Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

La stabilité de complexes organométalliques




  1. #1
    amine riyad

    La stabilité de complexes organométalliques

    Bonjour à toutes et tous,
    Je voudrais m'assurer de ces deux règles:
    la première : l'oxygène stabilise le métal dans son degré d'oxydation le plus bas (dans un complexe organométallique par exemple; O-FeCl2 donc Fe2+ et pas FeCl3(Fe3+))
    la deuxième : l'azote stabilise le métal dans son degré d'oxydation le plus élevée ( N-FeCl3 donc Fe3+ et pas FeCl2(Fe2+) )
    et est-ce que ces deux règle valider expérimentalement.
    Merci d'avance pour vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ecolami

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonjour
    D'OU te viennent ces idées??? Quelles explications imagine-tu?

  4. #3
    moco

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonjour,
    Ces règles me semblent un peu fantaisistes.
    Qu'est-ce que c'est que cette histoire de complexe O-FeCl2 contenant du Fe2+ ? Cela n'existe pas !
    De même, que signifie cette "règle" relative à l'atome d'azote N ? Tu prétends que N forme un complexe avec Fe3+ qui est plus stable qu'avec Fe2+. Cela n'a aucun sens, car le fer ne fait pas de complexe avec N, qu'il soit au degré d'oxydation 2 ou 3.


  5. #4
    amine riyad

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonsoir,
    nous avons étudié que l'oxygène dans une molécule organique(par exemple CH3(CH2)12-S=O ), donc l'oxygène lié au métal Fe ( Fe2+ et pas Fe3+ ) parce que l'oxygène stabilise le métal dans son degré d'oxydation le plus bas, et ça c'est le contraire pour l'azote( le N dans une molécule stabilise le métal dans son degré d'oxydation le plus élevée et donc Fe3+ et pas Fe2+), je voudrais m'assurer de cela.
    Merci beaucoup pour vos réponses

  6. #5
    moco

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonsoir,
    La molécule organique dont tu parles n'a exactement aucun rapport avec les liaisons entre le fer et l'oxygène.
    Et, je répète, à part dans des molécules très complexes comme celle de l'hémoglobine, le fer ne forme pas de complexes avec l'azote.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    amine riyad

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonsoir,
    je voulais dire que le fer lié avec l'oxygène donc le fer c'est un acide de Lewis capable d'accepter les doublets électroniques fournie par la molécule organique(ou ligand-mono, ou polydentate) qui possède l'atome d'oxygène ou d'azote, qui forme un complexe octaédrique ou tétraédrique..., et je voudrais savoir, est-ce que le fer dans son état d'oxydation(+2) forme un complexe stable avec la molécule qui possède l'oxygène ou l'azote?
    merci beaucoup pour vos réponses

  9. #7
    amine riyad

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonsoir,
    Est-ce qu'il y a quelqu'un pour me répondre?
    j'ai besoin d'aide sur ça
    merci d'avance

  10. Publicité
  11. #8
    moco

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonsoir,
    On ne peut pas répondre. Ta question est trop générale. Il y a des millions de molécules contenant de l'oxygène et de l'azote. Les plus simples ne font tout simplement pas de complexes avec le fer.

  12. #9
    ecolami

    Re : La stabilité de complexes organométalliques

    Bonjour,
    Le seul exemple que je connaisse est l'hémoglobine qui contient du Fer II et qui est capble de fixer de l'oxygène sur le Fer SANS que celui-ci passe en Fer III. voir Méthémoglobine

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 12/10/2016, 13h45
  2. La stabilité des complexes
    Par cm268 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/10/2014, 17h20
  3. des problémes au niveau de la stabilité des complexes
    Par montassar_ch dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/05/2011, 17h07
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 09/06/2008, 12h29
  5. Stabilité de complexes de cuivre
    Par lylynette dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2006, 10h01