Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

polymerisation d'une huile



  1. #1
    alaet

    polymerisation d'une huile


    ------

    Bonjour

    Je cherche à obtenir une polymérisation de l'huile de lin. L'ajout d'un siccatif et l'air chaud n'ont pas permis à l'huile de durcir ( je souhaite obtenir un solide d'environ 25 centilitres). j'ai beaucoup cherché sur internet mais pas moyen de trouver une méthode à ma portée.

    J'ai alors pensé à époxyder l'huile de lin, mais comment ? et quel catalyseur utiliser pour la réticulation ?
    Y a t-il un moyen de parvenir à mes fins sachant que je ne suis qu'un étudiant et que j'ai peu de matériel ?

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : polymerisation d'une huile

    Pourquoi choisir l'huile de lin ? Le polymère obtenu sera assez mou finalement.
    Pourquoi ne pas prendre le styrène ?

  4. #3
    alaet

    Re : polymerisation d'une huile

    Parceque le styrène est toxique, et parceque je recherche un polymère à longues chaînes à base de carbone. J'ai entendu parlé des "propriétés plastifiantes des huiles époxydées", il me semble donc possible d'obtenir un solide.
    Mais si quelqu'un peut me proposer autre chose je suis ouvert.

  5. #4
    moco

    Re : polymerisation d'une huile

    J'aime bien ton aveu : je cherche un polymère à longues chaînes de carbone.
    Mais voyons ! Tous les polymères sont à longues chaînes de carbones. Polymère et longues chaînes de carbone sont synonymes.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    alaet

    Re : polymerisation d'une huile

    merci, je n'avais pas remarqué. En effet je ne suis pas chimiste mais de formation littéraire.
    Cependant il me semble que toutes les substances n'ont pas la même quantité d'atomes de carbone. L'huile de lin en possède une longue chaine (acide oléique, linoléique, linolénique).

  8. #6
    nego

    Re : polymerisation d'une huile

    Sinon, dire d'un materiau qu'il a des "propriétés plastifiantes" ne veut pas dire qu'il forme aisément des polymères mais plutot qu'il est un fluidifiant (comme pour plastifier le PVC, opération qui rend ce polymère rigide, souple).

    Utiliser l'huile de lin, c'est pas forcemment une bonne idee parce que deja, je n'en connais pas exactement la composition mais je sais qu'elle est composée de plusieurs différentes. Un mauvais point. Si tu es limité par la toxicité du styrene, c'est meme pas la peine de parler d'epoxydes puisqu'il faudra que t'utilises des diamines aromatiques ou des phenols pas particulièrement recommandables.

    Je pense qu'il serait intéressant pour t'aider mieux de savoir ce que tu cherches à faire et quels sont tes moyens réels.

  9. Publicité
  10. #7
    alaet

    Re : polymerisation d'une huile

    Merci Nego pour ces précisions. Et bien l'utilisation que je veux en faire est assez particulière. Vous allez sûrement considérer cela comme de la pseudoscience au premier abord.

    Pour faire vite, il s'agit avant tout de Wilhelm Reich qui est parvenu à démontrer l'existence de l'orgone qui est l'énergie magnétique qui nous entoure.
    http://www.rr0.org/ReichWilhelm.html
    Celle ci peut être chargé positivement ou négativement. Don croft a découvert l'orgonite qui permet de transformer l'orgone négatif (généré entre autre par les tours de cellulaires) en positif.
    http://www.quebecorgone.com/rottom/fr/orgonite.htm
    Voici quelques liens démontrant l'efficacité de l'orgonite
    sur la végétation - http://www.orgone-art.com/effetvisib...vegetation.htm
    sur l'eau - http://www.orgone-art.com/effetvisib...ibleglacon.htm

    Pour en revenir à mon problème, l'orgonite est constitué d'un mélange : - de métal - de résine (époxy, polyester ou sucre caramélisé) - d'un cristal de quartz
    Je cherche à trouver une résine moins toxique que l'époxy et le polyester, et plus pratique que le sucre.

    Quoi que vous pensez de cela, ce sera sympa de m'aider.

  11. #8
    Magalaye

    Re : polymerisation d'une huile

    faudrait demander à harry potter

  12. #9
    nego

    Re : polymerisation d'une huile

    Je comprends que tu n'ait pas voulu en parler tout de suite. Je trouve dommage que l'on puisse croire à ce genre d'élucubrations, mais apres tout c'est ton probleme. Pour obtenir ton petit volume de polymère, sinon, tu peux utiliser une colle polyurethanne solvantée (genre pattex) que tu laisses sécher dans un endroit aéré (c'est pas vraiment toxique, mais c'est surtout inflammable). Si ca a un coté mystique et que tu dois absolument utiliser une matière végétale, je vois pas bien, désolé.

  13. #10
    alaet

    Re : polymerisation d'une huile

    Merci
    je vais continuer de chercher de mon coté.
    Au passage, j'ai effectué les mêmes tests que présentés dans les deux liens ci haut et j'ai obtenu les mêmes résultats. Si vous avez une explication en accord avec les dogmes de la science moderne et bien je suis un illuminé.

  14. #11
    nego

    Re : polymerisation d'une huile

    Le probleme est le suivant : partant d'une constatation étrange n'ayant pas de formulation simple et accessible à tous dans son explication (ie, personne n'a songé à étudier le phénomène ou son explication n'a pas traversé certains cercles), certains se permettent de proposer, à ces phénomènes plus que triviaux et terre à terre, des explications mystiques. Je pense que seules la méconnaissance, la paresse intellectuelle et la recherche de spiritualité (oui les trois ensemble), peuvent expliquer un tel glissement. Expliquer la différence de croissance entre deux plantes par un mélange d'énergie sexuelle, d'extraterrestres et d'antennes de téléphones portables... Le raccourci devrait vous permettre de voir l'illogisme de la chose. Vous ne partez pas d'une observation dont vous tentez de tirer une explication (qui, alors pourrait s'avérer être autre chose que l'orgonite), mais d'une "théorie" à laquelle vous tentez de rapprocher des observations (qui donc vérifient forcemment la théorie, et lui donnent l'illusion du vrai).

    Voila, cependant, je ne suis pas un forcené du prèche pour la science, je concois que chacun a ses limites, et si cette démarche vous apporte quelque chose personnellement, tant mieux. Mais essayez quand meme de questionner un peu ce qu'on vous dit, vous verrez, c'est aussi très enrichissant.

Discussions similaires

  1. CMI d'une huile essentielle
    Par bibiche00 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2007, 13h38
  2. TP extraction d'une huile essentielle
    Par mathy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2006, 10h35
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 11/04/2006, 20h39
  4. Dosage KOH / PH d'une Huile végétale
    Par Vanden dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/06/2005, 06h17
  5. Saponification d'une huile
    Par vanessbens dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2005, 21h30