Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Composé réversible à changement de phase liquide/solide



  1. #1
    mastalyn

    Composé réversible à changement de phase liquide/solide


    ------

    bonjour à tous,

    je voudrais connaitre la signification de:

    "abaisser la valeur moyenne de surfusion de la phase liquide à x°C par un additif formateur de germes"

    deuxième question:
    si l'on ajoute cet additif, cité plus haut, n'enlève t-il pas la capacité au solide de retrouver sa phase liquide ?

    cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Sethy

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    Je me permets une petite question : connais-tu le phénomène de surfusion ?

  4. #3
    mastalyn

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    biensur

  5. #4
    mastalyn

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    En fait, j'essaye de comprendre ce document, bien que j'ai compris la majeur partie, il ya des zones d'ombre
    http://epatras.economie.fgov.be/Disp...022/518202.pdf

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sethy

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    Si on ajoute des "germes", il est assez logique que la solidification se passe plus rapidement.

    Pour répondre à la seconde question, il faudrait connaitre le type de germe dont il est question (et aussi le cadre dans lequel cette question est posée).

  8. #6
    mastalyn

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    j'ai posté le lien plus haut

  9. Publicité
  10. #7
    Sethy

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    Pour la seconde question, cela fait-il référence à une page précise du document ?

  11. #8
    mastalyn

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    non pas du tout, c'est une question pour ma propre culture generale

  12. #9
    Sethy

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    A voir le type de germe utilisé (Sr(OH)2, ...) ils me semblent majoritairement insoluble. Evidemment dans des solutions concentrées comme elles ont l'air de l'être, il est difficile d'estimer une solubilité.

    Mais si on part du postulat qu'elles sont insolubles, le point de fusion n'en sera pas affecté.

  13. #10
    mastalyn

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    as tu vu le doc http://epatras.economie.fgov.be/Disp...022/518202.pdf ?

    pourquoi vouloir abaisser cette surfusion, voir l'annuler? comment la mixture revient en phase liquide si elle comporte un formateur de germes?

  14. #11
    mach3
    Modérateur

    Re : composé réversible à changement de phase liquide/solide

    Ce qu'on attend de ce type de produit, c'est ça :

    -accumulation de chaleur à partir d'une température donnée lors de la chauffe, qui du coup n'augmente plus grâce au changement de phase, puis augmente à nouveau quand le changement d'état est complet
    -libération de la chaleur à partir d'une température donnée lors du refroidissement, la température restant bloquée tant que la cristallisation n'est pas complète

    Si on ne considère que l'aspect thermodynamique de l'équilibre, le problème est très simple, n'importe quel transformation invariante fera l'affaire, et d'un point de vue pratique une transition solide/liquide est souhaitable (variation faible du volume). Avec ça le cahier des charges semble remplit... mais c'est oublié l'aspect cinétique de la transformation. Un liquide aura toujours un retard à la cristallisation, c'est la surfusion, alors qu'un solide ne tardera guère à fondre : la libération de chaleur se fera toujours trop tard pendant le refroidissement.

    Il faut alors un moyen d'éviter cette surfusion et c'est le rôle joué par ces germes. Ce sont des composés insolubles dont la structure cristalline permet facilement le démarrage de la cristallisation de composé principal (ici le chlorure de magnésium hexahydraté), qui ne se produira donc qu'avec très peu de retard lors du refroidissement car cinétiquement facilité.
    Pourquoi ces germes doivent être insolubles? pour au moins deux raisons : si lors de la chauffe on dissout également ces composés, alors il n'y aura plus de germes (du moins aucune garantie qu'ils réapparaissent à temps lors du refroidissement) et si ils sont trop solubles ils modifieront trop la température d'équilibre (qui est maintenant un eutectique et pas seulement une simple fusion).
    Les composés insolubles n'interfèrent dans la fusion qu'en abaissant légèrement sa température (à cause de l'eutectique sus-mentionnés), ils ne l'empêchent pas et ne la ralentissent pas. Ils resteront simplement en suspension dans la phase liquide qui se sera formée.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  15. #12
    mastalyn

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    Merci, on ne peut donc garder cette phase liquide indefiniment? est ce que dans le cas du mgcl2, qui fond à 117°, la temperature de crystalisation peut ateindre cette temperature ?

  16. Publicité
  17. #13
    mach3
    Modérateur

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    on ne peut donc garder cette phase liquide indefiniment?
    Dès qu'elle est refroidi en-dessous du point de cristallisation, elle cristallisera tôt ou tard, d'autant plus vite qu'elle est refroidie rapidement et qu'elle contient des germes insolubles.

    est ce que dans le cas du mgcl2, qui fond à 117°, la temperature de crystalisation peut ateindre cette temperature ?
    c'est le but, après est-ce qu'on y arrive en pratique je ne sais pas. Plus le refroidissement est lent, plus il y a de chances que la cristallisation se produise à la température de fusion.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  18. #14
    mastalyn

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    ok, la valeur moyenne de surfusion en °c, est ce la temperature à laquelle le refroidissement s'opère? dans les tableaux 1 et 2
    Dernière modification par mastalyn ; 19/09/2014 à 14h41.

  19. #15
    mastalyn

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    bon j'ai essayé de faire l'expérience, ca n'a pas l'air de crystaliser, il ya peut etre une erreur de proportion du mélange eau +mgcl26h2o
    on parle dans le doc ci-dessus de de 46.1% en poids de mgcl2 et 53.9% en poids d'eau, est ce 46.1mg et 53.9ml soit 100g de mélange ?

  20. #16
    mastalyn

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    ya t-il quelqu'un pour m'aider?

  21. #17
    mach3
    Modérateur

    Re : Composé réversible à changement de phase liquide/solide

    bon j'ai essayé de faire l'expérience, ca n'a pas l'air de crystaliser, il ya peut etre une erreur de proportion du mélange eau +mgcl26h2o
    on parle dans le doc ci-dessus de de 46.1% en poids de mgcl2 et 53.9% en poids d'eau, est ce 46.1mg et 53.9ml soit 100g de mélange ?
    46,1 mg de chlorure de magnésium anhydre et 53,9mg d'eau (ce qui fait 53,9µL). Si vous avez déjà l'hexahydraté, je n'ai pas vérifié par le calcul mais je crois que c'est bon, inutile d'ajouter de l'eau, vous etes deja à la bonne composition

    ok, la valeur moyenne de surfusion en °c, est ce la temperature à laquelle le refroidissement s'opère? dans les tableaux 1 et 2
    c'est la différence entre la température de fusion et la température de cristallisation observée. Par exemple si ça cristallise à 100°C, alors il y a 17°C de surfusion.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

Discussions similaires

  1. Diagramme de phase solide liquide
    Par doko25 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2013, 15h24
  2. Diagramme de phase solide-liquide
    Par doko25 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/09/2013, 14h27
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/03/2011, 19h07
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 29/07/2010, 14h06
  5. diagrame de phase eau liquide a solide
    Par lio67 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2005, 11h48