de colza

    si tu veux éviter les problèmes, il te faut une huile raffinée, là tu n'auras plus que du C, du H et du O. Le problème c'est que tu peux difficilement faire ça dans ton garage !

    1°) la démucilagination (élimination desz phospholipides)
    Tu chauffes ton huile brute à 60°C, tu ajoutes env. 0.1 à 0.3% d'acide phosphorique. 20 mn d'agitation. Tu chauffes à 90°C et tu ajoutes 2-3% d'eau. 20 mn d'agitation. Refroidissement à 50°C et centrifugation.
    2°) neutralisation des acides gras libres à la soude. Là encore, centrifugation pour éliminer les savons.
    3°) séchage de l'huile
    4°) décoloration. Ca se fait à l'aide de terres décolorantes ou de charbon actif.

    Tu peux aussi ajouter
    5°) élimination des cires (pas pour le colza, mais pour le tournesol par exemple) par refroidissement à 5-6°C.
    6°) désodorisation : entrainement à la vapeur et vide poussé.

    Ca fait beaucoup. Et comme je disais, même si tu te limites à l'élimination des phospholipides, en tant que particulier, c'est pas gagné.

    NB : infos prises à la louche dans "Le manuel des corps gras" de A. Karleskind

  9. Publicité
  10. #7
    MaxouGoret

    Re : Combution de l'huile de colza

    précision pour le décirage : on refroidit à 5-6°C puis on filtre, évidemment !

  11. #8
    sterfil

    Re : Combution de l'huile de colza

    Citation Envoyé par Fredolo
    En faite c'est bien de "ces molécules toxiques" que je souhaite avoir des infos. J'imagine bien qu'il y a énormement de parametre à prendre en compte, nature de la trituration, mélange a la phase gazeuse, température de combution etc , mais je ne trouve pas de données scientifiques avec des protocoles précis.

    Merci
    Tout ce que je peux te dire, c'est que lorsque la combustion a lieu a une température basse, (500 à 650°C) on trouve dans les fumées des molécules plus lourdes goudrons très toxiques. L'absence d'oxygène lors de la combustion fait qu'une partie des gaz issus de la combustion réagissent avec des molécules non brûlées.
    Cela est d'ailleurs valable aussi bien pour les huiles végétales que minérales.
    Le pot catalytique est un moyen de d'achever l'oxydation des gaz imbrulés et chargés de particules. Mais les catalyseurs sont sensibles à certains polluants comme le soufre et d'autre part ils sont rares (Pt, Rh, Pd,.... trois métaux rares et coûteux dont les gisements risquent un jour l'épuisement.
    En fait une mauvaise combustion peut engendrer n'importe quoi.
    en fonction du corps gras de départ.
    Peut être trouveras tu des renseignementsz en consultant les propriétés de chaque corps gras séparément.
    car toutes ces réactions diffèrent en fonction des impuretés spécifique de chaque espèce végétale.
    bon courage

  12. #9
    damien08

    Re : Combution de l'huile de colza

    Je n'avais pas vu ce post fort interessant car je suis également en recherche d'infos. Voici un copier/coller d'un message que j'avais mis dans un autre topic dans la section Environnement
    "Dans le cadre d'un module de chimie j'ai à faire un rapport sur l'huile carburant (je ne prévois pas d'étudier le Diester ou tout produit similaire issu d'une transestérification).
    Je n'ai pas trouvé grand chose relatif à la chimie, pas de formule. J'aurais bien aimé pouvoir étudier la composition d'une huile, depuis sa transformation (de la graine) jusqu'à la combustion. J'aurais aimé comparer la combustion par rapport au Diesel.
    Malheureusement mes etit crecherches sont restées vaines. Si vous disposez d'infos, je vous serait reconnaissant de bien vouloir me donner un poup de pouce.

    Merci par avance "

  13. #10
    aurélien62

    Re : Combution de l'huile de colza

    Est ce que quelqu'un pourrais me donner un protocole de tp pour synthétiser du biodiesel à partir de biocarburants?Ce serait pour donner a des terminales S.Merci d'avance à tous ceux qui auront l'aimabilité de me répondre.

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 12/12/2007, 09h17
  2. TPE : Quelle est la pollution de l'huile de colza par rapport au Diesel
    Par Krikezz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2006, 08h34
  3. Les carburants au colza
    Par Ragnarok dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2006, 21h39
  4. Huile de Colza et cholésterol
    Par BioBen dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2006, 16h02
  5. Le colza.
    Par Castelcerf dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/11/2005, 19h19