Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Nitrure de bore



  1. #1
    secmod

    Nitrure de bore


    ------

    Bonjour à tous,
    Ravi de faire partie de cette communauté.
    Je m'adresse à vous sur un sujet qui me pose problème.
    Je travaille dans l'industrie sur un centre d'usinage pour fabriquer des pièces en minéraux.
    A cet effet j'utilise un lubrifiant 100% synthétique pour refroidir mes sujets lors de l'usinage.
    Un fournisseur m'a proposé une solution de synthèse chargée en nitrure de bore, le rôle de cet additif est d’éviter au bac contenant l’émulsion d’être pollué par divers bactéries, dans le but de repousser la maintenance de renouvellement.
    Mais à contrario il a la fâcheuse manie de se fixer sur les organes du poste de travail. je tiens à préciser que la majorité du poste de travail est peint mise à part quelles pièces en mouvements et rectifiées.
    ce fournisseur a su vendre son produit sans connaitre les conséquences sans pouvoir m'apporter une solution pour éradiquer le bore.
    Avez vous une solution pour me débarrasser de cet substance sans dégrader le reste ?
    N'hésitez pas à revenir vers moi pour plus d'informations.
    Cordialement.
    Secmod

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    skeptikos

    Re : Nitrure de bore

    Bonsoir,
    Il existe deux sortes de nitrure de bore, une proche du diamant donc abrasif, l'autre proche du graphite donc lubrifiant. Laquelle est utilisée.
    @+

  4. #3
    ecolami

    Re : Nitrure de bore

    Bonjour, A priori il s'agit de la variété lamellaire qui peut servir de lubrifiant sec. S'il adhère sur la peinture il ne l'a pas attaquée chimiquement. Par contre il peut s'être incrusté suivant la nature de la peinture. Avant de vouloir nettoyer la peinture il faut savoir si tu continue ou tu cesse d'employer ce produit. Parce que sinon ce sera provisoire. Si tu cesse tu peux employer des moyens de lavage genre polish (abrasif doux de polissage).
    Si tu continue il plutôt penser repeindre avec une meilleure peinture (peinture avec durcisseur ou peinture cuite au four selon les cas. ) Il existe aussi des revêtements protecteurs pelables qui sont assez faciles remplacer.

  5. #4
    secmod

    Re : Nitrure de bore

    Bonsoir,
    Merci pour votre retour.
    Pour être un peu plus précis dans mes observations, j'ai relue la fiche technique et la Fiche de sécurité du fournisseur, cette synthèse est bien borée, mais cette information ne figure pas sur ces documents, je n'en ai pas la certitude, mais mon choix s'oriente plus vers le diamant, si j'observe ce dépôt, il a une fâcheuse ressemblance avec le calcaire
    A+

  6. #5
    40CDV20

    Re : Nitrure de bore

    Bjr,
    C'est très intéressant cette affaire de BN dans un lubrifiant d'usinage, pour tout dire je l'ignorais. Par contre ça appelle quelques remarques et interrogations ?
    S'agit il d'un produit élaboré par un des majors de la spécialité (tel Blaser pour ne citer que lui), ou un petit préparateur ? Perso, j'en étais resté au caractère biocide des composés de bore, mais exclusivement sous forme hydrosoluble. S'il s'agit de BN, il est probable que ce soit sous sa forme hexagonale "lubrifiante" (BN)3, qui se présente sous forme d'une poudre blanche au touché "gras" (genre alcool cétylique), cristallisant sur un schéma graphite et naturellement insoluble dans "tout ou à peu prés tout" ! Il parait possible de l'introduire à l'état extrêmement divisé voire sous forme d'une suspension colloïdale.
    A vérifier que qous la forme (BN)3 la fonction biocide est assurée ?
    Je ne pense pas qu'il puisse s'agir de la version cristallisée dite "borazon", poudre de couleur gris-noir, qui est un abrasif de la classe de dureté du diamant. Qui plus est utilisé dans un centre d'usinage ?
    A moduler cependant car ce même BN introduit dans un matrice nickel ou cobalt fait un excellent revêtement auto-lubrifiant des cylindres de moteurs à combustion interne
    Je ne sais pas exactement ce que deviennent les lubrifiants frelatés, je suppose qu'il doit exister une filière traçable de collecte, de destruction ou de valorisation ? Ecolami expert dans ce domaine ne dit pas grand chose sur ce point,...il existe obligatoirement des documents d'accompagnement, fiches produits et autres FDS,.... !

    @ Segmod, par pièces en minéraux, il fut comprendre "céramiques", ou simple coquille pour dire "métalliques" ?
    Cdt

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecolami

    Re : Nitrure de bore

    Bonjour,
    Le nitrure de bore variété lubrifiant est une poudre qui ressemble au TALC. C'est un produit inerte sans effet biocide.

