Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Polissage d'inox à l'alumine




  1. #1
    dragon9

    Polissage d'inox à l'alumine

    Bonjours a tous

    Je ne suis pas tout à fait sûr d'être dans la bonne section, alors, si un modérateur passant par là juge préférable de déplacer la discussion dans un forum plus approprié... Voilà.

    Bien. Ma question est plutôt simple : J'aimerais avoir quelque précisions sur le polissage à l'alumine pour obtenir un poli de catégorie miroir. En fait j'aimerai polir une plaque d'inox 18/0 avec une pâte de ma fabrication à base d'alumine et d'huile minérale (j'ai déjà utilisé tout un kit de papier à polir jusqu'à 1000 mais ce n'est pas encore bien réfléchissant). Avant de me fatiguer à la fabriquer je préfère me renseigner sur son efficacité sachant que je synthétise l'alumine en question par déshydratation de l'hydroxyde d'aluminium, lui même obtenu par action de la soude sur le chlorure (chlorure produit par attaque de l'acide chlorhydrique sur de l'aluminium en copeaux).

    Voila, j'attends vos réponses merci d'avance. Si quelqu'un a déjà fait l'expérience je serais ravi d'avoir son expertise...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    40CDV20

    Re : polissage d'inox à l'alumine

    Bjr Dragon 9,
    Toujours un fer au feu,... tu prépares le concours d'intégration chez les navy-seals
    Je suppose qu'il s'agit d'abrasif carbure de silicium sur papier waterproof ? si c'est le cas, 1000 (sur base FEPA en CE) c'est de l'ordre de 20 microns, soit en équivalence 500 Mesh. Très clairement c'est insuffisant pour obtenir un poli miroir.
    Il faut descendre le papier à 2500, soit 5 microns ou <1200 Mesh, ce qui est l'accès aux "gel-sol" d'alumine, de silice, d'oxyde de fer,.....et bien entendu du diamant. Le diamant n'est pas très adapté à l'application, bonne nouvelle vu son prix.
    Ces gel-sol couvrent tous la plage 5-0.02 microns, idéalement il faudrait aller jusqu'au 2 mu. Élaborer des gel-sol sort de la capacité de l'amateur, il faut calibrer et séparer les tailles de grain, formuler un milieu porteur qui permette une parfaite dispersion, le stabiliser à la bonne valeur pH,.....à noter, il n'y a pas d'huile dans les formulations.
    Que l'opération de superfinition soit manuelle ou mécanisée, ne change pas grand chose (hors la fatigue car c'est pénible) si ce n'est qu'il faut un support adapté à chaque granulométrie de ces gel-sol. Les pros parlent de feutres ou de tissus de polissage. Ça doit supporter les grains, sans les enchâsser ni pomper le lubrifiant. A chaque grain son support.
    Je ne suis pas convaincu que cette technique professionnelle soit le bon choix pour le bricoleur, le plus simple étant une fois arrivé au stade 2500, de travailler au pain de pâte (ce qui se trouve facilement), et idéalement avec une polisseuse orbitale équipée d'un plateau feutre. La plage de vitesse est spécifique, ce type de matériel se loue aisément
    Cdt

  4. #3
    dragon9

    Re : polissage d'inox à l'alumine

    C'est très amusant j'était certain que vous répondriez en premier

    Sauf que malheureusement pendant que je m'ennuyais j'ai fait 100g d'alumine pure en attendant une réponse

    Et oui il s'agit de carbure de silicium sur papier waterproof. On l'utilise généralement pour les finitions de peinture automobile. J'en ai eu une bonne quantité pour pas trop cher chez un mécanicien alors je me suis dit que je n'avais qu'à tenter le polissage mécanique. Et si je suis toujours fourré dans telle ou telle entreprise impossible c'est parce que justement j'aime réussir quelque chose par moi même alors qu'à la base justement ça paraissait impossible ou difficile à faire pour un "amateur" (sisi j'y arrive quelques fois). Et de plus, j'habite dans une petite ville un peu loin de tout. Je dois attendre un déplacement chaque fois que je veux refaire mes stocks de produits aussi basiques que la soude (jeu de mot) alors vous voyez un peu...

    Je vais continuer à chercher une idée pour ma pâte à polir faite maison. Je n'abandonne pas mon idée de miroir parabolique même si c'est incroyablement c****

    PS: Je préfère le terme "futur jeune chimiste brillant" à celui d'amateur. J'ai eu mon bac scientifique et je débute le niveau 1 de chimie à l'université en octobre Merci.


  5. #4
    dragon9

    Re : polissage d'inox à l'alumine

    Toute petite correction : Apparemment j'ai plutôt 100g d'hydroxyde d'aluminium anhydre. Il faudra que je chauffe encore un peu pour avoir d'oxyde.

    Je ne sais pas estimer la granulométrie de mon alumine mais je pense quand même qu'elle est largement de l'ordre du micron. Je tenterais le peroxyde d'hydrogène pour des grains plus fins.

Discussions similaires

  1. Comment identifier la marque de mon conduit isolé inox/inox
    Par padaliv dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2016, 12h12
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 17/03/2014, 20h36
  3. Eliminer une couche d'alumine sur un acier inox
    Par fufux dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/04/2010, 11h11
  4. Cheminée isolé en inox ou galva inox
    Par ganmat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/11/2009, 20h37
  5. polissage électrochimique de l'inox
    Par boucledor dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/02/2006, 08h08