  9. Publicité
  10. #7
    secmod

    Re : Nitrure de bore

    Bonsoir,

    Pour vous donner la possibilité d'analyser cette substance, début de semaine prochaine je posterai une photo du poste de travail.
    J'ai déjà testé des produits comme le gel de vinaigre pour le retirer de la peinture mais il revient se fixer puisque la lubrification est en cycle fermé
    J'ai une crainte d'utiliser d'autres produits de peur de polluer mon nouveau circuit de lubrification. pour info, j'ai débuté avec le S400 de Fuchs ensuite j'ai changé pour le Condacool 523 BS de Condat, ces propriétés sont intéressantes mais il me pourrit mon poste de travail et aujourd’hui je teste le S100 de Fuchs et j'utilise les services d'un collecteur pour le recyclage des fluides usages
    Je ne suis pas convaincu que le bore soit bon pour les cinématiques d'un 5 Axes et pour l'humain. même si le poste de travail est cartérisé, il n'ait pas étanche..
    Ça fait bien longtemps que je n'ai pas usiné du 40 CDV et les minéraux sont tous aussi passionnants.
    Pour reprendre les termes d'ecolami, l’idéal serait de trouver un produit a effet biocide pour ne plus entendre parlé du bore
    j'ai en ma possession fiche technique du produit et FDS, si ça peut .
    Bonne soirée
    A+

  11. #8
    ecolami

    Re : Nitrure de bore

    Bonjour,
    Les produits biocides sont très nombreux et tous toxiques évidemment. Je pense que les produits que vous employez contiennent déjà l'un de ces biocides. Généralement on en met des traces. si malgré tout vous observez une fermentation (odeur de pourri) c'est que le biocide a été consommé (!!) par des microrganismes. Ce qui se passe est une accumulation de microorganisme que le biocide neutralise puis vient un moment ou tous le biocide est consommé et ou les micro-organismes peuvent alors proliférer.
    J'ai travaillé dans un centre de destruction de déchets industriels liquides et j'ai souvent reçu des déchets de fluides d'usinage pourris.
    Les biocide concentrés sont CAUSTIQUES: il attaquent la peau et les muqueuses.
    J'ai remarqué que l'un d'entre eux MéthylChloroIsoThiazolinone occasionnait une attaque en profondeur de la peau: au début une rougeur et quelques cloques puis ensuite la peau est tannée (!!) toute sèche . Au bout de 6 à 7 semaine c'est guéri, vraiment ça n'en finit pas (expérience vécue).

  12. #9
    secmod

    Re : Nitrure de bore

    Bonjour,

    Je me souviens d'une époque dans certains ateliers de mécanique ou la température n’était pas régulé, le lubrifiant avait tendance a fermenter rapidement et de plus il dégageait une odeur nauséabonde et certains opérateur ne prenant de précaution pour le manipuler revenaient plus tard avec des rougeurs comme vous le citez, on appelais ça la gale du lubrifiant..
    Pour compléter mon descriptif sur le bore, je joins une photo du poste de travail mettant en évidence les dégâts causés pas le précédent lubrifiant.
    Si je reprends vos mots, existe il un biocide pour tuer le bore de mon circuit de lubrification ?
    Cordialement



    IMAG1306-20181112-083902782.jpg

  13. #10
    ecolami

    Re : Nitrure de bore

    Citation Envoyé par secmod Voir le message
    Bonjour,

    Je me souviens d'une époque dans certains ateliers de mécanique ou la température n’était pas régulé, le lubrifiant avait tendance a fermenter rapidement et de plus il dégageait une odeur nauséabonde et certains opérateur ne prenant de précaution pour le manipuler revenaient plus tard avec des rougeurs comme vous le citez, on appelais ça la gale du lubrifiant..
    Pour compléter mon descriptif sur le bore, je joins une photo du poste de travail mettant en évidence les dégâts causés pas le précédent lubrifiant.
    Si je reprends vos mots, existe il un biocide pour tuer le bore de mon circuit de lubrification ?
    Cordialement
    Bonjour, ce que j'ai écris sur les biocides n'a aucun rapport avec le nettoyage ou décapage de votre poste de travail.
    D'aprés ce que je vois il me semble qu'un simple brossage avec une crème a récurer est la première chose à faire. Aujourd'hui ces crèmes a récurer sont a base de poudre de calcaire dur et elles ne rayent pas le métal. Jadis les poudres a récurer étaient beaucoup plus abrasives.

Discussions similaires

  1. Définition - Nitrure de bore
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2017, 08h50
  2. Définition - Nitrure
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2017, 09h30
  3. Nitrure de lithium
    Par alopex dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/11/2012, 13h57
  4. thermochimie formation du nitrure de silicium
    Par gus910 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2010, 18h59
  5. Nitrure de bore et vapeur
    Par alopex dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/07/2007, 12h17